Chapitre 59 : La formation spéciale de Véronica # 1

Paradmin

Chapitre 59 : La formation spéciale de Véronica # 1

Traduction :   MEDHIM                                          Edition : Ludivine59


 

Ce fut exactement comme Véronica le dit. Les deux s’arrêtèrent à un endroit que Théodore connaissait bien.

Ils se trouvaient aux stades où le tournoi des élèves avait eu lieu. Véronica entra dans le stade central où avait eu lieu la finale. La personne qui semblait être le gardien ouvra la porte dès qu’elle vit le visage de Véronica.

Peut-être qu’elle était venue ici plus d’une ou deux fois.

« N’y a-t-il pas beaucoup plus de place ici qu’à la Société Magique ? Elle sert habituellement de terrain d’entraînement ou de lieu de démonstration de magie lorsqu’il n’y a pas de tournoi « , expliqua Véronica en étirant ses membres souples.

Elle ne portait pas grand-chose sous sa robe rouge. Donc chaque mouvement qu’elle faisait révélait une partie de son corps, Théo ne savait pas où regarder.

C’était comme si elle n’avait aucune idée de combien elle était provocante pendant qu’elle continuait son explication. « La meilleure solution à la disharmonie que vous vivez est de reproduire complètement la situation au moment où vos cercles ont augmenté, mais ce n’est pas possible. Donc, nous utiliserons la deuxième voie. »

« ….Qu’est-ce que c’est ? » demanda Théo en essayant d’avoir l’air indifférent. Il était difficile pour son regard de ne pas se reposer sur des zones spécifiques du corps de la femme.

« C’est simple. En fin de compte, la disharmonie est un écart entre le corps et l’esprit, donc nous avons juste besoin de les recombiner. »

Une fois l’échauffement terminé, Véronica cessa d’étirer ses jambes, et se tint en place. Sa posture semblait révéler des trous sur tout son corps. Cependant, la perception sensorielle d’Alfred criait l’inverse : ces lacunes étaient dangereuses. Théodore accepta l’analyse contradictoire.

Véronica sourit quand elle vit Théo abaisser instinctivement sa posture.

« Je t’aiderai à atteindre la limite. » Peu de temps après qu’elle ait dit cela, la température autour du corps de Véronica commença à s’élever.

Huuwoook…. !

Le sol devint rouge et le vent chaud souffla dans les airs. En raison de la pression du vent, sa robe rouge voltigeait. L’émerveillement remplit les yeux de Théodore alors que sa peau picotait  malgré la distance.

« Elle ne le fait pas intentionnellement. Elle libère son pouvoir magique…. »

Ce n’était pas un phénomène spécial. Un magicien qui atteignait un certain niveau affectait naturellement l’environnement. Par exemple, l’eau n’avait jamais tari autour de la Tour Bleue, et la Tour Blanche avait toujours une brise autour d’elle. De plus, la neige ne s’était jamais accumulée  autour de la Tour Rouge.

Mais c’était à une autre échelle. Même si des douzaines de magiciens seniors se rassemblaient, ils ne feraient qu’augmenter ou baisser un peu la température. Cependant, Véronica brûlait comme une flamme vivante !

Sa voix résonna dans la brume, « Alors petit, tu veux jouer avec moi ? »

Elle le regarda simplement, et pourtant il y eut un souffle de vent chaud. Théo se débarrassa du vent chaud avec une simple magie du vent et répondit à Véronica, dont la forme n’était pas claire. Il dit :  » M’entraîner? Avec vous ? »

« Je vais te faire une faveur. Je n’utiliserai pas la magie du 5ème Cercle et plus, et je n’attaquerai pas dans une autre direction que de front. J’ajusterai ma force aussi, alors ne t’inquiète pas. »

L’un des deux plus grands magiciens du royaume de Meltor était juste devant lui, de sorte que le niveau de concentration de Théo atteignit son maximum. Même si elle s’imposait 100 types de pénalités, elle n’était pas une personne à laquelle il pouvait facilement faire face.

En général, les magiciens du 7ème Cercle étaient au même niveau qu’un maître d’épée, et le pouvoir de Veronica était un pas au-delà. Donc, Théodore ne pouvait pas comprendre. Cependant, malgré son jugement sobre, il sentit son esprit bouillonner. « Je comprends. »

Ses titres, en tant que quart de dragon et magicien du 8e Cercle, étaient brillants, mais Théodore était propriétaire d’un grimoire. Il ne reculait pas juste à cause du nom de son adversaire. Peu importe la victoire ou la défaite, c’était l’occasion de mettre les choses à l’épreuve. Cela allait être bien que le visage détendu de Véronica ait l’air choqué.

« Je l’essaierai une fois.»

Il était possible de s’entraîner avec Véronica si Théo combinait la troisième fonction de Gluttony avec [La Chanson de combat]. Il allait voir si c’était efficace ou non.

Théo baissa les yeux vers sa main gauche et se rappela de la capacité qui s’était éveillée.

[Grimoire « Gluttony » / Grade D]

[Un des sceaux contenant l’énergie de Gluttony a été enlevé. Désormais, Gluttony vous dira l’origine de l’artefact ou chantera un sort d’une voix qui ne peut être entendue par personne d’autre. Les anciens propriétaires appelaient cette fonction [Autre] , mais vous pouvez changer le nom si vous le souhaitez.

*  [Autre] active la magie avec le pouvoir magique de l’utilisateur. Cependant, la magie qui n’a pas été maîtrisée par l’utilisateur n’est pas disponible.]

 

 

C’était une capacité ridicule. La capacité, [Autre]  qui avait été déverrouillée du troisième sceau, était littéralement un code triche.

Pour les magiciens, il y avait toujours le risque qu’ils soient attaqués en chantant un sort. Il était très probable que le magicien échoue son chant s’il bougeait. Cependant, un magicien qui se tenait immobile était exposé à des attaques.

Donc, comme Théo possédait  [Autre] , il pouvait utiliser la magie sans aucun risque.

« Il est aussi possible de l’appliquer de cette façon ! »

Cinq cercles tournaient dans le corps de Théo. Il s’est servi de son 5e Cercle tremblant comme d’une aide tout en développant la formule magique de [l’obus de feu ] dans ses quatre autres cercles. Simultanément, la bouche de sa main gauche chantait le sort [Catapulte] d’une voix que seul Théo pouvait entendre. C’était la magie de fusion la plus puissante de Théodore, [ l’obus volcanique], qu’il avait utilisée lors du dernier match du tournoi.

« C’est semblable à mémoriser, mais… »

Il était possible de compléter les deux magies en un instant, comme s’il y avait deux personnes.

« obus volcanique ! » Dès qu’un rocher géant émergea, des flammes rouges apparurent autour de lui.

La combinaison de la masse et de la puissance de feu fut plus intense qu’auparavant grâce à l’aide du 5ème Cercle. Il pouvait détruire n’importe quelle magie de défense du 5ème Cercle d’un seul coup, et Théo le lança sans aucune hésitation.

Véronica étendit la main avec une expression nonchalante. « Oho, c’est de la magie de fusion ? »

Il n’y avait aucune raison de s’impatienter pendant que l’obus volcanique volait vers elle. Un pouvoir magique jaillit tout autour de ses paumes, et une lance rouge flamboyante apparut. La lance s’élança comme un éclair de lumière et perça l’obus.

Kuwaaang !

Les morceaux de pierre brisée se dispersèrent dans toutes les directions. La lance de feu n’était qu’une magie du 4ème Cercle, mais Véronica l’avait rendue plus forte. Sinon, elle n’aurait pas été capable de détruire un [obus volcanique] en un tel mouvement frontal.

Véronica n’allait vraiment utiliser que la magie du 4ème Cercle. Elle pensait que c’était suffisant pour vaincre Théo. A ce moment-là, la fumée sombre remplit le stade, et il y eut une accalmie temporaire.

Huuk !

Soudain, une forme humaine sortit de la fumée. C’était plus rapide qu’il n’y paraissait, et Véronica émit involontairement un son, « Eh ?»

Elle s’attendait à ce que Théo utilise la magie pour couvrir son champ de vision et la traîner au combat rapproché, mais sa vitesse était trop rapide. Même s’il utilisait [la chanson de combat], ce n’étaient pas les mouvements d’un magicien. C’était une vitesse d’accélération permise uniquement à Théodore, qui avait maîtrisé la version complète.

« La Chanson de combat. »

« Sonate de la vitesse. »

« Vivace. »

Théo courut comme s’il était en train de voler au dessus du sol. Il ne pourrait pas atteindre cette vitesse s’il n’avait pas reçu une partie des capacités de Lee Yoonsung. Avec un centre de gravité parfait, le corps de Théo se rapprocha de Véronica, et bondit en avant comme un coup de foudre. Puis il profita de l’élan pour la frapper avec son genou dans l’abdomen !

Paaang !

Il y eut un son lourd, et Véronica fit quelques pas en arrière. Elle n’arrivait pas à croire que le genou d’un homme l’avait frappée tellement l’impact était puissant. L’attaque avait forcé Véronica à quitter sa place. Cependant, au lieu de se réjouir de son succès, Théo devint pâle après la collision. « C’est quoi, ce sentiment ? »

Au moment du conflit, une image dévastatrice traversa l’esprit de l’agresseur, Théodore. C’était comme si le poing d’un enfant frappait un mur de plusieurs mètres d’épaisseur, ou comme un jeune enfant se heurtait à une unité d’infanterie lourdement armée.

 

 

Comme on pouvait s’y attendre, un sourire étrange apparut sur le visage de Véronica. « Bien, n’est-ce pas assez excitant ? »

Théo sentit une impression de crise imminente de la belle voix de Véronica.

Il bougea dès qu’il sentit un frisson descendre le long de sa colonne vertébrale. Théo ne fut pas en retard parce qu’il avait désespérément sauté en arrière.

Peeng ! L’air éclata à cause de son poing.

Théo avait vu cette scène lors de sa synchronisation avec Lee Yoonsung. C’était un poing qui pouvait briser une pierre en un seul coup, traversant la barrière du son. Ses os allaient se briser, même s’il avait activé [La Chanson de combat].

Comme un quart de dragon, le sang qui coulait dans le corps de Véronica lui donnait une capacité équivalente à celle d’un utilisateur d’aura.

« Bons mouvements. N’es-tu pas devenu une personne complètement différente en 10 jours ? Pourquoi suis-je si curieuse à chaque fois que je te vois ? Tu es le meilleur ! »

« Je… vous… en… remercie… », répondit Théodore les dents serrées.

Les compétences de combat au corps à corps de Véronica étaient terribles. Elle ne faisait rien à part frapper ou donner un coup de pied. Malgré tout, la force et la rapidité absurdes de son attaque dépassaient le niveau d’un humain.

Tout d’abord, les techniques n’étaient qu’une question d’efficacité. C’était ce que les faibles étudiaient pour trouver comment vaincre les forts. Cependant, Véronica naquit avec suffisamment de force, les techniques lui étaient donc inutiles.

« Je ne peux pas la combattre en combat rapproché! » Élargis la distance ! L’expérience de Lee Yoonsung et l’intuition d’Alfred lui dirent cela.

Les compétences de combat de Véronica étaient désastreuses, mais il n’y avait aucun moyen pour lui de gagner au combat rapproché. L’analyse était contradictoire, mais c’était la réalité. En s’échappant, Théo prépara la magie avec [Autre] et dirigea sa main droite vers le poing qui approchait.

« Mémoriser. »

« Tous les emplacements sont ouverts. »

 » Double obus de feu. »

Deux boules de feu tirées à la hâte.

« Tu peux utiliser la magie en bougeant ? » Les yeux de Véronica s’élargirent avec surprise. L’intérêt et la surprise remplirent ses yeux dorés alors que les deux boules de feu se dirigeaient vers elle. « Mais ça ne marchera pas ! »

Une [Lame de vent] fut invoqué d’un seul geste. D’innombrables rafales de vent se superposèrent et brisèrent les deux obus.

Malgré la destruction de la magie du 4ème Cercle par la magie du 2ème Cercle, Théo réussit à atteindre son but d’élargir la distance entre eux. Véronica s’approcha de Théodore mais s’arrêta soudain de bouger.

Elle sourit vivement et applaudit plusieurs fois. « Wow, incroyable ! Apprendre la chanson de combat en 10 jours… Tes mouvements sont super aussi. De plus, tu peux utiliser la magie de fusion et même lancer tes sorts tout en bougeant. C’est assez pour faire tomber quelques magiciens du 6ème Cercle que je connais. »

Elle le félicitait. Cependant, Théo se contentait d’écouter au lieu de se réjouir. Le résultat était qu’il n’avait pas réussi à poser un seul point sur Véronica, et il n’avait pas atteint ses limites. Parler au milieu de cette situation signifiait qu’il y avait autre chose.

Elle enleva la poussière sur sa robe pendant qu’elle parlait, « Mais ce n’est pas assez. Gamin, il te reste encore d’autres moyens ? Tu ne sentiras la limite qu’après avoir utilisé tout ce qui est possible. »

« Je l’ai aussi entendu du Maître de la Tour Bleue. Tu n’as pas reproduit le missile magique d’Alfred ? Même si Alfred revient en vie, il ne pourra pas me battre. Il n’est pas de taille contre moi. »

Pendant qu’elle parlait, Véronica balança sa robe. « A partir de maintenant, prépare-toi à mourir. je te ferai regretter d’être passé devant moi. »

Le pouvoir de la magie rouge sortit de son corps comme de la lave.

Ku ku ku ku kung….

La présence violente augmenta de plus belle. Véronica avait intentionnellement activé son sang de dragon. Cela signifiait que l’ampleur de son pouvoir ne pouvait même pas être comparée à ce que Théodore avait vécu auparavant.

Même des gens à quelques kilomètres de là fuyaient cette présence. Toute personne malade dans le Pentarium pourrait voir son cœur s’arrêter de battre.

Devant elle, Théo leva le doigt. « Je vous surprendrai encore une fois. »


Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

1 commentaire pour l’instant

HiganbanaPublié le10:09 - Fév 4, 2019

Merci pour ce chapitre

Va y Alfred!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :