Chapitre 96 – Invités d’État d’Elvenheim (2)

Paradmin

Chapitre 96 – Invités d’État d’Elvenheim (2)

«Invités d’État (Invité du royaume)!». Ce n’étaient que deux mots, mais le teint de chacun changea de manière significative.

Jusqu’à présent, Elvenheim avait accepté des délégations venant d’autres pays, mais ce n’était rien de plus qu’une procédure permettant de commercer avec des étrangers. À vrai dire, Elvenheim n’avait jamais traité les délégués d’un pays comme des invités d’État.

Kurt III était le seul à garder son calme. « Hrmm, invités d’Etat.»

Non, c’était juste en surface. Il ne savait pas qu’Elvenheim ferait cela. Au mieux, il pensait que le nombre d’articles commerciaux ou l’éventail d’activités dans la Grande Forêt augmenteraient. Edwin était-il en train de dire qu’ils seraient autorisés à entrer dans les frontières d’Elvenheim, où personne d’autre n’avait pu entrer? Cela, plus que toute autre chose, méritait d’être considéré.

« Sir Edwin, puis-je penser qu’Elvenheim accepte une délégation?»

« Oui c’est vrai.»

« Iront-ils à la périphérie de la Grande Forêt à nouveau?»

Edwin secoua la tête avec un sourire ironique. « Non. Nous ne pouvons pas traiter les invités comme ça. La réunion prendra un peu plus longtemps, mais Elvenheim a décidé d’accueillir les compagnons de Théodore devant l’arbre du monde.»

«L’arbre du monde au cœur de la grande forêt…»

« Oui, notre arbre parent.»

Après avoir entendu cette confirmation, Kurt III augmenta la valeur de cette mission de trois niveaux.

Les elfes ne pouvaient pas dire de mensonges. Ce n’était pas en raison de croyances ou de superstition. Ceux qui dansaient et chantaient avec la nature perdraient leur pouvoir quand ils mentaient. En conséquence, les elfes qui perdaient leurs affinités à cause du mensonge étaient considérés comme des pécheurs dans leur société et expulsés du clan.

En tant que maître, la contrainte d’Edwin était plusieurs fois plus forte. Il pourrait perdre tout son pouvoir juste en prononçant quelques mensonges. Ainsi, l’affirmation d’Edwin était, en soi, une preuve.

«Combien de personnes peuvent accompagner Théodore?» Demanda calmement Kurt III en pensant à  quelques ambassadeurs.

«Le moins sera le mieux. S’il y a une attaque comme la dernière fois, l’escorte sera difficile avec un grand nombre de personnes.»

« Eh bien, c’est vraiment délicat.»

«Ah! J’ai oublié de vous dire une chose.» Les mots suivants d’Edwin troublèrent ses pensées complexes. «Plus on est proche de l’arbre du monde situé au centre de la Grande Forêt, plus la concentration de mana est élevée. Un corps mal formé ne sera pas capable de le supporter.»

« Quel est le niveau?»

« Sur la base d’un magicien … ils doivent être au moins au 5ème cercle.»

« Ensuite, la plupart des ambassadeurs sont éliminés », murmura Kurt III en regardant autour de lui.

Certains fonctionnaires de la cour pouvaient utiliser la magie, mais aucun d’entre eux n’avait dépassé le «mur» du Ve cercle. Certains étaient occupés par leurs tâches, d’autres considéraient la magie comme une manière de se défendre ou un passe-temps, et le reste passait des années ou des décennies à se heurter au mur. S’ils avaient besoin de cinq cercles, il semblait qu’un minimum de magiciens de rang supérieur pourraient être envoyés en mission.

« … C’est difficile car le personnel est trop rare.»

Cela nécessitait plus qu’un simple magicien mais un magicien politique. S’il envoyait des combattants depuis les tours magiques, il était clair qu’ils reviendraient les mains vides avec les poulets ou les fruits qui leur avaient été donnés, ou ils pourraient simplement aller faire du tourisme. La moitié de ceux qui remplissaient les critères étaient morts dans le dernier convoi. Cependant, s’il envoyait le reste, il ne resterait pas assez dans le royaume.

Si possible, il voulait envoyer un maître de tour, mais… «Veronica».

Le teint d’Edwin a subtilement changé au nom. «V-Votre Majesté!»

« … Comme prévu, elle ne peut pas? »

« Je suis désolée, mais veuillez vous abstenir de lui permettre de rejoindre la délégation.»

C’était drôle de voir un maître aussi paniqué, mais il avait une raison de l’être. Meltor et Elvenheim étaient suffisamment proches pour avoir une histoire de commerce et d’échanges commerciaux, parmi lesquels Veronica avait visité la Grande Forêt avec une délégation. Sa puissance de combat était une garantie infaillible, de sorte que le niveau de danger de ses missions était comparable celle de la cour avant d’un manoir. Cependant, cela posait un problème quand elle approchait Elvenheim.

Il y avait des élémentaux qui gardaient l’extérieur d’Elvenheim et les limites de l’arbre du monde, cela amplifiait leur pouvoir. Cependant, ils commençaient à brûler dès que le pouvoir de Veronica les atteignaient.

«Ce n’était pas une destruction délibérée, nous l’avons donc laissé tomber. Cependant, nous ne pouvons pas supporter une seconde fois.» Edwin commença à transpirer à la mémoire de cette journée.

Cependant, Veronica était offensée par ce refus prudent et lui cria: «Hé! Pourquoi tu me reproches le fait que tu n’aies pas assez d’herbe?»

« C-Ce n’est pas ça …»

« Alors qu’est-ce que c’est? Je vais utiliser mon souffle au sommet de l’arbre du monde!»

Edwin connaissait la vraie nature de ses mots, alors il pâlit. Si cela se produisait, les deux pays risquaient de subir des dégâts catastrophiques.

Kurt III oublia de maintenir ses expressions et tenta de l’arrêter, mais Théo fut une seconde plus rapide. Il valait mieux l’appeler par quelque chose qui attirerait son attention. «Calme-toi, ma sœur.»

« Je vais brûler l’arbre du monde et tout… Hein?»

Lorsque Veronica s’arrêta un instant devant le mot magique, Théo la prit dans ses bras et la maintint en place. La scène du Maître de la Tour Rouge, la déesse de la destruction de Meltor, qui était vaincu était applaudie.

Tandis qu’elle tentait de convaincre Théo de l’appeler ainsi, Kurt III changea rapidement de sujet. Intérieurement, il décida de donner quelques récompenses à Théo.

De façon inattendue, l’un des ministres de l’intérieur se leva et recommanda quelqu’un: «Votre Majesté, qu’en est-il du maître de la tour bleue?»

« Je veux faire ça mais …» Cependant, Kurt III secoua la tête. «Blundell se prépare actuellement à mettre fin aux inondations dans les rizières orientales. Pour le moment, il ne peut pas retourner dans la capitale.»

« Alors que diriez-vous des anciens des tours magiques?»

«Nous devons nous dépêcher pour combler le manque de main-d’œuvre. Il y a quelques anciens qui se soignent à cause de leur vieillesse, mais nous ne pouvons pas les envoyer.» Kurt III pouvait se rappeler de quelques personnes, mais il ne voulait pas qu’il y ait des accidents.

Après cela, un léger débat commença. Des querelles éclatèrent entre des nobles qui souhaitaient envoyer leurs magiciens et ceux qui s’en moquaient. À ce rythme, il ne serait pas possible de conclure dans quelques jours.

Kurt III décida de subir des dégâts et ouvrit la bouche pour parler.

Cependant, un homme apparut soudainement dans la pièce. « Si vous n’avez pas la bonne personne, je vais aller votre Majesté.»

C’était un homme masqué vêtu d’une robe blanche. La bouche ouverte, les personnes présentes dans la pièce s’aperçurent de son arrivée.

« Maître de la tour blanche?!»

Contrairement au maître de la tour jaune qui n’avait pas révélé son identité, le nom du maître de la tour blanche était bien connu. Le meilleur magicien de l’espace flottait dans les airs. Orta, le maître de la tour blanche, descendit lentement sur le sol et tomba sur un genou.

Kurt III lui fit signe de se lever et dit: « Tu viens de rentrer de Genga, Orta.»

« Oui. »

«Je pensais que tu prendrais deux jours de plus, mais tu étais beaucoup plus rapide. C’est une bonne erreur de calcul.»

C’était comme disait Kurt III.

En tant que l’un des plus puissants magiciens de Meltor, il pouvait croire en ses talents de maîtres de tour. Chacun d’entre eux pouvait avoir des défauts dans sa personnalité, mais il pouvait considérer certaines choses mineures comme faisant partie de leur charme. Le maître de la tour blanche était le maître de tour le plus actif en ce qui concerne les missions et il gérait tout avec le plus grand soin.

«Bien, cette mission sera confiée à Orta. Rassemblez les candidats de chaque tour magique. Ils doivent être des magiciens du  5ème cercle au moins. N’allez pas au-delà de 10 personnes.»

« Oui votre Majesté. »

« Et Théodore Miller. »

Théodore, qui tenait Veronica dans ses bras répondit à l’appel en s’échappant de l’étreinte dangereuse avec un sentiment de regret. Kurt III regarda Théo de haut en bas et posa une question qui n’avait aucun sens: « Comment va ton corps?»

«Hein? Oh, ca va. Votre Majesté.»

« Est-ce vrai? J’ai entendu dire que ton état n’était pas bon. C’était il y a environ un mois, alors je ne sais pas comment tu vas en ce moment.»

Théo avait compris le sens de la question après avoir entendu «il y a un mois».

‘Les effets secondaires de l’amplificateur de sensibilité, Sa Majesté en était conscient.’

Cependant, l’amplificateur de sensibilité étant un secret, le roi devait demander de façon détournée. Théo avait déjà prévu de tout donner dans la mission, mais il était devenu plus motivé par de tels soins.

Heureusement, sa capacité à utiliser le non-casting (Utiliser la magie sans chant) avait déjà dépassé le point minimum où il pouvait être utilisé en combat. S’il voulait plus que cela, il devrait achever sa formation au combat, pas dans la pratique.

Elvenheim, la grande forêt et l’arbre du monde.

Pour Théo qui avait besoin d’une nouvelle occasion de franchir le mur du 6ème cercle, cette invitation était une excellente opportunité.

«Il n’y a pas de problèmes, Votre Majesté. S’il vous plaît n’hésitez pas à m’envoyer.»

« … Je vois.» Kurt III sourit à la réponse confiante et hocha la tête. Théo était quelqu’un qui n’avait jamais laissé tomber Kurt III. Dans ce cas, le roi avait pour rôle de lui faire confiance.

Kurt III comprit que l’histoire était maintenant terminée et quittait le trône, tout le monde se levant derrière lui.

Devant tout le monde, le roi de Meltor déclara: «C’est le moment où je déclare que de nouvelles possibilités se sont ouvertes dans les relations entre Meltor et Elvenheim! Il y aura une délégation centrée sur le héros, Theodore Miller, et je vous permettrai d’en discuter une fois les relations diplomatiques rétablies! »

« Oui! Votre Majesté!» Tout le monde répondit.

« Et le représentant de cette mission, Theodore Miller!»

‘Le Maître de la Tour Blanche n’est-il pas le représentant?’

« Oui, Votre Majesté! » Théodore maintenait à peine son visage sans expression alors qu’il attendait son roi sur un genou. Il était intérieurement nerveux, mais c’étaient des mots personnels. C’était envers Théodore et personne d’autre.

«A un jeune âge, tu portes un honneur et un lourd fardeau. Cependant, je crois que tu seras la lumière de Meltor. N’oublies pas que tu es le personnage principal de cette mission diplomatique à Elvenheim.»

« Oui votre Majesté! »

«Sur cette mission, je t’accorderai la même autorité que celle du maître de la tour blanche. N’hésites pas à dire ce que tu penses!»

Théo s’inclina et répondit aussi fermement que possible: «Moi, Theodore Miller, je ferai comme Votre Majesté le commande!»

Il était devenu plus familier avec la charge croissante sur ses épaules.

Quelqu’un avait dit ceci: ‘Les pas d’une personne sont aussi profonds que le poids de la charge qu’elle porte sur son dos. Si la personne ne tombe pas en cours de route, elle sera fortement conditionnée. Il est cent fois mieux d’être submergé que de ne pas recevoir d’attentes.’

Devant toutes les personnes influentes du royaume magique de Meltor, Théo avait accompli sa tâche avec dignité.

Chapitre précédent ||Chapitre suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

3 commentaires pour l’instant

MehlrothPublié le1:24 - Mar 23, 2019

Merci pour le chapitre

HiganbanaPublié le11:21 - Mar 23, 2019

Merci pour ce chapitre

MathellyPublié le10:08 - Mar 24, 2019

Merci pour ce chapitre, et bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :