Chapitre 89 – Dormir avec l’ennemi (2)

Paradmin

Chapitre 89 – Dormir avec l’ennemi (2)

 

Il voulait vraiment utiliser des petites téléportations consécutives pour se diriger vers sa destination. Sa réserve d’énergie magique était énorme, mais il ne pouvait pas utiliser petite téléportation avec tous les chevaliers.

C’est pourquoi Artpe s’était efforcé de trouver une méthode de déplacement alternative. En fin de compte, il devait suivre le rythme des chevaliers. En vérité, il n’était pas pressé. Il avait effectivement atteint l’objectif qu’il s’était fixé en entrant à Aedia. Ils pouvaient passer la moitié du voyage à voyager tranquillement.

«Nous avons découvert des éclaireurs à 11 heures. Il y en a quatre. Je veux que vous vous en débarrassiez rapidement et que vous rejoigniez le groupe.»

« Compris, capitaine! »

······ Ils devaient voyager avec les chevaliers et ils avaient oublié la raison fondamentale pour laquelle il voyageait de cette manière! Artpe se tourna pour regarder les membres de son groupe avec une expression tragique sur son visage.

«Vous allez bien les gars? Ah.»

Il semblait que Artpe était inquiet sans raison. Maetel et Sienna regardaient la nature passer à travers la fenêtre. Elles souriaient même quand elles voyaient des hommes crier et mourir. Ce fait le terrifiait.

«Oui, Artpe! En vérité, c’est la première fois que je me déplace en calèche.»

« Oui, je suis bien conscient de ce fait. »

« Le bruit est amusant! »

Son groupe avait traversé beaucoup de choses au cours des deux dernières années. Les membres de son groupe étaient maintenant en mesure de bloquer les choses qu’ils n’aimaient pas. Ils pouvaient uniquement se concentrer et apprécier les choses qu’ils aimaient voir! Artpe se demandait où il s’était trompé, mais il n’avait pas de réponse.

C’est pourquoi il se concentra sur quelque chose qu’il pourrait faire maintenant.

«J’ai attendu le jour où je serais capable de me laisser aller comme ça…. Cependant, les résultats ont été très différents de ceux auxquels je m’attendais.»

« C’est…..? »

Regina ne pouvait échapper aux griffes d’Artpe et elle ne pouvait pas accepter son offre de rejoindre son groupe. À un moment donné, Regina commença à garder le silence. Cependant, ses yeux s’écarquillèrent légèrement lorsque Artpe sortit une pierre précieuse de couleur violette. Bien sûr, il savait que cet objet attirerait son attention.

« Ceci est la pierre précieuse de Demite. »

«Demite ······»

Artpe sourit en répondant. Une lumière particulière resta dans les yeux de Regina. Était-elle profondément émue, curieuse ou déçue? Artpe ne pouvait pas dire.

«Demite. Aht.»

Inconsciemment, elle tendit la main. Elle reprit finalement ses esprits, et elle essaya de rétracter sa main. Cependant, Artpe avait volontairement poussé la pierre précieuse vers elle.

« Veux-tu l’examiner? »

«······ Est-ce que je peux le faire?»

« Oui. Tu es une magicienne. Bien sûr, tu ne pourras pas te retenir. »

« ······Oui. »

Regina tendit la main avec précaution. Elle ne toucha pas la main d’Artpe lorsqu’elle reçut la pierre précieuse. Elle souleva doucement la pierre précieuse devant ses yeux. Quand elle regarda dans la pierre précieuse, on pouvait voir une lumière pourpre nichée dans ses yeux dorés.

« Donc, c’est la pierre précieuse de Demite ……»

« Oui. Il faut beaucoup de temps pour augmenter la pureté du mana, et un miracle mineur est nécessaire pour imprégner la pierre précieuse d’un sentiment de soi et d’une classe. Tous les magiciens rêvent de posséder ce partenaire pour la vie. »

«Demite ······»

Il semblait que les paroles d’Artpe ne l’interessaient pas. C’était la première fois que Regina rencontrait un autre Demite. Elle était extrêmement excitée. Elle observait la pierre précieuse si étroitement que son nez était presque en contact avec elle.

«Demite ······ Demite.»

Artpe laissa échapper un rire amer alors qu’il la regardait. Il n’avait même pas besoin de la capacité “Lire Toute  Création”. C’était aussi évident que de savoir quelle était sa véritable identité. Comme si elle pouvait sentir ses pensées, Regina leva soudain la tête pour lui parler.

«Je suis un golem. Je suis un golem fabriqué à partir de Demite.»

« Je savais déjà. »

«Je possède une classe et je suis capable de grandir. C’est possible parce que je suis un Demite.»

Regina cessa de parler. Elle continua à ouvrir et à fermer la bouche comme si elle avait encore beaucoup à dire. Finalement, elle baissa juste la tête.

«······ Je suis un golem. Je suis un golem.»

« Tu n’a plus rien à dire? »

«Un golem ne peut pas échapper aux restrictions qui lui sont imposées. De plus, les Demites ne sont que des outils. ······ ta pierre et moi sommes les mêmes.»

« Donc c’est pourquoi il est inutile de te persuader? »

« Affirmatif. »

Regina regardait la pierre précieuse de Demite qu’elle tenait. À un moment donné, elle mit de la force dans sa main. Elle souleva la pierre précieuse de Demite comme si elle prenait une décision ferme. Cependant, elle baissa faiblement la main dans l’instant qui suivit et elle rendit la pierre à Artpe.

« ······sentiment d’identité. »

« Hmm? »

C’était différent de la voix qui sortait toujours de sa bouche. Une faible voix fut entendu.

« Pourquoi est-ce qu’on m’a donné un sentiment de soi? »

« Tu me poses une question philosophique. »

«Je ne suis pas autorisé à prendre de décision. Je dois faire ce que mon propriétaire veut. Ma conscience n’est là que pour l’usage de mon maître. Si c’est vrai…»

« Si c’est vrai? »

“Les dieux ······ Ils nous ont créés pour les humains?”

« Tu dis des choses intéressantes.»

Artpe sourit. Les dieux avaient créé les Demites pour les humains? Un être fait de Demite avait dit de telles mots. C’était assez ironique.

«La plupart des humains ne peuvent pas vivre leur vie comme ils le souhaitent. Je ne sais pas si les dieux ont créé les humains ou les demites. Cependant, il semble que tu t’es désillusionné. Si un humain ne t’avait pas créé de cette façon, tu ne serais pas capable d’avoir de telles pensées.»

«Je ne me plains pas de ce fait. J’ai simplement eu des doutes…»

Regina parla d’une voix basse.

«D’innombrables choses composent ce monde, mais si les humains le désiraient, ils pourraient tout avoir dans ce monde. Il y a les récompenses des donjons, et les bénéfices qu’ils peuvent en tirer. Si un roi démon apparaît, un héros vient à la défense de l’humanité. Le monde aussi … Le monde est centré sur les humains. »

«······»

«Je regarde ce monde depuis 197 ans. C’est toujours pareil. Rien ne change. Les humains m’ont donné des ordres et j’ai suivi ces ordres. Alors……… »

« Alors? »

« Donc je… »

Cependant, elle ne pouvait pas parler. Elle avait déterminé que les mots qu’elle voulait dire allaient à l’encontre des restrictions qui lui étaient imposées. Regina ressemblait à Etna. Etna n’avait pas pu parler librement à cause des chaînes que le roi démon lui avait imposées.

Regina changea de sujet avant qu’Artpe ne puisse parler.

«C’est pourquoi je ne suis pas plus jeune que toi. J’ai 198 ans en années humaines.»

«Alors tu es revenu à ça? C’est bien? »

Oui, elle était à ses limites. Artpe parla.

« Enfin, je veux te parler de l’illusion critique que tu vis. »

« Illusion? »

«La relation entre un magicien et un Demite n’est pas une relation de dépendance. Quand un Demite existe dans son état de pierre précieuse, il s’agit simplement d’une pierre possédant peu de volonté. Les magiciens utilisent ce fait pour affiner et conclure un contrat avec le Demite. Fondamentalement, il s’agit d’une forme de rituel contractuel. C’est pourquoi tu…… »

«Cependant, je suis un golem. Je suis leur subordonné. « 

« Hoong. »

Artpe tenait la pierre précieuse de Demite dans une main et utilisait l’autre main pour soulever sa longue épée qui laissait échapper une douce énergie rouge.

«Quand ça sera terminé, tu auras une meilleure idée de ce dont je parle. Tu peux t’attendre à cela.»

«······»

La longue épée était imprégnée du pouvoir de feu de Etna. C’était un peu trop grand, mais il n’avait pas un outil de taille plus adapté à ce travail. Il n’avait pas le choix.

Artpe prit soin de ne pas percer le toit de la calèche. Il tenait fermement la poignée de l’épée et utilisait le côté de la lame pour gratter soigneusement la surface extérieure de la pierre précieuse.

« Oh. Ça marche. »

Une flamme puissante s’était formée au bord de la lame. La pierre précieuse de Demite était incroyablement dure, mais la lame fut capable de faire la sculpture qu’il souhaitait en faisant fondre légèrement la pierre précieuse. Bien sûr, ces restes de pierre précieuse contenaient encore du mana puissant, il les garda donc.

« Le mana est … »

Les yeux de Regina s’écarquillèrent légèrement. Une infime partie de la pierre de Demite était affinée, mais elle pouvait voir le Mana ambiant être aspiré dans la pierre précieuse.

«Sous sa forme de pierre précieuse, elle n’a que la capacité d’amplifier le mana injecté. Cependant, tu n’es pas comme ça, n’est ce pas? Tu es capable de manipuler le mana.»

« Affirmatif. »

«Oui, ce gars sera capable de faire la même chose. … Bien sûr, il n’aura pas un sens clair de soi comme toi. ”

«······ Si sa fonction reste la même, le sens de soi n’a pas de sens. …… ça pourrait être mieux comme ça.»

Artpe ne lui répondit pas. Au lieu de cela, il sculptait avec son épée. C’était un travail difficile et délicat, donc sa vitesse de travail était lente. Pourtant, il était capable de travailler dessus dans la voiture. En quelques heures à peine, la lumière émise par la pierre précieuse de Demite s’épaissit progressivement. La quantité de mana à l’intérieur de la pierre précieuse augmenta également.

«Cette pierre précieuse a réalisé plusieurs exploits avec moi. Comme elle n’était pas complètement réveillé, elle n’a pas pu recevoir toute sa part d’EXP ······»

Malgré cela, la pierre précieuse de Demite avait gagné 100 niveaux de plus que son niveau initial. Cela prouvait le type de carnage que le groupe d’Artpe avait dû vivre dans le passé.

« Comment c’est? Peux-tu voir le changement? »

« Lentement…. Il se réveille.»

Regina regardait le travail d’Artpe. Elle observa la forme de la pierre de Demite changer en fonction du mouvement de ses mains. Elle n’aimait pas le fait qu’il manipule le Demite, mais elle se sentait intéressée par la perspective de son réveil. Artpe pensait qu’elle était un être compliqué. Artpe continua son travail comme en ayant de telles pensées.

Le raffinement d’un Demite ne se faisait pas en un jour ou deux. De plus, la situation dans laquelle il se trouvait retardait encore son travail. La voiture continuait sa course, mais ils devaient prendre de brèves pauses. En outre, ils devaient également s’arrêter pour dormir.

En plus, d’autres choses continuaient à détourner son attention de son travail de raffinage du Demite.

Par exemple, des magiciens commençaient à fouiller la région. Ils étaient là pour trouver la championne d’Aedia. Il devait tuer ces magiciens en secret. Ensuite, il y avait les chevaliers imbéciles. Ils mettaient leurs dents à nu chaque fois qu’il essayait de se reposer un instant. Il devait donner personnellement une leçon à plusieurs d’entre eux. Puis il y avait Maetel et Sienna. Ce n’était pas suffisant d’interagir avec elles plusieurs dizaines de fois par jour. Elles s’étaient accrochés à lui et il devait réserver du temps pour jouer avec elles.

Enfin, il y avait Regina. Elle savait que fuir était impossible, mais elle essayait de s’échapper toutes les heures, comme si elle essayait de remplir une obligation. Maintenant, il bloquait ses tentatives à l’avance. Elle se plaignit et il dut donc aussi lui faire plaisir.

«······ Tu as déjà une femme, mais tu te promènes à la recherche d’une nouvelle femme plus jeune. La cupidité d’un humain est sans fin. »

«Ah. Ce n’est pas comme ça.»

«Les golems n’ont pas de fonction sexuelle. Malheureusement, je ne peux pas te donner ce que tu veux.»

« C’est pourquoi je t’ai dit que je n’en ai pas besoin! »

«······ relation platonique?»

«······»

Il semblait que Regina avait appris la seule façon de se moquer d’Artpe. Il en voulait à Sienna, qui avait enseigné cette connaissance inutile à Regina. Cependant, Sienna continuait à avoir un sourire innocent sur son visage et elle prononçait des phrases telles que: « Je suis heureuse que Oppa s’entend avec Regina! » Il aurait dû prévoir cela lorsqu’il les avait vus converser longuement!

« Merde. C’est difficile à faire. »

« C’est joli. »

« Il devient plus joli. »

[Nyaaaaaa.]

« Il est proche du réveil. »

Après une semaine, un contour devenait visible sur le Demite. Le Demite continuait d’absorber et d’émettre du mana. Ce processus provoquait l’émission d’une lumière brillante. Ceux qui n’étaient pas intéressés par son travail commençait à faire attention.

Le problème qu’il rencontrait était le fait que le Demite devenait de plus en plus dur à mesure qu’il creusait plus profondément. C’est pourquoi la vitesse de son travail continuait à ralentir au fil du temps.

Si possible, il voulait l’achever avant qu’ils n’atteignent le quartier général de l’armée de daiatan. Comme toujours, ils sont arrivés à destination alors qu’il ne lui restait qu’un peu plus de travail pour compléter le raffinage du Demite.

«Nous sommes arrivé, tu devrais descendre… Pourquoi me regardes-tu avec de tels yeux?»

Le capitaine irréprochable avait ouvert la porte de la voiture. Pourtant, il fut réprimandé par Artpe et les membres de son groupe. Cela ne pouvait être aidé.

« Ton timing est impeccable. »

« Bientôt. Cela arrivera bientôt. « 

S’il le voulait, il serait resté en place pour finir le raffinage. Cependant, cela ne pouvait pas être aidé. Artpe laissa échapper un soupir en rangeant le Demite. Regina regarda avec nostalgie alors qu’elle tentait à nouveau de voir la pierre précieuse. Sienna poussa doucement Regina sur le côté et elle répondit au capitaine.

« Oui allons-y. »

« J’ai déjà envoyé un chevalier à l’avance, alors il devrait bientôt… »

« Ggoo-ahhhhhhhhhhk! »

Avant que les paroles du capitaine puissent prendre fin, un cri effroyable émanait de l’énorme caserne du quartier général. Artpe sourit en posant une question au capitaine.

« Est-ce que je n’ai pas entendu cette voix avant? »

« ······ c’est la voix de mon subordonné. »

Les coins des yeux du capitaine se sont déformés. Lorsqu’il se retourna pour regarder, il vit plusieurs centaines de chevaliers sortir de la caserne. Ils étaient remplis d’intention de combat.

« Tuez les traîtres! »

«Les chefs de nos ennemis ont infiltré notre quartier général! Tuez chacun d’entre eux!»

“Magicien ······ Que se passe-t-il?”

C’était une merveille. Les choses se passaient exactement comme il l’avait prévu. Il fit face au visage en colère du capitaine. Artpe haussa les épaules alors qu’il répondait au capitaine.

«Alors, peux-tu me dire avec qui je suis censé faire affaire?»

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

MehlrothPublié le3:45 - Août 29, 2019

Merci pour les chapitres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :