Chapitre 51 – Festival de Frate (4)

Paradmin

Chapitre 51 – Festival de Frate (4)

 

[ Client, je t’ai dit qu »il te suffisait de trouver la succursale la plus proche de la société Anywhere.  Bon Dieu……. Si tu voulais juste entendre ma voix, tu n’avais pas besoin de formuler une requête aussi étrange.  J’aurais répondu à l’appel. Bien sûr, je le ferais si tu me payais une pièce de bronze par seconde !!]

« Nous sommes actuellement à Frate. »

[Huh—— ?]

C’était comme s’il pouvait voir Mycenae incliner sa tête avec étonnement devant le ton de sa voix.  Artpe sourit en continuant à parler.

« Ajumma, tu es à Frate en ce moment.  Pas vrai ? »

[Huhk. Comment as-tu……]

De toute évidence, il avait fouillé à fond Frate hier et, ce faisant, il prit connaissance de toutes les personnes qui résidaient dans la ville.  Il n’avait pas besoin de se souvenir de la liste des étrangers, mais il avait trouvé une personne qu’il connaissait, et il n’avait aucune raison de l’oublier.

[Comment le savais-tu ? Il semble que tu sois aussi doué pour le harcèlement !]

« Arrête de dire des bêtises.  Tu devrais préparer les articles dont j’ai besoin et me contacter.  J’attendrai que tu me contactes. »

[Aht. Attends un moment, client……….]

Artpe mit fin à la transmission, et il se leva avec une sensation de fraîcheur dans le cœur.  Maetel lui jetait un regard étrange, mais il savait qu’elle allait commencer à dire des bêtises.  Alors, il décida de l’ignorer.

« Je vais être un peu occupé à faire le tour de la ville.  Est-ce que ça va aller ? »

« Oui, je ne suis pas fatiguée du tout. »

C’était à prévoir.  Si une ville parvenait à contenir l’endurance de Maetel, on ne devait probablement pas l’appeler une ville.

« D’accord.  Réveillons Sienna, et nous pourrons descendre. »

« Sienna n’est-elle pas encore trop jeune?  Puisque nous allons faire quelque chose de difficile, laissons Sienna se reposer.  On peut le faire tous les deux. »

Des paroles ridiculement réfléchies étaient sorties de la bouche de Maetel.  Cependant, Artpe savait pourquoi elle disait de tels mots. Il poussa un soupir en tapant sur le front de Maetel.

« Mince alors. »

« Même si j’envoyais Sienna seule, elle serait capable de s’occuper de la plupart de ce que nous allons faire aujourd’hui.  Donc tu n’as pas à t’inquiéter que ce soit trop dur pour elle. »

« Artpe est un idiot qui ne sait pas ce que je ressens ! »

Tous les trois mangèrent de la soupe et du pain avant de sortir dans la rue.

Artpe connaissait déjà la configuration du terrain, et il connaissait la population résidant dans la ville.  L’information fut enregistrée dans son esprit quand il explora la ville la veille. Il ne lui restait plus qu’à rassembler des informations sur les personnes supplémentaires qui allaient venir s’installer dans la ville.  Il devait aussi trouver où les ennuis allaient commencer aujourd’hui dans la ville tout en rassemblant les objets qu’il voulait acquérir.

« Aïe ! »

« Regardez ces femmes. »

« Elles ont encore l’air très jeunes.  Où va le monde ? »

C’était comme l’avait prédit l’aubergiste.  Quand ils marchaient tous les trois dans les rues, tout le monde les regardait.  Ils prirent la précaution de porter des cagoules, mais cela n’avait pas d’importance.

« Oppa. »

« Ooh.  Pourquoi nous regardent-ils tous ? »

Sienna et Maetel étaient tendues alors qu’elles se tenaient près d’Artpe.  À ce moment-là, Artpe ne savait pas si elles restaient près de lui, parce qu’elles avaient peur ou qu’elles voulaient juste se coller à lui.

Maetel essaya de garder Sienne sous contrôle en agissant de la sorte, mais elle devenait un modèle pour Sienna quant à la manière d’agir avec Artpe.

S’en rendait-elle compte ?

Si quelqu’un les voyait, il croirait qu’elles étaient sœurs.  Puis il y avait Artpe, qui était entre eux…..

Bien sûr, il recevait des regards désapprobateurs.

Artpe voulait désespérément qu’un homme se joigne à son groupe le plus tôt possible, mais quand il pensait au groupe du héros passé, il savait que c’était un souhait difficilement réalisable.  Son seul salut était Silpennon, mais pour une raison quelconque, Maetel détestait Silpennon comme s’il était son pire ennemi……..

Il laissa échapper un soupir en les rassurant.

« C’est bon.  Je suis presque sûr que peu de gens vont nous approcher. »

Bien sûr, il était vrai qu’il était difficile de cacher l’apparence des membres du groupe avec un manteau et une capuche, mais ce n’était pas la seule raison pour laquelle ils étaient au centre de l’attention de tous.

Maetel avait deux épées suspendues à sa taille, et Sienna avait un marteau attaché à son dos comme arme principale.  Elles étaient intimidantes pour la plupart des gens dans la rue.

On disait que les belles fleurs avaient des épines.  

Quand il voyaient les épines particulièrement grosses sous la forme d’un marteau et d’une longue épée, personne n’était assez courageux pour approcher les filles.  Même si quelqu’un s’approchait d’eux, elles allaient leur montrer le goût de leurs épines.

« J’ai effectué une fouille superficielle de cet endroit, et d’après un informateur fiable, quelque chose va se passer ici aujourd’hui.  Tuons ça dans l’œuf, qu’on puisse profiter de la vente aux enchères. C’est notre objectif principal. »

« Un informateur en qui tu as confiance… »

Maetel avait une expression maussade sur son visage.  Il semblait que le parfum d’agrumes de la veille l’inquiétait encore.  Artpe lui caressa la tête pendant qu’il la rassurait.

« Lorsque nous rencontrerons à nouveau cette informatrice digne de confiance, il y a de fortes chances qu’elle soit une ennemie.  C’est pour ça que tu n’as pas à t’inquiéter pour elle. »

« Ce n’est pas comme si tu ne pouvais pas tomber amoureux d’un ennemi…. »

« Tu n’as pas beaucoup de temps libre, mais tu as l’air d’écrire un roman plutôt décent. »

« Je… Je suis d’accord pour en avoir un de plus. »

À quel moment leur éducation a-t-elle mal tourné ?  Artpe poussa un soupir en créant ses fils de mana. Il ne fit pas de recherches aussi poussées que la veille. Il a dépensé une petite quantité de Mana, mais en même temps, il a augmenté l’efficacité de sa recherche.  Cependant, ce fut un effort infructueux.

« Il y a beaucoup de bateaux amarrés au port. »

« Les objets vraiment rares devraient arriver aujourd’hui.  Ils ne viennent pas seulement de l’autre côté de l’océan et les marchands de donjons utiliseront leur magie de téléportation. »

Ca allait être décevant si les Marchands de donjons ne participaient pas à une vente aux enchères aussi importante.  Ils commerçaient principalement à l’intérieur du donjon, mais le festival de Frate était un marché qu’ils ne pouvaient ignorer.  Ils pouvaient vendre le butin qu’ils avaient acquis dans les Donjons à un prix exorbitant, et c’était une excellente occasion pour eux de s’approvisionner en objets dont allaient avoir besoin les aventuriers, qui exploraient ces Donjons.

« C’est pourquoi Mycenae est ici aussi.  Elle choisit probablement les articles qu’elle veut mettre aux enchères. »

[Client ?]

Mycenae le contacta au moment exact où il parlait d’elle.  Il se demandait si c’était peut-être elle qui le harcelait.  Il était un peu nerveux lorsqu’il leva l’appareil de communication pour lui répondre.

« Quoi ? »

[En tant que commerçant vétéran, j’ai rarement eu à dire ces mots…….  Cependant, je pense que ce sera un peu difficile pour moi d’acquérir ces articles.]

 » Es-tu vraiment un marchand vétéran, ajumma ? »

[ Tu es vraiment capable de dire des mots aussi impolis sans sourciller ! Cependant…….  Koo-oo-ooooooh.]

Après un court laps de temps, elle parla d’une voix épuisée.

[Les artefacts et les potions d’origine maléfique étaient étrangement en rupture de stock.  J’ai contacté le siège, et ils sont également sortis. Habituellement, ces objets impurs ont un marché limité….  Même les plus inutiles ont été vendus. Cependant, les plus puissants sont mis aux enchères aujourd’hui…… Ah.  Le casque du Chevalier de la Mort et la Hallebarde que j’ai achetée avec vous seront mis aux enchères aujourd’hui !]

« Ajumma, tu es mon marchand exclusif, mais tu ne m’aides pas beaucoup. Devons-nous annuler le contrat ? »

[ Si tu as vraiment besoin de tels artefacts diaboliques, tu peux les acheter aux enchères !  Il en sortira beaucoup aujourd’hui !]

« Il y a une forte probabilité que quelque chose se produise au moment de la vente aux enchères.»

Artpe ne lui donna aucune explication supplémentaire.  Au lieu de cela, il lui posa une question.

« As-tu des objets comme l’Obsidienne de la cupidité ? »

[———-oh mon dieu.  Le moment de votre demande est assez étrange. Toutes les compagnies de donjons, y compris la compagnie Anywhere, n’ont plus cet objet.]

Quand il entendit ces mots, un éclair frappa dans sa tête.

« Peux-tu répéter ça ? »

[Toutes les compagnies n’ont plus d’Obsidienne de la cupidité.  Les entreprises se sont progressivement épuisées dans l’ordre. Hier, les deux dernières obsidiennes qui restaient dans la société Anywhere ont été vendues.  Je ne sais pas qui les ont achetés, mais ils en ont payé le prix fort. Ils ont acheté chacune d’elles pour le prix obscène de 10 000 pièces d’or.]

Artpe y réfléchit.  Cela signifiait qu’il n’avait pas à se préparer à d’autres possibilités.

Quelque soit sa façon de penser, il semblait que le plan principal de l’armée du Roi Démon était d’utiliser une malédiction !  

Merde !  Pas étonnant !

Comme le plan avait échoué la dernière fois, l’armée du Roi Démon avait analysé en profondeur les raisons de l’échec de son plan. Maintenant, ils s’étaient débarrassés de l’élément principal qui s’était immiscé dans leur plan !

C’était une tactique très maligne !

« Le nombre d’artefacts d’origine maléfique est anormalement demandé. La malédiction doit être connectée aux objets. Cela signifie que cela pourrait être une malédiction liée à la cupidité humaine et au désir de tuer d’autres personnes. Non, attends une seconde. Maintenant que j’y pense…. »

Artpe se souvient de la conversation qu’il avait eue avec Etna hier.  De quel sujet avaient-ils discuté ensemble ?

Elle ajouta que le festival de la Frate avait lieu après une interruption de trois ans. N’avait-elle pas dit que les artefacts renforcés par le sang et les larmes versées à Diaz allaient être présentés et mis à la une dans le cadre de cet événement ?

Artpe avait abordé le sujet en premier, et le déroulement de la conversation avait été très naturel.  C’est pourquoi il n’y avait pas prêté beaucoup d’attention. Cependant, il se souvint qu’elle continuait à soupirer, car elle exprimait ses regrets en discutant du sujet.

Si tel était le cas, la cause sous-jacente de son comportement n’était pas simplement ce qu’elle avait vécu jusqu’à présent à Diaz.  C’était une émotion née de la connaissance du plan qui se préparait ici. Il pensait que son comportement était dû au fait qu’elle était trop humaine.  Cependant, cette nouvelle théorie était plus convaincante pour lui.

Tous les artefacts maudits et pervers étaient rassemblés au cours de ce festival. Ensuite, il y avait la malédiction préparée par l’armée du roi démon… ..

« Ce qui me vient immédiatement à l’esprit, c’est le renforcement d’une malédiction.  Ou peut-être que ça pourrait être un charme. D’une façon ou d’une autre, les émotions des gens s’en trouveront ébranlées.  S’il s’active dans cette ville pleine de désir… »

La seule chose qui arriverait serait une fête de la mort et de la folie.  Les gens excités par la revitalisation de l’économie de Diaz trembleraient tous de peur.

Comme le plan avait un timing exquis, il ne pouvait pas s’y attaquer. Artpe voulait presque complimenter l’armée de Roi Démon, qui s’était surpassé cette fois-ci.

Cependant, il ne l’aurait fait que s’il occupait toujours la position de Roi céleste!

[Client? Client?  Réponds-moi, s’il te plaît ! Tu as l’honneur de pouvoir me parler directement, mais tu ne te rends pas compte de la valeur d’un tel accès !]

« Merci pour la bonne information, ajumma. »

[Je ne suis pas une ajumma ! Appelle-moi Mycenae !]

 » Mycenae. »

[Oh mon…]

La voix de Mycènes fondit aussitôt.

[Regardez comme c’est gentil]

« Puisque j’ai reçu une bonne information de ta part, je vais t’en donner une bonne en bonus. »

[ Oh mon Dieu. Tu es même capable de respecter l’éthique du commerce.]

« Tu devrais retirer tous les articles que tu as soumis pour la vente aux enchères d’aujourd’hui. »

[ Tu m’as trompée, charlatan !]

« Je t’ai prévenu. »

Artpe mit fin à la connexion.  C’était à elle de faire ses propres choix et d’agir maintenant.  La seule chose qui importait pour lui en ce moment était de trouver un moyen d’arrêter le désastre qui allait se produire aujourd’hui en utilisant l’information qu’il venait d’apprendre.

« Etna m’a dit de quitter la ville aussi vite que possible. »

C’était peut-être la manière dont Etna demandait de l’aide. Comme elle ne pouvait pas aller à l’encontre de la volonté du roi démon, elle avait recherché Artpe, qui possédait une grande quantité d’énergie et de connaissances magiques. Peut-être qu’elle voulait qu’il reconnaisse ses signaux secrets pour pouvoir arrêter le plan du roi démon.

Peut-être qu’il lisait trop dans ses actions.

Peu importait quel scénario était vrai.

Cela ne changeait pas ce que Artpe devait faire.

« A l’origine, je voulais résoudre ce problème d’une manière légale, mais je n’ai pas le choix maintenant.  Allons-y, Maetel et Sienna. »

« Si tu n’utilises pas une méthode légale, comment vas-tu résoudre cela, Artpe ? »

Artpe sourit en répondant.

« J’utiliserai le chemin du héros. »

« Le chemin du héros est une méthode illégale ! »?

« C’est inattendu. »

Maetel répondit sous le choc, et Sienna rigola.  

Artpe les ignora alors qu’il avançait vaillamment.

Sa destination était déjà décidée.

C’était la place principale de Frate.  Le festival de Frate allait y avoir lieu.  Il y aurait d’innombrables personnes rassemblées là-bas.  Les artefacts et la cupidité y étaient rassemblés.

La maison de vente aux enchères allait être au centre du plan de l’armée du Roi Démon.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

1 commentaire pour l’instant

HiganbanaPublié le5:25 - Fév 20, 2019

Merci pour ce chapitre

Maetel qui ne réfléchit que lorsque elle est jalouse.😂😂😂👌

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :