Chapitre 62 – La deuxième mission #2

Paradmin

Chapitre 62 – La deuxième mission #2

Traduction :   MEDHIM                                          Edition : Ludivine59


Peu après avoir reçu l’appel de Véronica, Vince se précipita au bureau du maître de la tour. Véronica lui raconta toute l’histoire, et lui dit qu’il allait être l’une des deux personnes envoyées en mission. L’expression de Vince se durcit à la mention du mot « esclave ». Pour lui, une organisation criminelle qui vendait des espèces intelligentes pour de l’argent était pire que les rats de gouttière.

« Je comprends la mission », répondit Vince sur un ton différent de sa froideur habituel

« Libérez les esclaves de l’organisation,[Shackler], et éliminez les membres de ladite organisation. De plus, découvrez pourquoi ils sont venus à Meltor et étudiez la vérité derrière cette vente, compris ? »

« Si possible capturez le commandant. Si vous ne pouvez pas vous le permettre, torturez-les et tuez-les. »

« Je comprends. »

C’était une conversation sanglante, mais c’était normal quand il s’agissait des tâches de la Tour Rouge. Les choses ne pouvaient pas toujours se dérouler sans heurts, et parfois la violence était nécessaire. La famille royale permettait aux magiciens de la Tour Rouge de commettre des actes de violence, et ils avaient même le droit de tuer selon les circonstances.

En outre, le recours à la torture pour obtenir des informations était, bien entendu, acceptable. C’était pourquoi les méchants de Meltor n’osaient pas aller à l’encontre des tuniques rouges. Les mages de guerre existaient à un tout autre niveau qu’eux.

« …Maître de la tour  » Vince parla au Maître de la Tour Rouge au lieu de quitter immédiatement la pièce.

Outre la difficulté de la mission, il ne voulait pas que son disciple plonge les pieds dans un fossé sale comme celui-ci. C’était suffisant pour Vince de se salir les mains. Il allait devoir être capable de gérer une telle force tout seul.

Cependant, Véronica réalisa ses pensées et secoua la tête. « Non. Je n’ai pas un bon pressentiment à ce sujet. Les informations de la Tour Blanche sont excellentes, mais ils n’ont pas pu tout savoir. S’il y a plus de forces cachées, alors vous ne serez pas assez fort tout seul. Prenez le gamin. »

« Théodore n’a que 19 ans. »

« C’est aussi un magicien du 5ème Cercle. Cette Véronica a vu personnellement qu’il a un avenir prometteur. »

Les regards des deux personnes s’affrontèrent dans les airs. Aucun d’eux ne doutait des compétences de Théo. Les capacités de Théodore avaient déjà dépassées la moyenne supérieure, et il pouvait suivre son mentor, Vince. Par-dessus tout, il était important que la personne impliquée, Théodore, n’ait pas l’intention de refuser la mission.

Théo fit un pas en avant et brisa la confrontation entre les deux personnes. « Je vais le faire. »

« Tu le feras ? »

« Je ne veux pas envoyer seul le Maître dans un endroit dangereux. Si je peux vous aider, laissez-moi vous accompagner. »

Véronica sourit à son attitude. « Le gamin l’a dit, Vince. »

« ….alors on n’y peut rien. »

« C’est le prix à payer pour avoir un très bon disciple. Tu n’as pas à t’inquiéter qu’il aille bien. »

À la fin, elle sourit à Vince, et ramassa un morceau de parchemin dans son tiroir de bureau. Puis elle écrivit grossièrement dessus avec un stylo, et y apposa son sceau. Le timbre avait une encre spéciale, que seul le Maître de la tour rouge pouvait utiliser, et un certificat portant son nom.

 

Véronica jeta le morceau de parchemin vers Vince. « C’est ma commande estampillée. Si nécessaire, utilisez-le pour demander la coopération de Earl Bergen. Vous ne pourrez peut-être pas encercler l’organisation avec seulement deux personnes. »

« Hein ? Ce ne serait pas une nuisance pour vous de vous en occuper ? »

« Hé, si je vous le donne, alors acceptez-le. Que dites-vous ? » cria Véronica, forçant Vince à accepter le parchemin avec une expression sinistre.

Vince ne pensait pas que c’était une bonne idée, mais il la remercia quand même. Elle ne s’arrêta pas là car elle retira une dernière chose. « Petit, prends ça. »

« Hein ? Ah. » Une petite pochette fut placée dans la paume de Théodore. L’apparence extérieure de la pochette ressemblait à quelque chose qu’il connaissait. Véronica lui parla et lui rappela quelque chose qu’il avait oublié : « Apparemment, ta pochette dimensionnelle n’a pas encore été remboursée? Alors, je te prêterai la mienne à la place. »

« Merci pour votre considération… Hein ? » Théo fit un bruit confus en découvrant que la poche avait un poids étrange.

« Maître de la Tour, y a-t-il des choses à l’intérieur ? »

« Ne fais pas attention au désordre. Potions, parchemins…. Ces choses ne me sont pas très utiles. »

Théodore s’interrogea intérieurement, mais il put en voir la raison après que Véronica eut évité son regard. Il sourit lorsqu’il comprit ses intentions secrètes, tandis que Véronica attirait son attention sur son visage avec ses mains. Elle ne pouvait toujours pas cacher ses sentiments.

 » Allez-y. J’ai dit tout ce que j’avais à dire. Le vieux Shugel doit attendre. »

« Je comprends. » Vince et Théo répondirent presque en même temps, mais contrairement à Vince, Théo ne se retourna pas pour partir. Au lieu de cela, Théo regarda Véronica avec une expression étrange et dit : « Je reviendrai. »

Ces derniers mots furent prononcés sans bruit, avec seulement le mouvement de ses lèvres. Il était gêné de les dire devant son maître. Cependant, le sens de ses paroles fut transmis. Les yeux de Véronica s’élargirent, puis elle sourit comme une fleur épanouie.

***

Lumière !

Une lumière brilla soudain dans un espace étroit. C’était un espace vide sans aucun meuble, et la poussière sur le sol s’élevait comme un tourbillon. C’était le phénomène de la magie spatiale alors que les gens passaient de Mana-vil Capital au territoire du comte Bergen.

Deux personnes apparurent dans l’espace déformé. Cette fois, ils n’étaient pas accompagnés par le lanceur de la magie, donc Théo et Vince étaient les seuls à apparaître.

« ….Hoo, ces foutus effets secondaires n’ont pas changé. » Vince ne fut pas épargné par les vertiges causés par la magie spatiale lorsqu’il appuya une main sur son front. C’était un effet secondaire inévitable qui affectait n’importe qui d’autre que les anciens de la Tour Blanche qui traversaient l’espace à plusieurs reprises.

Théodore fut également affecté, mais ce n’était pas aussi mauvais pour lui que pour Vince parce que Théo l’avait vécu récemment.

« Devrions-nous nous reposer un peu ? »

« Non, c’est très bien. Ce vertige disparaîtra rapidement. » Comme Vince le dit, il retrouva rapidement son sens de l’équilibre. Puis il se dirigea immédiatement vers la sortie.

Ils se trouvaient dans un manoir secret à la périphérie de Bergen. C’était une installation inaccessible aux magiciens à moins qu’ils ne soient d’un certain rang. Peut-être même Earl Bergen, le maître de ce territoire, ne connaissait pas l’existence du manoir.

Les deux personnes de la capitale ouvrirent la porte secrète de l’allée de derrière et se fondirent naturellement dans la foule.

« ….je ne m’attendais pas à revenir à Bergen. J’ai envoyé une lettre de démission après être allé à la capitale », murmura Vince en voyant les vues familières de la ville.

Rétrospectivement, ils n’étaient partis que depuis environ un mois. Cependant, il y avait une sensation étrange, comme s’il avait été absent pendant longtemps.

Théodore ressentait la même chose. « Le chef des gobelins, Sylvia en finale… la liche, le grimoire, et Véronica. »

Il s’était battu contre des monstres et avait rencontré un génie qu’il n’aurait jamais cru atteindre de son vivant. Théo avait aussi rencontré un monstre qu’il n’avait vu que dans les livres, et dont il avait survécu. De façon inattendue, Théo avait même fait la connaissance d’une personne inimaginable qui lui avait demandé de l’appeler « Soeur ».

Théodore avait traversé tant de choses en un seul mois. Vince avait accepté le diplôme de Théo pour lui, mais ça n’avait pas d’importance. Ces jours-là étaient comme un rêve dans la nuit.

« Non, ça ne l’est pas.» Théo le nia fermement en regardant son cœur. Les cinq cercles se déplaçaient en suivant les instructions de leur maître. Il était évident que le mois dernier n’avait pas été un rêve.

A ce moment-là, Vince parla doucement, « Théo. »

« Oui, Maître. »

« Regardons d’abord autour de nous. Nous sommes venus secrètement, donc nous ne devrions pas nous exposer. »

« Compris. »

Leurs vêtements étaient différents des vêtements habituels. Théodore et Vince portaient des vêtements décontractés, et ne ressemblaient pas à des magiciens. Les vêtements étaient des mélanges grossièrement tissés de tissu brun, gris et vert que l’on pouvait voir partout.

C’était une mission d’infiltration, donc ils ne pouvaient pas être reconnu comme des magiciens des tours magiques.

Tap, tap, tap.

Les deux personnes marchèrent le long de la périphérie. De temps en temps, ils achetaient de la nourriture qui ne pouvait pas être qualifiée de délicieuse dans les étals de la rue. Ce type de camouflage n’était pas difficile.

Ils marchèrent pendant environ une heure tout en conversant.

 

 

« Les étrangers…. Il semble y avoir beaucoup de gens d’Austen. »

« Il y a des utilisateurs d’aura, et des guerriers bien entraînés. »

« Ce sont soit des membres de l’organisation[Shackler], soit des mercenaires. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas génial. C’est probablement une patrouille. »

Le mage vétéran de la guerre, et la perception sensorielle de Théodore signifiaient qu’ils pouvaient sentir des choses que les gens ordinaires ne pouvaient ressentir. Il était facile de saisir le niveau de mana ou de savoir si une personne apprenait les arts martiaux en regardant les mouvements d’un passant.

Ainsi, le Hawkeye de Théo découvrit des épées étrangement courbées sur le dos de quelqu’un. Théo le signala à Vince qui l’expliqua,

« Ce sont des shamshirs, des épées utilisées par les guerriers d’Austen. La forme de la poignée et des lames est profilée. »

La forme rendait difficile de poignarder quelque chose, mais son utilité était excellente. Ces armes furent spécialement conçues pour les guerriers du royaume du désert, Austen. C’était à ce moment que….

« Oui. »

« Ah. »

Les deux personnes le reconnurent presque en même temps, mais elles firent semblant d’être ignorantes et recommencèrent à bouger. Vince comprit qu’il partageait le même sentiment avec Théo, alors il ne se retourna pas en ouvrant la bouche.

Il poussa un petit murmure qui était difficile à entendre même à bout portant : « On nous suit. »

« Oui, mais je ne sens aucun danger. »

« Je ne ressens aucune intention de tuer non plus. Pas des assassins…. Ce sont peut-être des agents des services secrets. »

Tous les deux n’avaient rien fait qui aurait pu faire douter quelqu’un. Ils ne savaient pas pourquoi ils étaient suivis si vite. Les deux personnes en arrivèrent silencieusement à la même conclusion, et se tournèrent vers un endroit qui n’était pas peuplé.

Ils allaient… l’attraper.

Au bout d’un moment, ils arrivèrent dans une ruelle, sans personne autour d’eux.

‘…?!’ La personne qui les suivait vacilla en sentant quelque chose d’étrange, tandis que les deux magiciens activaient leur pouvoir magique en même temps.

Vince termina sa magie une minute plus tôt que Théo, et une lumière aveuglante émergea de sa paume.

C’était la magie du 4ème Cercle, la lumière brûlante. Cette magie était extrêmement efficace lorsqu’elle était utilisée comme attaque surprise. Un vide béant se révéla au milieu de la lumière aveuglante. Vince et Théo ne connaissaient pas la méthode utilisée par la personne pour se cacher, mais la discrétion était exquise.

De plus, dans une situation où la vue de la cible était perdue, ils se préparaient de façon réflexive à la bataille. Une personne qui n’avait pas l’habitude de se battre allait peut-être essayer de fuir, mais cette personne était en infériorité numérique. « Ugh, merde ! »

Le sort de Théo, qui fut complété par la suite, provoqua une énorme pression autour de la personne qui les suivait, et la magie qu’il utilisait pour cacher son corps fut désactivé. Cependant, une expression étrange apparut sur le visage de Théodore. « ….Toi ? »

Le visage révélé sous la magie était celui de quelqu’un que Theo connaissait.

Shamshir (https://en.wikipedia.org/wiki/Shamshir)

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

3 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le4:33 - Fév 7, 2019

Merci pour ce chapitre

Ça doit être Randolfe.

drakPublié le10:14 - Fév 7, 2019

merci pour les chapitres du jour

Gunts92Publié le10:42 - Fév 8, 2019

Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :