Chapitre 51 : Euh, il s’est fait manger ? # 3

Paradmin

Chapitre 51 : Euh, il s’est fait manger ? # 3


Traduction :                                              Edition : Ludivine59


« Pochette dimensionnelle … C’est un objet que j’ai emprunté au maître, mais je ne peux que le donner à Gluttony. »

Si elle entre dans la bouche de Gluttony, elle ne sera pas considérée comme perdue ou vendue. Tout comme les livres de magie, la pochette dimensionnelle dévorée ne laisserait aucune trace. Il pourrait utiliser l’excuse qu’elle fût détruite lors de la bataille contre la liche.

Cependant, s’il ne mangeait pas le grimoire ici, il était clair qu’un deuxième ou un troisième Giovanni apparaîtrait.

En deux mois à peine, un magicien du 5ème cercle avait été transformé en une liche du 6ème cercle. Si on lui donnait une demi-année ou une année, un mort-vivant légendaire comme une arch liche pourrait naître. À cette échelle, ce serait un désastre qui devrait être résolu par le continent, pas par un seul royaume.

Par-dessus tout, Théo ne pouvait pas être sûr que le grimoire ne lui en voudrait pas. Il réfléchit un moment avant de prendre une décision ferme. « … Gluttony »

-Quoi?

« Qu’adviendra-t-il du contenu de la pochette dimensionnelle si elle est mangée ? »

Gluttony répondit alors avec une voix heureuse,

-Il n’y a pas besoin de s’inquiéter. Ils ne vont pas disparaître.

« C’est une réponse ambiguë … mais, hoo … on ne peut rien y faire. »

Theo posa la poche dimensionnelle sur le sol. Il était encore difficile de croire que la pochette déchiqueté avec sa ficelle en lambeaux valait des centaines de pièces d’or. C’était un objet luxueux énorme qui serait la cible de tout voleur.

Théodore hésita une fois encore avant de le laisser finalement manger cet artefact, qui valait des centaines de pièces d’or. « Maintenant, mange. »

Gluttony engloutit la poche dimensionnelle avant même que Théo ait fini de parler.

[La « poche dimensionnelle » est mangée. Erreur! Un phénomène inconnu se produit en raison de la consommation d’une essence de dimension magique !] [Une fonction cachée de Gluttony a été découverte. L’utilisateur devra vérifier les informations sur la fonction. Celle-ci fonctionnera normalement quel que soit le rang.]

[Grimoire « Gluttony » / Rang E]

[L’une des fonctions cachées de Gluttony a été descellée après avoir mangé la poche dimensionnelle. Le grimoire Gluttony a un espace de stockage pour stocker les proies qu’il ne peut pas digérer. Les anciens utilisateurs y gardaient leurs biens et l’appelait « Inventaire ». Si l’utilisateur le souhaite, le nom peut être modifié.

* Etat incomplet. La plupart des fonctions sont scellées.

* Une fois par jour, il se réveillera pour soulager sa faim.

* Immédiatement après avoir soulagé sa faim, il répondra à une question.

* Les capacités obtenues seront données à son utilisateur.

* Extraction de l’essence des livres, ou des objets mangés. Plus la compréhension de l’utilisateur est élevée, plus l’efficacité est grande.

* Absorbtion du pouvoir magique des objets qui en contiennent.

* La fonction de mémorisation a été activée.

* La fonction d’inventaire a été activée.]

Théo lut l’information tranquillement avant d’ouvrir la bouche pour dire: « Inventaire… un type d’espace de stockage. S’il a la même fonction que la poche dimensionnelle, il n’aurait pas été nécessaire de la manger. Tu n’essayes pas de me pousser à desceller une autre fonction, n’est-ce pas ? »

–Je ne fais pas ce genre de chose.

C’était une question raisonnable, mais Gluttony parlait à voix basse, comme si il était mécontent. Il semblait que Gluttony était mécontent d’être comparé à un simple artefact. Cela signifiait aussi que la poche dimensionnelle devait être inférieur par rapport à l’inventaire, et ne pouvait être comparée à Gluttony.

– On ne peut pas retenir un grimoire avec une poche dimensionnelle. On peut le garder pendant un moment, mais dès qu’il reprendra conscience, il fuira à travers l’espace.

« Cela ne se produira pas avec l’inventaire? »

-Exactement. L’inventaire est une entité dimensionnelle qui existe en moi, et se distingue des autres espaces. Sans le pouvoir de voyager au-delà des dimensions, le grimoire ne peut pas séchapper.

En effet, l’histoire était différente si c’était le cas. C’était un espace dimensionnel qui pouvait même bloquer les mouvements spatiaux du  grimoire! S’il pouvait acquérir cette capacité, le sacrifice de la pochette dimensionnelle en valait la peine. De plus, l’espace de stockage de l’inventaire était plus grand que la pochette dimensionnelle, de sorte que Théodore n’avait plus à s’en inquiéter.

Théo termina la conversation et baissa les yeux en direction du livre par terre.

Wuooooong!

Le livre était couvert de ténèbres, et une vibration inquiétante en émanait. C’était l’héritage d’un nécromancien légendaire, mais il ne s’était probablement pas attendu à rencontrer un prédateur comme Gluttony. Théodore n’avait jamais imaginé un grimoire qui en aurait mangé d’autres avant de rencontrer Gluttony.

« Eh bien, je me suis toujours considéré malchanceux. »

Peu de temps après, la main gauche de Théo s’était étendue vers le sol.

Goulp !

Ainsi, le grimoire « Culte de la mort » était immédiatement entré dans l’inventaire, d’où il ne pouvait pas s’échapper.

Il ne restait plus d’objet dans la pièce, et Théo ne savait pas quand la caverne, qui avait été grandement modifiée, s’effondrerait. Il devait donc rejoindre le groupe, dont il avait été séparé par inadvertance. Il ignorait ce qui avait pu changer pendant sa disparition.

Cependant, les deux personnes trouvèrent Theodore en premier.

«… Théo!» Il y avait une voix aiguë accompagnée de robes déchirées et flottantes. Sylvia courut vers Théo sur des jambes ,et le serra dans ses bras.

« Euh? Sylvia? » Dit Théo.

«Tu es en sécurité employeur! Tu sembles aller bien mieux que nous? »

« …  Randolph. »

Randolph, qui était venu un peu plus tard, avait tapoté les épaules de Théo comme s’ils célébraient le fait d’être tous sains et saufs. Ils ne pensaient pas qu’il irait si bien après que la liche l’ait fait disparaître. À bien y penser, c’était étonnant que les deux camps soient en sécurité.

Les deux personnes avaient survécu à la bataille contre la liche, tandis que Théodore l’avait détruite. Au même moment, Théo remarqua que quelque chose avait changé au sujet des épées suspendues à la taille de Randolph.

« On dirait que tu as mis la main sur eux. »

« Oh, tu as  remarqué? »

Malgré le sang qui coulait de son corps, Randolph éclata de rire comme un enfant et toucha ses épées. Pour les épéistes, les épées étaient comme un autre membre, et cela semblait être le cas avec lui. Randolph voulait lui montrer les épées, mais il n’avait pas eu assez de temps.

Kukukung!

Il y avait un bruit fort et les tremblements commencèrent alors qu’un son très vif résonnait dans la grotte. Comme la transformation en donjon s’était arrêté, la grotte avait commencé à s’effondrer.

Les trois personnes se dévisagèrent avant de commencer à courir sans un mot de plus. La victoire contre  la liche était devenue une course pour la survie.

***

En conséquence, la Baronnie Miller avait été sauvé.

Une fois la liche détruite, tous les morts-vivants s’étaient transformés en cendres. Les choses basées sur l’existence du grimoire ne pouvaient plus rester dans ce monde. Ceux qui n’avaient pas été fabriqués directement, comme les spectres, furent renvoyés de force dans la dimension négative. Les morts-vivants constitués de cadavres ne furent pas épargnés. Les habitants furent obligés de se débarrasser eux-mêmes de la chair et du sang pourris.

Une fois la paix retrouvée, un petit festival fût organisé pour célébrer la victoire sur le désastre. La femme du meunier, Becky, ouvrit son entrepôt. Albert de la pâtisserie illumina ses foyers. Stephen, le propriétaire du pub, versa le vin.

Dans la vie d’un mercenaire, le vin, les loisirs et l’argent étaient rapidement dépensés, ils n’avaient pas laissés leur fatigue les empêcher de célébrer. Cependant, il y avait une personne qui ne pouvait pas s’intégrer facilement dans cette atmosphère bruyante.

« Huuuu … » Un profond soupir émergea de la bouche de Théodore alors qu’il regardait les décombres empilés. C’était une victoire hasardeuse qu’ils avaient gagnés avec de la chance. S’il avait pris la mauvaise décision, il allait être impossible pour lui de protéger sa vie et celles des habitants  de sa ville natale.

Il n’allait pas être capable de regarder la pleine lune dans le ciel comme maintenant.

« Je n’ai pas assez de force. Non, je manque de temps. »

Il pouvait utiliser un certain nombre de moyens pour devenir plus fort. Avec la magie balistique d’Alfred, la fonction de mémorisation et la magie de fusion, il pouvait devenir maintes fois plus fort. Théo avait trouvé  la solution contre le vaisseau de vie, mais il ne pouvait pas espérer que la même situation se produirait à chaque fois. Il ne devait vraiment pas attendre cela. S’en remettre à la chance allait le faire tuer un jour.

Plutôt que de sombrer dans la victoire, Théo fît un retour dans le passé pour voir ce qui lui avait manqué.

« Hé jeune maître! Pourquoi as-tu l’air si grognon ? »

À ce moment-là, il entendit une voix derrière lui.

« Cette voix… »

En regardant en arrière, il vit Randolph tenant un verre de bière, et son visage était rouge. Théo ne savait pas combien de verres Randolph avait bu, mais son nez rouge était un spectacle. C’était peut-être parce que Randolph venait de quitter le festival, mais il ne semblait pas avoir la dignité d’un épéiste de premier plan.

Théo sourit à la vue amusante et lui demanda : « Est-ce que tu m’appelles jeune maître maintenant ?»

«Kuhuhu, c’est naturel. Après t’avoir donné 200 pièces d’or, tu essayes de faires des heures supplémentaires ? Je dois me débarrasser de toi rapidement. »

« Je t’ai donné les souvenirs que tu recherchais. »

« Quoi, tu veux que je te les montre? Les hommes raffolent des épées depuis la nuit des temps. » Randolph était ravi de la réaction de Théo, et tira les deux épées que le chevalier squelette avait abandonnées.

Kakiing! Il y eut un son aigu lorsque les épées furent tirées.

Même Théodore, qui ne connaissait rien des épées, avait l’impression que le son était assez aigu pour couper sa peau. C’était d’excellentes épées, et elles ressemblaient à certaines des meilleures épées, même si elles n’étaient pas passées par un processus magique.

« … Wow.» L’attention de Théo fut capturée par l’image des loups.

Ils semblaient presqu’en vie. Chaque fois que Randolph levait son épée, une bande de loups semblait charger dans les airs. Le motif qui se reflétait au clair de lune semblait être une œuvre d’art. Même maintenant, les hurlements des loups semblaient provenir des épées.

Randolph tourna les lames plusieurs fois, et dit avec une expression ravie, « Comme l’a dit le jeune Maître, je n’échangerais pas cela contre 200 pièces d’or même s’ils n’étaient pas des héritages. En conclusion, leur valeur est une chose à laquelle je ne renoncerai pas jusqu’à la mort. »

« Dois-je te faire me donner plus d’argent? »

« … Jeune Maître, pourquoi ne pas devenir marchand plutôt que magicien? Je n’ai jamais vu un noble aussi éhonté que le jeune maître. »

Les deux hommes se firent face, et rigolèrent. C’était peut-être parce que l’humeur légère de Randolph l’avait ému, mais le visage sombre de Theodore s’éclaira.

Les deux hommes parlèrent pendant un moment avant que Randolph ne se retourne, disant que ses subordonnés l’attendaient.

« Ah, et jeune Maître. » Il pointa son doigt dans une direction et dit malicieusement: « Tu ne devrais pas laisser la fille attendre trop longtemps. »

« Quoi? » Théo regarda dans la direction que Randolph pointait, et se raidit alors que son regard rencontrait une paire d’yeux bleus de chiot.

« … Ça… je savais que ce serait comme ça. » Théo se gratta la tête comme s’il réalisait son manque de considération pour Sylvia. Sylvia n’avait pas peur des gens, elle ne savait tout simplement pas comment interagir avec eux. Elle pouvait sembler indifférente, mais elle était en fait maladroite envers tous ceux qui l’approchaient.

C’était une nouvelle expérience pour elle de voir des gens se présenter à elle, et de dire qu’elle était leur future maîtresse.

« Ah, ce n’est pas comme ça. » Il laissa échapper un soupir beaucoup plus léger qu’auparavant alors qu’il se dirigeait vers Sylvia, qui était entourée. Théo interrompit la femme de meunier qui parlait et il réfléchit à la façon de renvoyer le grand-père Albert à la maison pour qu’il puisse se reposer.

Il était enfin revenu dans le confort de sa ville natale.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

6 commentaires pour l’instant

meifumado1Publié le7:16 - Jan 8, 2019

Merci pour tes sorties de 2018 !
et pour celle là.

drakPublié le11:15 - Jan 8, 2019

merci pour les chapitres

MatPublié le12:42 - Jan 9, 2019

Merci pour les chapitres

HiganbanaPublié le1:18 - Jan 9, 2019

Merci pour ce chapitre

Pauvre Sylvia, elle doit vraiment se sentir seule au milieu de cette foule qui l’appelle « jeune maîtresse ».XD

Bonne année et un grand merci pour toutes tes traductions passées et futures. J’adore particulièrement tes novels coréen.

Dévoreur-IndomniaquePublié le7:43 - Jan 10, 2019

Merci pour ce chapitre et bonne année !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :