Chapitre 87 – Une mauvaise rencontre (4)

Paradmin

Chapitre 87 – Une mauvaise rencontre (4)

Il se moquait de savoir si le siège des mages était attaqué. Une attaque sur Aedia était le problème d’Aedia. Il n’avait aucune intention de combattre un autre pays en rejoignant le camp d’Aedia. Bien sûr, quand il refusa son offre, une expression de consternation apparut sur le visage de Regina.

« Très difficile······»

Regina avait l’air troublé alors qu’elle hésitait. À la fin, ses épaules s’affaissèrent un peu alors qu’elle marmonnait pour elle-même.

«Échec de la négociation. L’adversaire ne montre aucune hostilité. Ignorer et mener à bien la mission.»

« Quelle est ta mission?»

« Secret. »

Après lui avoir dit que c’était un secret, elle se retourna. Elle regarda la centaine de personnes qui se précipitait vers eux. C’était évident, mais c’était un golem fabriqué par les magiciens d’Aedia. Elle devait suivre les ordres donnés par son pays. C’est pourquoi sa mission était de faire face à une armée qui envahissait son pays.

« Tu sais quoi? Je veux en quelque sorte avoir une conversation avec eux.»

Artpe parla avec précaution. Cependant, à ses mots, les pupilles de Regina tremblèrent de manière sévère. Elle secoua la tête d’un côté à l’autre alors qu’elle ouvrait la bouche pour parler. Il y avait un léger tremblement dans sa voix.

« Inacceptable.»

« Est-ce vrai? Dois-tu les tuer pour ta mission secrète?»

« Secret.»

Artpe avait involontairement réussi à susciter ses émotions. Jusqu’à présent, il était certain que Regina n’avait jamais montré son visage en pleurs! Cela commençait à devenir assez amusant. Cependant, il ne pouvait pas laisser cela traîner plus longtemps.

« Maetel.»

Artpe regarda Maetel, qui avait une expression conflictuelle sur son visage. Il hocha la tête solennellement alors qu’il la pointait du doigt. C’était un signe que comprenait les deux héros. Tout s’était passé à la vitesse de l’éclair.

« Eh-eet. »

« Koo-oohk. »

Quand il la pointa du doigt, Maetel bougea. Regina n’avait même pas eu le temps de chanter sa magie défensive. Toutes ses mesures défensives furent transpercées par Maetel. Regina s’était évanouie de l’assaut! Cette combinaison de mouvements était plus adaptée à des méchants qu’à des héros. Cependant, cela correspondait à son objectif pour le moment.

« D’accord. Portes-la.»

« Oui!»

 » Allons-y!»

« Oui!»

Artpe et son groupe se dirigèrent vers la route et sortirent rapidement de la ville portuaire de Belata. Ils avaient bien fait leur travail, pourtant il ne cessaient de jurer…

« Merde. Pourquoi diable une guerre a-t-elle éclaté maintenant?»

Le royaume Daiatan était situé au nord d’Aedia. D’autre part, le duché de Tiata était situé au sud d’Aedia. Il semblait que Aedia menait une guerre contre les forces alliées de Daiatan et de Tiata.

C’était évident, mais dans la vie précédente d’Artpe, Aedia n’avait jamais mené de guerre contre Daiatan  et Tiata. En fait, c’était une guerre entre le duché de Tiata et le royaume de Daiatan. Dans sa vie antérieure, Aedia était venu soutenir Tiata. Cela était compréhensible, car le duc Eritahd de Tiata était le frère de l’actuel roi d’Aedia.

«Pourquoi le Duché de Tiata aurait-il trahi Aedia? Pourquoi ont-ils rejoint Daiatan? Cela n’aurait pas dû arriver.»

« Est-ce que Daiatan a fait une offre que le Duché de Tiata ne pouvait pas refuser?»

Maetel lui a soigneusement dit sa conjecture. Artpe sourit en hochant la tête.

«Oui, c’est possible. Au moins, Daiatan pense probablement ainsi en ce moment.»

« Tu ne penses pas que ce soit le cas?»

« Bien sûr.»

Le Duché de Tiata était une ville-État qui s’était séparée d’Aedia. Comme il y avait des liens de sang entre Tiata et Aedia, il y avait toujours eu une relation étroite entre les deux. C’est pourquoi ce serait un coup dur pour Aedia si Daiatan  réussissait à attirer Tiata.

Cependant, Artpe avait du mal à croire que Tiata avait trahi Aedia. Dans sa vie passée, Aedia et Tiata avaient travaillé main dans la main. En fait le héros de sa vie passée avait perdu foi en l’humanité à cause de leur alliance…

« Attends un moment······?»

Artpe arrêta de marcher. Les autres membres du groupe arrêtèrent aussi leur marche. Maetel portait l’inconsciente Regina. Ses membres étaient mous.

“Une alliance······ Est-ce possible?»

« Artpe?»

Lorsque Maetel appela son nom, Artpe tourna rapidement la tête pour la regarder.

« Te souviens-tu de ma promesse faite à Mycenae? »

« Oui. Tu as promis de te lancer dans une quête liée à la Forêt de l’éternité. »

« C’est vrai. En vérité, la forêt de l’éternité est voisine au duché de Tiatia. »

Les tribus isolées des elfes vivaient dans la forêt de l’éternité. Tiata et les nations environnantes ont toujours été avides de la forêt et des elfes. C’est pourquoi il y avait toujours une guerre en cours pour tenter de les posséder.

À la fin, Aedia avait aidé Tiata à provoquer des calamités dans la Forêt de l’Éternité, ce qui avait créé une grande blessure dans le cœur du héros.

‘Si cette guerre est liée à cela …… .. C’est de la pure spéculation.’

L’incident de sa vie passée s’était produit quand le héros avait plus de vingt ans. Toutefois, Mycenae avait abordé ce sujet lors de la rédaction de son contrat personnel. Il était raisonnable de supposer qu’Aedia et Tiata participaient depuis longtemps à cette entreprise.  

Alors, pourquoi avaient-ils brusquement rompu leurs relations?

Aedia avait toujours soutenu le duché de Tiata, il était donc difficile de comprendre la révolte de Tiata… .. Si l’on tient compte de leurs relations étroites, l’alliance avec Daiatan  est une farce. Par conséquent, l’objectif visé est…

« Peut-être que la guerre qui se déroule en ce moment est … … »

«Artpe, tu peux m’expliquer un peu plus tard. Ils sont presque là. »

La voix de Maetel arrêta son train de pensées. Quand il releva la tête, il les vit aussi.

Un groupe d’hommes et de chevaux se dirigeait  vers la ville portuaire de Belata. Il y en avait plusieurs centaines. Une énergie néfaste émanait de chacun d’eux. Il semblait qu’ils étaient prêts à tout détruire sur leur passage.

Artpe secoua la tête d’un côté à l’autre. C’était un signal qui laissait savoir à Maetel qu’elle ne devait pas encore agir. Artpe s’éclaircit la gorge et cria d’une voix amicale et invitante. Il s’était assuré que ses intentions ne pourraient pas être mal comprises par ses adversaires.

« Salut les gars. Pourquoi ne vous arrêtez vous pas un instant? J’ai quelques questions que j’aimerais vous poser! »

Cependant, la réponse qui a été renvoyée était incroyablement froide.

«Ils sont des ennemis! Je peux sentir une énergie magique autour d’eux! »

«Tuons-les simplement! On nous a dit de tous les tuer! Ne laissez aucun témoin vivant! »

«Ces salopes sont des beautés extraordinaires, capitaine. Si cela vous convient, nous pouvons les capturer vivants… »

«Nous travaillons pour une bonne cause, alors ne dévoilez pas de tels désirs personnels aussi sales et crus! Tuez-les tous! »

« ······Oui monsieur! »

Artpe les avait appelés en premier, mais il avait été immédiatement qualifié d’ennemi! Ils avaient prévu de tuer le groupe d’Artpe. Heureusement, ils n’agissaient pas comme les chevaliers des vieilles histoires. Ils n’avaient pas dit ‘Ku-he-he. Je veux que vous capturiez les jolies femmes en vie!’

« Les gens de nos jours sont vraiment sans coeur. »

«Artpe, ne sont-ils pas des ennemis? ······ Je peux les tuer? »

«Nous le ferons, mais ······ Attends un moment. »

Artpe soupira en agitant la main. Son sort Hyper frottement était presque prêt. Le sort créa une surface lisse. Les chevaux ne pouvaient pas arrêter leur propre élan, alors ils glisdèrent sur le sol.  

Les soldats de bas niveau tombaient et ils ne pouvaient plus se relever. Les soldats agiles parmi eux étaient à peine capables d’éviter le crash. Ils etaient capables de se tenir sur une terre ferme encore une fois.

« La magie! C’est un magicien ennemi! »

« Bon sang. Lancez-les! »

Chacun d’eux avait sorti un poignard. Quand un magicien était frappé par un poignard, son flot de mana se perturbait. De plus, une douleur extrême était créée quand le lancement d’un sort était perturbé. C’étaient des armes typiquement utilisées contre les archimages. Il semblait qu’ils venaient préparés avec des artefacts qui leur permettraient de soumettre les magiciens. Il semblait que Daiatan  prenait cette guerre très au sérieux … …

« Vous osez? »

« Koo-hahhhhhhhhk! »

« Ggooh-ook, gooh-aaaaaaaaaaah! »

Au geste d’Artpe, plusieurs dizaines de fils de Mana attrapèrent les dagues et les renvoyèrent d’où elles venaient.

En très peu de temps, le mana d’Artpe fut injecté dans les poignards. Ils explosèrent en atteignant leurs propriétaires. Quiconque pouvait resentir le Mana était choqué par sa technique surprenante.

«Nous ne pouvons pas le combattre. Je ne connais pas la méthode qu’il utilise! »

« Battez en retraite. Battez en retraite! »

« Tsk. »

Artpe claqua la langue. Il n’aimait pas tuer les humains sans discernement. Cependant, ce qu’il méprisait le plus, était de voir des soldats s’enfuir immédiatement après qu’on leur ait enlevé leur avantages.

« J’ai quelque chose que je veux vous demander. »

« Huhk !? »

À ce moment, Artpe s’était téléporté au milieu du champ de bataille. Plus il utilisait les bottes de petites téléportation, plus il était puissant. Qu’il s’agisse d’un sort, d’une compétence ou d’un d’artefact, il pouvait l’utiliser comme s’il s’agissait d’une extension de son corps. Il était fier de ce fait.

« C… c … comment diable … … »

Plusieurs chevaliers essayèrent de le menacer avec leurs armes. Cependant, des fils de Mana s’étaient étendus du corps entier d’Artpe. Il avait ligoté les soldats. Ils ne pouvaient plus rien faire.

« Dépêchez-vous de fuir ······ Koohk !?»

C’était pareil pour ceux qui essayaient de s’enfuir. Les fils de mana étaient imprégnées d’une quantité critique d’énergie magique et d’intention meurtrière. Ils avaient couvert le champ de bataille en un rien de temps. Plusieurs centaines de chevaliers étaient incapables de bouger.

Pourtant il était difficile pour lui de créer cinq fils de mana la première fois qu’il avait appris cette magie. Après avoir atteint le niveau 280, il possédait plus de mana que dans sa vie antérieure. Artpe avait suffisamment de mana pour créer 500 fils.

« Alors…. Qui est le chef? »

Après avoir maîtrisé tout le monde, Artpe ouvrit la bouche. Cependant, personne ne lui avait répondu. Artpe n’avait d’autre choix que de changer de question.

« D’où êtes-vous? »

Finalement, un chevalier leva prudemment la tête en criant.

« N… nous sommes les chevaliers du royaume exalté de Daiatan ! »

«Cependant, l’armée d’Aedia n’est pas là. Est-ce que vous ne connaissez pas les lois internationales de la guerre? »

«······ »

Les soldats devaient combattre des soldats. Il était clair que cette ville n’avait que des civils. Attaquer cet endroit, était le pire tabou parmi les lois internationales convenues. Cela pouvait faire de Daiatan  le paria du continent.

Comme ils savaient quel genre de péché ils commettaient, le silence descendit rapidement parmi les chevaliers. Artpe renifla.

« Depuis quand les chevaliers sont-ils devenus une bande de voyous? »

«Notre objectif premier est de gagner cette guerre! Nous sommes prêts à devenir des voyous pour notre cause! »

«Cependant, si vous perdez après avoir commis de tels actes, vous ressembleriez à des déchets inutiles. N’est-ce pas vrai? »

Artpe avait l’air ennuyé en parlant. Il fit un signe de la main. En un rien de temps, les fils de mana avaient disparu. Les chevaliers étaient surpris. Ils se levèrent immédiatement. 

« Quoi······!? »

«N … ne l’attaquez pas. Il peut à nouveau utiliser sa magie à tout moment! »

« Vigilance! Soyez sur vos gardes! »

Heureusement, ils n’étaient pas trop stupides. Ils n’avaient plus essayé de s’enfuir. De plus, ils n’essayèrent plus d’attaquer Artpe. Artpe était satisfait lorsque les chevaliers se levèrent avec prudence. Quand Artpe se calma alors qu’il se tenait en place, l’un des chevaliers s’approcha lentement de lui. Il avait l’air d’être le chef.

« Es-tu peux être… .. n’es-tu pas affilié à Aedia? »

« As-tu déjà entendu parler d’un magicien aussi puissant que moi résidant à Aedia? »

«Ton énergie magique et ton apparence ······ Je n’ai jamais entendu parler de toi. Tu as pu maîtriser nos chevaliers d’un léger geste de la main. Si nous savions qu’Aedia avait un monstre comme toi, nous ne nous serions jamais opposés à Aedia, même avec l’aide de nos collaborateurs. »

C’était dommage pour eux, mais Aedia avait déjà Regina. Elle était plus faible que Artpe, mais elle serait capable de maîtriser facilement ces chevaliers.

En d’autres termes, Daiatan  menait une guerre impossible à gagner. La mission secrète de Regina consistait probablement à éliminer ces chevaliers.

«Je sais déjà que tu n’es pas un magicien d’Aedia. Alors pourquoi······? »

Pourquoi était-il dans un pays en guerre? Pourquoi les avait-il arrêté? Pourquoi les épargnait-il? Ils avaient beaucoup de questions.  

La réponse d’Artpe était simple.

«Je veux rencontrer vos supérieurs. Je vais vous dire mes raisons. »

Les yeux d’Artpe pétillèrent de manière diabolique.

« Engagez moi. Je veux participer à la guerre contre Aedia en tant que mercenaire de guerre. Ça va vous coûter très cher de m’engager. »

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :