Chapitre 45 – Je vous demande n ° 2

Paradmin

Chapitre 45 – Je vous demande n ° 2



Traduction : Eclipse                                             Edition : Ludivine59


Cependant, il fallut un certain temps à Theo pour entendre la réponse.

Il semblait que Gluttony ne savait pas ce qui s’était passé pendant son sommeil.

Theo fut obligé d’expliquer brièvement la situation. Il parla de l’enquêteur manquant, du nombre massif de morts-vivants dans la région, et de la présence du nécromancien qui les contrôlait. Il y avait tellement de questions, mais il ne devait en poser qu’une seule.

-… Oui, je comprends.

Gluttony parla quand Théo s’arrêta.

Selon votre explication, ce n’est certainement pas un cas normal. Je peux deviner la source.

« Qu’est-ce que c’est?» Théo fut surpris.

Un événement comme celui-ci était tombé dans sa gamme de questions et réponses? C’était inattendu. Gluttony, le grimoire qui mangeait des connaissances, dit une réponse que les deux génies n’auraient jamais pu deviner.

Il est probable qu’un ‘grimoire’ ait été trouvé dans la grotte.

Les yeux de Théo s’écarquillèrent au mot ‘grimoire’.

De nombreux magiciens les appelaient ‘non identifiés’. Comme Vince Haidel l’avait expliqué, les grimoires possédaient une énorme puissance. C’étaient des créatures contenant la sagesse et le pouvoir, dont la source et l’origine étaient inconnues. L’existence des grimoires pourrait donner le vertige au monde entier.

Il n’était pas d’accord avec certaines des évaluations, mais en tant que propriétaire d’un grimoire, Théodore savait à quel point l’existence d’un grimoire était au-delà du sens commun. Il avait transformé un cancre du 2e cercle en une personne capable de battre Sylvia.

Si le pouvoir d’un tel grimoire était intervenu, il était possible d’augmenter la magie noire d’une personne en peu de temps.

« Il y a d’autres grimoires comme toi?»

-Je suis un grimoire appartenant à l’ensemble des sept péchés. Quand il s’agit de grimoires… Non, je ne sais pas exactement. Il serait plus précis de dire que je le détecte plutôt que de faire une hypothèse.

Gluttony semblait murmurer avant de faire une suggestion.

Utilisateur, si vous êtes d’accord, je vais utiliser votre pouvoir pour détecter tout grimoire dans les environs. Je chercherai l’endroit où le nécromancien se cache comme un extra.

« C’est une offre bienvenue mais …» Théo baissa les yeux sur sa paume d’une manière douteuse. «Pourquoi es-tu si gentil? Ce n’est pas normal, alors dis-moi ce que tu veux.»

Hohoho, ce n’est pas mal pour toi non plus.

Il y eut un éclat de rire, et la langue fit comme si cette pensée était alléchante.

-Je peux aussi manger des ‘grimoires’ Il est possible d’absorber les connaissances et les fonctions, ou même de libérer un sceau. Si c’est le cas, vos pouvoirs en tant que magicien grandiront plusieurs fois plus vite que mantenant.

« … Comme d’habitude, tu as faim.»

-C’est mon essence.

Théo était inquiet pendant un moment, mais il n’y avait pas d’autre choix. Même si le grimoire n’existait pas, il était toujours nécessaire de localiser l’emplacement du nécromancien. Finalement, il hocha la tête et Gluttony activa la fonction.

Du-Geun.**

Il y avait un battement de coeur fort semblable à une onde, qui résonnait au-delà de la portée d’une oreille humaine. C’était une technique qui s’appellerait science au lieu de magie dans d’autres sociétés. Au lieu des ondes sonores ou radio, la fonction était reproduite avec le pouvoir magique.

La vague de puissance magique s’étendit sur plusieurs kilomètres avant de retourner à son épicentre.

[Détection terminée.]

La voix fut entendue après la fin des recherches.

Je l’ai trouvé.

Gluttony, resta silencieux pendant un moment,quand il trouva sa cible.

Assez puissant. Il n’est qu’à la deuxième étape, mais il a réussi à bloquer partiellement ma détection. Il semble aussi manger son propriétaire.

« Manger?»

Tous les grimoires n’ont pas une relation symbiotique comme moi. La plupart d’entre eux vivent en parasitant l’hôte adéquat et en manipulant son corps et son esprit. Le grimoire qui vous a attaqué appartient à cette catégorie.

En fait, les grimoires étaient de puissantes créatures magiques. C’étaient des monstres possédant l’intelligence humaine, ainsi que des fonctions équivalentes aux artefacts de niveau national.

Théo ne connaissait pas leurs créateurs, mais un grimoire était quelque chose que les magiciens normaux ne pouvaient pas posséder. Il était plutôt courant que des grimoires comme Gluttony dominent complètement son propriétaire. La pensée de cela fit apparaître la chair de poule sur les avant-bras de Théodore.

J’ai trouvé leur emplacement. Je pense que la grotte dans laquelle ils se sont rendus est la base du grimoire et de son hôte.

Gluttony bâilla longuement après avoir parlé.

J’ai répondu à ta question alors je vais m’endormir.

« Ah, attends une minute.»

– Qu’est ce qu’il y’a?

La question était déjà posé, mais Gluttony était généralement flexible lorsqu’il s’agissait de questions sur sa fonction. Théo le savait et demanda: «Tu … Peux-tu manger les morts-vivants? Ils sont également faits de magie.»

-… Votre idée est bonne. Si cela était possible, je pourrais manger des pierres qui flottent à cause des sorts magiques. Pourtant, les morts-vivants ne se déplacent que par magie. Ils ne sont pas faits de pouvoir magique ou de sagesse. Il y a quelques exceptions, mais …

« Mais?»

Je ne peux pas répondre à ça tant que tu ne poses pas la question.

Puis Gluttony s’endormit sans lui permettre de demander davantage. Théo tapa plusieurs fois la paume de sa main gauche, mais il n’y eut aucune réponse. Il semblait tomber dans un profond sommeil peu après avoir mangé.

Cependant, il n’avait pas le temps de se plaindre de cette attitude.

Tap*… Tap*…

Il y eut le bruit de pas de quelqu’un qui approchaient.

***

Les pas étaient uniformes et silencieux. La plupart des gens qui avaient ce type de pas étaient des maîtres en arts martiaux. C’était parce que le corps maintenait inconsciemment son centre de gravité, minimisant ainsi le bruit généré par le corps.

Théo analysa le son en utilisant l’expérience d’Alfred, et comprit rapidement l’identité de la personne qui approchait.

Randolph.

Sans surprise, la voix de Randolph se faisait entendre derrière la porte. «Jeune Maître, es-tu toujours réveillé?»

« Oui.»

« Pouvons-nous parler un peu?»

Cela semblait étrange. mais Théo s’y attendait à moitié. De cette façon, il n’avait pas besoin de se faufiler dans le village pour parler. « Entre.»

« Alors, je vais faire ça.» Randolph entra dans la pièce après avoir reçu la permission de Théo. « Je suis désolé, car vous devez être fatigué.»

«Ne t’inquiète pas. Je pensai que tu viendrais.»

« Hrmm?»

L’expression dans les yeux de Randolph changea aux mots de Théo. Théo était un magicien qui savait se battre, alors Randolph décida de le traiter comme un égal. Sans plus tarder, Randolph s’assit sur le lit en face de Théo.

‘Allons droit au but.’ Les deux hommes pensèrent en même temps.

C’est Théodore qui ouvrit la bouche en premier: « Allez-vous atteindre votre limite bientôt?»

«… Comme prévu, tu n’es pas ordinaire. Comment le sais-tu?»

«Vous n’aviez d’autre choix que de mener une bataille sanglante pendant une semaine avec seulement 100 personnes. Le fait que vous ayez enduré pendant si longtemps est incroyable.»

Ce n’était pas une louange exagérée. Sans la puissance de combat des ‘loups errants’, la baronnie Miller serait déjà devenue le pays des morts-vivants. Même si des troupes régulières étaient stationnées ici, elles n’auraient pas pu avoir de telles réalisations.

Théo était vraiment surpris par la capacité des mercenaires à surmonter une grande différence de nombre en utilisant purement leur compétence. Cependant, l’expression de Randolph s’assombrit simplement. « Je suis reconnaissant pour vos mots.»

«Puis-je demander une chose?» Dit Théo.

« Qu’est-ce que c’est?»

En un sens, c’était une question qui pourrait diminuer la convivialité de Randolph. Cependant, c’était mieux que d’avoir un allié discutable. Theo posa la question qui lui trottait dans la tête: «Pourquoi restez-vous dans ce village? Vous devriez être capable de briser le siège des morts-vivants sans aucun problème.»

«haaa… Je suppose que tu ne penseras pas que c’est de la bonne volonté. Zut.»

Randolph se gratta la tête avant de murmurer. «Je ne peux pas tout te dire. Est-ce OK?»

« Tant que tu peux me convaincre.»

« … d’accord.» Randolph hésita un moment avant de sortir avec soin quelque chose. C’était recouvert d’or brillant, et avait l’air précieux.

L’article était une montre de poche ornée d’or. Il y avait une image curieuse de loups hurlants gravée sur la montre, mais il n’y avait aucune aiguille de seconde ou de minute sur la montre. Seule l’aiguille des heures tournait étrangement.

Randolph commença son explication sur cet objet, qui était soit une montre soit un compas.

«Il y a longtemps, un ancêtre de mon clan a poursuivi un démoniste jusqu’à un pays étranger. Il est parti avec les deux épées de l’héritage et n’est jamais revenu. Cette montre est un artefact créé pour détecter ces objets de famille.»

« Alors, la direction que l’artefact pointe -»

«Ce sont ces put* de montagnes. Cela faisait 100 ans et je ne m’attendais à rien, mais l’endroit où réagit l’artefact est couvert de morts-vivants! » Randolph laissa échapper des malédictions.

Cela suffisait à amener Théo à admirer la malchance de Randolph. Les objets de famille disparus depuis 100 ans ayant été retrouvés au centre d’un tel désastre, Théo ne put s’empêcher de ressentir de la sympathie.

Cependant, il y avait encore quelque chose qui mettait Théo mal à l’aise. « Je sais que les héritages sont précieux … mais à la fin, vous êtes restés à cause de deux épées?»

«Ce ne sont pas que des épées. Les techniques qu’il a apprise ont été laissées dans ces héritages. Si je peux les contrôler correctement, je pourrais devenir un maître d’épée dans 20, voire 10 ans.»

« … En effet.» Théo hocha immédiatement la tête après l’avoir entendue.

Il pouvait comprendre cette raison. Tout magicien apprécierait un livre qui lui permettrait de traverser le ‘mur’. Randolph pourrait peut-être devenir un maître d’épée, alors ce n’est pas quelque chose qu’il pourrait abandonner à cause de morts-vivants. C’était comme traverser le mur du 7ème cercle pour un magicien.

Cependant, il n’y avait pas de réponse aux limitations de la réalité. Même si les épées pouvaient faire de Randolph un maître d’épée, ce serait inutile s’il perdait la vie ici.

C’est pourquoi il murmura avec une expression sombre: «Mais c’est à ce stade-ci. Je ne pense pas pouvoir récupérer l’épée et mes hommes vont simplement perdre la vie. De toute façon, les morts-vivants seront anéantis par les personnes envoyées par le roi … Alors, jeune maître, vous devriez être prêt à évacuer avec les villageois.»

Théo haussa les sourcils devant les mots inattendus.

C’était inattendu. En fait, les mercenaires ne se souciaient que de leur propre corps. Ils n’avaient aucune raison de protéger les résidents, à l’exception de leur conscience qu’ils ne pouvaient ignorer.

Néanmoins, Randolph suggérait de s’enfuir …? Randolph et les ‘loups errants’ étaient tous de bonnes personnes, cependant, Théodore ne pouvait accepter cette proposition.

« Merci, mais je vais refuser.»

« … Pourquoi?» Randolph le fixa. Il était impossible de trouver une meilleure suggestion que celle-ci. Si Théo laissait entendre qu’il resterait pour aider à l’évacuation des villageois, Randolph pourrait le frapper. «Je dois reconnaître vos compétences, mais dans le processus, la moitié des résidents ici mourront.»

«Non, parle correctement. La moitié en sortiront vivants.»

« Le résultat est le même, peu importe comment vous l’exprimez.»

Ils se sont mutuellement réfutés sans donner une seule concession.

Pajik!

Alors que les regards des deux personnes se rencontraient, l’air ambiant se déformait. Pour être exact, c’était la colère de Randolph qui se dirigeait vers Théo. S’il n’avait pas assimilé l’expérience d’Alfred, il aurait peut-être été gelé par cette terrible énergie.

Théo maintint à peine son expression calme et sortit quelque chose. « Alors, j’ai une offre différente.»

« Offre? Vous?»

«Pour être précis, c’est une mission. L’enquêteur de la société magique, Théodore Miller, veut engager les loups errants.»

Alors que l’atmosphère de Randolph était perturbée par un son incompréhensible, Theodore sortit trois poches épaisses et les posa sur la table.

Kung! Kung! Kung!

Chaque poche laissa échapper un bruit sourd et les sons forts résonnèrent. Non, ce n’était pas que ça. L’audition sensible de Randolph entendit quelque chose à l’intérieur de la pochette. C’était un son qui était familier aux marchands et aux mercenaires.

Finalement, Théo attrapa la pochette et en versa le contenu à côté de Randolph sur le lit.

Chwarururuk …!

Pièces d’or, pièces d’or et pièces d’or! 100 pièces d’or tombèrent de la poche. Réparties sur le couvre-lit en lambeaux, il y avait suffisamment de pièces de monnaie pour engager les mercenaires pendant un moment, donnant au lit une étrange couleur dorée.

« Euh …?» Randolph regarda l’argent avec une expression vide avant de regarder les deux poches restantes.

Ceux-là aussi? Disait son visage. Théo acquiesça à la question tacite et dit:

«Les 100 pièces d’or sont le dépôt, et vous recevrez 200 pièces d’or à la fin des travaux. Je vais embaucher les « loups errants » pendant deux jours avec ces 300 pièces d’or.»

C’était nécessaire pour rendre cette proposition acceptable. Les négociations et le prix viendraient ensuite.

Ainsi, Théo jugea qu’il était préférable de se débarrasser d’abord de l’âme de Randolph.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

MathellyPublié le5:17 - Oct 16, 2018

Merci pour le chapitre et bon courage pour la suite.

HiganbanaPublié le2:09 - Oct 26, 2018

Merci pour ce chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :