Chapitre 68 – La quête n’est pas encore fini (3)

Paradmin

Chapitre 68 – La quête n’est pas encore fini (3)

 

Les humains étaient dans une bataille houleuse au port. Ils essayaient d’arrêter l’avancée des monstres qui sortaient de l’océan. Personne ne les remarqua lorsqu’ils quittèrent la ville pour se diriger vers la montagne. Non, il y avait une personne qui les avait remarqué. Etna savait qu’il était parti, mais elle ne les avait pas suivi. Il semblait qu’elle allait se faire oublier en attendant à l’auberge.

« Je pense que nous sommes assez loin.»

Quand il atteignit une grande clairière, Artpe sortit le cadavre du Kraken de sa pochette dimensionnelle. Il avait coupé beaucoup de morceaux de chair pour Mycenae, mais le cadavre était toujours énorme. Après avoir découpé les tentacules et le corps du Kraken, le cadavre était à une taille telle que la dissection du cadavre ne serait pas un défi énorme.

«Nous en avons presque fini avec le corps… D’accord. Mettons cela de côté pour l’instant.»

«Tu vas l’utiliser sur le mur de la barrière? C’est ça Artpe?»

Artpe ne put s’empêcher de rire de la perspicacité aiguë de Maetel. Pour une raison quelconque, elle était devenue particulièrement intelligente en ce qui concerne tout travail lié à Artpe.

«C’est vrai. Je vais sécher le corps du Kraken et le réduire en poudre fine. Cela deviendra un excellent ingrédient qui me permettra de renforcer différents matériaux. »

« Comme prévu, Artpe est trop gentil.»

« J’essaie simplement de restaurer le mur de la barrière, afin qu’ils ne puissent pas l’utiliser comme argument contre moi.»

Personne ne croyait les conneries que Artpe étaient en train de dire. Artpe activa simultanément plusieurs magies alors qu’il parlait. Il utilisa le feu, le vent et les fils de mana. Il sécha le corps du Kraken et la réduisit en fine poudre. Après avoir rangé la poudre dans sa pochette dimensionnelle, il ne restait plus que la tête du Kraken.

« Hoo-ooh ······ Faisons-le.»

Il n’était pas exagéré de dire que la tête était la partie la plus importante du Kraken. Artpe utilisa ses les fils de mana et ses mouvements devinrent plus prudents.

« Je vais d’abord ouvrir la tête, et extraire soigneusement le sac d’encre.»

« Le sac est assez petit comparé à la taille énorme du Kraken.»

«Si le sac est capable de produire beaucoup d’encre, il n’est pas nécessaire qu’il soit grand. C’est ici······»

Puis il ajouta quelque chose de spécial à cela. C’était quelque chose que seul Artpe pouvait faire. Il le renforça. Il le renforça deux fois et le sac d’encre subit une transformation. Sa taille diminua à un point où Artpe pourrait le tenir d’une seule main. Bien sûr, l’encre dans le sac était également renforcée.  

Toutefois….

« Euh ..»

« Qu’est-ce qui ne va pas, Artpe?»

Il avait l’impression de pouvoir le réitérer une fois de plus. Lorsqu’il eut ce sentiment, il inclina la tête avec perplexité. Normalement, il était capable de renforcer un élément une ou deux fois. C’était une limite qui ne pourrait être dépassée sans le soutien d’ingrédients tels que les pierres magiques.

‘Est-ce que mes compétences ont évolué grâce au combat contre le Kraken?’

C’était comme il le pensait. Il avait dû utiliser sa compétence de renforcement dans la lutte contre le Kraken, ce qui lui avait permis de d’accomplir une sorte d’exploit. Lors du calcul de son EXP, sa compétence de renforcement avait gagné plusieurs niveaux.

Grâce à cette aventure, la compétence de renforcement de Artpe avaient atteint le niveau 51. À son arrivée à Frate, son niveau était de 43. Il avait connu une croissance fulgurante.

Non, le niveau de compétence n’était pas la partie importante pour le moment. L’important était qu’il puisse utiliser le Renforcement trois fois sur les équipements de son groupe sans avoir recours aux pierres magiques.

« Hé, vous devriez venir ici aussi.»

« Oui! »

Artpe renforça immédiatement le sac d’encre. Puis il renforça ses bottes et les autres équipements des membres de son groupe. L’effet était incroyable. Ses chaussures avaient déjà des capacités de triche, mais les équipements de ses compagnons étaient sur le point d’atteindre leur durée de vie. Leurs équipements étaient parfaitement restaurés et ils avaient évolué pour devenir quelque chose de mieux. Il était satisfait du résultat.

«Oppa! Oppa! Le marteau peut stocker et libérer des vibrations maintenant!»

« Enfin, le véritable pouvoir de ce type de métal sera révélé .. »

« Wow. Je peux tirer mes rayons d’énergie deux fois de suite!»

« Oui, appelons maintenant ton attaque rayon d’énergie. »

S’il réussissait, il souhaitait renforcer la pierre de Demite. Cependant, la pierre de Demite semblait avoir une conscience, c’était donc comme essayer de renforcer une personne. C’était impossible à faire pour le moment. Cependant, cela signifiait aussi qu’il pourrait le renforcer un jour dans le futur… ..

‘Je m’inquiéterai quand j’arriverai à ce point. Le plus important en ce moment est devant mes yeux.’

Artpe secoua la tête d’un côté à l’autre alors qu’il cessait de penser. Le sac d’encre renforcé était à la taille idéale pour la portabilité. Il l’avait accroché à sa robe. Même si le Kraken le frappait, les os de Artpe seraient écrasés, mais le sac d’encre ne s’ouvrirait pas. Outre le sac d’encre, la plupart des organes restants étaient devenus de la nourriture pour Roa. Il lui avait donné des morceaux comme le foie. C’étaient des organes qui possédaient un mana puissant, pourtant toxique pour la consommation humaine.

[Nyaa, nyaaaaaa.]

« D’accord. Puisque tu vas manger tout ça, tu dois cracher les autres plats plus tard.»

[Nyaaa.]

Le butin donné aux nobles était faux. Les véritables artefacts contenant le record  et le Mana du Kraken étaient dans l’estomac de Roa.

Il semblait que les entrailles du Kraken préparées par Artpe étaient plutôt bonnes. Roa n’y pensa pas trop et hocha facilement la tête. Artpe se gratta le dessous du menton alors qu’il poursuivait le dépeçage.

Après un court laps de temps, la tête fut complètement démantelée. La seule chose qui restait était son énorme ventre. Quand elle le regarda, les yeux de Maetel se révulsèrent.

« Artpe, il y a quelque chose de vivant à l’intérieur!»

«Tu devrais dégainer ton épée. et être prêt. »

« ······Oui. »

La signification derrière les mots d’Artpe était simple à discerner. Il y avait un être vivant à l’intérieur du ventre du Kraken, et c’était un monstre. Maetel n’avait pas approfondi le sujet. Elle dégaina et saisit son épée.

« D’accord. J’y vais. »

Quand Artpe confirma qu’elle était prête, il contrôla ses fils de mana pour ouvrir le ventre du Kraken.

De là, une beauté à la peau blanche, éblouissante et aux cheveux de couleur bleu océan apparut.

«Koo-ooh ······ Hoo-oohk ······»

Elle avait le teint très pâle et elle était à bout de souffle. Il ne restait aucune vitalité ou énergie magique dans son corps. Elle serait morte dans un jour ou deux si elle était restée à l’intérieur du Kraken.

De plus, le gène démoniaque avait profondément envahi son corps… Il était évident qu’elle avait été un agneau sacrificiel pour l’expérience de démonification. Ce n’était pas un hasard si elle était dans l’estomac du Kraken. Non, s’il envisageait le pire des scénarios, elle avait été autorisée à être avalée par le Kraken dans le cadre de l’expérience. Tout cela pourrait être interconnecté.

« Eeeeeeeeek! »

Cependant, Maetel ne se souciait pas des implications profondes de tout cela. Elle se fichait de l’état de la femme. La seule chose qui importait était le fait que la femme était nue. Maetel grinça des dents de colère alors qu’elle pointait son épée vers Artpe.

« Maintenant, je vais utiliser cette épée sur les yeux d’Artpe! »

« Calmes-toi. Je ne l’ai pas sauvée, parce que c’est une femme!»

«Unni, ce monstre souffre des mêmes symptômes que moi. Je suis sûr que oppa a pu l’identifier.»

« Oohk.»

Elle était à peine capable de ranger son épée quand elle entendit les mots de Sienna. Artpe laissa échapper un rire amer en parlant.

«Les sirènes possèdent une intelligence supérieure à la moyenne par rapport aux autres monstres normaux. Si je peux converser avec elle, je peux obtenir des informations d’elle. C’est pourquoi j’essaie de garder son existence secrète. C’est la raison pour laquelle j’essaie de la sauver.»

«Que vas-tu faire après avoir extrait les informations? ······ Veux-tu la tuer après?»

Maetel avait déclaré un jour que tous les monstres étaient ses ennemis puisqu’ils avaient tous commis de mauvaises choses. Cependant, il semblait qu’elle n’avait pas le courage de pointer son épée vers une sirène gémissant de faiblesse. Artpe était intérieurement soulagé par ce fait. Il secoua la tête d’un côté à l’autre.

«Je ne tuerai personne qui m’aidera. Je ferai un arrangement similaire à celui que j’ai conclu avec Deyus, pour que tu n’aies pas à t’en préoccuper. »

« Oui je comprends. Cependant, ce serait formidable si nous pouvons la vêtir le plus tôt possible.»

«Jeez. Elle est un monstre.»

«Cependant, son corps est incroyable! Ce n’est pas bon pour les yeux d’Artpe!»

C’était vrai qu’elle était un monstre, mais la sirène ressemblait exactement à un humain à l’extérieur. C’était bizarre de regarder son corps nu. Artpe plaça rapidement un vêtement sur son corps nu.

[Nyaa?]

«Oui, tu connais tes affaires. Je te la laisserai.»

Roa sentit que c’était son tour, alors elle s’éloigna de l’épaule d’Artpe. Elle sauta sur le ventre de la sirène et ouvrit grand la bouche.

[Nyaaaaaaaaahng.]

C’était tout ce qu’elle devait faire. Le gène démoniaque, qui dominait la sirène, était aspiré dans la bouche de Roa. C’était une extraction propre. Artpe savait qu’elle possédait ce talent, mais il ne pouvait s’empêcher d’être surpris lorsqu’il la voyait en action.

« Je suis heureux que l’Oeuf du Chaos ait absorbé l’Obsidienne de la cupidité…»

«C’est vraiment une capacité absurde. Si nous avions Roa depuis le début, ni moi ni Oppa n’aurions souffert.»

À un moment donné, Sienna s’était trouvée dans la même situation que la sirène. Elle était revenue à la vie en tant que réflecteur maléfique entre les mains d’Artpe. Il semblait que de toute cette aventure avait laissé une impression assez profonde sur Sienna.

Si elle n’était pas devenue un réflecteur maléfique, elle n’aurait pas eu à mener une vie pleine de batailles. Était-elle triste à propos de ce fait? Artpe avait de telles pensées pour la première fois alors qu’il observait Sienna. Elle riait tout le temps, alors il s’était peut-être trompé. Peut-être qu’elle … …

«Cependant, je peux voyager avec oppa et unni grâce à ce qui est arrivé. Je préfère ma situation actuelle, oppa.»

« Est-ce que tu apprends à lire dans les pensées avec Maetel?»

« Hé hé.»

Il ne pouvait même pas avoir ses propres pensées quand les membres de son groupe était là. Artpe grommela en récupérant Roa. Elle laissa sortir un bâillement espiègle. Elle avait complètement éliminé les malédictions et le gène démoniaque qui dominaient le corps de la sirène.

A part l’affaiblissement de son corps, la sirène allait bien. Fondamentalement, elle était passée d’un état extrêmement fatal à un état fatal normal.

« Sienna. »

« Oui. »

Sienna posa son marteau et elle s’approcha de la sirène. Sienna tendit la main vers la sirène. Son énergie magique et chaleureuse se répandit dans le corps de la sirène. La sirène ouvrit immédiatement ses yeux, qui étaient de couleur bleu océan. C’était la même couleur que ses cheveux. Elle laissa échapper un gémissement.

« Koo-hoohk, hoohk?»

Artpe laissa échapper un rire amer en ouvrant la bouche. Les mots qui sortaient de sa bouche n’étaient pas le langage des humains. C’était la langue des monstres. C’était un langage spécifique qui lui permettrait de communiquer avec des monstres sous-marins comme la sirène.

[Tu as repris conscience très rapidement. Comme le gène démoniaque était en toi, tu devrais avoir mal en ce moment. Cependant, ton corps est en cours de purification, tu devrais donc le supporter.]

« Kahk, keh-hoohk!»

À quel point serait-il formidable si quelqu’un pouvait supporter la douleur simplement parce que quelqu’un lui avait dit de le supporter? L’énergie magique de Sienna se répandit dans tout le corps de la sirène. Elle renforçait sa vitalité et ses blessures étaient en train de guérir. Cependant, la sirène ne pouvait pas supporter la douleur du processus de guérison, alors elle cria continuellement.  

Cela aurait pu être mieux si elle n’avait pas repris conscience. Elle avait souffert, car elle avait immédiatement repris conscience. Heureusement, le mana de Sienna était spécialisé. Elle avait pu renforcer la magie de la sirène. Elle était en mesure d’achever la guérison rapidement.

« Kah-oohk, hee-koo-ah-oooooh ······»

Sienna retira sa main et elle recula. Son traitement était terminé, mais il semblait que la sirène souffrait toujours. De temps en temps, elle laissait échapper un gémissement alors qu’elle se roulait en boule.

Il y avait des larmes dans ses yeux purs et on pouvait voir la peur envers les humains qui l’entouraient. Artpe secoua la tête en lui parlant.

[Tu vas bien maintenant. Les blessures, les malédictions et le gène démoniaque ne sont plus. Tu ne mourras pas si tu obéis à mes mots.]

C’était une déclaration si sinistre qu’il aurait été digne d’être choisi pour être le roi démon. La sirène trembla de peur lorsqu’elle entendit ses mots. Si Maetel était capable de comprendre ses mots, elle se serait fâché. Malheureusement, elle ne connaissait pas la langue des monstres.

Cependant, la réponse donnée par la sirène était inattendue.

[Je … je comprends. Vous m’avez sauvé d’un danger accablant. Je vais vous servir comme mon maître.]

[Hein? ······ ah. Alors c’est comme ça.]

Même parmi les humains, il y avait un débat pour savoir si les sirènes étaient des monstres ou une espèce apparentée. C’était l’une des races où les opinions étaient partagées.

Lorsque la vague Lunatique s’était approchée, ils avaient perdu un peu de leur raison. Ils étaient apparus aux côtés des monstres normaux pour combattre les humains. C’est pourquoi l’opinion populaire était que les sirènes étaient des monstres. Cependant, ils étaient également uniques dans le fait que des sirènes d’intelligence élevée étaient capables d’échapper aux effets de la vague lunatique.

De plus, ceux qui avaient une grande intelligence étaient réputés pour rembourser leurs dettes, peu importe le prix. Si la dette était faible, ils la remboursaient à l’aide de pierres précieuses provenant de l’océan. Si la dette était importante, ils consacraient leur vie à la personne à qui ils étaient redevables. Ils se soumettaient.

‘Normalement, les gens interagissent avec les sirènes et les tritons en tant qu’ennemis. Par conséquent, il leur est très difficile de s’endetter assez lourdement pour qu’ils consacrent leur vie à un humain. C’est rarement arrivé dans l’histoire.’

Si Maetel le découvrait, cela deviendrait un énorme mal de tête. Maetel se fichait de savoir si elle était un monstre ou non. Maetel considérait toutes les jolies femmes comme des ennemis potentiels… .. Il l’avait néanmoins sauvée dans le but d’obtenir des informations. Il la libérerait simplement de sa dette une fois que les choses se seraient quelque peu arrangées.

Artpe tourna facilement la page de ses pensées alors qu’il lui parlait.

[Tu as probablement une bonne idée de la nature de ce gâchis. Je vais aller droit au but. Quelqu’un s’est délibérément approché de vous et une malédiction s’est répandue parmi vous tous. Ai-je raison?]

[Oui, quelqu’un l’a fait.]

[Pourquoi étais-tu dans le ventre du Kraken?]

[Le bâtard m’a capturé et il m’a donné à manger au Kraken. Le Kraken était trop puissant pour être contrôlé par la force brute. C’est pourquoi ils m’ont jeté un sort et celui-ci a été transmis au Kraken quand il m’a mangé.]

Mmm. Comme prévu, c’étaient des fils de putes du plus haut ordre. Artpe hocha la tête d’une manière solennelle et digne en la questionnant.  

[Est-il toujours dans l’océan?]

[Il est toujours là. Il a pris le contrôle du royaume des sirène des profondeurs d’Anaid. Il crée des malédictions là-bas.]

[Connais-tu son nom?]

[Je sais. Il s’appelle Madelrude.]

Quand il entendit sa réponse, il sentit un sens d’incongruité. Il inclina la tête avec perplexité. Il avait entendu ce nom auparavant. Bientôt, il trouva la réponse.

« Madelrude était le nom de l’ancien duc de Diaz …? »

Il se rendit compte qu’il n’avait pas encore terminé sa première quête. Artpe était à peine capable de réaliser ce fait.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

Gunts92Publié le11:46 - Mar 13, 2019

pas tres amusant ces histoires de quetes qui continue mais on avance
merci pour le chapitre

HiganbanaPublié le1:05 - Mar 14, 2019

Merci pour ce chapitre

Moi je trouve au contraire que c’est drôle la façon d’on l’auteur se fou de la gueulle des clichés de héros.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :