Chapitre 69 – La quête n’est pas encore fini (4)

Paradmin

Chapitre 69 – La quête n’est pas encore fini (4)

Il rassembla immédiatement toutes les informations dont il avait besoin de savoir auprès de la sirène. Puis il enleva son propre artefact de camouflage. Il le mit sur la sirène. (Maetel était de nouveau devenu enragé par ce geste.) Après avoir quelque peu dissimulé son identité, il lui donna une jupe et un haut adéquat à porter. Puis il retourna à la ville avec elle.

Bien sûr, la vague lunatique se poursuivait et les rues de la ville étaient toujours aussi calmes. Tout le monde essayait de survivre jusqu’à la fin de la vague lunatique, alors ils avaient changé leur mode de vie.

«Heureusement, personne ici ne fera des histoires après t’avoir vu.»

[Les vêtements humains sont inconfortables.]

[Supportes, le, jusqu’à ce que nous atteignons un endroit sans yeux humains.]

[Compris.]

Le bas du corps des sirènes se transformaient en queu de poisson quand elles étaient sous l’eau. Cependant, quand elles allaient sur terre, le bas de leur corps se transformait naturellement en jambes humaines. La sirène était devenue bipède.

Même si les sirènes étaient capables de marcher sur deux jambes, les vêtements humains étaient incroyablement inconfortables pour elles. La sirène était agitée alors qu’elle n’arrêtait pas d’attraper et de lâcher sa jupe.

[As-tu peut-être un nom?]

[Oui. Je m’appelle Sheryll Anaid. Pour votre commodité, vous pouvez simplement m’appeler Sheryll.]

[D’accord. Tu n’auras probablement aucune occasion de m’appeler par mon nom, mais je m’appelle Artpe… .. Attends un instant. Tu viens de dire Anaid?]

Il avait réagi beaucoup trop tard. Artpe avait essayé de créer une atmosphère amicale en échangeant les noms de chacun. Cependant, quelque chose à propos de son nom avait attiré son attention et il fronça les sourcils.

[Tu ne viens pas de dire que le royaume des sirènes s’appelait Anaid?]

[C’est correct. Je suis la 37ème princesse du royaume Anaid.]

Ils étaient comme des poissons. Leur nombre était incroyablement élevé. Heureusement pour Artpe, Sheryll n’étant pas la future reine, il espérait qu’il n’y aurait pas de complications. Comme il avait ces pensées, il ouvrit la porte de l’auberge et la conduisit à l’intérieur.

« Alors c’est ce que j’ai fait au Kraken… »

«Donnes-moi une bière de plus! Je ne peux toujours pas oublier le visage de ce bâtard ······»

« Hé, aubergiste! »

C’était comme si la rue calme à l’extérieur avait été une illusion. Le 1er étage de l’auberge était bondé de monde. Les soldats qui avaient terminé leurs tâches sur le mur de la barrière étaient à l’intérieur de l’auberge. Ensuite, il y avait les mercenaires qui avaient été rapidement appelés dans la ville. Il y avait même des marchands d’autres pays présents sur place.  

Artpe ne voulait pas faire des reproches à ces hommes, qui se vantaient en buvant de l’alcool. Si l’on pensait au flot incessant de vague lunatique qui arrivera dans un avenir proche, il serait bon qu’ils se reposent et se défoulent comme ça. Lorsque le prochain quart de travail sur le mur sera relevé, les auberges et les pubs continueront à être occupés.

«Euh. Regarde là-bas….. »

« C’est une femme.»

«Mes yeux se sont éclairés. Elle illumine mes yeux.»

Le groupe de Artpe était entré au milieu de tels hommes. Ils avaient passé sous silence la présence d’Artpe, mais l’atmosphère avait clairement changé quand ils virent les femmes, qui le suivaient. Ce n’était pas qu’une femme célibataire. Trois belles femmes étaient entrées.

Deux d’entre elles avaient l’air jeunes et elles étaient équipés d’armes imposantes. Le ratio hommes / femmes était incroyablement élevé à l’intérieur de l’auberge, elles étaient donc devenus le centre de leur attention.

« Eux???»

«Hé, tu ferais mieux de détourner les yeux. Tu vas suivre mon conseil si tu ne veux pas mourir!»

Cependant, tout le monde se rétracta doucement.

Premièrement, ils s’étaient souvenus de la scène de Maetel et de Sienna se battant sur la place. Elles avaient été incroyablement effrayantes. Deuxièmement, elles avaient écrasé et abattu les démons, qui fauchaient les humains comme s’il s’agissait de tiges de blé. Enfin, la personne qui avait arrêté le Kraken était ici. Le monstre aurait dévoré Frate et l’ensemble de Diaz s’il n’avait pas été là. Tout le monde ici connaissait le visage du jeune magicien, qui possédait une quantité incroyable d’énergie magique.

« Pour lui, je pourrais … …»

« Je peux comprendre pourquoi elles se sont battus pour lui.»

«J’ai entendu dire qu’il avait une sale personnalité. Mon employeur a grincé des dents à cause de lui.»

« Ferme-la idiot! »

Artpe avait complètement ignoré tous les idiots rassemblés ici alors qu’il s’approchait du comptoir. Il y avait une femme qui travaillait derrière le comptoir. Elle travaillait au comptoir au lieu de l’aubergiste. L’aubergiste servait à manger, mais il reprit rapidement sa position. Il salua Artpe.

« Wow. Tu es de retour! Tu es le magicien!»

«Je ne suis pas là pour quelque chose d’important. J’ai ajouté un autre membre à mon équipe, alors je veux te demander si je dois payer des frais supplémentaires…??»

«Tout ce que je peux dire, c’est que je suis jaloux de toi! Merde! Tu as déjà gagné une femme de plus en si peu de temps! De plus, elle est très jolie!»

L’aubergiste était brutalement honnête! Bien sûr, sa réaction changerait s’il découvrait que Sheryll était un monstre. Pourtant, c’était assez amusant de voir le dépit de l’aubergiste, alors il le laissa.

« Alors devrais-je te donner plus d’argent ou pas? »

«Tu les amènes toutes dans la même pièce, comme si tout se passait pendant la journée…. Non, je n’en ai pas besoin! Si tu es capable de dormir confortablement dans une si petite pièce, peu importe si tu amènes trois ou cinq femmes! Fait ce que tu veux! Tu peux dormir avec elles là-bas!»

« Je comprends, alors arrête de pleurer pendant que tu parles … »

L’aubergiste attrapa soudain la main d’Artpe. Il parla avec des yeux sincères.

«J’ai entendu dire que tu es le magicien qui a tué le Kraken. Merci de protéger notre ville. Oui, si c’est le cas, tu le mérites… ..! S’il te plaît réalise mon rêve à ma place! Tu peux réaliser mon rêve d’avoir suffisamment d’épouses pour remplir une villa… »

«Tu es vraiment effrayant. Peux-tu me lâcher la main?»

Le propriétaire de l’auberge avait rencontré un aventurier chanceux qui pourrait réaliser son rêve. Il semblait qu’il était de bonne humeur. Le propriétaire parla d’une manière généreuse.

«Eh-eet! Je suis de bonne humeur! Je vais vous préparer à dîner gratuitement!»

« Puisque tu fournis un service gratuit, peux-tu le livrer dans notre chambre?»

Le service de livraison était impossible, mais il était possible d’emporter la nourriture. Artpe avait emporté les épis de maïs au beurre, qui étaient la spécialité de cette auberge, et d’autres plats chauds dans sa chambre avec les membres de son groupe.

[Hoo-ooh.]

Quand ils entrèrent dans la pièce, ils étaient libres du regard des autres. C’est pourquoi Sheryll avait immédiatement jeté sa jupe. Maetel s’était immédiatement lancée vers Artpe, et Artpe avait rapidement esquivé Maetel alors qu’il jetait un chiffon vers Sheryll. Il se félicita, puisqu’il réussit d’une façon ou d’une autre à ne pas faire tomber les assiettes qu’il portait.

[Couvres-toi avec ça!]

[Compris]

Après la lutte suffocante et désespérée, les quatre s’installèrent dans la pièce.

Maetel resta méfiante envers Sheryll. Sienna étreignit Roa, qui avait quitté la robe d’Artpe. Contrairement à Maetel, qui se méfiait de Roa qui était une chatte, Sienna avait pris goût à Roa.

[······ êtes-vous sûr que c’est comestible?]

[Hein? Tu veux dire ça? Essayes-le.]

Les yeux de Sheryll fixaient l’épi de maïs beurré. Sans un mot, il lui en tendit un. Sheryll n’avait pas été bien nourrie, alors ses mains osseuses se refermèrent sur l’épi de maïs. Elle avait commencé à le ronger lentement.

[Tu devrais manger lentement. Tu es guéri, tu n’auras donc aucun problème à digérer la nourriture. Cependant, tu n’es pas à l’abri d’une douleur à l’estomac ..]

[Compris. Merci beaucoup.]

Il parla en donnant à chaque membre du parti un épi.

«Vous pouvez appeler la sirène Sheryll. Elle sera avec nous jusqu’à la fin de la quête. Elle sera « seulement » avec nous jusqu’à la fin de la quête…. C’est un monstre, mais elle ne s’opposera pas à nous. Vous pouvez être à l’aise.»

«Quête ······ Cette horrible malédiction se répand dans l’océan, oppa?»

«L’archiduc est un homme mauvais. Cette malédiction ne devrait plus jamais voir le jour. « 

Il avait craint qu’ils se concentrent sur Sherryl. Heureusement, Sienna et Maetel étaient concentrées sur la quête. Il hocha la tête alors qu’il parlait.

«Vous l’avez déjà entendu de ma part, mais les responsables des expériences de démonification se cachent sous l’océan. Cela inclut l’archiduc et ses forces restantes. Il est probablement avec des démons … …»

En réprimant les forces de l’archiduc, Artpe avait vu le travail des artefacts libérés par l’armée du roi démon. Il s’était douté que l’armée du roi démon ne lâcherait pas l’archiduc aussi facilement. Il semblait qu’ils avaient récupéré l’archiduc.

Madelrude était l’ex-archiduc et il était un non-combattant. Il avait emmené ses derniers magiciens, qui expérimentaient la malédiction, dans l’océan. Sous le commandement de l’armée du roi démon, il s’empara du royaume de sirène d’Anaid et commença à répandre la malédiction.

«Quand il a convoité le trône après avoir chassé le roi précédent, j’ai reconnu quel genre d’homme il était. Tu dois en avoir vraiment marre de faire face à quelqu’un comme ça.»

« Je ne peux jamais lui pardonner.»

«······ oppa, tu vas le punir?»

Maetel et Sienna avaient des souvenirs de la malédiction de démonification, elles ne pouvaient donc pas en rire. Le sang, les larmes et la mort d’innombrables personnes habitaient leurs souvenirs.  

Ils avaient pensé que tout était résolu sans qu’ils aient besoin d’attaquer le palais. C’est pourquoi le groupe d’Artpe s’était rapidement mis en route. Cependant, maintenant que l’archiduc était sur leur chemin, il n’y avait aucune raison de ne pas régler l’affaire. Artpe montra ses dents quand il répondit.

« Bien sûr. »

En vérité, il ne faisait pas cela simplement pour mener à bien la quête. Artpe mordit dans son épi de maïs alors qu’il parlait.

«Si tout cela n’avait pas eu lieu, nous serions déjà sur un bateau. Je vous ai déjà dit que notre destination est Aedia, n’est-ce pas?»

« Oui. Cependant, la vague lunatique … … »

« C’est vrai. Fondamentalement, tout voyage à travers l’océan est bloqué lorsqu’une vague lunatique se produit. Tous les ports étant fermés, aucun navire ne peut partir. Cependant, cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas traverser l’océan. Si nous ne pouvons pas voyager au sommet, nous pouvons voyager en dessous.»

«Sous l’océan…? Ah.»

Sienna inclina la tête avec perplexité, mais ses yeux se retournèrent alors qu’elle se tournait pour regarder Sherryl. Elle était encore occupée à ronger l’épi de maïs beurré, mais son existence était une forme de réponse.

« C’est vrai. Tu as dit que c’était un royaume sous-marin.»

«Oui, que ce soit les humains ou les monstres, l’entretien des routes est la première chose à faire pour construire une nation. Je pense à emprunter leur route pour se rendre à Aedia.»

Il n’était jamais allé dans le royaume des sirènes, mais il connaissait leur existence. De plus, il savait qu’ils avaient créé un passage sous-marin exempt d’attaque par d’autres monstres. Il en avait entendu parler auparavant.

Cependant, il n’avait aucune utilité pour de telles routes dans sa vie passée et, si cela était possible, il ne voulait pas l’utiliser dans sa vie actuelle. Cependant, l’océan était bloqué et ils avaient maintenant un guide fiable. Il n’y avait aucune raison pour qu’ils hésitent à utiliser la route sous-marine.

«C’est la raison principale pour laquelle oppa a aidé Sherryl. Ah, il sera également nécessaire pour nous de combattre les méchants dans le processus.»

« Tu as raison. As-tu une idée approximative de ce qui se passe?»

« Oui.. »

[Hmm…. Mmm. Hmmm.]

Les humains se demandaient s’ils devaient sauver le royaume des sirènes. Ils ne savaient pas si elle pourrait les comprendre. Sheryll était toujours concentrée sur le fait de manger l’épi de maïs. Elle avait l’air d’une femme humaine mature, mais elle montrait un côté innocent d’elle. Elle possédait une allure subtile.

À ce moment, Maetel tourna la tête vers Artpe.

« Artpehhhhh?»

«Non, elle ne m’a pas charmée. C’est la vérité.»

Merde. Il était certain que ces filles utilisaient des compétences de lecture mentale! Pourquoi ne pouvait-il pas le confirmer par le biais de son habileté «Lire toutes Créations»!

Artpe claqua la langue. Il détourna les yeux comme pour éviter son interrogatoire. Il pensa au fait qu’il n’avait pas le temps de jouer comme ça ici. Il se leva de son siège comme si le bon moment était venu.

«Vous devriez dîner, puis reposez-vous. Nous partirons demain.»

[Nyaa.]

Roa était tranquille jusqu’à présent, alors qu’elle restait dans les bras de Sienna. Cependant, elle sauta dans la robe d’Artpe. Maetel fit la moue en se disputant avec Artpe.

« Tu fuies, parce que le sujet est devenu difficile.»

« Qu’est ce qu’il y a oppa?»

«J’ai des problèmes à résoudre en ville. Je dois installer le mur de la barrière et… J’ai quelqu’un à rencontrer.»

« Quand tu dis que tu dois rencontrer quelqu’un….»

Maetel marmonna pour elle-même en répétant ses mots. La lumière dans ses yeux changea en un éclair. Jusqu’à présent, elle avait les yeux d’une femme inquiète de l’adultère de son mari. Cependant, ses yeux avaient actuellement le regard d’une jeune fille essayant d’empêcher son amant de partir au combat.

«Artpe, tu ne peux pas partir avec cette femme. D’accord?»

Si Sienna avait dit cela, il l’aurait compris car elle avait rencontré Etna. Maetel ne l’avait pas rencontrée, pourtant elle était capable de discerner ce qui se passait. Ce fut la première pensée qui lui vint à l’esprit.

« Si tu es si inquiète, veux-tu me suivre? »

«······ Non, je fais confiance à Artpe. Artpe a dit qu’il n’aimes pas les femmes plus âgées, alors je vais croire en tes paroles.»

Son visage disait qu’elle ne croyait pas du tout ses propres mots. De plus, il ne savait pas comment elle avait découvert que Etna était une femme plus âgée. Artpe était devenu un peu contrarié, mais c’était le karma. Il effleura doucement la tête de Maetel, qui le regardait avec des yeux inquiets. Il n’était pas sûr de ce qui lui passait par la tête, mais il souhaitait que ses actions la calment.

« Je reviendrai.»

« ······Oui.»

« Ne restes pas dehors trop tard! »

Sherryl était encore en train de ronger l’épi de maïs. Artpe sourit en disant à Sherryl de l’attendre ici. Puis il sortit de la pièce.

Il commença à marcher vers l’auberge de Jaime située dans le secteur C.  

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

1 commentaire pour l’instant

HiganbanaPublié le11:40 - Mar 16, 2019

Merci pour ce chapitre

Je viens de penser à quellque chose. Imaginez que Roa évolue et devienne une femme chat.🙀😻

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :