Chapitre 48 : Contre-attaque du Trio #2 (Fin du livre 2)

Paradmin

Chapitre 48 : Contre-attaque du Trio #2 (Fin du livre 2)


Traduction : Eclipse                                             Edition : Ludivine59


La combinaison de trois en un s’était révélée très efficace dans les combats à petite échelle.

Dans le royaume de Meltor, la tactique de deux magiciens et d’un guerrier, ou de deux guerriers et d’un magicien avait été établie. Il y avait de nombreuses combinaisons éprouvées, donc personne ne doutait de son utilité.

Le groupe de Théodore était d’accord avec cette théorie.

Shaaack!

À l’avant du groupe, il y avait des éclairs de lumière lorsque les deux épées de Randolph bougeaient. Il utilisa également l’aura pendant que ses lames traversaient les goules. Les deux lames pivotèrent comme des fouets, et détruisirent sans merci cinq goules orques. Avant que Randolph ne soit frappé par les morts-vivants, la magie était utilisée.

«Résistance au froid.»

«Vague de givre».

Le sortilège de résistance de Théo protégeait Randolph de la vague d’air froid de Sylvia.

Toutes les créatures vivantes et les morts-vivants furent gelé à cause du froid, mais Randolph avait la résistance au froid, alors il brisa rapidement les morts-vivants congelés. Les goules de rang intermédiaires étaient éliminés comme des ordures.

Randolph fit claquer sa langue d’admiration alors qu’il avait l’impression de frapper des épouvantails. ‘Waouh incroyable. Mon employeur et la fille associent leurs magies conformément à mes mouvements. Je suppose qu’il ne parlait pas pour rien. C’est pourquoi il a planifié la contre-attaque.’

Même si la combinaison de trois personnes était excellente, il était inutile si les mains et les pieds des membres ne s’emboîtaient pas. Un mauvais travail d’équipe pouvait interférer avec les mouvements de ses alliés et, dans le pire des cas, aider même l’ennemi à les tuer.

Randolph devait donc apprécier le travail de cette combinaison de trois personnes.

« Randolph, saute!»

Il suivit la commande soudaine sans aucune panique.

« Lame de vent!»

Simultanément, une lame de vent apparut sous les chaussures de Randolph qui sautait. C’était plusieurs fois plus rapide qu’une lame de vent ordinaire, mais tout aussi tranchant! Les chevilles d’une goule furent sectionnées, la faisant tomber, et l’épée de Randolph le termina.

Au fur et à mesure que les mouvements inextricablement liés des trois avançaient, le passage était rempli d’épaves de morts-vivants.

« Hoooo … Laisse-moi respirer un instant.» Théodore retint son souffle après la troisième bataille et regarda Randolph.

Malgré le fait que Randolph devait balancer ses deux épées de façon continue, sa respiration était toujours calme. C’était la preuve qu’il avait encore beaucoup d’énergie à dépenser.

‘C’est rassurant d’avoir quelqu’un d’aussi puissant que Randolph ici.’

Tout comme Randolph admirait les compétences de Théodore, Théodore était également impressionné par Randolph. Les compétences en épée de Randolph, étaient vraiment impitoyables. Même la goule orque ne pouvait pas résister aux deux épées tourbillonnantes.

Théo était soulagé d’être un allié, mais il ressentait également le besoin de s’améliorer au combat rapproché. Si Théodore devait maintenant se battre avec Randolph, il ne durerait que 10 secondes. Il y avait des tactiques de combat qui utilisaient la magie ainsi que des arts martiaux au combat rapproché comme ceux que Blundell utilisait. Une fois que Théo aurait terminé son travail, il en trouverait un.

Théo finit de disposer ses pensées et regarda autour de lui. «Sylvia, comment va ton pouvoir magique?»

«Environ 80%? Il en reste encore beaucoup.»

«Randolph.»

«Je peux continuer à me battre à ce rythme.»

Théodore confirma leur statut, et regarda à nouveau le chemin couvert de ténèbre. Après trois attaques et jusqu’à 100 goules, il ne restait que le silence dans l’obscurité. Était-il en train de l’imaginer? S’il ne se dépêchait pas, il semblait qu’il y aurait une situation incontrôlable dans l’obscurité.

« … Alors passons à autre chose.»

Alors que les deux sorts de lumière le précédaient, Théodore commença à nouveau à s’avancer dans les ténèbres.

***

Combien de temps avaient-ils passé dans l’obscurité?

Théodore ressentit un sentiment d’incongruité et s’arrêta un instant. D’après ce qu’il avait lu dans le rapport, la profondeur de la grotte n’était que de quelques centaines de mètres. Ils auraient donc dû atteindre la fin maintenant.

Cependant, leur chemin n’était pas terminé et la salle contenant des artefacts était introuvable. Une hypothèse possible apparut dans la tête de Theo.

«Randolph.»

«Hein?»

«Découpes le mur de la grotte avec ton épée. Si tu peux te le permettre, utilises ton aura. »

«… Je vais essayer.» Randolph était confus mais s’était conformé à l’ordre de Théo sans le remettre en question.

C’était en raison de son expérience antérieure avec Théo qu’il savait que Théo ne parlerait pas sans raison. Ainsi, Randolph plaça sa main sur la poignée de son épée gauche, et la tint inclinée tout en se concentrant.

Une attaque déchaînée. Un éclair bleu apparut et le mur se fissura. Le mur ordinaire ne pouvait pas arrêter la lame d’aura. Cependant, les yeux de Randolph s’élargirent bientôt. « Non …?»

Le mur fissuré se refermait devant ses yeux!

Épéiste depuis sa naissance, Randolph ne savait pas ce que c’était, mais les visages de Théodore et de Sylvia devinrent sérieux lorsqu’ils comprirent la situation. Du mana très sombre s’échappait du mur, comme des entrailles émergeant d’un être vivant. Les deux personnes murmurèrent presque simultanément alors qu’ils se rappelaient d’une magie.

« Donjon …»

C’était un puissant sortilège de magie noire du 6ème cercle qui transformait une zone d’un certain intervalle en domaine de l’utilisateur.

Le temps et les ressources consommés étaient énormes, mais si la magie était terminée, le pouvoir du maître de donjon augmenterait considérablement. Que ce soit à cause du grimoire ou du nécromancien qui atteignait déjà ce niveau, la situation n’était tout simplement pas bonne.

Le nécromancien avait transformé cette grotte en donjon et pouvait façonner librement la structure. À ce moment, un bruit terrifiant commença à résonner dans leurs oreilles.

Kieeeeeeek-!

Des frissons parcoururent le dos de Théodore. L’aversion physiologique était trois ou quatre fois plus puissante en raison des ondes sonores qui résonnaient dans la grotte. Le groupe activa automatiquement leur aura et leur pouvoir magique lorsque la source du frisson émergea. C’étaient des formes translucides flottant dans l’air.

« Spectres?!»

« Zut, je n’ai pas d’eau bénite…!»

Le groupe fronça les sourcils devant les spectres. Contrairement aux morts-vivants, les spectres n’avaient pas de formes physiques et étaient constitué de rancunes. Ils attaquaient en volant un corps vivant ou en en drainant la vitalité.

Comme ils existaient en tant que corps spirituels, les attaques physiques étaient inefficaces, et la magie divine était essentielle. Les couper avec une épée revenait à jeter un canard dans une poêle à friture. Pour Randolph, ils étaient des adversaires difficiles, car il n’avait pas d’eau bénite.

Peu de temps après, les spectres découvrirent les êtres vivants et s’avancèrent agressivement.

« On ne peut rien y faire, essayons-ça d’abord!»

Bien que ce fût défavorable, les deux magiciens seraient en danger si Randolph tournait le dos. Être à l’avant-garde signifiait d’abord bloquer l’attaque de l’ennemi, puis devenir un mur. Par conséquent, l’aura se dressa farouchement autour des lames de Randolph. Il arrêterait les spectres même s’il devait abuser de son aura.

Cependant, il reçu un ordre qu’il n’avait pas pris en compte.

« Randolph, viens derrière moi!»

« Quoi?»

« Rapidement!»

«… Bon sang, compris!»

C’était déroutant, mais Théo ne le déçut pas. Malgré le retard d’un demi-temps, Randolph se retira conformément à l’ordre. Dès qu’il se retira, Theodore s’avança sans crainte.

Kkieeeek! Kikikiiiik!

Kikikiiiik! Kihihihik!

Pourquoi Théo n’avait-t-il pas peur d’eux? Les spectres se mirent à rire et volèrent vers lui. C’était une charge qui visait à aspirer toute la vitalité du corps de Théo.

Alors que Sylvia et Randolph regardaient en se préparant à attaquer, les spectres atteignirent Theo.

-Mange tout…

Ce n’était pas sa voix. C’était l’instinct de Gluttony qui dormait dans sa main gauche. La faim inconnue était la raison pour laquelle Théodore riait des spectres, et pourquoi il avançait sans hésiter.

Il sentit la langue de Gluttony sortir du trou dans sa paume gauche. Il y avait un dicton qui disait: « Il n’y a pas de prédateur qui ait peur de sa nourriture.»

Puis le repas commença.

Kiaaaaaaack!

Face au prédateur originel, les spectres perdirent leur folie. Même si toutes les rancunes et désespoir essayaient de s’échapper, Gluttony les avait déjà capturé. Des cris emplis de douleur, d’horreur et de peur étaient entendus lorsque les fantômes étaient aspirés dans sa paume. Ils étaient différents des morts-vivants comme les goules et les zombies. Les spectres étaient nés avec la magie noire et étaient eux-mêmes faits de magie, ils avaient donc rempli les conditions pour ce que Gluttony pensait être la «nourriture».

[Le fantôme du chaman gobelin a été consumé.]

[Le fantôme du guerrier orc a été consumé.]

[Le fantôme d’un troll fou a été consumé.]

[……]

[L’utilisateur n’a toujours pas déverrouillé la fonction.]

En consommant des spectres, Théodore avait l’impression inconnue de remplir son corps. C’était différent de manger des artefacts ou des livres de magie. C’était une représentation abstraite, mais Théo se sentait comme si sa ‘coupe’ était pleine.

Theo ouvrit les yeux alors qu’il appréciait le sens de l’accomplissement. À ce moment-là, tous les spectres remplissant le couloir avaient disparu. Ils avaient tous été mangés ou peut-être les autres s’étaient-ils enfuis. Quoi qu’il en soit, son objectif initial, qui était d’arrêter les spectres, était atteint.

«Hé, employeur?»

«… Théo?»

Cependant, les deux autres personnes étaient une autre histoire.

«Que s’est-il passé tout à l’heure? Tu as levé la main gauche et les spectres ont été aspirés dedans… »

« Théo, apprends-moi ça! Qu’est-ce que tu as fait? Est-ce du système de drain? Ou une version modifiée de la magie du scellement?»

Heureusement, Sylvia et Randolph étaient derrière lui. Le trou dans sa main et la langue en mouvement étaient à un angle qu’ils ne pouvaient pas voir. Cela suffisait à Théo pour l’éviter vaguement. Il envisageait de faire une excuse en disant que c’était la capacité d’un pendentif qu’il avait sorti.

Cependant, l’espace environnant commença à trembler avant qu’il puisse dire quoi que ce soit.

«Wah! Que se passe-t-il?»

« Ceci …! »

« Il est en train de s’élargir …?»

C’était une expansion de la dimension!

Soudainement, la zone où se trouvaient les trois personnes s’était élargie pour former un dôme. Théo passa d’un couloir étroit à une immense pièce mais retrouva rapidement son calme. Seul le nécromancien pouvait faire quelque chose comme ça à l’intérieur du donjon.

Sans surprise, il y avait une porte richement décorée.

Kkiiik-

Lorsque la poignée de la porte se retourna d’elle-même, la porte s’ouvrit et quelqu’un en robe noire en sortit. Au lieu de sortir comme une personne, il apparut lentement dans les airs.

Puis un son se fit entendre à l’intérieur de la robe noire, [Eh bien… tu as brisé mes créations.]

C’était une voix forte et terrible qui résonnait à travers la grotte. Le corps à l’intérieur de la robe ne semblait pas solide, mais les trois personnes pouvaient voir l’étrange et l’énorme flux de pouvoir qui l’enveloppait.

Une obscurité, qui ne pouvait être vue à travers, entourait la robe et la voix perverse résonnait comme si elle chantait.

[Tu peux tuer mes créatures, mais tu ne peux pas me tuer. Si vous étiez ici un jour,  non un demi-jour plus tôt, vous m’auriez empêché de le terminer. Mais maintenant, le destin que vous allez subir, est la mort!]

Le pouvoir magique augmenta à mesure que la voix devenait plus forte. La robe noire claquait. Incapable de résister à la pression, la robe éclata comme une bulle. Les deux magiciens pâlirent devant le cauchemar qui se révéla au milieu du tissu déchiré.

[Regardez, l’image de la mort elle-même! La grandeur de celui qui est au-delà des limites d’un humble mortel!]

C’était un crâne sans chair, et une lumière bleue apparaissait dans les trous creux où les yeux devaient être. La magie noire s’y accumulait si profondément que même les personnes qui n’étaient pas des magiciens pourraient la voir tourner comme un brouillard, tandis que le sol touché par la magie de la mort se décomposait, et que des corps endormis dans la terre se soulevaient.

C’était un mort-vivant de haut niveau fabriqué par un magicien corrompu. Même les tours magiques seraient abasourdis. C’était une liche (elder lich).

Contrairement à une liche qui évitait la mort en gardant son âme liée à son corps, un magicien devait extraire sa propre âme de son corps et la sceller. La liche serait immortelle à moins que son vaisseau de vie ne soit détruit.

Un monstre que les tours magiques désignerait comme une difficulté de niveau 3 était apparu devant le groupe de Théodore.

Les os flottaient naturellement dans les airs. [Au début, je voulais tous vous tuer et transformer vos corps en mes serviteurs, mais…]

Devant les trois personnes nerveuses, la liche leva son index osseux. Puis il désigna Théo au milieu du groupe.

[Ton corps sera une expérience intéressante. Je vais te capturer vivant.]


Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

3 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le9:31 - Déc 6, 2018

Merci pour ce chapitre

Le MC est mal là.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :