Chapitre 122 – Traversée du désert (2)

Paradmin

Chapitre 122 – Traversée du désert (2)

 

Le nombre de magiciens et d’érudits qui avaient cherché à découvrir la cause de la catastrophe dépassait de loin des dizaines de milliers. Cela ne relevait d’aucune théorie de la météorologie, et même Blundell était revenu les mains vides quand il était un magicien du 7e cercle.

Cependant, Gluttony a répondu sur un ton décontracté, – Tu veux connaître la vérité sur la sécheresse?

« Oui. »

– Je suis désolé, mais je ne peux pas répondre à cette question gratuitement. Si tu veux l’entendre, je prendrai l’une de tes chances de poser une question.

La raison était suffisante pour exiger l’utilisation de l’un de ses droits pour une séance de question/réponse? Cela pouvait ne pas en valoir la peine. Cependant, Théodore savait de son expérience jusqu’à présent que les informations elles-mêmes étaient inestimables. Même si les informations semblaient inutiles à l’heure actuelle, elles pourraient un jour être importante, surtout lorsqu’elles impliquaient quelque chose comme la sécheresse.

Alors qu’il acquiesçait sans aucune hésitation, Gluttony ouvrit la bouche et dit, -… Hrmm, compris. Ensuite, je vais te dire ce dont je me souviens.

Si cet endroit avait été au milieu du royaume d’Austen, ils auraient coupé de petits trous dans le mur avec un couteau afin d’écouter.

Le grimoire des Sept Péchés, qui contenait des informations si précieuses, s’ouvrait. Gluttony était quelqu’un qui enregistrait les secrets de l’ère de la mythologie, donc il ne savait peut-être pas les raisons des catastrophes modernes.

Cependant, Gluttony choqua Théo avec une seule phrase, – Le dragon de sable, Desertio qui vit au centre du désert de Meuse, est à l’épicentre de la sécheresse.

« Dragon?! »

-C’est vrai.

Les espèces les plus fortes, les dragons, étaient une espèce transcendante qui était restée dans ce monde après la fin de l’ère de la mythologie. C’étaient des monstres qui vivaient près d’une éternité et méprisaient toutes les autres espèces.

Parfois, des héros appelés tueurs de dragons les tuaient, mais il n’y avait qu’une poignée de ces personnes dans les livres d’histoire. Les dragons étaient nés comme les plus forts et étaient une espèce qui diffusait le pouvoir de la vie.

Cependant, la cause de cette sécheresse était un dragon…?

Théo ne pouvait pas comprendre la réponse, et Gluttony continua comme si elle n’était pas encore terminée.

– Ne te méprends pas. Desertio n’est peut-être pas à l’origine de la sécheresse par malveillance. Ce dragon, qui a survécu pendant près d’un million d’années, est déjà plus proche d’un esprit que d’une créature. Par conséquent, il change l’environnement autour de lui.

« En effet, c’est un dragon de sable. »

–Si Desertio était un dragon rouge, la lave coulerait de cette zone et un volcan éclaterait à chaque cycle. Dans un sens, la désertification est encore modérée à certains égards. En d’autres termes, le dragon de sable, Desertio, est juste vivant. Son antre est au milieu du désert, et il n’attend que la fin de sa vie, sans aucune méchanceté envers les humains.

Comme il faisait partie de l’espèce la plus forte du monde matériel, il remboursera la grâce du monde en rendant sa chair à la nature. L’énorme corps de Desertio se transformera probablement en grains de sable.

Le grimoire termina son explication ici. D’un autre côté, le visage de Théodore se déforma subtilement. «Quoi? Alors, le vieux dragon attend de mourir et le royaume d’Austen souffre des conséquences? »

-Oui.

« C’est trop extrême! »

Theodore sentit sa tête lui faire mal à la réponse inattendue. Ce n’était pas un monstre qui visait la fin de l’humanité, mais un vieux dragon attendant sa mort? De plus, l’autre côté n’en avait aucune idée. Les humains étaient tellement faibles qu’ils ne pouvaient pas supporter d’être autour de lui.

Gluttony gloussa comme si il sympathisait. – Oui, c’est comme tu l’as dit. Trop extrême. Dans les temps anciens, le nombre de dragons était élevé et cet événement était plus fréquent. Du point de vue des humains et des autres espèces, les dragons étaient trop territoriaux.

« … Ce n’est pas possible. »

–Oui, il y a eu une guerre contre les dragons.

Elle est également connu sous le nom de Dracomachia, la grande guerre de cette époque, il reste encore quelques livres sur cette guerre.  La plupart des espèces du monde matériel ont uni leurs forces pour chasser les dragons, qui étaient environ 1 000.

Même les dragons, les plus forts du monde, ne pouvaient pas supporter des centaines de milliers d’ennemis. À l’époque, il y avait des magiciens du 9e cercle dans tous les pays.

À la fin de la guerre dévastatrice, les dragons ont été abattus, ne laissant que quelques survivants. Les vestiges de cette puissante guerre subsistent encore de nos jours.

Les yeux de Théodore tremblèrent alors qu’il découvrit soudain l’un des secrets du monde.

La raison pour laquelle les puissants dragons avaient presque été exterminés était si choquante que l’horreur submergea sa curiosité. Il comprenait maintenant ce que Myrdal voulait dire par «un fait que vous ne devriez pas savoir».

Comme s’il savait ce qu’il ressentait, Gluttony conseilla: – Alors, si tu veux résoudre le problème de la sécheresse, arrêtes maintenant. Un dragon est une espèce qui devient plus forte proportionnellement au temps. Si tu te bats maintenant, tu ne pourras même pas durer une seconde.

«J’en sais beaucoup. Je comprends que c’est une histoire dans laquelle je ne peux pas me permettre de m’impliquer », répondit Théodore en se détournant de la direction du Royaume d’Austen.

Théo n’avait pas reculé même face à Pride, mais son adversaire était trop gros cette fois.

Le plus grand magicien du royaume, Veronica, avait tué un dragon qui n’avait vécu que 3000 ans. Néanmoins, elle s’était plainte qu’elle était presque morte plusieurs fois. Theo ne pouvait pas deviner à quel point était fort un dragon qui avait vécu pendant près d’un million d’années.

Heureusement, la sécheresse ne durera pas éternellement. Selon Gluttony, la prochaine sécheresse disparaîtrait si Desertio mourait dans les 300 prochaines années. Jusque-là, ce serait douloureux, et le royaume n’aurait qu’à être patient.

Dans une humeur douce-amère, Théodore revint sur ses pas.

* * *

«Théo, tu es revenu!» Bear lui souhaita la bienvenue au camp.

Il semblait que les préparatifs étaient terminés alors que des tentes blanches flottaient dans les plaines désolées. Il y avait une clôture autour du camp pour empêcher les choses comme les serpents et les scorpions d’entrer.

Les paroles de Bear selon lesquelles il avait traversé le désert de Sipoto à plusieurs reprises ne semblaient pas être un bluff.

« Oui, le vent était frais. »

« Hahaha! C’est un endroit ennuyeux sans arbres! Il fait chaud comme l’enfer pendant la journée, mais il fait assez frais après le coucher du soleil. »

Puis Théodore émit un son curieux. «…? Si tel est le cas, ne devrions-nous pas bouger la nuit? La chaude journée va fatiguer les chevaux plus tôt. »

«Oh, bon point! S’il s’agissait d’une région désertique ou tropicale typique, ce serait le cas. » Bear gloussa. «Mais dans ces plaines, il y a beaucoup de créatures qui aiment se déplacer la nuit pour la raison que tu as dite. Il y a des créatures comme les vers de sable et les fourmis du désert. Ils ne commencent leurs activités qu’après le refroidissement du sable. »

« Aha je vois. »

En effet, c’était la réponse d’un marchand expérimenté. Théo fut convaincu par l’explication et regarda les chevaux, liés, dormant. La mobilité du groupe dépendait des chevaux et des voitures, donc il n’y avait pas assez de puissance pour vaincre les créatures grouillantes. Si Théodore révélait son pouvoir, ils pourraient se déplacer la nuit.

Cependant, Théodore s’est simplement assis docilement à l’endroit où on l’avait dirigé.

‘Le repas… De la viande fumée dans une soupe de légumes? Ça m’a l’air bien.’

Il était facile de remplir l’estomac avec juste de la viande, mais il serait difficile de faire face aux mouvements constants s’ils n’obtenaient pas les nutriments appropriés. De plus, un repas insipide aurait un effet négatif sur le moral du groupe ainsi que sur la force des mercenaires. C’est pourquoi les meilleures sociétés commerciales avaient développé des aliments de base et de haute qualité qui pouvaient être conservés.

Dalgurak.

Malheureusement, il ne prit que quelques bouchées avant de s’arrêter.

«… Quelle est cette sensation chatouilleuse?»

Il y avait une démangeaison à l’arrière de son cou. C’était une sensation d’inconfort semblable à celle d’avoir un morceau d’herbe contre lui. Théo posa le bol et regarda dans la direction où ses sens indiquaient de regarder.

Le désert signifiait que rien n’interrompait sa vue, mais il ne pouvait pas trouver d’invités non invités dans le paysage qui s’étendait devant lui.

Bear fut surpris par son mouvement soudain et demanda: «Théo? Que se passe-t-il? »

« Attendez. »

Au lieu de répondre, les yeux de Théo brillaient d’or lorsqu’il utilisait oeil de faucon. C’était une magie secondaire qui reproduisait parfaitement la vue d’un faucon. Dans cet état, Théodore pouvait pénétrer à travers l’obscurité de la nuit.

À la fin de son champ de vision extrêmement sensible, un léger nuage de poussière était visible.

« -Ennemi …! » Cria-t-il en reconnaissant leur identité.

‘Ennemis?’

Le clair de lune rebondissait sur les lames et la poussière venait des animaux sur lesquels les gens montaient. Ils étaient la cause de l’inconfort qui chatouillait son cou, l’avertissement de son sixième sur les ennemis qui s’approchaient.

Cependant, il comprenait intuitivement pourquoi l’avertissement était faible, et Théodore ne put s’empêcher de rire intérieurement.

« Les adversaires sont si faibles que mes sens ne les ont presque pas remarqué. »

À bien y penser, jusqu’à présent, ses adversaires avaient été trop forts. La liche née du pouvoir d’un grimoire, Pride qui reproduit librement les traits des autres créatures, et Laevateinn, qui brûlait les arbres du monde … Ses sens avaient crié tous les jours, donc il ne pouvait s’empêcher de vouloir rire maintenant.

Théo essuya la poussière de son col et regarda autour de lui.

«V-vraiment? Les ennemis arrivent! « 

«Mettez vous en formations! Archers, dépêchez-vous et reculez derrière la barrière!»

« Éteignez le feu de camp! »

Les réactions des marchands et mercenaires n’étaient pas mauvaises. Ils avaient rapidement éteint les lumières et s’étaient armés en position de défense. Ils pouvaient repousser les ennemis qui approchaient car les mercenaires embauchés par la société Polonell étaient tous habiles.

Cependant, Théodore ne pouvait pas espérer de résultats optimistes. En effet, le pouvoir du groupe dépassait ce qu’il pensait.

Il y avait 10 utilisateurs d’aura, et le capitaine était presque au niveau de maître. L’épéiste était semblable à Rebecca, contre laquelle Théo avait déjà rivalisé. Les mercenaires ne pourraient pas aller contre une telle puissance.

« Je ne sais pas qui ils sont, mais c’est difficile parce que je ne peux pas révéler mon identité. »

La magie de marque de Théo: la magie balistique, était actuellement scellé. Toute magie du 5ème cercle et l’anneau de Muspelheim avaient également été scellés. Les seuls outils dont il disposait dans cette situation étaient Mitra, la magie du 4e cercle ou en dessous, le corps à corps et les artefacts. Umbra pourrait marcher s’il l’utilisait d’une manière qui n’était pas évidente.

«… D’accord, je vais l’essayer une fois. Il réfléchit profondément et agit rapidement.»

Théodore versa du pouvoir magique dans le bracelet suspendu à son poignet.

Huuuuuuong!

À ce moment, le bracelet commença à émettre un son alors que des personnages inconnus émergeaient. Le bracelet fabriqué par le maître de la tour jaune avait été fabriqué avec des matériaux inconnus et conçu pour être utilisé pour l’auto-défense de Kurt.

La magie de haut niveau contenue dans le bracelet avait rapidement créé des guerriers dans l’air à partir du pouvoir magique de Théo.

Ching! Ching!

C’était des armures. Il y avait du vide entre l’armure et les bottes et entre l’armure et le casque, ils ressemblaient à des chevaliers invisibles entièrement armés. Six armures apparurent dans le désert.

Le nom de la magie gravée dans le bracelet était «Armure vivante». Selon les capacités du créateur, ils pourraient être plus faibles que des agriculteurs ou plus forts que les chevaliers d’élite… et celui qui avait conçu ces armures vivantes était le maître de la Tour jaune.

«Protégez l’entreprise. Cet ordre doit être conservée jusqu’à ce que tous les ennemis dans un rayon d’un kilomètre aient disparu. »

[Oui, mon maître.]

Théo apaisa la confusion de ses compagnons à l’apparition des armures et regarde les ennemis qui approchaient. Il n’avait ressenti aucune tension. Il n’y avait pas non plus une seule trace de peur. Comparés aux ennemis qu’il avait affrontés jusqu’à présent, ces gens n’étaient que des pierres sur le bord de la route.

Il n’y avait aucun chant.

Dans l’instant suivant, une boule de feu intense est apparue au-dessus de la tête de Théodore.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

SiphorePublié le11:26 - Déc 27, 2019

Merci pour le chapitre et bonne année

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :