Chapitre 100 – Même si nous sommes différents les uns des autres (3) 

Paradmin

Chapitre 100 – Même si nous sommes différents les uns des autres (3) 

 

[Nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa nyaa!]

« Sensationnel. Roa est incroyablement excitée. »

En un éclair, le brouillard noir recouvrit toute la région. Roa commença à aspirer tout le mana négatif de la région. C’était la plus grande quantitée qu’elle ait mangé depuis sa naissance. La forêt de l’éternité était comme un buffet pour elle.

Le fruit avait toujours un goût plus sucré quand on s’abstenait de le manger pendant longtemps. Elle mangea toute l’énergie maudite qui avait germé en utilisant les Elfes comme aliment. Elle a également mangé la magie noire recueillie par les humains et c’était le repas le plus savoureux qu’elle ait mangé jusqu’à maintenant.

Elle pensa ensuite que peut-être toutes les malédictions de ce monde étaient créées pour être les siennes. Roa laissa échapper un rugissement de joie.

[Mee-yahhhhhhhhhhhng!]

«Koohk. Comment est ce possible ? »

L’activité gloutonne de Roa avait immédiatement affecté le roi d’Aedia et ses nobles haut gradés.

Ils avaient sans scrupule appris la magie noire en tant que magiciens noirs. Ils étaient sur le point d’utiliser leur magie noire, mais la Bête de la cupidité avait brusquement aspiré toute l’énergie de la région et ils n’étaient plus capables de contrôler leur mana correctement.

« Le mana est… »

«Incroyable, le cercle magique est brisé!  Comment est ce possible possible! »

[Nyahhhhhhhht!]

Si leurs niveaux étaient infiniment plus élevés que ceux de Roa, l’histoire aurait peut-être été différente. Cependant, Roa avait voyagé avec Artpe depuis sa naissance. En tant que bête de la cupidité, elle avait parcouru la route royale et elle était proche du niveau des magiciens noirs!

«Huht. C’est…. Koo-hahk !? »

« Ggoo-ahhhhhhh! »

Bien sûr, qu’ils étaient énervés quand leurs sorts ne se manifestaient pas correctement. Regina profita de cette occasion pour déclencher une seule attaque qui fit exploser la tête des nobles. Tout le monde avait la tête décapitée, sauf le roi.

Si le roi d’Aedia n’avait pas rapidement invoqué sa magie défensive, il aurait subi le même sort qu’eux. Lorsqu’il réalisa ce fait, ses dents se serrèrent de peur. Il regarda vers Regina. Cependant, il n’eut pas le temps de se demander pourquoi sa magie noire ne s’était pas activée. Il ne pouvait pas rechercher où le mana était aspiré.

«R… Regina! Comment oses-tu! salope! »

« Je suis juste chanceuse et non inquiete. Concentrons-nous sur notre combat. » dit elle

Elle avait le sentiment que tout irait bien si Artpe était présent. Cependant, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il se présente avec une bête magique possédant une capacité de triche.

De toute façon, elle n’avait plus besoin de se concentrer sur la protection de l’arbre du monde. De plus, la magie noire n’interfèrerait pas non plus. Libérée de ces restrictions, Regina pouvait utiliser toute l’étendue de son pouvoir, qui était environ deux fois plus puissant qu’auparavant.

« Je suis ton maître ! Je suis ton maître! Comment un golem peut-il oser aller contre son maître ? »

« Je suis une Demite. Je suis mon propre maître et je vais exercer mon libre arbitre. » Répliqua t’elle

Elle n’était pas un golem. Elle pouvait faire ce qu’elle voulait.

«J’en ai marre des laisses. Même celle autour de mon cou… »

Alors qu’elle faisait rentrer chaque once de mana en elle, elle regarda autour d’elle et vit les elfes tourmentés. La malédiction s’était infiltrée dans leurs os et ils avaient perdu le contrôle. Pour une raison quelconque, ses yeux se posèrent ensuite sur Artpe.

« ······rejet. Cet homme a toujours été libre. Il pourrait avoir eu un peu trop de liberté.»

En voyageant avec lui, elle avait ressenti un sentiment de parenté pendant une courte période. Cependant, elle se faisait des illusions. Artpe aimait les jeunes femmes  et il avait agi avec passion pour tenter de la séduire. Mais elle ne fut pas trop emballée.

Regina quitta Artpe du regard alors qu’elle continuait à parler.

« ······ Je suis fatigué de voir des laisses sur les autres aussi.»

«Quand j’ai dit aux elfes qu’ils obéiront aux humains, ce n’est pas vraiment ce que je voulais dire! Je voulais dire que j’allais emprunter le pouvoir des elfes afin que nous puissions nous défendre contre nos ennemis extérieurs!»

«Les humains sont stupides. Ils continuent de répéter les mêmes erreurs. »

Regina leva les deux bras. Son sort était déjà fini et elle attendait juste le bon moment pour le déchaîner car elle avait utilisé le sort le plus puissant de son arsenal. C’était un sort ultime à courte portée de type glace, nommée la rage du dragon de glace.

« Cependant, je suis une Demite. »

«Regina, attend un moment…. Koohk !? Kah-hahk!»

La première étape du sort libéra un air froid qui annulait et limitait le mana et les mouvements physiques de l’ennemi.

La deuxième étape était une tempête de verglas qui se condensait dans une très petite région. Elle gelait et détruisait son ennemi.

Je ne ferai pas les mêmes erreurs.

Cependant, il n’y eu pas de réponse. La Rage du dragon de glace avait carrément frappé le roi d’Aedia. Il n’y avait plus aucune trace de lui dans ce monde. Il était mort.

« ······ hoo. »

Elle avait tué quelqu’un qu’elle considérait être son maître. Regina flotta dans les airs pendant un court moment alors qu’elle réfléchissait à ce qui venait de se passer. Elle attendit de voir si quelque chose de mauvais lui arriverait. Cependant, rien ne se passa.

« Liberté. C’est vraiment la liberté. »

Si elle devait faire face aux conséquences de la violation des restrictions qui lui étaient imposées en tant que golem, elle aurait ressenti le contrecoup lorsqu’elle s’était opposée à l’ordre de réveiller les elfes. Elle aurait souffert juste après avoir manifesté son sort d’explosion contre les nobles.

C’était une sorte de confirmation.

« J’ai toujours été libre… ······ Mon ignorance m’a conduit à des difficultés. Cela semble beaucoup mieux que d’avoir des restrictions. »

Après avoir réaffirmé sa liberté, elle descendit des airs. Malgré le fait qu’il n’y avait rien autour de son cou, elle se le frotta avec une expression satisfaite sur le visage.

Était-ce une coïncidence?

Un magicien incroyablement beau et miséricordieux l’attendait.

« Cela fait longtemps. Qu’as tu dis quand nous nous sommes séparés? Un golem suit l’ordre de son maître? Je crois que tu as dit quelque chose de similaire… kuh-huhk.»

« Méchant »

Regina était consciente qu’elle était inférieure à Artpe en termes de capacités physiques. C’est pourquoi elle avait jeté un sort de renforcement sur son poing alors qu’elle le frappait dans le ventre.

« Ne vas-tu pas trop loin avec quelqu’un qui t’a aidé à retrouver ta liberté… kuh-huhk.»

C’était comme si elle le frappait à chaque fois qu’il parlait, alors Artpe ferma la bouche. Malgré cela, l’assaut de Regina n’était pas terminé.

« Méchant »

«Tu savais tout cela depuis le début. Ma situation… tu en avais eu une évaluation complète, mais tu étais silencieux. Méchant, méchant, méchant ! »

«Tu ne m’aurais pas cru même si je te disais la vérité! Aide-moi, Sienna! »

« Aht. Les elfes souffrent de la malédiction là-bas! Je reviens tout de suite, oppa!»

« Est tu entrain de me trahir!? »

Regina s’était à peine débarrasser de sa colère  après avoir frappé à plusieurs reprises le ventre d’Artpe, qu’elle fit la moue alors qu’elle faisait deux pas en arrière. Puis elle baissa la tête.

« Merci »

«Ta façon de me remercier est excessive. Si tu me remerciez deux fois, tu me brisera quelques os. »

« Ma colère envers toi est revenu. »

«Non, ne le fais pas. J’ai tort. »

Regina annula le sort qu’elle était sur le point d’utiliser.

Elle posa soigneusement une question à Artpe.

« Les Elfes sont-ils en sécurité ? »

« Mmmm. Peut être. »

Après avoir prononcé ces mots, Artpe leva la tête pour examiner son environnement.

Le roi et la classe dirigeante d’Aedia étaient morts par explosion. Il n’y avait plus aucune trace d’eux maintenant. Les humains de son groupe avaient juste cligné des yeux alors qu’ils regardaient. Ils ne pouvaient pas aider et se sentaient découragés. Les Elfes étaient rassemblés sous l’arbre du monde alors que Roa leur aspirait avec force toute la magie noire. Le processus était douloureux, mais il semblait que les Elfes étaient plus tourmentés par le fait qu’ils étaient devenus des Elfes Noirs. Roa laissa échapper un rugissement comme pour déclarer qu’elle allait absorber toute l’énergie négative de la région

[Nyaaaaaaaaaaaaaaaa!]

«Au moins, ils ne seront pas souillés par la malédiction ou la magie noire. Étant donné que la majeure partie de l’énergie est tirée avec force, leurs circuits de mana subiront des dégâts mais ils vont récupérer. »

«Même ta façon de les sauver est diabolique. Tu es comme un candidat pour le prochain roi démon. Cependant, nous avons eu de la chance.»

« Je n’aime pas les gamins comme toi, qui tirent vites des conclusions. »

Artpe répondit en souriant. Elle savait déjà qu’il avait provoqué la transformation des elfes en elfes noirs. Il n’avait aucune excuse à donner.

Une fois changer en elfes noirs, ils ne pouvaient plus retrouver leur couleur de peau d’origine. Et plus de la moitié de leur population était transformé. Il ne leur restait que deux choix. Ils pourraient soit les accepter soit les bannir. Bien sûr, la moitié des Elfes seraient en mesure de mener une vie meilleure, quelle que soit la décision prise. Cette partie du plan d’Artpe était déjà un grand succès.

« Quoi qu’il en soit, je dois essayer de leur parler, alors je doit appeler Mycenae ici…. Ooh-ahhhh. Elle va me gronder. Je suis déprimé rien que d’y penser. »

« ······sous le choc. Tu as une autre femme. »

« Elle est ma marchande personnel. »

Il coupa immédiatement les mots de Regina. Il réfuta ses paroles et grinça des dents en se retournant.

Les humains, qui avaient accompagné Artpe dans cette forêt, continuaient de regarder avec une expression abasourdie sur leur visage. Les choses évoluaient dans une étrange direction.

«Eh bien, nous avons éliminé le reste du pouvoir d’Aedia. Vous pouvez y retourner maintenant. »

« Mais… »

« Vous sentez vous mal, parce que vous n’avez rien fait ? »

« O… oui. Je le crois. »

C’était comme si Artpe avait dit la pensée exacte qui les traversait. Le roi de Daitan fronça les sourcils alors qu’il reconnaissait les paroles d’Artpe.

Des dizaines de milliers de chevaliers et de magiciens avaient été rassemblés pour cette aventure héroïque. Ils allaient extirper les hommes méchants qui avaient utilisé la magie noire! Cependant, ces hommes méchants avaient été tués par une inconnue. Une bête magique effrayante prenait soin de la malédiction et de la magie noire qui tourmentaient les Elfes.

Quelque chose n’allait vraiment pas ici. Ils voulaient un rôle principal, mais ils n’étaient même pas autorisés à jouer un rôle mineur. Ils ressentaient un sentiment d’inutilité lorsqu’ils ont compris qu’ils n’étaient que des figurants dans cette histoire.

« Eh bien, vous pouvez prendre plusieurs souvenirs comme l’Artefact utilisé par le roi d’Aedia. Puisque vous rentrez, vous devriez aussi conquérir Tiata. Je vais récupérer Maetel, donc la conquête devra se faire par votre propre pouvoir. Les magiciens d’Aedia vont-ils coopérer avec Daitan? »

« Nous…nous coopérerons…. Cependant, ce sentiment ……. »

« Quel est ce sentiment insupportable ······ ? »

« C’est parce que … … c’est parce que vous n’êtes pas des héros. »

Quelle que soit sa force, on devient une demoiselle d’honneur quand un héros fait son apparition. Ils étaient là pour que le héros puisse se distinguer de la foule.

Les jolies femmes tombaient amoureuses du héros et les hommes l’admiraient. Les vieillards s’émerveillaient devant sa sagesse et les seigneurs ressentaient un besoin insupportable de confier le contrôle de leurs terres au héros!

« Je vois. Je suppose que cela ne peut pas aidé… »

« Tiata a perdu son dirigeant. Si vous consolidez et montrez la puissance d’Aedia et de Daiatan, vous serez en mesure de résoudre ce problème avec un minimum de violence. »

« C’est…. Je le pense aussi……. »

Le roi de Daiatan renonça aux discussions et se retira. C’était ironique de devoir vaincre Tiata avec les chevaliers et les magiciens réunis ici. Cependant, ses travaux dans la forêt étaient terminées, il n’avait donc aucune raison de s’immiscer dans les affaires d’Artpe.

« Eh bien … … je retire les troupes et nous nous dirigerons tout droit vers Tiata. »

«Koo-hmm. Je ne pense pas que nos actions seront jugées avec bonté si nous nous dirigeons de la sorte vers Tiata… »

«Je ne pense pas que ce soit vrai. À la fin, Tiata a également participé à cette catastrophe. La classe dirigeante d’Aedia et de Tiata avait commis des crimes graves. Si nous voulons rechercher une nouvelle voie à suivre, je pense que le roi de Daiatan est notre seule option. »

« De plus, le héros est avec Daiatan. »

C’était comme ça.

Arpte ne s’en était pas encore rendu compte, mais son occupation en tant que héros avait grandement contribué à influencer l’opinion des gens! C’est pourquoi ils avaient pu accepter cette situation déraisonnable et se retirer.

Évidemment que Artpe se fichait du raisonnement derrière l’acceptation de ses ordres. Il était concentré sur le fait que Roa mange bien et il vérifia si Sienna avait assez de Mana pour traiter tous les Elfes. Il lança l’appel et Maetel répondit immédiatement à son appel.

[Artpe!]

«La situation a été résolue. Je veux que tu viennes tout de suite dans la forêt de l’éternité. »

[Ok!]

Il avait d’abord ordonné à Maetel de cesser d’agir en tant que portier. Il lui avait dit de venir dans la forêt, puis il essaya de contacter sa marchande personnelle, Mycenae. Cela faisait vraiment longtemps qu’il ne l’avait pas contactée. Elle n’avait pas tardé à répondre après la transmission.

« Salut, ajumma… »

[Tu m’a vraiment contacté d’une manière opportune! Où es-tu actuellement? As-tu pu entrer dans Aedia sans trop de problèmes ? Même si tu n’as rien à acheter chez moi, tu aurais dû me contacter pour me faire savoir que tu allais bien. Tu  ne m’as pas contacté depuis si longtemps, et j’étais vraiment inquiète …… ..]

Beaucoup de ses sentiments s’étaient accumulés, alors elle les déchargea sur Artpe avec des mots aigus. Elle parlait de façon rapide. Pour tenter de la calmer, Artpe mit l’accent sur son prochain message.

« J’ai terminé la quête de la forêt de l’éternité. »

[Cela aurait-il été indécent si je te contactais d’abord…. Quoi ? Qu’a tu dit?  Repéte ?]

« La quête est terminée, alors je veux que tu me donnes ma récompense. »

Mycenae se tut.

Son souhait de toujours était exaucé.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :