Chapitre 103 – Même si nous sommes différents les uns des autres (6)

Paradmin

Chapitre 103 – Même si nous sommes différents les uns des autres (6)

 

Après que les anciens aient eu une discussion sérieuse devant la carte des donjons de la forêt, ils acceptèrent les souhaits d’Artpe. Les anciens rassemblèrent les elfes et leur fit connaître la volonté d’Artpe. Les aînés pensaient qu’il y aurait beaucoup de réactions violentes, mais la situation s’était déroulée sans heurts.

À la base, ils étaient obéissants envers les héros. En outre, de nombreux elfes avaient été séduits par la magie de guérison de Sienna. Cependant, le facteur décisif a été le fait que chacun ressentait personnellement le besoin de changer. Ils savaient quel choix ils devaient faire s’ils voulaient que leur race persévère et prospère.

L’apparition des héros impliquait que l’armée du roi démon se mobilisait. Cependant, ce n’était pas la seule raison pour laquelle les Elfes avaient choisi cette voie. Le corps de ces petits héros pourrait-il réellement bloquer les désirs de toutes les autres races concentrées sur les elfes?

La calamité récente pourrait se reproduire à l’avenir. Les Elfes ne voulaient plus répéter leur erreur passée. C’était pourquoi les elfes et les elfes noirs coopéraient étroitement. De plus, ils devaient aussi se cultiver. Ils devaient le faire pour protéger les elfes et l’arbre du monde.

« Mmm. Mon plan a fonctionné. Je ne l’ai pas bloqué trop tôt et je ne l’ai pas bloqué trop tard. Je l’ai bloqué au moment le plus approprié… .. Mmm. Devrais-je appeler cela la technique à moitié cuite? »

« Comme prévu, Artpe-nim a créé cette situation … »

Les elfes et les elfes noirs étaient rassemblés sous l’arbre du monde. Les anciens elfes les ont divisés en plusieurs petits groupes. Artpe observait tout cela avec un sourire satisfaisant. Mycenae s’approcha de lui pour lui parlé.

 « Non, je l’ai juste bloqué au bon moment. »

«Par conséquent, tu savais comment la situation évoluerait et tu as fait en sorte que cela se déroule selon le calendrier souhaité. Ai-je tort? »

Quand il répondit sournoisement, Mycenae fit la moue. Il sourit quand il vit cela.

«C’était pareil pour ajumma aussi. Regarde là-bas. Je ne sais pas ce qu’ils pensent intérieurement, mais, les elfes et les elfes noirs se traitent de manière égale à la surface. Vos amis peuvent vous donner une fête de retour sans se soucier des conséquences. Les couples mariés ne seront pas obligés de se séparer, car ils sont elfe ou elfe noir ».

«Même si tu prononces de tels mots, je ne tomberais plus dans le panneau. De plus, je ne suis pas une ajumma. S’il te plaît appeles-moi Mycenae. »

Sa réponse était grossière, mais les oreilles de Mycenae battaient de bonheur. Il pouvait voir un groupe d’Elfes, qui avaient le même âge que Mycenae, la regarder. Environ la moitié d’entre eux s’étaient transformés en elfes noirs. C’était drôle.

« Hoo-ooh. Je ne voulais pas rentrer comme ça. »

Elle semblait avoir compris où le regard d’Artpe se dirigeait. Mycenae grommela d’une manière maussade. Quand Artpe lui répondit, sa voix devint un peu plus douce.

«On ne devient pas corrompu quand on devient un elfe noir. Ajumma, tu es une elfe noir, mais tu ne devrais pas en être gêné. Tu ne dois pas ressentir un sentiment de perte, car tes amis sont devenus des elfes noirs.»

« Cependant, le choix n’a pas été donné à moi ou à ces enfants là-bas. »

« C’est vrai. »

Cependant, combien de choses dans la vie sont choisies par soi-même? On pourrait naître comme un démon, humain ou une race différente. Ensuite, il y avait les classes. La majeure partie était prédéterminée et ne pouvait être changée. Quelle était l’étendue de la liberté? C’était un sujet difficile à aborder.

« C’est pourquoi ajumma devrait progresser dans les limites données. C’est la seule liberté que nous ayons. La liberté dont nous pouvons jouir. »

« Cela aurait été très agréable, si ta conclusion ne s’était pas tournée vers une conclusion aussi foutue, …. Eh-ouf. En tout cas, je n’ai que des plaintes mineures. Sinon, tu as parfaitement exécuté la mission. »

Mycenae soupira en sortant une petite bouteille de cristal. Il y avait un liquide légèrement translucide dans la bouteille. Les cinq couleurs primaires étaient émises lorsque le liquide était secoué.

« C’est la récompense de cette quête. J’ai vécu dans le monde des humains pendant des centaines d’années…… donc assez longtemps! C’est l’article le plus précieux que j’ai acquis au fil des ans en tant que marchande vétéran. Bien sûr, Artpe-nim a arrêté la menace des humains et arrêté le conflit entre les elfes. Tu l’as fait d’un seul coup, cela est donc faible comparé à ta …… »

«Cela n’est pas faible. C’est un élixir. »

Artpe était tellement surpris qu’il avait répondu d’une manière légèrement abasourdie.Mycenae laissa échapper un léger rire alors qu’elle s’expliquait.

« Si c’est un véritable élixir, comment aurais-je pu l’acquérir ? »

« C’est vrai, mais … Donne-le-moi. »

Il prit rapidement l’objet de Mycenae et l’examina méticuleusement avec sa capacité «Lire toute création».

[Elixir imparfait]

[Quand le plus haut niveau de magie et d’alchimie est combiné, ce réactif de jeunesse éternelle et d’immortalité se forme. Il a fallu un miracle pour former ce véritable élixir, mais l’alchimiste a infusé d’autres herbes médicinales et des pierres magiques pour augmenter le volume de l’élixir. Bien entendu, l’effet de l’élixir s’est dilué et un effet secondaire est apparu. La probabilité de mourir est faible si l’on prend cet élixir. Malgré cela, la valeur de cet élixir vaut plus que toute autre drogue pure.]

« Ah, c’est un produit incomplet. »

« Bien sûr. Cet alchimiste en particulier échange régulièrement avec moi. Il a créé miraculeusement l’élixir, mais malheureusement, la quantité était trop petite. C’est pourquoi il a essayé par tous les moyens d’augmenter la quantité, et c’était le résultat. Bien sûr, sa réputation en souffrirait s’il le vendait comme élixir. En outre, il avait contracté de nombreuses dettes pour créer cet élixir. C’est pourquoi il a dû vendre l’élixir imparfait à un prix avantageux. »

« C’est un coup digne d’une marchande … »

D’une manière ou d’une autre, ses mots lui firent gonfler sa poitrine avec fierté alors qu’elle exhalait par le nez. Ses épaules se rétractérent d’une manière vantarde.

«Hue hue. Tu me reconnais comme un marchand de haut rang? »

C’est vrai. Mycenae avait acquis son exploit lors de la bataille contre le Kraken et elle était capable de passer sans encombre dans la classe des marchands de haut rang!

Artpe renifla quand il la vit se vanter. Il vérifia le contenu de la bouteille de cristal. Il laissait passer une lumière mystérieuse. Il savait que c’était imparfait, mais il était tenté de le boire. Cela avait cette allure de bon goût.

«T… tu ne peux pas en boire! Je pensais que tu auras un moyen de l’utiliser… »

« Je vois. En récompense de la quête, tu m’as donné des biens défectueux. Ajumma, tu as beaucoup de cran. »

« Tu n’étais pas hypnotisé quand tu as reçu l’article ? »

Il se demandait ce qu’il devrait en faire. La pensée qui lui est immédiatement venue à l’esprit était la compétence de renforcement. Si les autres ingrédients ajoutés causaient le déséquilibre, il pourrait renforcer ces ingrédients pour harmoniser les ingrédients ajoutés avec l’Elixir. Il pensait que cela pourrait fonctionner.

Ce n’était cependant pas encore le moment. Il pourrait avoir besoin de plus d’ingrédients, et il avait déterminé que ses compétences de renforcement étaient toujours insuffisant.

« De toute façon, c’est acceptable. »

Artpe rangea l’élixir dans sa pochette dimensionnelle et déclara que la quête était terminée.

Pourtant….

« S…si cela avait été inacceptable ? »

Mycenae se tortilla en prononçant ces mots. Le battement de ses oreilles s’accentua. En plus de cela, son visage était teint en rouge.

«Il y a autre chose que je peux donner… Veux-tu que je te le donne?»

Ses lèvres tremblèrent et ses mains bougèrent d’une manière très mystérieuse. Artpe secoua instinctivement la tête.

« Non. Je vais bien. »

« Eeeeeeek ! »

Il avait simplement refusé le supplément de salaire, mais Mycenae exprima sa colère.

« Assez ! J’ai fait tout mon possible pour arriver à cette résolution pourtant tout était nul ······! »

« C’est bon. Ça me vas »

À la gentille réponse d’Artpe, le corps de Mycenae trembla. Quand il vit cela, un sourire se forma sur ses lèvres.

«Tu devrais aller chez tes amis. Ils t’attendent. »

« Ah ah. Ils sont tellement sans tact… .. Assez ! Même si tu me demandes de le faire, je ne le ferai pas! »

Elle était sur le point de pleurer en se retournant et Artpe appela son nom à ce moment.

« Mycenae. »

« Quoi ! »

«S’il te plaît, continue à prendre soin de moi à l’avenir. Ne songes pas à t’enraciner dans la forêt de l’éternité. »

« ······ hmmph. »

Elle hésita un bref instant. Puis elle renifla alors qu’elle s’éloignait sans  même regardé en arrière.

«Je suis sous contrat. Je ne peux pas m’enfuir même si je le voulais! » 

Les oreilles de Mycenae se dressèrent lorsqu’elle se dirigea vers les Elfes qui l’attendaient. Il haussa les épaules en se retournant.

«Tu as utilisé ton statut de héros. Très populaire. Tu es le pire..»

« Hé toi…… »

Regina était là. Heureusement, il l’avait sentie avec sa capacité «Lire toutes créations». Sinon, son coeur se serait arrêté à cause de la surprise.

«J’ai attendu tranquillement ici jusqu’à ce que tu aies fini de parler. Il a rejeté la femme plus âgée. Je suis impressionné par son attitude. Il l’a coupée comme un couteau.»

« Tu ne bats même plus les paupières en disant des conneries. »

« Je parle à Pipi. »

« Qui est Pipi ······ Hé. »

Regina tendit prudemment la Demite vers lui. Elle flottait au-dessus de ses deux paumes en brillant d’une lumière vive. Un ruban décorait le corps du Demite. La Demite essayait-elle d’être jolie? Artpe était vraiment intrigué par ça ..

« Nom. Pipi. »

« Sûrement pas. »

« Pipi. »

«Tu veux probablement juste lui donner un joli nom, mais je dois l’utiliser quand je chante ma magie! Je suis celui qui sera embarrassé!  »

«Je m’en fiche. Pipi. »

Il était vraiment malchanceux. Quand Regina prononça le mot Pipi, la Demite tourna dans les airs en brillant d’une lumière plus vive. Il semblait que le nom avait déjà été donner. S’il savait que cela allait se passer ainsi, il l’aurait nommé avant de la céder à Regina!

«La bonne relation entre la Demite et un magicien…. Je l’ai entendu de Pipi. »

« ······Oui. Qu’est-ce que tu en penses? »

Après s’être résigné à la situation, il mit Pipi à l’écart. Regina hocha légèrement la tête pour donner une explication.

«La pierre précieuse de Demite est incapable de penser et d’agir seule. Un magicien de haut rang peut l’affiner. Le contrat entre les deux commence à ce moment. »

« C’est vrai. »

«Le raffinement du Demite est une forme de contrat qu’il  reçoit et, à son tour, un partenariat est formé. Le magicien soutient la Demite et celui ci soutient le magicien. »

Une Demite ne pourrait pas faire grand chose tout seul car elle ne pouvait pas bouger librement. En outre, il leur était difficile de prendre des décisions et de faire des mouvements spécifiques. C’est pourquoi un contrat était passé lorsqu’un magicien raffinait une Demite. Cela permettait à la Demite de découvrir le monde aux côtés du magicien. Cela permettait  à leur Record et à leur niveau de croître.

« Elle reconnaît la liberté c’est-à-dire le partenariat entre un magicien et une Demite. »

Elle avait raison. La Demite ne pouvait rien faire par elle-même. Trouver et raffiner une Demite était déjà une aubaine pour le magicien.

La Demite était sorti du palais quand Silpennon s’était échappé. Jusqu’à ce moment, la Demite avait vécu une existence solitaire dans l’obscurité pendant plusieurs centaines d’années. C’est pourquoi elle était éternellement reconnaissante à Artpe de l’avoir trouvé et raffiné.

« Pipi t’aime bien. »

« Es-tu capable de l’accepter? »

« Je l’accepte. »

Regina n’hésita pas alors qu’elle hochait la tête. Elle avait finalement pu comprendre que son sort et celle du demite avait changé à bien des égards grâce à lui. De plus, Pipi menait la vie correcte d’une Demite. Elle jouissait de sa liberté.

«J’ai mal commencé. C’était un mélange d’avidité des humains et de mon ignorance. Ma situation était la pire… »

«Ils t’ont quand même raffiné, tu as donc pu réfléchir et agir par toi-même. Ils t’ont donné une grande quantité de liberté. Tu t’es probablement senti reconnaissante et tu as formé un contrat avec les magiciens afin de les aider… Cependant, ils t’ont fait du mal en essayant de te contrôler grâce à la magie de suggestion.»

«J’ai travaillé pendant 200 ans. J’en ai assez fait. Je suis libre. »

Elle avait pris la vie de ses maîtres pour compenser. C’était un calcul très brutal. Cependant, quand il vit le sourire apparaître sur son visage, il devint indifférent à ses méthodes.

« Eh bien, il est temps que tu me donnes une réponse concernant ma proposition. »

« Refusé. »

Hein? Il pensait que c’était le bon moment, mais elle avait refusé! Il semblait qu’il avait mal chronométré!

«Ma capacité à prendre des décisions fait toujours défaut. Je ne veux pas prendre une décision imprudente. Pas possible. »

« ······Je vois. »

Connaissant son sens de la valeur, il pensait qu’elle se joindrait volontiers au groupe des héros. Cependant, Artpe voulait respecter le libre arbitre de Regina. C’est pourquoi il ne discuta pas d’avantage.

«On ne peut rien y faire. Je comprends. J’abandonnerai. »

Après avoir atterri à Aedia, il avait traversé beaucoup de difficultés en traversant Daiatan, Tiata et la Forêt de l’Éternité. Mais, l’un de ses plus grands objectifs était parti en fumée. Cependant, Artpe n’avait pas l’air trop dévasté.

J’ai complètement enlevé ses entraves. Lorsque l’armée du roi démon se mobilisera, elle rejoindra inévitablement notre camp. Du moins, elle ne deviendra pas esclave de la capacité innée du roi démon si elle le sait.

Pourquoi avait-t-il délibérément reformé sa conscience pour faire ressortir son libre arbitre? Premièrement, il voulait la libérer des chaînes que lui avait placées Aedia. Après avoir réduit la race des démons en esclavage, le roi des démons essayait de transformer les humains en démons. Le roi des démons essayait de régner sur tout le monde, et Artpe savait ce que Regina ferait quand elle découvrirait cela! C’était la stratégie ultime où il serait capable d’en faire d’une pierre deux coups.

« Au lieu de cela, je veux un contrat. »

« Hein ? »

Il pensait qu’elle ne voulait rien avoir à faire avec lui, alors les mots qui sortait de la bouche de Regina étaient un peu inattendus.

«Je veux un contrat avec toi comme Pipi. Je vais te soutenir avec mon pouvoir. Je veux que tu m’aides à grandir mentalement et physiquement. Dépendance mutuelle.»

« C’est un peu… »

« Un contrat. »

Artpe était sur le point de la rejeter mais il vit le regard inquiet sur son visage. Puis il ferma sa bouche.

« ······Je vois. »

Regina venait d’être libérée de son lien avec les humains. Cependant, son estime de soi n’avait pas encore mûri. Son pouvoir était beaucoup plus grand que son esprit.

Peut-être avait-elle peur?

Si elle faisait un choix téméraire, les conséquences de ses actes seraient énormes et elle était bien consciente de ce fait. En vérité, ses actions les plus récentes l’illustraient. Elle avait facilement tué le roi d’un pays.

« Contrat. »

« ······d’accord. Faisons donc un contrat. Cependant, si tu penses que je me trompe, tu devra me le dire. »

« D’accord »

« Bien sûr, je vais probablement t’ignorer et faire ce que je veux. »

« Je te déteste. »

Artpe évita légèrement le coup de poing de Regina, puis tendit la main vers elle. Pendant un court instant, Regina ne comprit pas la signification de son geste et elle pencha la tête avec confusion. Bientôt, elle tendit prudemment la main et elle attrapa la main d’Artpe. Un peu de couleur apparut sur ses joues pâles.

«Ton cœur brisé, me touche. Je vais te le permettre un peu.»

«Tu peux simplement partir. »

C’est ainsi que le groupe des héros avait uni avec force Aedia et Tiata sous le règne de Daiatan. Les dégâts dans la Forêt de l’Éternité avaient été oubliés et ils avaient réussi à faire entrer l’archimage Regina dans le groupe des héros.

Le processus était si cahoteux que sa cuisse était à moitié. Cependant, il a été capable de terminer la quête proprement.

« Maetel, pourquoi m’as-tu attendu … »

« Artpe, viens te coucher près de moi. »

«Hé, attends un moment. J’ai rien fait de mal. »

« Je sais tout. Allonges-toi à côté de moi. »

« Oui m’dame. »

La nuit dans la Forêt de l’Éternité s’acheva alors qu’Artpe surmonta une crise mineure où sa virginité aurait pu être presque perdue.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :