Chapitre 58: Délicatesse de la bibliothèque zéro 4

Paradmin

Chapitre 58: Délicatesse de la bibliothèque zéro 4


Traduction :   MEDHIM                                          Edition : Ludivine59


 

Après exactement 30 heures et 12 minutes, Théodore reprit conscience.

Dès qu’il s’éveilla, il sentit une étrange incompatibilité avec son corps. Son corps semblait à la fois plus lourd et plus léger. Quoi qu’il en soit, la différence de poids ne pouvait pas être confirmée. Ses cinq sens semblaient également aiguisés, et plusieurs fois plus sensibles.

Sarok…. saruruk… Un son doux chatouillait ses tympans. Ses yeux, qui ne s’étaient pas encore ouverts, tremblèrent en réponse au bruit.

«C’est le bruissement de l’ourlet d’une robe de chambre ?» Le son venait de quelque part près de lui.

Au fur et à mesure que la conscience de Théo devenait plus claire, ses paupières étroitement fermées s’ouvrirent pour révéler des yeux bleu-vert. Tout comme son ouïe, sa vue semblait également s’être améliorée, car les taches sur le plafond devinrent beaucoup plus claires. C’était étrange puisque la vue de Théodore s’était détérioré à cause de tous les livres qu’il avait lus à la bibliothèque.

Théo se rendit vite compte qu’il était allongé sur le lit de Vince et souleva lentement son corps. Ses membres étaient raides parce qu’il n’avait pas bougé pendant 30 heures, de sorte qu’au fur et à mesure que le sang remontait dans ses membres raides, un gémissement se fit naturellement entendre.

« Ummm… »

« Oh ! Tu t’es réveillé ? Quel est l’état de ton corps ? »

Quand Vince entendit sa voix, il sursauta immédiatement. Théo s’était effondré soudainement, alors Vince avait préparé quelques potions d’urgence au cas où il y aurait un problème. Heureusement, il ne semblait pas y avoir de problèmes externes.

Vince s’assit de nouveau sur sa chaise et dit : « Cela fait environ 30 heures que tu as consommé [La chanson de combat]. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais tu devrais d’abord te regarder dans le miroir.»

 

« Miroir… Qu’est-ce que tu dis ?» Theo se leva avec une expression déconcertée.

Il n’eut bientôt plus d’autre choix que de se regarder lui-même. C’était parce que les vêtements qu’il portait avant que Gluttony ne mange [ La Chanson de combat] avaient presque été changés en chiffons. Ses manches de chemise étaient très bien. Cependant au niveau de sa poitrine sa chemise  était bien ajustées, ses vêtements étaient couverts de trous au niveau de ses cuisses, comme si la mauvaise taille avait été imposée. Alors Théo n’hésita plus, et suivit les conseils de Vince.

Il se tint devant le miroir intégral de la pièce et perdit ses mots. « Hein ? »

En vérité, le corps de Théodore Miller était en mauvais état. Il faisait de l’exercice depuis quelques mois, mais son corps était encore maigre. Il ne pouvait pas gagner contre un apprenti chevalier s’il n’utilisait pas la magie. Il avait peut-être une expérience réelle des armes, mais c’était la même chose que de mettre un collier de perles sur un cochon.

 

Mais qu’est-ce que c’était que ce reflet dans le miroir ?

« ….C’est ridicule, » murmura inconsciemment Théo quand il vit son corps. C’était parce que l’image reflétée dans le miroir était étrange.

Les épaules qui exposaient ses os il y a quelques jours étaient maintenant couvertes de muscles épais, et ils remplissaient toute la chemise auparavant ample. Ses deux jambes, qui étaient minces comme des branches, étaient maintenant aussi fortes que celles d’un guerrier. S’il avait une épée suspendue à sa taille et portait une armure, il aurait l’air d’un jeune épéiste.

Il n’y avait pas que ça. « Ma force, mon endurance et mes sens se sont aussi améliorés. »

Théo fit soigneusement un poing. La série de mouvements stimula ses muscles, et son avant-bras se releva brusquement. Ses muscles étaient comme des cordes tordues. Il pouvait sentir une force énorme se rassembler dans la paume de sa main. S’il tenait une pomme, du jus pourrait suinter en ce moment.

Bien qu’il n’ait acquis qu’une partie des capacités de Lee Yoonsung, Théo était maintenant au niveau d’un chevalier décent. Alors, cela voulait dire que Lee Yoonsung devait être un monstre. Il s’était probablement consacré à l’entraînement alors qu’il n’avait pas la constitution permettant d’utiliser l’aura.

Cette persévérance fut égale à celle de Théo, qui n’avait pas abandonné l’académie malgré sa faible sensibilité.

« Ton rêve, je l’ai sûrement reçu.» Théo se souvint du dos solitaire de Lee Yoonsung, et s’inclina solennellement. Il était parti sans pouvoir exprimer sa gratitude.

[La Chanson de combat], la magie qui avait été créée pour prouver la valeur de la vie de Lee Yoonsung, avait été laissée à Théo.

Après avoir exprimé son respect, Théodore se tourna vers Vince. « Maître, je voulais vous demander une chose. »

« Hrmm ? Tu peux tout me demander. »

Cependant, avant de poser sa question, Théo se regarda à nouveau. Le résultat de la troisième synchronisation avait été plus qu’imaginé. Il avait juste voulu avoir la capacité de réagir en combat rapproché, mais le pouvoir qu’il avait obtenu de Lee Yoonsung compensait complètement sa faiblesse en tant que magicien.

L’avant-bras durci de Théo pouvait maintenant résister au recul d’une forte balle magique, et se battre en combat rapproché pouvait se faire sans problème en combinant [La Chanson de combat] avec la magie secondaire.

Surtout, la troisième fonction de Gluttony était redoutable.

« Le Maître de la Tour Rouge, Véronica… comment puis-je la contacter ? »

 

Théodore n’avait plus qu’un défi à relever : compléter le 5ème Cercle instable.

***

Chaque tour magique avait son propre rôle dans le royaume Meltor.

Grâce à sa grande polyvalence, la Tour Bleue utilisait sa magie pour installer des équipements de blanchisserie et d’hygiène dans tout le royaume. La majorité des magiciens de la Tour Jaune étaient des alchimistes, et ils contribuaient au royaume dans des domaines tels que la construction et la métallurgie. Les membres de la Tour Blanche, cependant, étaient des sources d’information.

Dans ce cas, qu’en est-il de la Tour Rouge qui était célèbre pour ses mages de guerre ? Bien sûr, leur rôle consistait à se battre.

« Maître de la Tour, deux trolls ont émergés sur le territoire du Vicomte Bermund. Des forces ont été envoyées du domaine, mais de nombreuses personnes souffrent, il y a donc une demande urgente d’envoyer des mages de guerre. »

Un homme se précipita au sommet de la Tour Rouge, et lut le rapport au Maître de la Tour Rouge. Il connaissait sa personnalité, donc il savait aussi ce qu’elle n’aimait pas.

Véronica ne répondit à la demande de l’homme qu’après avoir traité l’un de ses documents. « Envoyez le supérieur David. De plus, demandez à deux chevaliers de se joindre à lui en tant qu’escortes. Il n’y aura pas de problème avec un groupe comme ça. »

« Je ferai ce que vous dites ! »

Alors que l’homme s’enfuyait, un autre magicien entra dans la tour. Il remit aussi rapidement son rapport. « Maître de la tour, un grand groupe de voleurs a été détecté près du territoire du marquis Orten. Le marquis Orten a envoyé une demande d’aide, alors comment devrions-nous nous y prendre? »

« Orten ? Oh, ce moustachu. Pourquoi quelqu’un avec beaucoup de chevaliers nous demande-t-il de l’aide ? Dis-lui de s’en occuper. »

« Oui, je le ferai. »

Tout en s’occupant des deux demandes, Véronica signa plus de 10 documents. Ce n’était pas qu’une simple signature superficielle, elle les avait lu en premier. Elle avait la capacité de se souvenir de tout, et ne manquait pas la moindre faute de frappe ou erreur. Malgré son comportement violent et son sang chaud, elle était une magicienne extrêmement compétente du 8e Cercle.

Le problème était que l’étendue de ses capacités dépendait de sa patience.

« Ah, merde ! Pourquoi est-ce mon seul travail ces jours ci ? Pourquoi demandent-ils l’aide de la Tour pour leur propre sécurité ? Nous ne sommes pas des chiens à envoyer autour de la cour royale !»

Finalement, Véronica atteignit les limites de sa patience, et déchira les papiers. Ses huit cercles répondirent à sa colère et brûlèrent les documents déchirés sans laisser de trace. Elle secoua les cendres et posa ses jambes sur son bureau. Pendant que Véronica s’allongeait, quelqu’un surgit dans sa tête.

« J’ai trouvé un gars intéressant… Peu importe à quel point je suis détendu, 10 jours, c’est trop. Pense-t-il qu’il peut me poser un lapin après que je l’ai guidé jusqu’à la bibliothèque zéro ?»

La lignée d’un dragon rouge signifiait que la chose la plus importante pour elle était de savoir si elle était intéressée par quelque chose ou non. Elle ne voulait pas voir des gens ou des choses qui n’étaient pas intéressantes. La nature de Véronica signifiait qu’elle ne pouvait pas ignorer ses devoirs, mais qu’elle pouvait refuser de recevoir des demandes vides de sens.

C’était à ce moment que….

«Maître de la Tour !» Quelqu’un était encore entré dans la pièce.

« Ah, c’est quoi cette fois ? »

L’homme pâlit devant la réaction capricieuse de Véronica, et se prépara rapidement à lire le rapport dans sa main. Après tout, il ne pouvait pas inventer une excuse pour quitter la pièce.

« Il y a une demande pour vous rencontrer. »

« Me rencontrer ? Qui ? »

« Un nouveau magicien qui vient d’entrer dans la Tour Rouge, un magicien du nom de Théodore Miller… »

Véronica se leva de son siège. « Faites-le entrer ! Tout de suite ! »

« Oui, oui ? »

« Non, ne fais pas ça. Ce sera plus rapide si j’y vais en personne. Hé, va appeler un ancien pour qu’il s’assoie ici. J’ai une tâche à accomplir, donc je leur laisse le reste. »

« Hein ? »

« Alors, je m’en vais ! » Véronica ignora l’expression confuse de l’homme, et se précipita hors de la pièce. Peu importe ce qui se passait tant qu’elle pouvait s’éloigner de ces fichues paperasses. De plus, elle allait rencontrer un enfant très intéressant.

« Ton timing est louable.»

Grâce à ses capacités physiques exceptionnelles en tant que quart de dragon, Véronica arriva rapidement dans la salle d’attente de la Tour Rouge. Dès qu’elle arriva, elle ouvrit la porte et fut accueillie avec le visage surpris de Théo.

Simultanément, les pas de Véronica ralentirent. « Hein…. ? »

Quelque chose avait changé. Elle se sentit mal à l’aise et, au lieu de se précipiter, elle regarda Théo de haut en bas lentement. Son impression médiocre de lui avait disparu après seulement 10 jours. La position debout de Théo était la même, mais son centre de gravité s’était déplacé comme s’il avait appris un art martial remarquable.

« Un humain peut-il changer autant en seulement 10 jours ? »

Théo salua d’abord Véronica, perplexe : « Merci pour votre temps, Maître de la tour. »

« Oui ? Eh bien, je t’ai dit de venir me chercher. C’est à propos de ce que j’ai mentionné la dernière fois?»

« Oui, c’est vrai.»

Le phénomène impliquant son cercle était un problème qui ne pouvait pas être compris dans les livres, et Véronica avait affirmé qu’il ne pouvait pas être résolu avec le temps. Afin de résoudre ce problème, Théo était venu demander de l’aide à Véronica. Après tout, à part Véronica, il n’y avait pas de meilleur professeur pour cette tâche.

 » Tu es toujours le bienvenue, mais… euh… » Ses yeux dorés brillèrent d’une étrange lumière quand elle regarda Théo.

Il était impossible de cacher ses talents devant Véronica, car elle pouvait voir à travers lui d’un seul regard. Heureusement, elle s’émerveillait du changement de Théo au lieu de se sentir curieuse.

« Eh bien, ça n’a pas vraiment d’importance puisque je préfère ça ! Mais ne te laisse pas inspirer par quelqu’un de dégoûtant comme Blundell. C’est déraisonnable. »

« Ah, je comprends. »

« D’accord, alors on y va ? » Véronica commença à bouger.

Théo la suivit bien qu’il ne connaissait pas la destination. Comme si elle savait ce qu’il pensait, Véronica regarda en arrière et ajouta : « C’est probablement un endroit que tu connais. »


Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

1 commentaire pour l’instant

HiganbanaPublié le10:01 - Fév 4, 2019

Merci pour ce chapitre

Le tempérament de Veronica est vraiment pile comme il faut. Il faut absolument que rien ne change par la suite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :