Chapitre 106 – Les choses ne se déroulent pas comme prévu (3)

Paradmin

Chapitre 106 – Les choses ne se déroulent pas comme prévu (3)

 

« Héros. »

«Ce sont vraiment des héros. Les héros qui sont nés à Diaz sont à Aedia…. Non, ils sont dans l’empire Zard. »

« Si les héros acceptent cela, je pourrais peut-être accepter cette situation. »

« Une nation est née aux côtés des héros… La chute d’Aedia m’a brûlé le cœur, mais j’ai l’impression de regarder fleurir une fleur de lotus dans la boue. Bien sûr, je ne peux m’empêcher de célébrer sa naissance… »

Peu importait de savoir si on le savait ou pas. Tout le monde a accepté la réalité face au titre de héros et du roi démon. Les héros étaient la seule existence capable de changer une lutte entre humains en une lutte entre l’humanité et les démons. 

Bien sûr, la classe dirigeante de chaque nation aurait tenté de tirer profit de la situation, mais toute la classe dirigeante d’Aedia et de Tiata avait déjà disparu. 

Artpe coopérait avec l’ex-roi de Daitan. L’empereur actuel, Angelo Zard, connaissait bien la situation. Il y avait donc beaucoup de magiciens et de chevaliers à ses côtés. Il les utilisa pour établir l’empire Zard, et la proclamation des héros a put se répandre dans l’empire Zard.

« Hoo. J’ai un peu préparé le terrain. »

« C’est ce que Artpe voulait ? »

«Cela pourrait ne pas sembler si génial, mais la guerre a éclaté au bon moment. J’ai pu utiliser cela à mon avantage. »

Dans une situation potentiellement instable et dangereuse, il était difficile de percevoir et de résoudre les problèmes tels qu’ils se présentaient.

Les gens avaient reçu un choc énorme, mais jusqu’à ce que les dangers montent à la surface, la plupart d’entre eux maintiendraient la mentalité suivante: «Nous allons bien jusqu’à maintenant et ça ira dans le futur» et «Cela m’inquiète, mais il y a d’autres choses plus importantes sur lesquelles se concentrer.» Ce type d’attitude posait problème, mais il décida de ne pas s’inquiéter pour le moment.

«La guerre a rendu tout évident. Il a révélé les plans d’Aedia et de Tiata. Cela a mis en lumière les problèmes que rencontraient les elfes dans la forêt de l’éternité. »

«Oui, c’est une situation où tout fut exposé et cela facilite la résolution du problème. Je reconnais qu’il y avait des sacrifices inévitables… »

« Hoo-hue hee. Artpe est vraiment gentil. »

«Je ne suis pas gentil. Hey. Ne me caresse pas comme ça. »

« A ce moment, ses oreilles captèrent des voix murmurantes. »

« Les deux héros sont vraiment des amis. »

«Un  homme et une femme dans la force de l’âge. Ils ont passé de nombreuses années ensemble et ce serait bizarre s’il n’y avait pas d’affection entre eux… »

Comment pourraient-ils être si prévisibles!

Il y avait trop de gens qui disaient des mots qui sortait du livret :  « Des mots qui ne devraient pas être prononcés à moins que vous ne souhaitiez devenir un personnage de soutien dans la vie d’une autre personne, volume 1. »

« Là ! Regardez ce qu’ils disent. »

«Hue hue. Si nous affichons notre relation de la sorte, aucune autre put… ..femme n’osera s’interposer entre nous. »

« Hey. Quel mot étais-tu sur le point de dire ? »

Ils participaient à un étrange défilé. C’était un défilé célébrant l’ascension d’Angelo Zard à la position d’empereur. En plus de cela, ils annonçaient la présence des héros. C’était un défilé qui montrait l’alliance entre les héros et Zard.

« S’il vous plaît, prenez ma main rien qu’une fois, héros-nim ! »

« Héros-Nim ! »

Bien entendu, les voix de soutien de la population étaient entendues de manière pertinente. Cependant, il les avait complètement ignorés. S’il développait une image trop amicale vis-à-vis des civils, ceux-ci auraient besoin de son aide pour résoudre tous les problèmes insignifiants!

Lorsque l’occasion de tuer le roi démon se présentera, il ne veut pas qu’une quête malencontreuse impliquant la vendeuse de fleures apparaisse. Cela le ferait aller dans tous les sens pour rien. Artpe voulait empêcher la création de telles choses.

« Ooh-oong. Tu as bon cœur, mais tu es devenu soudainement mauvais. »

« J’ai toujours été mauvais. »

« Quoi qu’il en soit, c’est mieux que le fait qu’Artpe tienne la main d’une autre femme, alors je te pardonne. »

« ······Réalises-tu que tu ne vaux pas beaucoup mieux que moi récemment? »

Où s’était-il trompé dans l’éducation du héros? Artpe avait réfléchi à cette question pendant le défilé, mais il n’avait pas pu trouver de réponse.

Les civils observant le défilé avaient constaté la relation extrêmement étroite qui unissait les deux héros. De plus, les images enregistrées étaient répandues dans tout l’empire et tout le monde en avait pris conscience.

Une semaine s’était écoulée avant que la célébration se termine enfin. L’empereur Angelo Zard avait fait de la capitale d’Aedia, la capitale de son empire. Cela signifiait qu’il avait besoin d’une connexion plus intime avec les terres de Daitan. Il avait besoin d’une porte de téléportation comme celle qui relie Aedia à Tiata. Il avait commencé à en construire une qui connectait Daitan à Aedia.

Il était déjà capable de communiquer avec l’ensemble de son empire grâce à la magie de transmission. Une fois la porte terminée, il serait capable de gouverner facilement son empire.

« Merci d’avoir agi en mon nom, héros. Ça a dû être fatigant. »

«Cela faisait partie de l’accord. Tu es celui qui a la tâche difficile devant toi, empereur.  »

Lorsque le héros appela Angelo par son titre d’empereur, un petit sourire apparût sur son visage.

«J’ai pu atteindre ce poste grâce à toi, héros. C’est pourquoi je protégerai cet empire. Je vais te prouve que je mérite d’être à ce siège… »

«Tu sais que l’armée du roi démon est en marche, mais tu gardes de telles ambitions. J’aime bien cela.»

Artpe hocha la tête avec satisfaction en sortant une carte. Comme si elle connaissait l’identité de cette carte, les yeux de Maetel se plissèrent légèrement. Angelo Zard inclina la tête avec étonnement lorsqu’il la reçut… .. Sa réaction fut la même que celle de ceux qui recevaient des cartes similaires d’Artpe.

« Les informations contenues dans cette carte sont-elles vraies ? »

«J’ai marqué Daitan, Aedia et Tiata. Je les ai classés dans des régions où il serait bien pour développer tes soldats, tes chevaliers et tes magiciens. Tu devrais être reconnaissant. »

La carte était marquée avec l’emplacement des donjons. Les donjons de haut niveau étaient laissés de côté et il n’avait marqué que ceux dont les humains pouvaient utiliser. Cela suffisait à surprendre Angelo Zard.

« Tu es allé si loin pour moi ······. »

«Cela te permettra de développer le pouvoir de ton empire et aussi de fidéliser tes sujets. C’est possible, non ? »

« C’est plus que suffisant ! Même si cette carte est à moitié… non, même si cette carte est erronée à 90%, les 10% restants augmenteraient considérablement la puissance de l’empire! »

« Je suis heureux que tu connaisses la valeur de ce que je te donne. »

Les yeux d’Artpe se rétrécirent.

«Ne divulgues pas cette information d’un seul coup. Ils accueilleront  l’information et ils deviendront paresseux tout en voulant plus de toi. Je suis sûr que tu sais de quoi je parle. »

«Je vais prendre tes mots à la lettre ····· Est-ce pour cela que les niveaux, les donjons et la quantité des butins ont été classés ainsi? Je ne sais pas comment tu sais tout cela, mais… Non, je ne vais pas fouiller la dedans. »

Angelo Zard avait pris la carte et l’avait mise profondément dans sa robe.

«Je te fais confiance et je vais l’appliquer. »

« Bien. C’est la réponse que je voulais. »

Le héros de sa vie antérieure avait accru le pouvoir de son groupe grâce à l’exploration de Donjon.

Elle avait ignoré le stress que ses actions avaient causé sur ses relations avec chaque pays du continent. Elle s’était concentrée sur le concept que tout irait bien une fois que le roi démon aurait été vaincu. C’est pourquoi elle n’avait pas été en mesure de créer une relation amicale avec d’autres nations. Tout s’était brisé avant qu’une relation amiable n’ait pu commencée et cela l’avait forcée à se battre beaucoup plus brutalement.

Cependant, les choses étaient différentes maintenant. Il avait réussi à créer une relation positive avec les elfes de la forêt de l’éternité et les humains de ce continent. Il était possible pour Artpe de développer ses forces et de rester vigilant contre l’armée du roi démon. Le processus avait été un gâchis, mais il avait obtenu le meilleur résultat possible.

« Diaz est semblable au plus faible des Quatre Rois Célestes. Je n’ai rien à faire à leur égard. En revanche, la nation sainte de Paladia… .. Ils ont déjà trouvé un candidat plus adapté à leurs besoins.»

Il est arrivé à la conclusion qu’il devrait faire table rase des richesses de ce monde. Il devait juste attendre que Sienna et Regina reviennent. Ensuite, ils pourraient partir! Ils pourraient s’amuser à nettoyer les donjons de ce monde!

« Votre Altesse, un envoyé du temple est arrivé. »

« Amenez-le. »

······ Il fut un temps où Artpe avait de telles pensées.

«Je vous félicite pour votre ascension, votre majesté. Le temple ne s’implique pas dans les querelles entre royautés. C’est pourquoi nous ne pouvions que rester assis à regarder la guerre. Je m’excuse. »

« Non, tu n’as pas à t’inquiéter pour ça. »

Le messager envoyé par le temple portait le chapeau d’archevêque. Il était l’archevêque responsable de tous les temples d’Aedia et en termes de pouvoir dans les temples, il était très bien placé. Il était dans le top sept.

Le dieu du flux avait tout couvert. Cela s’appelait la calamité du soulèvement (l’événement avait déjà gagné un nom.) Le temple avait souffert de la même situation, mais il était maintenant propre. Il imaginait peut-être des choses, mais il lui semblait que l’archevêque fixait Artpe. C’est pourquoi Artpe avait décidé de l’ignorer.

«Cependant, vous avez révélé les noms des héros lors du défilé et de la cérémonie de couronnement. C’était quelque chose qui n’avait pas été approuvé par le temple. Le pape de Paladia est profondément inquiet à ce sujet. « 

« Hmm. Sur quoi? »

À la réponse de l’empereur, l’archevêque a pu relever la tête. L’archevêque fixait clairement Artpe et fut terrifié par le regard farouche de Maetel. L’archevêque avait immédiatement tourné la tête!

«La classe du héros est conférée et gérée par le temple. Tout doit être fait à l’intérieur des frontières de Paladia. Ces deux héros n’ont pas encore été confirmés. De plus, votre majesté a déclaré cette information à la place du temple. Ce n’est pas quelque chose que vous auriez dû faire. »

«Cependant, ce sont des héros. Comment peuvent-ils ne pas l’être quand Ils correspondent à la description publiée précédemment par le temple. De plus, je les ai vus utiliser des compétences et des sorts d’au moins 35 classes différentes.  »

L’empereur a insisté sur ses paroles pour tenter de dissuader l’archevêque et celui-ci n’avait pas eu d’autre choix que de hocher la tête.

«Je ne doute pas non plus qu’ils soient des héros. Cependant, ils auraient dû visiter le temple avant que leurs identités ne soient révélées. Je soulignais simplement ce fait. Si le temple était impliqué, tout le monde saurait à coup sûr qu’ils sont des héros. Il n’y aurait aucun doute. »

« Mmm. Tu marques un point ······. »

Dans sa vie antérieure, le héros avait suivi ce processus. Diaz, les temples et Paladia avaient des liens assez forts. C’est la raison pour laquelle le héros de sa vie passée avait rendu visite à Paladia… Cependant, Artpe était au courant du désastre qui s’était produit à la fin et voulait donc laisser Paldia tranquille.

«Il semble que tout ce à quoi je pense ou qui me préoccupe se concrétise. C’est pourquoi être un héros est fatiguant. Merde. »

C’est vrai. C’était l’une des raisons pour lesquelles Artpe n’aimait pas révéler qu’il était un héros. Il ne voulait pas être impliqué dans les temples car ils aimaient manipuler la situation. Ils donnaient l’impression de faire descendre les héros dans ce monde et aimaient aussi se mêler des affaires des héros.

«Tout ce qui est lier au nom du héros doit être approuver par le temple. Bien sûr, un héros n’est pas apparu dans ce monde depuis plusieurs centaines d’années. Il est compréhensible que votre majesté ne soit pas au courant. Je n’essaie pas de critiquer vos actions. Je veux juste vous demander de faire plus attention à l’avenir. »

« Mmm. Essayez vous de restreindre excessivement la liberté des héros ?»

«Nous n’essayons pas de supprimer la liberté des héros. Mais… »

Les yeux de l’archevêque brillèrent.

«La mission des héros est d’affronter l’armée du roi démon. Nous voulons juste les aider, pour que leur travail se passe bien. C’est pourquoi je veux que vous soyez plus prudent à l’avenir.  »

« Ah. Compris. »

Angelo Zard venait d’établir son empire, et il créerait un mal de tête énorme s’il allait contre la volonté du temple. Pour le moment, Angelo Zard hocha la tête en jetant un regard significatif à Artpe. Il demandait à Artpe s’il trouvait tout cela acceptable. Artpe hocha légèrement la tête.

« Oh, les héros … »

Comme s’il attendait ce moment, l’archevêque a changé de cible.

«Nous vous avons recherchés tous les deux depuis très longtemps. Malgré tout, nous avons attendu la fin du défilé. Cela nous donne presque envie de recommander notre propre patience. Nous nous sommes vraiment sentis… .. »

« Mec, soit direct. »

Aux mots d’Artpe, l’archevêque leva les sourcils. L’instant suivant, Maetel le regarda. Elle était comme un démon qui s’était enfui de l’enfer. Ses yeux sont tombés. Le regard terrifiant de Maetel l’effrayait.

«Le pape vous cherche tous les deux. S’il vous plaît venez à Paladia. Il y a une révélation divine qui a été donnée pour préparer les héros. Cela vous aidera à faire face à l’armée du roi démon. De plus, la sainte prêtresse vous attend tous les deux. »

Lorsque Maetel a entendu parler de la prêtresse, elle a saisi fermement le bras d’Artpe. Dans le passé, elle avait dit qu’elle ne verrait pas d’inconvénient à ce que le nombre de femmes augmente dans leur groupe, mais elle avait immédiatement utilisé une force de ce type. Comme prévu, toutes les femmes étaient des menteuses! 

« Non······ ! »

« Maetel »

Cependant, Artpe lui prit doucement les bras et lui sourit.

«Tu peux te détendre. Je t’expliquerai plus tard, mais tu peux te reposer confortablement. »

« ······ Je vais me reposer tranquillement alors. »

Artpe apaisa Maetel puis il se tourna pour regarder l’archevêque. L’empereur pensait que Artpe allait immédiatement couper la tête de l’archevêque. Tandis que Maetel commença à chercher un bon moment pour couper la tête de l’archevêque. Cependant, les mots qui sortaient de la bouche d’Artpe trahissaient les attentes de tout le monde.

« D’accord. Allons à Paladia. »

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :