Chapitre 23 – L’ennemi d’hier (2)

Paradmin

Chapitre 23 – L’ennemi d’hier (2)

Traduction : Eclipse                                               Edition : Ludivine59


Il y avait un espace libre de l’autre côté de la forêt. Du sang et des copeaux de métal volaient dans les environs. En un clin d’œil, la vie d’une personne était perdue.  

Un groupe essayait de protéger quelqu’un, et l’autre groupe essayait de le tuer. Toutes sortes d’ambitions débordaient, et les humains en étaient consumés.

“Tuez le prince héritier! Nous devons tuer cet enfoiré pour mettre fin à tout ça!»

« Protégez-le! Nous devons le protéger!»

Leurs mots rendaient très facile leur identification! Si le monde était rempli de gens comme eux, il n’y aurait aucun besoin de magie  pour lire dans les pensées!

« Uht !?»

« Aht!»

Quand Artpe et Maetel arrivèrent à la clairière, tous les participants à la bataille remarquèrent leur arrivée.

Un groupe les regarda avec espoir, et l’autre groupe les regarda avec agacement. Cependant, lorsqu’ils confirmèrent l’identité des nouveaux arrivants, les expressions des deux côtés s’effondrèrent.

« Ce sont des enfants….!»

“Tsk. Le nombre de personnes à s’occuper a augmenté. »

À ce stade, Artpe avait fini de les diviser en ennemis et en alliés. Il se tourna pour regarder Maetel. Son expression ressemblait à celle d’un précepteur qui s’attend à ce qu’un enfant donne la bonne réponse.

Son visage était plein de questions.

« Artpe.»

Il savait que ça allait être comme ça. Artpe laissa échapper un soupir, alors qu’il lui donnait une explication.

« Qu’est-ce que je t’avais dit? Tu tues ceux qui veulent te tuer.»

« Oui!»

« Ici.»

Artpe leva la main et désigna un groupe. Ce groupe en particulier portait des vêtements noirs. C’était comme s’ils avaient fait leurs courses dans le même magasin de vêtements. Le prince héritier était probablement parmi le groupe qui se défendait. Ceux en noir avaient dit: « Le nombre de personnes à s’occuper a augmenté.»

« Ils ont dit qu’ils vont s’occuper de nous, non?»

«Ah. Je vois!»

«Alors laisse-moi te poser un problème. Quand ils ont dit qu’ils voulaient prendre soin de nous, à quoi faisaient-ils allusion?»

«Mmmmm. Ils vont nous renvoyer après nous avoir donné une explication?»

« Faux. La réponse est qu’ils nous enverront en enfer sans nous donner d’explication.»

« Comment osent-ils…..»

Les deux enfants étaient sortis de nulle part, et ils discutaient comme s’ils étaient en train de faire une ballade. Les deux groupes étaient en train de se battre pour leur vie, donc la vue devant eux était ridicule. Tout le monde regardait le groupe d’Artpe avec incrédulité.

«Ne devriez-vous pas avoir peur? Ou peut-être devriez-vous commencer à vous enfuir? Les enfants de nos jours sont trop bêtes.»

« Fay … numéro 3. Tu t’occupes d’eux.»

« Oui.»

Le groupe vêtu de noir continua d’attaquer les défenseurs, et un seul d’entre eux courut vers Maetel et Artpe. Il utilisa la phrase la plus populaire du livre intitulée ‘Les 150 phrases les plus utilisées par les vilains’.

« Blamez votre malchance!»

Artpe jeta un coup d’œil à Maetel. Comme prévu, elle était figée comme une statue.

« Maetel.»

«Ah. Ah-ooh.»

Elle n’avait pas peur des capacités de son ennemi. Elle avait peur du fait qu’elle ne combattait plus des monstres. Elle devait affronter un humain.

« Ah, Artpe.»

« Hoo.»

Il ne la blâmait pas d’avoir agi bêtement devant un ennemi. C’était une enfant qui avait un cœur tendre, donc il s’attendait à ce résultat. Cette réaction était réellement préférable. Si Maetel avait sans hésiter décidée de tuer l’homme, Artpe aurait été effrayé.

Bien sûr, Artpe évalua la situation et décida de ce qu’il ferait.

«Dégage, Maetel.»

« Kyahk.»

Il avait poussé Maetel sur le côté, alors qu’il se mettait devant elle.

«Vous êtes un petit gosse, mais il semble que vous vous considérez comme un homme. Vous envisagez de protéger la femme!»

« Artpe !?»

Artpe était devenu la cible en s’avançant sans armes. Ce mouvement incitait l’ennemi, et mettait Maetel en alerte. Il faisait d’une pierre deux coups.

Le Vilain 1 était piégé par sa provocation. Il se dirigea vers Artpe avec son épée levée. Maetel avait été poussée sur le côté, et ses yeux étaient grands ouverts alors qu’elle observait ce qui se passait devant elle.

La lame acérée de l’ennemi se dirigeait vers Artpe. Il y avait une teinte bleue claire de Mana autour de la lame! C’était une compétence puissante qui ne pouvait pas être arrêtée avec le corps non protégé d’Artpe.

«Je vais vous donner une mort propre! Frappe Puiss… .khhhhk! »

Le vilain 1 avait balancé son épée vers Artpe. Quand Maetel vit cela, ses yeux se renversèrent alors qu’elle retirait son épée bâtarde de sa taille. Elle la prit avec une main. Elle ne pensait à rien. Son corps réagit d’instinct.

Le vilain 1 n’avait pas encore atteint le niveau 100, alors Maetel le sépara de l’aine au sommet de la tête.

« Fay … Lan …?»

« Qu’est-ce que … …»

Deux sons pesants étaient entendus lorsque le corps tomba au sol. A ce moment, tous les sons dans la clairière cessèrent.

Peu importait qu’ils soient à l’offensive ou à la défensive. Tous concentrèrent leurs regards sur la fille qui tenait l’épée bâtarde.

«······»

« Fou … En ce moment … Qu’est-ce que tu as …?»

Bien sûr, les gens à proximité étaient surpris. Cependant, Artpe ne se souciait pas des personnages d’arrière-plan. Artpe ne regarda que Maetel.

La fille avait tué quelqu’un pour la première fois. Elle ne l’avait pas fait pour elle-même. Elle l’avait fait pour quelqu’un d’autre.

« Il a essayé de tuer Artpe.»

Maetel avait vu ce qu’elle avait fait, mais elle se marmonna comme si elle ne pouvait pas y croire. Elle tenait l’épée si fort que ses jointures étaient blanches.

« Nous sommes juste venus ici … Nous sommes venus ici pour jeter un coup d’oeil, pourtant vous avez essayé de tuer Artpe.»

«Cette fille est dangereuse. Tout le monde…..»

Cependant, elle ne permettait pas à ses ennemis de parler entre eux. Maetel pointa l’épée bâtarde vers les ‘ennemis’ alors qu’elle posait une question.

Elle ne la demanda pas à ses ennemis. La question était pour Artpe.

« Artpe, tu as dit que je pouvais faire ce que je voulais faire?»

« Oui.»

« …..d’accord.»

Les mots n’étaient plus nécessaires.

En un éclair, l’hésitation de Maetel avait disparu.

« Esquive-la. Bloque…..»

« Hoo-ahhhhhhhhp!»

Maetel courait en avant. Elle balança son épée bâtard latéralement. Chacun de ses adversaires essayait de recouvrir leurs armes ou leurs corps avec du mana. Ils essayaient d’utiliser une compétence défensive. Cependant, ils étaient tués avec un seul coup.

Plusieurs classes de rang élevé ayant dépassé le niveau 100 étaient présentes dans le groupe. Cependant, toutes les techniques défensives étaient annulées par la technique d’attaque de base de Maetel!

«Je ne te pardonnerai pas! Je ne veux pas! Vous êtes tous mauvais! C’est ce que j’ai décidé!»

Elle n’utilisait pas Berserk pour le moment. En fait, elle n’avait même pas encore activé l’option de son gant. C’était assez simple. Il y avait une énorme différence de talent entre Maetel et ces hommes.

« Koo-ahk!»

« Kah!»

« C’est un cauchemar. Comment une si jeune enfant peut-il faire cela contre des chevaliers d’élite…!!»

Les chevaliers d’élite des humains étaient dans un si mauvais état. Il comprenait maintenant pourquoi le roi démon s’était déplacé à un rythme tranquille. Artpe sourit quand il comprit que le plus fort d’entre eux était à peine au niveau 120.  

« Fuyez. Il n’y a pas moyen…..»

« Je ne vous laisserai pas vous enfuir!»

Le nombre de méchants vêtus de noir était passé de 20 à 17, 14, 10 … Le nombre devint cinq, et il n’y en avait plus que deux.

«Q… qui vous a envoyé! Expliquez-vous!»

«Nous devons nous retirer. Si nous ne sommes pas en mesure d’informer le deuxième groupe de la localisation du prince héritier … koo-ahk!»

Puis il y en avait un.

« Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous le regretterez un jour.»

Ensuite, il y avait zéro.

« Hoo… ..»

« … Qu’est-ce qui vient de se passer?»

«Tous nos poursuivants sont morts. Je n’y crois pas…»

Après avoir tué tout le monde, Maetel secoua légèrement son épée bâtarde pour se débarrasser du sang. Après avoir revêtu son épée, elle se tourna pour regarder Artpe.

« Artpehhhhh ~»

Elle avait été plus que courageuse. Elle était effrayante et décisive dans ses actions, mais contrairement à avant, ses yeux étaient maintenant remplis de larmes.

« Oui oui. Tu as très bien fait.»

Il savait que son cœur serait dans un tumulte en ce moment. Artpe laissa échapper un rire amer alors qu’il la serrait dans ses bras. Elle pleurait, parce qu’elle avait plus peur que quiconque d’elle-même. Il avait l’impression de pouvoir ressentir ses sentiments de façon frappante à travers les mains qui la tenaient.

Une fois, il avait été comme elle. Sa personnalité était indigne d’un démon. Il avait été désespéré, car il s’était détesté plus que quiconque au fil des ans.

«Est-ce que je devrais vraiment régler les choses comme ça? J’ai l’impression d’avoir fait quelque chose de très mal.»

«Non, tu as bien fait. Même si tu as tort, tu ne le sauras jamais. C’est pourquoi tu ne dois pas trop t’inquiéter de ce sujet.»

« Artpe……»

Artpe utilisa un oxymore en désordre pour la consoler alors qu’il lui caressait la tête. Les gens qui avaient assisté à la bagarre étaient surpris. Leurs yeux ronds étaient pleins de choc. Ils semblaient vouloir demander quel genre de sketch de troisième classe c’était.

(Oxymore: Figure de style qui consiste à allier deux mots de sens contradictoires selon google)

Il y avait une femme en armure blindée tenant une épée en acier parmi le groupe. Elle parla à Artpe alors qu’elle exprimait un peu de méfiance à son égard.

« Merci beaucoup de nous aider. Cependant, ce serait mieux, si vous ne vous impliquez pas de nos affaires… »

« Oui. D’accord.»

« Quoi!?»

Elle n’avait même pas commencé à lui donner une explication adéquate! La femme était surprise. Comme on pouvait s’y attendre du propriétaire de la capacité ‘Lire tout Création’, il était le meilleur au monde à lire une situation. Artpe continua de caresser la tête de Maetel reniflant alors qu’il parlait à la femme.

«Nous n’avons rien vu ici. Je me fiche de ce qui s’est passé ici. Nous passions par là et nous venions de tuer quelques monstres. Ça devrait aller, non?»

« Quoi?»

La femme fut surprise quand il lui donna la réponse exacte qu’elle voulait entendre. Artpe renifla quand il vit cela, puis il se retourna.

« Allons-y, Maetel.»

«Est-ce vraiment bien de partir comme ça, Artpe? On peut juste partir? »

«Nous avons fait ce que tu souhaitais en les aidant, et voici le résultat. Ils ne veulent pas que nous nous impliquions dans leurs affaires. Ensuite, notre relation avec eux est terminée. Nous pouvons aller faire ce que nous voulons faire.»

« …..sniff. D’accord.»

Maetel avait accepté sa réponse, alors il était sur le point de retourner au feu. Il était en train de consoler Maetel en s’éloignant quand cela se produisit.

Quelqu’un leur cria dessus.

« Arrêtez!»

C’était la voix d’un jeune homme. Artpe ne s’était pas arrêté.

«Je t’ai dit de t’arrêter! C’est l’ordre du prince héritier!»

«Tu t’es caché comme une souris pendant le combat, alors je pensais que tu étais un pauvre muet. Je vois maintenant que tu es assez bruyant.»

« Kook….!»

Le prince héritier ferma la bouche devant la forte réplique d’Artpe.

Parfois, la vérité était plus cruelle qu’autre chose. De plus, il venait de voir une fille du même âge que lui qui se battait, et il ne pouvait rien faire. C’est pourquoi sa fierté était profondément blessée.

«T … tu es grossier! Comme il l’avait révélé, il est le prochain à monter sur le trône du royaume Diaz… »

«N’ai-je pas dit que je n’ai rien vu? Êtes-vous des idiots?»

« Oohk ….»

Il ne pouvait tolérer des comportements stupides que jusqu’à un certain point. Il avait essayé de se séparer d’eux en prétendant qu’il ne savait pas ce qui se passait, mais ils s’étaient quand même révélés. Ils avaient même essayé d’utiliser une autorité qu’ils ne possédaient plus pour tenter d’arrêter Artpe et Maetel!

Artpe laissa échapper un soupir alors qu’il se remettait à marcher…

« Aidez moi!»

« Votre Altesse!»

«Le royaume est en émoi à cause des rebelles! Je dois y retourner un jour, et je dois me venger du roi mon père. Je dois regagner mon trône. Si je veux le faire, j’ai besoin de personnes fortes comme vous!»

Le garçon était assez simple, et il avait donné une certaine promesse!? Cela ne voulait pas dire pour autant qu’Artpe s’était arrêté de marcher.

«Tu devrais aller chercher de l’aide ailleurs. Allons-y, Maetel.»

« Oui. Je déteste le palais!»

Elle croyait fermement que le palais avait une nourriture sans goût. C’est pourquoi le palais était un endroit où elle ne voulait jamais aller! Maetel attrapa la manche de la robe d’Artpe et le suivit docilement derrière lui.

« A … attendez un moment!»

Le garçon fit finalement son apparition en passant devant ses protecteurs! Il semblait avoir le même âge que Artpe et Maetel. C’était un garçon d’une beauté frappante.

Il cria vers Artpe et Maetel. Il fixa Maetel, qui avait fait preuve d’une incroyable prouesse martiale.

«Si vous êtes les sujets de ce pays, vous devriez aider celui qui deviendra le souverain de ce pays dans le futur….! Je ne mens pas. Je vous donnerai une grande récompense à tous les deux! Je le jure!»

Il voulait échapper à ce modèle d’événements. Artpe laissa échapper un soupir. Il se retourna alors qu’il donnait une réponse.

« Alors donne-moi la moitié du monde.»

« Mmm !? C … c’est … »

À la demande d’Artpe, les yeux du prince héritier se rétrécirent. Il n’était qu’un prince héritier d’un royaume et il était en fuite. Comment pourrait-il offrir la moitié du monde!  

Artpe cliqua sur sa langue ..

«Au moins, le roi démon propose cette offre au héros. Vous devriez revenir après avoir lu un livre intitulé ‘Comment proposer une offre irréprochable’. »

Ce fut une très belle opportunité. Cependant, Maetel avait juste supposé que Artpe ne voulait pas être impliqué dans quelque chose d’ennuyeux. Elle avait un peu raison, mais ce n’était pas toute la vérité. Artpe n’avait pas cette personnalité.

Sauf….

‘Comment pourrais-je l’oublier? Ce bâtard était à l’origine le prince héritier du royaume Diaz… .. ‘

Dans sa vie passée, il avait été l’ennemi du héros. Le cœur du héros était trop mou, elle n’avait donc pas pu tuer Artpe. C’est pourquoi le voleur avait impitoyablement plongé son poignard dans le cœur d’Artpe pour porter le coup fatal.

«Pourquoi refuses-tu même de m’écouter! Si vous réussissez dans cette tâche, j’ai dit que je vous donnerais une récompense très généreuse! De plus, celle qui a le pouvoir est la fille, alors pourquoi continuez-vous à répondre pour elle!»

Le prince héritier criait à Artpe de toutes ses forces. Artpe vit le visage du voleur se superposer au visage de ce garçon.

«Ah, je ne veux tout simplement pas le faire. Je ne vous aime pas! Je ne le fais pas!»

«Pourquoi pas!»

[Silpennon Le Diaz]

[Prince héritier]

[Niveau – 7]

[Vol de niveau 1]

[Marches silencieuses Lv2]

Oui, ce bâtard était ce bâtard.

Un prince héritier d’un pays allait devenir un voleur.

    Chapitre précédent ||Chapitre suivant        

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le3:53 - Nov 26, 2018

Merci pour ce chapitre

Ils ne s’embêtent pas: « Je veux le faire donc je le fais ». XD

LukkyPublié le7:11 - Déc 2, 2018

Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :