Chapitre 65 : mission d’attaque des esclavagistes #2

Paradmin

Chapitre 65 : mission d’attaque des esclavagistes #2

 

Les bidonvilles de Bergen, où les [Shackler] se cachaient, étaient aussi complexes qu’une grotte de fourmis. Si un étranger, y voyageait imprudemment, alors il disparaisserait dans l’ombre de la ville.

L’air pesait lourdement sur les épaules de Théodore. Il y avait des bouteilles de vin qui roulaient sur le sol ainsi que des taches qui pouvaient être du sang. Quoi que ce fut, Théo l’ignora et se concentra calmement sur la situation. « A droite, à 25 mètres, il y en a trois à l’arrière. »

Cette capacité de détection précise ne dépendait pas seulement de la détection physique. C’était une caractéristique possible parce qu’il partageait les sentiments de l’élémentaire, Mitra, qui s’était assimilé à la terre. La capacité de saisir les mouvements et le physique des autres par les vibrations, comme une taupe, se révéla extrêmement utile pour le Théodore actuel. Il voyait des choses qu’il ne voyait pas avec Hawkeye.

En effet, il y avait trois voleurs qui chuchotaient de l’autre côté du mur. Theo fit quelques pas jusqu’à ce que le son pénétra ses oreilles.

« Je l’ai vu ! C’était vraiment un elfe ! »

« Tu es fou, Hans. As-tu pris des médicaments pendant la journée ? »

« T’as sûrement des hallucinations parce que tu n’as pas vu une prostituée depuis quelques jours. Tu veux que je te prête de l’argent ? Le taux d’intérêt est de 2% par jour. »

« Hé, ce fils de pute ! »

L’un d’eux avait vu un elfe captif et ses collègues ne l’avaient pas cru. Le voleur se mit en colère devant ce traitement et s’éloigna de sa place. Il se déplaça au-delà du coin et se retrouva face à face avec Théodore. L’homme ouvrit la bouche avec surprise quand il vit Théo, mais….

Piing-

Un trou se forma au milieu de son front avant qu’il ne puisse parler. Même la magicienne la plus forte, Veronica, n’avait aucun moyen d’éviter complètement la balle magique à une telle distance. La vie du voleur prit fin dès qu’il rencontra Théo.

« Il en reste deux… je m’en occupe. »

Theo pointa son index sur le mur et tira sur les têtes des deux voleurs restants. La lumière de la mort les transperça, et ils souriaient tandis que leur cerveau se dispersait. C’était le dernier des trois voleurs ordinaires.

Peu de temps après….

Dans une guérilla, la différence de niveau ne signifiait rien devant la magie balistique.

« Eek. »

« Kuack… »

Theo tua tous ceux qu’il rencontrait. Il se déplaça minutieusement selon ce principe, enterrant des douzaines de corps le long de sa route jusqu’à ce qu’il rencontre une seconde patrouille. Cela pouvait être une coïncidence ou du talent, mais un guerrier avait réussi à faire une égratignure superficielle sur l’avant-bras de Théo.

« Che, je suis encore inexpérimenté. C’était une attaque que j’aurais pu éviter si j’avais complètement digéré l’expérience de Lee Yoonsung. »

Il guérit légèrement la blessure avec de la magie. C’était juste quelques gouttes de sang, mais ça ne pouvait pas faire de mal d’être prudent. Théo cacha alors son corps et se rendit compte qu’il avait atteint la caserne. C’était une caserne où deux elfes étaient piégés. Alors qu’il s’inquiétait de savoir laquelle des deux casernes attaquer en premier….

Des cris retentirent de la caserne à droite. « Non ? Pourquoi pas ?! »

Theo se déplaça naturellement vers la caserne droite en réponse au son. Ses deux yeux dorés regardèrent au-dessus de la clôture et examinèrent la situation à l’intérieur. Il y avait un grand groupe de voleurs qui se disputaient avec quatre guerriers debout devant la caserne avec de sombres expressions.

Théo, tendu, saisit leur niveau d’un seul coup d’œil.

« Il y a cinq utilisateurs d’aura… Peut-être que l’agent de renseignement de la Tour Blanche a raté quelque chose. Ne vaut-il pas mieux contrôler la situation avant d’entrer ? »

Theo était assez tendu pour bouger à tout moment, mais il décida d’écouter leur argument en premier.

« C’est contre l’accord ! N’étais-tu pas d’accord pour me livrer deux elfes ? Tu ne sais pas à quel point notre guilde prend des risques à cause de toi ! »

« Attendez encore un peu, Patron Rakon. »

« Cela fait déjà plus d’une semaine ! Nous ne savons pas quand ces vauriens viendront ! »

Theo plissa les yeux en  regardant le patron Rakon. Il était le chef de la guilde à laquelle Canis appartenait. Il avait peut-être décidé de prendre quelques elfes en échange de la médiation de ce commerce d’esclaves. C’était pourquoi Rakon avait accepté un marché qui ne devait normalement pas être accepté, même pour quelques centaines de pièces d’or. L’idée de posséder une belle elfe lui avait fait oublier la peur de l’exécution pendant un certain temps.

Pourtant, avec le temps, il avait commencé à se sentir mal à l’aise. Rakon voulait faire sortir les elfes de la ville le plus vite possible. Cela faisait quelques jours, donc il était malade à l’idée qu’un exécuteur arrive.

Cependant, les membres de [Shackler] secouèrent la tête avec des expressions résolues. Ils semblaient penser que les voleurs allaient les poignarder dans le dos s’ils leur remettaient les elfes, mais c’était agaçant car les voleurs venaient demander plusieurs fois.

« Bon sang, laisse-moi les voir une fois ! » Rakon essaya de rechauffer leur attitude froide, mais il n’y avait rien à faire. Ces gens ne pouvaient même pas être soudoyés. Les subordonnés de Shackler étaient différents des siens.

Wuuuong~ Le vent refroidit sa tête enflammée.

Rakon expira, puis inhala avec surprise, tandis que ses sourcils frémissaient lorsqu’il sentit l’odeur légère du sang dans le vent. Le sang ne venait de personne près de lui. L’odorat extraordinaire du chef voleur avait détecté un ennemi.

Clink. Rakon tourna le poignet et six poignards apparurent presque simultanément. La série d’actions fut très rapide. Les guerriers grimacèrent à son action soudaine, mais il jeta les poignards dans la direction où il sentait le sang. Étonnamment, il visait la position de Théodore !

‘Comment ?!’ s’interrogea Theo par réflexe. Il avait complètement effacé sa présence, mais Rakon l’avait attaqué avec précision. Les poignards heurtèrent la clôture à la hauteur de ses cuisses.

Pyupok ! Pyok Pyupok ! Il y avait le bruit de quelque chose qui volait, et des trous apparurent dans le bois.

Lorsque la clôture s’effondra à la suite de l’attaque, la cachette de Théodore fut révélée. Ce fut alors que les gardes réalisèrent enfin sa présence et sortirent leurs shamshirs. Un éclat rouge rayonna dans les yeux des utilisateurs de l’aura.

Theo fut confronté aux cinq utilisateurs d’aura devant lui. « Hoo, alors on n’y peut rien. »

Au lieu de battre en retraite, il s’avança. Ce n’était pas difficile de s’échapper, mais s’il partait, cela allait alourdir le fardeau de Vince, qui était de l’autre côté. Les expériences des deux personnes à l’intérieur de lui parlaient. C’était une situation où il pouvait gagner.

« C’est un jeune homme. Hé, petit ! Tu as perdu ta maman ? »

Les pommettes de Théodore se contractèrent sous la raillerie de Rakon. C’était une réponse sensible à cette étrange provocation.

‘C’est pire que ce que je pensais ?’ C’était un seul mot qui touchait ses nerfs.

Le même mot semblait différent selon la bouche d’où il venait. Veronica et le voleur barbu l’avaient tous les deux appelé « petit », mais la différence était comme le jour et la nuit.

Cependant, la tête de Theo se refroidit grâce à cette pensée. C’était trop différent par rapport à Veronica. Il y avait cinq personnes devant lui et quatre dans la caserne voisine, soit un total de neuf personnes. Cependant, ils n’étaient pas plus forts que Veronica.

La main droite de Théodore bougea calmement. « Inventaire ouvert. Équipement #3. »

Pendant ce temps, sa main gauche sortit une robe rouge. Veronica le lui avait donné personnellement. Il contenait l’emblème de la Tour Rouge et cinq cercles. La robe était un symbole d’honneur et de force dans le royaume de Meltor.

Tandis que le tissu rouge flottait sur le haut du corps de Théo, les yeux de Rakon s’élargirent alors qu’il réalisait l’identité de la personne devant lui. « Merde, des exécuteurs ont déjà été envoyés ! »

Les méchants de Meltor étaient sensibles à ces vêtements. Contenant une magie défensive et une magie secondaire, ces robes étaient la propriété exclusive des envoyés du champ de bataille. Ce n’était pas un artefact qu’un enfant ordinaire pouvait obtenir.

Finalement, Théodore vérifia ses fentes de mémorisation avant de lever les deux mains.

« Chanson de combat. »

« Sonate de la vitesse. »

« Allegretto.»

Puis il courut à un rythme effrayant dans l’obscurité.

****

À ce moment-là, Vince Haidel sautait entre les immeubles de l’autre côté de l’emplacement de Theo.

Après avoir atteint le 6e Cercle, les capacités physiques de Vince s’étaient améliorées. Ses mouvements étaient identiques à ceux de Théodore quand il utilisait  » La Chanson de combat « .

Paak !

Vince utilisa la chanson de combat en l’air et cacha son corps avec de la magie. Les nombreux guerriers au sol ne pouvaient pas découvrir Vince dans le ciel. C’était la raison pour laquelle les magiciens étaient capables de jouer un rôle actif sur le champ de bataille. Les magiciens pouvaient anéantir les patrouilles de scouts, de sorte qu’un mage de guerre chevronné était la personne la plus efficace sur un champ de bataille.

Parmi les magiciens de rang supérieur, Vince était l’un des meilleurs.

« Ici. » Du ciel, il regarda le point que Canis avait marqué et atterrit sans un bruit.

Vince ne pouvait pas le sentir. Il avait utilisé » Détecter le mal  » en regardant la tente grise devant lui. Il avait l’impression que les guerriers vivaient ici depuis plusieurs années. Vince se souvenait de l’information donné par Canis, et il se sentait mal à l’aise.

Voilà pourquoi il était difficile d’éviter le coup.

Kiiing ! C’était plus rapide que le son. Lorsque la lame déchira l’air, le son sortit un temps plus tard avec la diffusion de l’aura rouge. Le bout du shamshir trancha le cou de Vince, répandant des gouttes de sang dans l’air. Cependant, il ne toucha pas son artère. C’était dû aux réflexes accrus de la Chanson de combat.

Cependant, plutôt que d’être surpris par l’attaque inattendue, Vince murmura comme s’il avait comprit quelque chose, « Hah, c’est donc ce qui s’est passé ».

Un homme sortit de l’obscurité près de la tente. Le turban noir orné d’or était bien distinct. C’était une caractéristique des hommes du royaume d’Austen de la partie nord du continent.

L’homme avait les bras longs, et l’aura rouge brillait autour de ses shamshirs comme une brume. Il regarda Vince de haut en bas et devina précisément l’identité de Vince.

« Mage de guerre de Meltor. »

« C’est exact. Janissaire d’Austen », répondit Vince en mettant sa robe.

L’homme fut plus ébranlé par les paroles de Vince que par sa robe rouge, car le ton de Vince exprimait que Vince était tout à fait convaincu qu’il avait raison.

Tandis que le Janissaire protégeant son identité fermait la bouche, Vince essuyait sa blessure. « Quelle organisation criminelle ferait ça sans peur ? Même s’ils réussissaient à vendre les elfes, ils ne perdraient que de l’argent. Il n’y a pas beaucoup d’idiots qui essaieraient d’acheter des esclaves dans ce pays. Vous n’utilisez pas Meltor comme intermédiaire. Au lieu de cela, vous ne faites que passer. »

« ….Pourquoi penses-tu ça ? » C’était une version grossière de la version officielle, mais le sens était encore clair. Vince n’avait pas l’intention de laisser cet homme survivre, mais il était tenace. Tandis que l’homme reculait, Vince s’avança, faisant un signe de tête vers la tente devant lui.

Il était déjà convaincu que sa supposition était la bonne réponse. « L’elfe qui est retenu là-dedans… Non, n’est-ce pas un ‘haut elfe’ ? »

Les yeux du Janissaire tremblèrent.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

MatPublié le10:38 - Fév 11, 2019

Merci pour le chapitre

Gunts92Publié le11:19 - Fév 12, 2019

Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :