Chapitre 94 – Invités d’État d’Elvenheim (0), fin du volume 4

Paradmin

Chapitre 94 – Invités d’État d’Elvenheim (0), fin du volume 4

 

Rétrospectivement, il était difficile de trouver une personne plus appropriée qu’elle. Sylvia était au même niveau que Théodore et elle était l’une des meilleures magiciennes qui recevait les enseignements de Blundell. Comparée aux maîtres difficiles à comprendre, elle correspondait bien à son niveau.

« Oui, s’il te plaît, prends soin de moi aussi. » Théo se sentit étrange en acceptant le salut.

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas rencontré Sylvia, mais ils avaient une relation amicale. Non, il ne l’avait pas souvent vue, à l’exception du temps où ils s’étaient rendus ensemble en calèche à la baronnie Miller. Après cela, ils avaient été plus occupés que quiconque au cours des six derniers mois.

Ce laps de temps était suffisamment long pour qu’ils remarquent les changements qui s’opéraient.

‘Euh, ses cheveux sont plus longs?’

Sylvia avait 18 ans. Elle grandissait encore et était devenue plus féminine qu’elle ne l’était il y a six mois, rendant Theo modérément confus. Ses cheveux, coupés autour de son cou, coulaient maintenant dans son dos et les courbes de son corps se révélaient malgré sa posture droite. En outre, ses yeux auparavant ronds et enfantins étaient devenus incurvés et sa ligne du menton était également plus définie.

La différence de six mois avait également affecté Théodore.

‘… Théo, tu as grandi.’ Sylvia leva soigneusement les yeux vers Théo, qui avait une tête plus haute qu’elle.

Pendant la promenade en calèche, la différence n’était que de quelques doigts. Les muscles révélés sous ses vêtements amples donnaient à Théodore un air de jeune homme plutôt que celui d’’un garçon.

En fait, Gluttony et Lee Yoonsung devraient être crédités pour cette croissance. Théodore était le fils d’un baron qui avait grandi à la campagne. Son physique était donc médiocre. Il n’avait pas le sang d’un guerrier et les deux parents n’avaient qu’une taille moyenne. Théo avait grandi dans un tel environnement et atteignait pourtant une hauteur de six pieds.

La raison en est qu’après avoir appris «Chanson de combat» et extrait l’essence de l’original, son corps inné avait été reconstruit. Lee Yoonsung n’avait pas pu apprendre l’aura, mais sa condition physique n’était absolument pas normale. Aucun garçon ordinaire de 15 ans ne pourrait traverser le continent seul. Son corps avait été extraordinaire car il contenait le sang de centaines d’artistes martiaux.

Eh bien, pour une raison quelconque, Sylvia et Theo se sentaient mal à l’aise.

« Ah. »

Les yeux des deux personnes se rencontrèrent enfin et Sylvia devint instantanément rouge vif. L’action fut rapidement suivie du mouvement de ses longs cheveux argentés.

Sa nature introvertie était toujours présente. Theo était heureux de s’en rendre compte pour une raison quelconque. C’était peut-être parce qu’il avait seulement vu Sylvia ressembler à ceci.

«Alors, nous allons commencer?» Alors que Sylvia parlait d’une petite voix, ses doigts minces serraient son bâton.

* * *

Les chants étaient des mots qu’un magicien criait plus souvent que les noms des membres de sa  famille et de ses amis, et ils contenaient le pouvoir d’activer la magie. Quelques mots feraient apparaître un éclair ou feraient apparaître des flammes. Pour ceux qui ne connaissaient pas la magie, c’étaient des mots vraiment mystérieux. Cependant, si on lui demandait s’il y avait un pouvoir spécial dans le chant lui-même, chaque magicien du monde le nierait.

Le casting n’était qu’une simple suggestion.

«Boule de feu», murmura Sylvia, et une boule de feu apparut dans les airs.

C’était le sortilège le plus célèbre du 3ème cercle, Boule de feu. C’était une magie permettant de créer une boule de feu et de le faire exploser en direction d’une cible.

Elle déplaça la boule de feu et continua d’expliquer: «[La théorie magique de base] enseigne que la magie et les chants ne peuvent pas être séparés de la sorte. Un chant est vraiment incroyable. Il n’est pas exagéré de dire qu’une nouvelle histoire de la magie est apparue une fois que les chants ont été développés. … Kuk.»

Sylvia attrapa son bâton et regarda dans les airs.

Hwaruruk!

À l’endroit où elle regarda, la même boule de feu que celle qu’elle venait d’appeler apparut soudainement. C’était clairement une autre boule de feu.

«Avant cela, personne n’utilisait de chants. Maintenant, il est courant de considérer ceux qui n’utilise pas de chant comme étant spécial. L’apparition des chants a considérablement élargi le pouvoir des magiciens, de sorte que tous les magiciens ont été captivés par les chants magiques.»

« Les chants … sont-ils une restriction? »

«Oui, Théo devrait en savoir un peu plus sur les chants. Mettre une certaine quantité de pouvoir magique dans une formule magique est une sorte de « chant ».»

En d’autres termes, c’était un type de travail d’association. C’était comme rappeler la texture, l’odeur et la forme d’un arbre en pensant que le mot «arbre» ​​était semblable à la façon dont «rocher» rappelait aux gens la texture, la rigidité et le poids d’un rocher.

De même, Sylvia calculait inconsciemment la formule magique, la méthode de déploiement et la quantité de puissance magique consommée en pensant au mot ‘Boule de feu’. La rapidité et la complétude étaient les avantages et les inconvénients d’un chant.

«En d’autres termes, le casting est une habitude. Une habitude que nous avons créée et que nous avons nichée en nous. Il est difficile de réécrire une habitude enracinée depuis quelques années, voire plusieurs décennies. Je pense que c’est la raison pour laquelle la magie de Théo continue à échouer.»

« Incroyable, je n’y ai jamais pensé de cette façon », admira involontairement Théodore.

Le conseil de Sylvia était difficile à comprendre pour quiconque. Dès sa naissance, elle débordait de sensibilité. Pour cette raison, elle avait dû se «contraindre» dans la méthode de casting normale que tous les autres utilisaient.

Elle avait raison. Le sentiment et le calcul étaient les mêmes, mais le pouvoir de le contrôler avait soudainement changé. C’est peut être un conflit entre les contenus calculés inconsciemment et les contenus calculés consciemment. ‘

Au nouveau conseil, Théo se sentit comme si un mur dans sa tête s’effondrait.

« D’accord! Ensuite, je passerai au sujet suivant.» En revanche, Sylvia était enthousiasmée par cette situation.

C’était sa première expérience de parler de la sorte avec un pair. Seuls les anciens des tours magiques et ses grands-pères pourraient la correspondre. Ayant rencontré la personne qu’elle attendait depuis longtemps, Sylvia répandit le savoir qu’elle avait dans sa tête. Même quand Théo réfutait certains de ses mots, cela la rendait heureuse.

Combien d’heures avaient-ils passé assis sur le sol de la salle de pratique? Après avoir creusé dans leur tête, les deux personnes avaient  réussi à trouver une solution.

« … Est-ce que ça sera vraiment sans casting? »

« Oui, je pense que c’est le cas.»

La conclusion à laquelle étaient parvenus les deux génies était simple. A partir de maintenant, Théo n’utilisera plus de casting pour  lancer sa magie!

Il était possible de réparer l’habitude de «faire un casting», mais il faudrait trois mois à Théo pour réapprendre la magie jusqu’au 5ème cercle. C’était sur la prémisse qu’il se consacrait jour et nuit à la formation.

Cependant, la situation changerait grandement s’il s’habituait à ne pas utiliser la méthode de casting.

« Cela pourrait prendre plus de trois mois, ou moins de trois mois.»

Cela dépendait de la capacité d’apprentissage de Théo, il n’hésita donc pas. Il était confiant qu’il pourrait le faire. C’était à cause de la fille devant lui. Il ferait cela avec la fierté d’un magicien et d’un homme.

Theo se leva de son siège et tendit la main à Sylvia en lui disant: «Je vais essayer une fois de cette façon. »

Le choix de ne pas faire de casting était une route épineuse que personne n’avait réussie à part Sylvia. Peut-être que la difficulté serait pire que de réviser ses chants un à un. Cependant, si Théo réussissait, ses capacités magiques se rapprocheraient du royaume des maîtres. C’était une falaise qui s’étendait devant lui.

La fille sourit vivement à la détermination de Theo. « Oui! Theo peut le faire!»

Au début, il l’avait guidé et c’était à son tour de le guider. Sylvia ignora les battements de son cœur et attrapa la main de Théo. Comme toujours, elle lui était reconnaissante d’être venue là où elle était.

À partir de ce jour, la formation spéciale des deux personnes commença.

* * *

Cela faisait un mois depuis lors.

Après avoir décidé d’utiliser chaque magie sans casting, Théodore avait littéralement vu l’enfer. L’entraînement à gérer ses sens élargis n’avait pas été facile.

En utilisant une analogie, cela ressemblait à avoir trois ou quatre bras sur son corps. Avoir toujours les deux bras ne voulait pas dire qu’il pouvait contrôler habilement ses nouveaux bras. Non, au contraire, cela avait juste embrouiller ses bras préexistants.

‘Au début, la magie du 3ème cercle prenait quelques secondes.’

Sylvia avait appris à Théo que la méthode de non-casting était différente de celle à laquelle il était habitué. Ce n’était pas juste une formule orale rapide. Il devait le calculer en utilisant sa sensibilité croissante tout en essayant de compléter la magie plus rapidement. C’était là que la magie de Sylvia était plus rapide que celle de Théo.

La difficulté de la technique qu’elle avait établie était meurtrière, et la tête de Théodore était douloureuse pour la première fois, tout en apprenant. Cependant, l’aboutissement de ses efforts ne l’avait pas trahi.

Hwaruruk! Une énorme boule de feu apparut au-dessus de la tête de Théodore sans aucun précurseur. C’était la magie du 4ème Cercle obus de feu qu’il avait échoué il ya un mois. Dès que le signe de tête de Sylvia confirma son exhaustivité, il utilisa la magie suivante.

Son pouvoir magique poussa brusquement l’air environnant.

Magie de glace du 4ème Cercle, Orbe glacé…

Magie de la foudre du 4ème Cercle, Lance de foudre…

Magie du vent du 4ème Cercle, Force du vent…

En incluant obus de feu, Théo avait exécuté quatre sorts simultanément, et ils étaient dans un état stable. Cela signifiait que Théo pouvait maintenir la magie intermédiaire du 4ème cercle sans aucun paramètre.

Sylvia hocha la tête et ordonna une autre magie: «Effaces tout. Sauf le dernier. »

Les quatre terribles sorts magiques disparurent dans les airs. C’était la preuve qu’il pouvait bien faire l’activation et l’annulation. Peut-être pourrait-il utiliser la magie sous le 4ème cercle en un clin d’œil. Cependant, les capacités de Théodore et de Sylvia ne s’arrêtaient pas là.

L’instant suivant, l’air était étrangement déformé.

« Ah.» La tête de Théo lui faisait mal.

Cependant, Théo ne perdit pas sa concentration et compléta la magie. C’était une magie de feu qui avait dépassé les limites du 5ème cercle. Les deux personnes levèrent simultanément les yeux vers le plafond où apparaissait une flamme rouge.

« … Inferno mineur, parfait,» Théo plaça sa force dans la déclaration.

Swiiik… Le 6ème cercle clignota et Théo soupira en relâchant sa concentration.

C’était incroyable qu’il l’ait presque terminé en un mois, mais la magie améliorée était un fardeau. Il ne pouvait pas la maintenir 10 secondes. Malgré tout, ce fut un succès et tous deux applaudirent de joie.

Alors que Théodore était sur le point d’exprimer sa gratitude…

[Hoing!] Mitra apparut soudainement sous ses pieds.

«Mitra? Que se passe-t-il?»

Peut-être en raison de la sensibilité accrue de Théodore, elle pourrait librement apparaître dans le monde matériel à tout moment. D’habitude, elle jouait avec Sylvia ou avec la poussière dans un coin de la salle, mais son attitude actuelle était étrange. Elle essaya de leur dire quelque chose en tapant sur leurs chaussures.

Théo se pencha pour écouter et entendit la voix douce dire: [Deo! Jun! Jun!]

« Jun?»

Il essayait de comprendre ce qu’elle disait quand on frappa soudainement à la porte de la salle de pratique.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le10:54 - Mar 19, 2019

Merci pour ce chapitre

Haaa! Cette image de deux jeunes se regardant furtivement en pleine découverte de leur maturité (saignement de nez).

MehlrothPublié le12:04 - Mar 20, 2019

Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :