Chapitre 25 – L’ennemi d’hier (4)

Paradmin

Chapitre 25 – L’ennemi d’hier (4)

Traduction : Eclipse                                               Edition : Ludivine59


Le feu fait par Artpe était très chaud. Les deux avaient attrapé des poissons du ravin, et ils les avaient fait cuire sur le feu. Ils avaient utilisé du sel coûtant 3 pièce d’argent. Maetel n’avait pas eu de poisson depuis plus d’un an, elle avait donc été surprise par le goût soudain et inattendu.

«Heeng. C’est si bon… .. »

« Tout a bon goût quand on a faim.»

Il restait encore des traces de larmes près des yeux de Maetel. Pourtant, elle mangeait vivement les poissons. Elle était même en train de manger les arêtes. Il ne put s’empêcher de sourire. Il commença à manger sa propre portion de poisson en parlant.

«Tu as travaillé dur, Maetel. Il est vrai que le donjon était très difficile, mais nous avons pu réduire considérablement notre période de croissance. Nous avons gagnés un peu plus de temps. Même si tu ne le veux pas, nous allons prendre notre temps. Je suis vraiment fatigué et épuisé.»

“Artpe… ..»

« Je t’écoute.»

Maetel était toujours incapable de calmer son cœur. Elle renifla alors qu’elle lui posait une question.

« Es-tu vraiment sûr de ne pas aimer les femmes plus âgées?»

« ……….»

Était-elle toujours inquiète pour ça!?

Il était abasourdi. Il sourit en secouant la tête d’un côté à l’autre.

«Je ne te l’ai pas dit plus tôt? Je lui ai donné un petit avertissement en guise de récompense pour le joyau que nous avons reçu.»

« Es-tu vraiment sûr?»

« Je suis vraiment sûr. »

« …… oui, je vais te croire. »

Il semblait que son inquiétude à propos d’Artpe regardant les autres femmes éclipsait son inquiétude psychologique face au meurtre des humains. Il semblait que Artpe n’aurait pas à s’inquiéter pour elle.

Artpe laissa échapper un soupir de soulagement, et il était sur le point d’éliminer les déchets. Cependant, à ce moment, Maetel parla comme si elle avait une idée.

« Je veux dormir à côté d’Artpe.»

« Tu n’es plus un enfant.»

« Je veux dormir avec toi. Tu as dit que tu m’accorderas tout ce que je veux.»

La voix de Maetel tremblait légèrement. Quand il entendit cela, Artpe réalisa qu’il était mal compris Maetel.

Elle n’était pas indûment accrochée à Artpe. Son état mental était mauvais. De plus, elle était toujours inquiète à l’idée qu’Artpe la quitte.

« ….d’accord. J’ai dit que je réaliserai un de tes voeux, donc on ne peut rien y faire.»

« Ya-ho!»

Il sortit une couche de lit (5 pièces d’argent). C’était un peu à l’étroit pour deux personnes, mais il était prêt à y aller ce soir.

Il ramassa des feuilles sur le sol et posa un linge dessus. Puis il plaça la couverture sur le dessus avant de s’y coucher. Comme si elle craignait qu’Artpe ne revienne sur ses paroles, elle entra rapidement. Elle avait une expression satisfaite alors qu’elle fermait les yeux.

« Bonne nuit, Artpe.»

«C’est étroit et inconfortable ici, alors comment pouvons-nous bien dormir…. Elle est déjà endormie.»

«Ssss ······.”

Quand Maetel était dans les bras d’Artpe, il semblait que tous ses soucis disparaissaient. Elle respirait doucement alors qu’elle s’endormait rapidement. Artpe était abasourdi par le spectacle, mais à la fin, il laissa échapper un rire amer alors qu’il bougeait pour la mettre dans une position plus confortable.

«J’ai l’impression d’élever un enfant.»

En vérité, il se peut que ce ne soit pas trop éloigné de la vérité. Maetel ne se souvenait plus de sa vie passée, et n’était donc qu’une jeune fille de 13 ans. Si Artpe ajoutait sa vie passée, il aurait vécu quelques centaines d’années. Il était un démon transformé en héros. Parfois, il sentait profondément la disparité entre les deux vies et, à ces moments-là, il avait du mal à respirer.  

Pourtant, Artpe aimait être avec Maetel. C’était étrange, mais parfois, il se sentait heureux et comblé.

Ce n’était pas seulement parce qu’elle était un talent, qui pouvait libérer Artpe en battant le Roi Démon. À ce stade, Artpe n’avait d’autre choix que d’accepter le fait. Maetel était assez… Elle était importante pour lui .

Il était regrettable que l’enfant innocent était en train de changer. Elle était tachée par sa présence. Cependant, il était reconnaissant que ce petit enfant le chérisse, et qu’elle voulait de sa présence.

C’était comme s’il avait commis un péché. C’était comme s’il était lentement enterré sous un doux marais. C’était comme s’il fondait. Il avait peur de se battre… C’était aussi doux.

Cependant, je ne devrais pas trop y prêter attention. Je peux être complaisant après avoir tué le roi démon .. ‘

Oui, il avait des choses à faire maintenant.

Artpe faisait attention à ne pas réveiller Maetel. Il sortit prudemment sa main du couvre-lit et activa sa magie. Le sort unique du héros appelé fil de mana était activé en un rien de temps.

« Kook !?»

«Nous avons été trouvés… ..!»

Les cinq fils de Mana s’étendaient dans les environs. Les fils de mana laissaient échapper une lumière noire alors qu’elles dansaient dans les airs. Des lignes rouges de sang fleurissaient sous le ciel noir comme des fleurs. Accompagner de bruits sourds, des parties du corps humain commençaient à tomber sur le sol.

« Comment!»

Ils étaient sûrs d’avoir réussi leur mission d’infiltration. Ils avaient payé cette croyance avec leurs vies. Bien sûr, il en restait encore beaucoup. Artpe extrairait un prix de chacun d’eux.

Artpe les regarda avec des yeux froids et il parla avec une voix plus froide qu’un bloc de glace.

« Elle dort. Tais-toi, pour qu’elle ne se réveille pas.»

« Allez-vous jouer à des jeux avec … kahk!»

Artpe claqua la langue en regardant les hommes sortir de l’obscurité. Il bougea ses doigts. Les fils de mana bougeaient selon sa volonté. Ils se déplaçaient comme des fouets, et ils se séparaient en l’air. La vie de deux à trois personnes étaient prises en un éclair.

« Il est plus fort que la fille …!»

«Il semble que vous êtes incapable d’apprendre. Vous ne comprenez pas que vous mourez dans l’ordre de ceux qui ont ouvert la bouche en premier?»

Les yeux pourpres d’Artpe émettaient une lumière rayonnante dans l’obscurité. C’était comme si ses yeux pouvaient percer tous les mensonges. Ses yeux ne contenaient que la vérité. Le groupe d’hommes avait tenté une attaque surprise en s’appuyant sur l’obscurité. Ses yeux étaient comme le libérateur de la mort pour ces hommes.

« N … nous ne pouvons pas gagner.»

« Celui qui est terrifiant, c’est lui… Kahk!»

‘Fil de mana. L’expérience que j’ai vécue en luttant comme un faible était mélangée au pouvoir du héros pour devenir un sort Unique…. ‘

Ce n’était pas un sortilège approprié. Les fils de mana étaient quelque chose qu’il avait développés au cours des moments difficiles de sa vie de démon. Au début, les fils de mana était un sort indésirable pour lui.

Cependant, il était capable de régler ce problème tranquillement grâce à ce sortilège. Il pouvait laisser Maetel dormir paisiblement. Cette seule raison lui suffisait pour valoriser cette magie.

«Nous avons commis une erreur en évaluant leur capacité… ..»

« Où est-ce que tu vas?»

Les fils de Mana pouvait avoir une force écrasante grâce au Mana, mais ils consommaient beaucoup de Mana. C’est pourquoi ce n’était pas une arme qui pouvait être utilisée librement dans une situation de combat.

C’est pourquoi Artpe utilisait toutes les informations qui lui parvenaient à travers ses yeux pour trouver les trajectoires les plus efficaces. Il bougeait ses doigts en fonction des calculs qu’il avait faits.

Les hommes essayaient tout pour l’arrêter, mais leurs armes et leurs pieds étaient plus lents que les fils de Mana, qui n’avait pas de poids.

« Attendez un moment. Si vous coopérez avec nous, vous aurez une place dans le royaume nouvellement créé… »

« Au revoir.»

Les cinq brins de fils de Mana s’étaient réunis à un seul endroit. Le dernier homme qui restait n’avait pas pu vivre. Il est mort après avoir été coupé en plusieurs morceaux de viande. Son visage était plein de ressentiment. Artpe laissa échapper un rire amer quand il le vit.

‘De votre point de vue, votre côté était probablement dans la justice absolue. Dans votre prochaine vie, j’espère que vous pourrez mener une vie d’agriculteur sans devoir tuer ou être tué. Je vais prier pour vous tous.’

Artpe rétracta les fils de mana et il regarda Maetel, qui était blottit contre lui. Sa respiration était uniforme. Elle dormait encore.

«Ce n’était pas trop grave.»

Cependant, il semblait que la perturbation n’était pas terminée. De pas très loin, les principaux invités venaient vers eux.

«Nous avons été découverts, capitaine! Si vous avez fini de récupérer la gemme, vous devriez aider…. Quoi!?»

Depuis le début, Artpe n’avait pas pris la peine de cacher son emplacement. Il n’avait eu aucune difficulté particulière à éleminer le premier groupe qui lui avait tendu une embuscade, et il en irait de même pour ceux qui les suivaient.

« Putain, qu’est ce que…..»

« Impossible…..!?»

Il s’était interrogé sur l’identité du deuxième groupe, qui était attiré comme un papillon de nuit vers eux. Ce n’est autre que les chevaliers qui avaient accompagné le prince héritier Silpennon. Il y en avait parmi eux qui souffraient de blessures graves. Certains d’entre eux avaient le visage gonflé comme s’ils souffraient des effets du poison.

Pourtant, ils avaient plus de chance que les hommes qui étaient tués ici. Ils étaient venus ici pour demander de l’aide, alors ils ne s’attendaient pas à voir la mort du deuxième groupe. Ils étaient extrêmement surpris.

« T … tu es ce bâtard!?»

Artpe était bien réveillé, tandis que Maetel était endormi. Il n’était pas trop difficile de déterminer qui était le coupable.

« Vous êtes trop bruyant.»

Artpe n’avait sorti qu’un seul brin de fil de mana pour affronter leur colère. Ces hommes étaient comme des restes comparés aux hommes qui avaient tendu une embuscade au groupe d’Artpe. C’étaient des asticots qui s’étaient enfuis, parce qu’ils ne pouvaient pas gérer un seul chevalier de niveau 118.

« Soyez silencieux. Pour toujours.»

« Kuhk… ..!»

Le fil de mana coupait l’air. Quatre chevaliers avaient survécu et ils s’étaient sauvés dans cette direction. Il avait pris soin d’eux en six secondes. Ensuite, une femme courut dans la clairière. Elle avait un bon timing.

«Vous bâtards! Vous osez vous appeler des chevaliers, qui protègent la famille royale…. Mmmm !?»

« Chut.»

Artpe était toujours dans le lit et fixait la femme chevalier Leseti, les yeux rétrécis. Leseti vit les nombreux cadavres éparpillés autour de la clairière et elle ferma la bouche.

Elle comprenait rapidement, alors elle pouvait facilement identifier qui était derrière le massacre.

«Je pensais qu’il n’était pas normal, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit une force aussi accablante. Qui est ce jeune homme… Mmm?»

Elle était si effrayée qu’elle était incapable de laisser échapper un cri sous le regard meurtrier d’Artpe. Elle partait silencieusement quand elle eut soudainement une épiphanie.

Il y avait eu un incident près d’ici il y a seulement un an. Deux héros étaient nés dans un village rural. Quand ils avaient disparu, tout le royaume était en ébullition!

Deux jeunes ….

Ils étaient incroyablement forts comparés à leur âge.

Cheveux noirs et cheveux blonds….

« Ahhhhhhhhhhhhh !?

« Mmmm, Artpe … …?»

« Ah.»

Leseti ne put retenir son exclamation de surprise. Maetel ouvrit les yeux. Leseti réalisa tardivement qu’elle s’était trompée. Artpe leva brusquement le doigt et Leseti ferma les yeux quand elle le vit.

Un bref laps de temps s’était écoulé.

« Tu vas bien, Artpe?»

«Je n’ai pas été blessé du tout, alors tu n’as pas à me toucher constamment. Je vais nettoyer ça, alors tu devrais garder les yeux fermés.»

«Je ne vais pas fermer les yeux. Je vais bien maintenant. Ça va aller puisque Artpe est là.»

«Tu n’as pas l’air d’aller bien… D’accord. Tu fais ce que tu veux.»

« Oui!»

Si elle n’avait pas vu les cadavres partout autour d’elle, elle aurait pu continuer à dormir. Cependant, une fois qu’elle les vit, dormir n’était plus une option. Les deux héros s’étaient levés et rangeaient le couvre-lit. Ils commencèrent à nettoyer les cadavres éparpillés dans leur environnement.

Artpe prit tout le matériel utile. Il avait également pris toutes les pièces d’argent qu’ils possédaient. Maetel rassembla les cadavres qu’il avait pillé.

« Artpe, pourquoi devons-nous tuer d’autres personnes?»

«C’est la même raison pour laquelle nous avons tué les monstres. Nous avons tous quelque chose que nous voulons les uns des autres. Tout le reste n’est qu’une excuse. La multitude d’excuses données pour nuire aux êtres vivants ne sont que des embellissements.»

« Je vois… .. L’acte de vivre est très difficile en soi.»

«L’important est de comprendre que nous devons vivre dans un tel monde. Tu peux respecter la vie des autres, mais en cas de problème, tu dois continuer à appliquer ton mode de vie.»

« Oui. D’accord.»

Des gamins de treize ans parlaient de conneries philosophiques alors qu’ils nettoyaient calmement les cadavres. Qu’est-ce qu’elle était censée leur dire? Devrait-elle être en désaccord avec leurs points de vue? Devait-elle leur dire d’aller lire plus de livres?

Bien sûr, il était interdit à Leseti de parler, alors elle ne disait rien. Elle levait ses deux mains alors qu’elle était sur ses genoux. C’était une punition imaginée par Artpe.

«C’est ça. Les as-tu tous rassemblés, Maetel?»

« Oui!»

« D’accord.»

Après que Artpe ait jeté tous les cadavres dans le feu, il se tourna pour regarder Leseti. Elle avait toujours les bras levés pour exécuter l’ordre qui lui avait été donné. Artpe eut un sourire moqueur alors qu’il parlait.

«Ta punition est terminée. Tu devrais retourner chez le prince héritier. Comme tu t’en es probablement rendu compte, personne ne t’accompagnera, même si tu te diriges vers le palais. Vous devriez aller tous les deux dans un village isolé. Vous devriez vivre une vie paisible, tout en élevant des vaches.»

« Koohk … …»

Leseti ne pouvait pas donner une réplique appropriée. Elle ne pouvait que gémir.

Oui, la seule chose de bien pour le prince héritier était qu’il était l’héritier légitime. Cependant, en ce qui concerne toutes les autres questions, les rebelles avaient le dessus. Personne ne serait avec eux. C’était la misérable vérité.

« Hey»

À ce moment-là, un jeune homme apparut et donna une réponse à la place de Leseti.

« Savez-vous pourquoi il y a eu une rébellion contre la famille Diaz?»

C’était le prince héritier aux cheveux rouges Silpennon. Bien sûr, Artpe l’avait déjà senti se rapprocher. C’est pourquoi il n’avait pas été surpris lorsqu’il donnait sa réponse.

« Ont-ils peut-être attaqué le roi sur le fait qu’il n’était pas en mesure de prendre soin des héros?»

« Vous avez raison. Bien sûr, je n’ai pas l’intention de vous culpabiliser. Cet incident était simplement le déclencheur. Mon oncle…. Le duc était une bête sauvage qui attendait une occasion de s’en prendre au roi. Si ce n’était pas l’évasion des héros, il aurait trouvé une autre raison de déclencher une rébellion »

Silpennon était déjà parvenu à la même conclusion que Leseti selon laquelle Artpe et Maetel étaient des héros. Malgré tout, son visage restait distant. On disait qu’un homme grandit à travers les épreuves. Son regard était resté sur Artpe au lieu de Maetel.

« Tu as raison. Même si je retournai imprudemment au palais, je ne pourrais pas faire grand chose. Je ne suis qu’un gamin qui a eu la chance d’être né prince héritier. Si j’agis témérairement, ma tête serait tranchée. Elle serait placé à côté de la tête du roi.»

« Votre Altesse…..!»

« C’est pourquoi je dois vous suivre les gars.»

« Quoi?»

Ses paroles étaient très inattendues. Silpennon continua toutefois de parler d’une voix sincère.

«Le duc s’est rebellé en affirmant que mon père avait perdu la trace des héros. Le duc a utilisé cette raison pour gagner le trône. Maintenant, il utilisera toutes les ressources disponibles pour trouver les héros et tenter de consolider son règne.»

« Cela semble probable.»

« Alors, que se passerait-il si je faisais déjà partie des héros?»

De quoi parlait ce bâtard?

Quand Artpe lança un regard noir à Silpennon, il donna une explication.

«Le nouveau roi serait incapable de trouver les héros, mais je ferai partie du groupe des héros. J’aiderai les héros. En fin de compte, nous réussirions à tuer le roi démon! A cette époque, de qui voudrait le peuple et les nobles sur le trône! Ils voudraient de moi, qui ait obtenu le titre de héros!»

«Oh oh. C’est un plan très risqué et sauvage! Pourtant, ce n’est pas si mal.»

« N’est-ce pas !?»

C’était une bonne idée considérant qu’il avait été conçu par un enfant. Ce royaume stupide donnait de l’importance aux titres par rapport à n’importe quel autre endroit du monde. Ce plan sonnait comme si cela pouvait réellement fonctionner!

Artpe hocha la tête comme s’il y avait du mérite à son plan. Silpennon était excité par ce fait, alors il commença à crier ses mots.

«C’est pourquoi vous devriez faire équipe avec moi! À partir de ce moment, je jetterai mon rang de prince héritier. Je vous aiderai à vaincre le roi démon. Je vais devenir un acteur clé du groupe du héros!»

« Calmes-toi. Ton plan comporte un très gros défaut qui ne peut être ignoré.»

Artpe parla froidement.

«Tu es trop faible. Tu ne nous seras d’aucune aide. Je serai franc. Tu seras un fardeau, alors Va-t’en.»

« Koo-huhk!»

Le commentaire rusé était un coup critique! Le prince héritier n’avait aucun moyen de réfuter ce fait! Les paroles du héros actuel avaient eu un effet multiplicateur!

  Chapitre précédent ||Chapitre suivant        

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le4:23 - Nov 26, 2018

Merci pour ce chapitre

Gunts92Publié le11:00 - Déc 18, 2018

Depuis quelques chapitre déjà à chaque fois que le chapitre fini il sort une punchline c’est un bâtard je l’adore

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :