Chapitre 137: La mémoire du fond de l’âme 

Paradmin

Chapitre 137: La mémoire du fond de l’âme 

 

Ren Tianyou était assis sur le siège, vide, il ne savait même pas qu’il avait déjà laissé tomber sa coupe de vin. La dernière phrase «Ximen Feng et Wang Yuxin vont se marier dans 10 jours» de Lan Yan résonnait dans son cerveau.

Après avoir entendu cette phrase, l’âme de Ximen Tianlong, qu’il avait déjà assimilée, surgit violemment des profondeurs de son âme et d’innombrables images apparurent dans le cerveau de Ren Tianyou.

……………….

« Hé, imbécile, jette un coup d’oeil à cette bonne chose que je t’ai apportée. » Dans un jardin fleuri, une petite fille de 6 ou 7 ans avec de longs cheveux, vêtue d’une robe de princesse blanche, s’exprimait avec bonheur devant un petit garçon pâle, maigre et mal vêtu.

«Yu, quelles sont les bonnes choses que tu m’as apportées?» En entendant la voix de la petite fille, le petit garçon qui semblait ne pas être en forme montra un sourire et parla avec tendresse.

«Regardes, je t’ai apporté un délicieux gâteau. Je déteste manger des gâteaux à midi, je les ai donc spécialement achetés pour toi. Je sais que tu n’as encore rien à manger, alors mange vite tout ça sans perdre de temps. » La petite fille sortit un mouchoir de couleur blanche qui était enroulé autour de quelque chose, puis elle le déplia lentement pour révéler un gâteau délicat qu’elle remit au garçon.

«Merci Yu.» Prenant le gâteau, il exprima sa gratitude avec un sourire. Ensuite, il avala directement le gâteau, car il n’avait rien mangé depuis environ 2 jours. Si cette petite fille ne lui avait pas donné à manger à plusieurs reprises, il serait déjà mort de faim.

«Hé hé, mange lentement idiot, comme c’est délicieux, je t’emmènerai secrètement plus la prochaine fois. » Voyant qu’il l’avalait à la hâte et réfléchissant à sa situation, la petite fille révéla une expression de chagrin sur son visage.

…………… ..

« Ha ha, battez-le à mort, tuez ce bâtard. » Dans un coin reculé, plusieurs petits garçons vêtus de vêtements magnifiques avaient entouré un petit garçon et le battaient continuellement. Après avoir reçu des coups de poing et des coups de pied, son corps fut rempli de nombreuses blessures. Mais, il se protégeait seulement la tête avec ses deux mains et, seraient fermement les dents, il ne laissa même pas échapper un seul son de douleur. Car, il savait que plus il pleurerait de douleur, plus ils seraient heureux. Ses yeux fixaient les visages de ses agresseurs, comme s’il souhaitait les graver dans son esprit, il révélait clairement une haine extrêmement forte.

«Salauds.» À ce moment-là, une petite fille apparue soudainement, et les gronda. En même temps, elle créa un phénix qui chassa tous les agresseurs.

« Allons-y. »

« Oui. »

« Fils de la concubine, tu ne seras pas aussi chanceux la prochaine fois. » 

………… ..

Ils se levèrent du sol pour fuir, mais ils n’oublièrent pas de menacer le petit garçon en fuyant.

«Idiot, ça va?» Après leur fuite, la petite fille courut à la hâte et s’approcha de du petit garçon déjà criblé de blessures. Avec une expression douloureuse sur le visage, elle sortit à la hâte. son mouchoir blanc et commença à nettoyer tout le sang et la boue qui se trouvaient sur le petit garçon.

«Je vais bien Yu, je me suis déjà habitué à ces choses. Tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour ces choses-là. » Il attrapa sa main et parla calmement. Comme il l’avait dit, il avait déjà commencé à s’habituer à ces choses depuis l’âge de 3 ans. En gros, ils l’entouraient toujours et le battaient chaque fois qu’ils le rencontraient. Son corps était déjà criblé de blessures béantes, donc il ne se souciait pas de l’ajout de ces nouvelles blessures. Comparé à ces nombreuses plaies, ces nouvelles plaies faisaient extrêmement défaut.

« Idiot, pourquoi ces bâtards te battent-ils toujours? » En entendant ces mots, elle ressentit une douleur profonde à l’intérieur, puis elle pleura.

« Peu importe Yu. Rassures-toi, ces gens-là ne pourront pas me battre à mort. » En voyant son visage en pleurs, il paniqua, et dans sa panique, il utilisa sa main sale pour essuyer ses larmes. Lorsqu’il la toucha, il se rendit compte que sa main était sale et ne savait plus quoi faire.

« Idiot. » En regardant sa main sur son visage et son expression étrange, elle transforma ses larmes en rire et l’injuria avec un sourire.

…………….

Dans une forêt, un garçon et une fille de 15 ans étaient assis sous un arbre, tout en se tenant fermement la main. Il leva la tête et regarda vers le ciel azur et lui parla avec bonheur: « Yu, je crois que tu es un ange envoyé par dieu pour me sauver. Dans cette vie, te rencontrer a été le moment le plus heureux de ma vie. « 

«Hé hé, qu’est-ce que tu dis idiot, je ne suis pas un ange, je ne suis que ta Yu. » s’appuyant sur son étreinte, elle répondit.

«Oui, tu es ma Yu. Je vais certainement t’épouser. » Sentant le corps de sa bien-aimée dans ses bras, il dit avec une grande détermination.

……………

Une nuit emplit de tonnerre et de foudre, dans une immense forêt, une personne courait avec consternation, et le rugissement terrifiant des bêtes magiques se faisait entendre tout autour de lui. 

Soudainement, il trébucha sur la racine d’un arbre et tomba par terre. Sans avoir le temps de ressentir la douleur, il se leva, mais juste à ce moment-là, des sons venaient de derrière lui. Il se retourna et vit une personne vêtue d’un vêtement noir, tenant une épée fine, qui descendait du ciel.

Après l’avoir vu, il se retira rapidement en raison de la peur et très rapidement, son dos s’écrasa dans l’arbre. Maintenant, il était dans l’impasse.

« Ha ha, Ximen Tianlong, où cours-tu maintenant? » En voyant la peur sur le visage de Ximen Tianlong, elle parla avec un sourire.

« Qui es-tu? Pourquoi veux-tu me tuer? », demanda Ximen Tianlong.

«Humph, est-ce que tu ne peux même pas deviner qui veut te tuer? Fils de la concubine. » En entendant la question de Ximen Tianlong, elle ricana avec froideur et dédain.

«Est-ce que ça pourrait être …………» En entendant les mots: ‘Fils de la concubine’, Ximen Tianlong se rappela que seuls les membres du clan Ximen l’insultaient en disant cela. Il se rappela d’une personne qui voulait sa mort et il voulut prononcer son nom.

Mais avant qu’il ne puisse finir de parler, une lumière clignota et sa voix s’arrêta immédiatement. Le sang commença à couler de sa bouche et quand il baissa les yeux, il vit qu’une épée avait déjà transpercé son cœur.

« Yu ……… ne ……….dans ma prochaine vie ……… je vais… t’épouser………» il s’effondra lentement et ferma lentement les yeux.

« Humph, tu n’as pas la force et tu veux prendre sa femme, tu es naïf. » Voyant que Ximen Tianlong était mort, elle parla froidement. Elle retira l’épée du corps de Ximen Tianlong et s’éloigna lentement.

Mais elle ne savait pas qu’après son départ, une énergie violette tomba du ciel et pénétra dans le corps de Ximen Tianlong. Son cœur perforé commença lentement à guérir.

…………………

«Yu ……….» Au restaurant, Ren Tianyou parlait lentement. Deux larmes tombèrent aussi de ses yeux.

En fait, après que l’âme de Ren Tianyou soit entrée dans le corps de Ximen Tianlong, l’âme de Ren Tianyou ne pouvait assimiler et absorber l’âme et la mémoire de Ximen Tianlong qu’avec l’aide du système, sinon l’âme de Ximen Tianlong aurait absorbé son âme et serait revenue à la vie. 

Bien que la force de Ximen Tianlong soit négligeable dans ce monde, son pouvoir en tant que guerrier intermédiaire était bien plus puissant que celui de Ren Tianyou, qui venait de la terre.

Après avoir absorbé l’âme de Ximen Tianlong, Ren Tianyou était Ximen Tianlong et Ximen Tianlong était Ren Tianyou, c’est simplement que l’âme de Ren Tianyou contrôlait tout. Ainsi, après avoir entendu que Wang Yuxin et son ennemi, Ximen Feng allait se marier dans quelques jours, il ne voulait pas croire ce qu’il entendait de ses propres oreilles et, du fond de son âme, le souvenir de Wang Yuxin apparut lentement dans son esprit sans qu’il le sache.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :