Chapitre 22 – L’ennemi d’hier (1)

Paradmin

Chapitre 22 – L’ennemi d’hier (1)

  Traduction : Eclipse                         Edition : Ludivine59


 

Les deux héros avaient fait un voyage amusant en descendant les eaux agitées avant de dévaler la cascade. Ils tombèrent à une distance inconnue dans le fond du ravin et ils étaient à peine capables de se sortir de l’eau.

Son corps entier lui faisait mal et son estomac se tordait. Il y avait une longue blessure abrasive sur son dos, et tout son corps était trempé. C’était le pire sentiment. Il n’avait jamais voulu en faire l’expérience à nouveau.

“Ooh-ehhhhhk. Kol-ruhk, kol-ruhk.»

Artpe faisait un son bizarre en crachant de l’eau. Le son était assez horrible pour refroidir un amour de mille ans. Cependant, Maetel se tenait à côté d’Artpe, et son expression restait normale. Elle semblait inquiète en tapotant le dos d’Artpe.

«Tu vas bien Artpe?»

« Je ne vais pas bien! Contrairement à toi, je ne peux pas garder l’équilibre tout en étant emporté par la cascade!»

« Pourquoi ? Après avoir compris ce qui se passait, je devais juste bouger un peu mon corps…»

À ce moment-là, Artpe ne ressentait plus de l’affection, car il avait des pensées malveillantes envers Maetel. Le sentiment était si intense qu’il se demandait s’il aurait pu gagner miraculeusement des batailles en tant que l’un des quatre rois célestes s’il avait été plein de malice comme ça!

«J’aurais aimé avoir mal au lieu que ce soit Artpe…»

Cependant, il était confronté au visage sincèrement inquiet de Maetel, et de tels sentiments disparurent. Artpe devint gêné inutilement, alors il détourna le regard alors qu’il répondait d’une petite voix.

« Ce n’est rien. Ça ne fait pas trop mal, alors ça va.»

« Vraiment? Quel soulagement.»

Artpe craignait que ses affaires ne soient perdues alors qu’il était emporté par la cascade. Il vérifia ses affaires et tout était toujours là. Il avait toujours les deux pochettes d’argent et l’œuf noir.

Maetel avait toujours sa potion dans son armure et elle s’était fermement accrochée à son épée bâtarde et à sa longue épée. Elle s’acclimatait lentement au fait que certaines choses étaient plus importantes que la vie d’un aventurier.

C’était aussi un fait que les deux héros étaient également trempés. Pour aggraver les choses, le temps était plus proche de l’hiver que de l’automne. Les vents froids diminuaient la température de leur corps.

« Dois-je faire un feu?»

« Oui, j’ai froid.»

Maetel sourit timidement en hochant la tête. Artpe leva les yeux vers le ciel violet. Il faisait lentement plus sombre. Un an plus tard, il se demanda s’il était possible que les soldats du royaume les recherchent encore près d’ici.

“Mmm. Même s’ils nous recherchent encore, cela n’a plus d’importance.»

Même si l’on ne tenait pas compte de leurs niveaux, les compétences qu’ils possédaient étaient redoutables. Ils pourraient même affronter un niveau 200 possédant une classe supérieure. Il n’y avait pas moyen non plus que quiconque au-dessus de ce niveau les cherche. Ils avaient de meilleures choses à faire.

« Ici.»

« Wow!»

Artpe étendit plusieurs fils de Mana et il abattit un arbre voisin. Ses actions étaient si naturelles que Maetel commença à applaudir. Cependant, la performance d’Artpe ne faisait que commencer.

Il créa des lames avec cinq fils de Mana noires et les fit tourner pour couper l’arbre en petits morceaux. Il ne déplaça qu’une petite partie de la pile de bois. En guise de touche finale, Artpe utilisa Hyper Frottement pour provoquer une friction intense avec le bois. Cela l’enflamma.

Il s’était enflammé. L’ensemble du processus n’avait pris que 25 secondes.

“Comme prévu, Artpe est incroyable!»

« Si j’avais un sortilège de feu, je pourrais le faire en deux secondes… ..»

Il avait maintenant beaucoup d’argent, alors il se demandait s’il aurait dû acheter de simples sorts de magie quand il en avait l’occasion. Artpe pensait à visiter la Tour des Mages à l’avenir, alors qu’il s’allongeait près du feu. Maetel resta près de lui, et elle commença à frotter sa joue contre la sienne.

Il était maintenant habitué à ce niveau de proximité, donc Artpe ne pouvait que laisser échapper de petits soupirs. Maetel avait en revanche un sourire secret de triomphe sur son visage.

“Hooo. C’est confortable et génial. Le fait que nous ne fassions rien est très bien, Artpe.»

«Je ne veux pas que tu aimes ce sentiment. Tu dois faire attention, sinon tu ne voudras plus rien faire plus tard. Dès que tu pensera que le travail n’est pas bon, ta vie sera terminée.»

Dans sa vie de démon, il avait vu ceux qui avaient gagné le gros lot en créant un livre ou un article connexe…. Il y avait ceux qui rêvaient de ne pas travailler toute leur vie en vivant des redevances. Cependant, ces personnes n’avaient pas réussi à le faire car elles manquaient d’expérience et de bon sens.

“Eh-ee. Il est bon de faire quelque chose comme ça de temps en temps. Si nous le faisons tous les jours, ce ne sera pas aussi bon!»

« … parfois, tu dis des choses intelligentes.»

Les deux petits héros se reposaient calmement l’un contre l’autre.

Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas étés insouciant. Ils avaient été continuellement tourmentés par les agents internes du donjon. Ils avaient maintenant une situation tranquille et paisible.

Il n’avait pas ressenti le besoin de parler. Les bruits de l’eau qui coulait dans le ravin et le craquement du bois qui brûlait noyait le silence.

Peu de temps après, Maetel ouvrit la bouche pour poser une question.

« ….. Artpe, qu’est-ce qu’on va faire à partir de maintenant?»

« Qu’est-ce que tu veux faire?»

«Je veux devenir plus fort. Je veux aider les malheureux. De plus, Artpe et moi… »

«Oui, tu devrais t’arrêter là. Tout ce que tu as dit, tu pourras le faire autant que tu veux.»

« Vraiment!?»

Les yeux de Maetel brillaient étrangement. Il était sûr qu’elle avait encore mal compris quelque chose. C’était compliqué de clarifier la situation, alors il se contentait de garder la bouche fermée. Cependant, à ce moment-là, un son fort pouvait être entendu sans avertissement.

[Prince héritier…. Tuer….!]

[Chevaliers…. Votre Altesse……]

On pouvait entendre le bruit des armes qui s’entrechoquaient et il sentit le Mana environnant disparaître pour activer un sortilège. Puis il y eut une voix sévère et une voix désespérée mêlée à ces sons. C’était un scénario qui pouvait se produire au début d’un roman sur un chevalier. C’était un modèle tellement cliché!

Quand Artpe évalua l’agitation, son visage se froissa alors qu’il marmonnait.

« Merde. Un incident s’est produit immédiatement après que tu ait dit quelque chose d’inutile. Je pensais pouvoir me reposer au moins deux pages de plus.»

« Penses-tu que j’ai une capacité que je ne connais pas !?»

« Non, je pense que c’est juste une partie de notre karma.»

A ce moment, un combat se déroulait à proximité. Si Artpe et Maetel ne l’avaient pas entendu, ce ne serait pas un problème.Comme ils avaient entendu le son du combat, Artpe comprenait qu’ils s’impliqueraient d’une façon ou d’une autre.

« Pourquoi?»

“C’est comme ça que le monde fonctionne»

Il voulait dire qu’elle était toujours comme ça dans sa vie précédente. Cependant, il arrêta ces mots.

Oui, c’était le destin d’un héros. C’était étrange, mais partout où le héros allait, un incident qui pourrait ou pourrait ne pas se produire en cent ans se produisait. Le héros était inévitablement entraîné dans le pétrin, et le héros devenait l’acteur principal de la crise. Le héros résoudrait le problème de manière fringante et sa réputation augmenterait!

Quoi qu’il en soit, ce n’était pas quelque chose qui s’était passé une ou deux fois. Partout où un héros allait, il était toujours impliqué dans quelque chose. Il pourrait y avoir la découverte d’une ruine légendaire, la visite d’un Arch Mage, le réveil d’un ancien monstre ou une tentative d’assassinat de la famille royale!

On se demandait si le héro n’allait pas mourir de stress avant même d’avoir eu la chance de combattre le roi des démons. Les événements accidentels survenus autour des héros étaient fréquents et agaçants!

«Je me demande si un tel tumulte se produirait en premier lieu si le héros n’avait pas existé. Partout où le héros va, les troubles suivent le héros. C’est pourquoi nous devons tuer dieu.»

C’était une explication si incohérente. C’était comme dire qu’un cultivateur de pommes devait décapiter le roi, car il y avait une bonne récolte. Cependant, Maetel hocha la tête sérieusement.

« Je vais tuer un dieu pour Artpe!»

« D’accord. C’est louable.»

Alors qu’Artpe et Maetel avaient une conversation idiote, le son se rapprochait. Les cris étaient entrecoupés de bruits d’acier. Le corps de Maetel tressaillit comme si elle en était dérangée. Artpe pouvait facilement lire ses pensées intérieures, alors il laissa échapper un rire amer en parlant.

«Nous finirons par être emportés dans tout ce qui se passe là-bas, Maetel. Si cela te déranges, tu peux aller voir. Je vais rester un peu plus longtemps pour réchauffer mon corps.»

“Ah. Non.»

De manière inattendue, Maetel secoua la tête.

«Cela me dérange et je veux les sauver, mais…. La personne que je dois protéger est Artpe. Si je pars en te laissant sans protection, Artpe pourrait se faire entraîner. Si tu étais blessé, j’aurais envie de me tuer.»

« Quoi…..?»

C’était une réponse tellement inattendue qu’Artpe était à court de mots.

L’amour de Maetel pour lui était lourd. Il était si lourd qu’il se demandait s’il serait écrasé à mort par cela. En plus, il avait peur que sa présence ait une influence étrange sur le héros pur.

Si c’était le héros de sa vie passée, elle aurait immédiatement couru vers les personnes en difficulté, et elle les aurait sauvées. Cela n’aurait pas d’importance si l’endroit contenait des pièges ou un ennemi puissant.

Cependant, elle avait maintenant Artpe. Elle avait quelqu’un qu’elle devait protéger. C’est pourquoi elle hésitait en réfléchissant aux différentes conséquences de ses actes.

Bien sûr, il ne pouvait pas lui en vouloir. La plupart des gens évitaient de s’impliquer dans les problèmes de l’autre. Ils protégeaient ce qui était important pour eux. Artpe n’était qu’un ancien membre des Quatre rois célestes, alors il était un peu heureux de découvrir que Maetel prenait tant de soin de lui.

Pourtant, il avait l’impression que quelque chose n’allait pas.

«Quand je me suis réveillé en tant qu’être humain, j’ai deviné que je deviendrais la plus grande variable qui provoquerait le plus grand changement entre ma vie passée et cette vie actuelle…. Oui, j’avais raison Je suis la plus grande variable. Elle est supposée être la source de lumière la plus brillante, mais cette variable a réussi à la ramener au niveau d’un humain ordinaire…»

Il ressentit soudainement de la peur, mais il ne le montra pas. Il organisa calmement la situation dans sa tête. Il se mit à parler à la fille aux cheveux blonds qui le regardait.

“Cela semble idiot. Nous allons être impliqués de toute façon. C’est pourquoi tu dois juste faire ce que tu as envie de faire.»

« Je veux être du côté d’Artpe …… pour toujours.»

« ….Oui. D’accord.»

C’était comme s’il avait reçu une confession d’amour excessivement lourde, mais il fit comme si c’était son imagination. Artpe laissa échapper un grand soupir en se levant.

“Ah. Artpe?»

“Hmmph.»

Il avait fait le feu, car il voulait créer une atmosphère appropriée. Cependant, il avait juste besoin d’une petite quantité de Mana pour sécher leurs vêtements. Il émit une petite quantité de Mana pour sécher ses sous-vêtements et sa robe. Puis il tendit la main pour enlever l’humidité de son corps.

«Coumme nos vêtements sont secs maintenant, allons-y. Si je pars, tu vas y aller?»

« …..Oui!»

Les deux héros n’arrêtaient pas de parler comme s’ils n’étaient pas des héros, mais ils avaient finalement pu entreprendre un travail que les héros entreprendraient. Un héros était une force violente qui se heurtait aux combats des autres. Le héros tentait de résoudre les problèmes à sa façon. Les héros avaient beaucoup de choses à faire. C’était ce qu’un héros était!

« Puisque nous sommes sur le point de nous immiscer dans les affaires de quelqu’un d’autre, je te parlerai de la position de base que nous prendrons.»

« Oui! »

Artpe traversa la forêt avec Maetel en lui parlant. La résistance de Artpe était très faible par rapport à Maetel. Cependant, il avait dépassé le niveau 140, il avait donc assez de prouesses physiques pour maîtriser la plupart des mercenaires. Il n’était pas qu’un simple magicien. Il possédait la classe de héros, et ça avait de l’influence sur lui.

«La partie la plus difficile est de décider quel côté est l’agresseur. Nous n’avons aucune idée des circonstances du combat. Nous n’avons aucune idée de qui est bon et qui est mauvais. Ce genre de truc n’est pas aussi clair qu’on le souhaiterait.»

“Ooh-mmmm. C’est trop difficile.»

« Eh bien, disons que nous devons décider quelle personne nous voulons tuer.»

“Heeeek!»

Jusqu’à présent, elle n’avait abattu que des monstres. Maetel paniqua à l’idée de tuer un humain. Comme prévu, elle était immature à propos de ce genre de choses. Artpe laissa échapper un rire amer en continuant son explication.

«Et si nous découvrons plus tard que nous avons tué les bonnes personnes? Et si on aidait les méchants? Il y a des moments où une telle chose se produit.»

« Tu ne dois pas tuer les bonnes personnes!»

«Cependant, il pourrait y avoir des malentendus. Les bons pourraient penser que nous sommes les méchants aussi, et ils pourraient nous combattre.»

« C’est pas possible……»

Des larmes brillaient dans les yeux du héros innocent. Elle était confrontée à une explication qui ne pouvait être acceptée par les valeurs simplistes qu’elle possédait. C’était pourquoi son esprit était dans un état de confusion.

En vérité, Maetel était incroyablement mignonne en ce moment. Comment pouvait-elle être si juste et innocente! À chaque fois qu’il faisait une tache noire sur son cœur blanc pur, le sentiment était doux… Merde. Une mauvaise habitude qu’il avait prise quand il faisait parti des quatre souverains célestes. Artpe se calma alors qu’il continuait à parler.

« C’est pourquoi notre jugement ne peut pas être le bien ou le mal absolu.»

« Huh… ..?»

«Personne ne peut déterminer ce qui est absolument bon ou mauvais. C’est le travail des dieux. Ce n’est pas quelque chose que les dem… Ce n’est pas quelque chose qui devrait être décidé par les humains. Si nous faisons de tels jugements, ce serait une forme d’arrogance et d’illusion.»

“Huuuuuuh ······?»

Ils se rapprochaient de l’agitation. C’était pourquoi Artpe devait rendre cela simple. Il devait parler d’une voix ferme pour qu’elle ne l’oublie jamais.

« C’est pourquoi tu dois traiter quelqu’un que tu détestes comme étant le mal.»

« ······.»

C’était une façon de penser plus digne d’un roi démon que d’un héros.

«Si quelqu’un essaie de te tuer, de te faire du mal, de t’utiliser ou d’avoir des désirs indécents… Il fait partis des méchants. Tu dois penser que tu fais partis des gentils, et que les autres font partis des méchants.»

« Cependant, Artpe, tu viens de dire que nous ne devrions pas décider de ce qui est bon ou mauvais …»

«Nous ne déterminons pas le bien et le mal absolus. C’est une forme relative du bien et du mal. Tu acceptes que tu n’auras pas toujours raison, alors tu fais ce que tu veux.»

C’était une façon de penser tellement absurde, ridicule et frauduleuse. Même si Maetel était jeune et naïve, elle savait que les mots d’Artpe étaient faux. Une seul erreur les ferait tomber dans la fosse du mal. C’était une manière absurde égoïste et arrogante.

Cependant, il avait vécu avec une telle philosophie comme démon pendant plusieurs centaines d’années. Il avait été le plus faible parmi les quatre rois célestes, et il souffrait toujours d’une violence irrationnelle. C’était pourquoi il avait développé un tel état d’esprit.

Néanmoins……

“Artpe ….»

Maetel leva ses yeux toujours tremblants pour regarder Artpe. Elle savait qu’ils étaient entrés sur le lieu du combat, mais elle posait toujours la question.

«Comment me juges-tu, Artpe?»

«Idiote. Tu n’as même pas besoin de me poser cette question.»

Artpe souleva le coin de sa bouche. Il rit en faisant une déclaration.

« Tu es ‘toujours’ dans la catégorie du bien absolu pour moi, héros.»

« …… d’accord, Artpe.»

Maetel hocha fermement la tête. À travers le fourré, les armes se heurtaient bruyamment. Elle lui répondit en se jetant sur le lieu de la bataille.

« Alors, je ferai tout ce que je veux faire!»

 

    Chapitre précédent ||Chapitre suivant        

 

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le4:17 - Oct 31, 2018

Merci pour ce chapitre

Gunts92Publié le7:45 - Déc 18, 2018

Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :