Chapitre 66 : mission d’attaque des esclavagistes #3

Paradmin

Chapitre 66 : mission d’attaque des esclavagistes #3

 

Les hauts Elfes étaient les plus secrètes des espèces elfes, et étaient couvertes de mysticisme. Ceux qui ne le savaient pas pensaient qu’ils faisaient partie du niveau supérieur de l’espèce, mais ce n’était pas tout à fait exact.

Il y avait bien longtemps, le sang d’Arv connut l’atavisme et l’elfe devint un grand elfe.

Leur force naturelle était la raison pour laquelle tous les royaumes convoitaient les hauts elfes et les retenaient en secret.

Une voix basse sortit de la bouche de Vince, « …il y a trois mois. J’ai entendu dire que la rivière Pilarla ligne de vie d’Austen, commençait à se tarir. »

Au cœur du royaume d’Austen, une rivière incroyable coulait à travers le désert. La rivière Pilar fut la force motrice qui permettait au royaume d’Austen de fonctionner comme une nation. C’était littéralement la ligne de vie qui permettait aux habitants du désert de prospérer.

Cependant, la rivière s’était asséchée. Tous les 60 à 100 ans, une sécheresse arrivait et tuait le royaume. C’était un désastre qu’on ne pouvait pas prévoir par magie. C’était la raison pour laquelle la force nationale d’Austen n’augmenta pas au-delà d’un certain niveau. Il y avait toujours une limite puisqu’ils devaient ramasser de la nourriture et de l’eau pour se préparer à la sécheresse.

Cependant, les choses allaient changer si ils avaient un haut elfe.

C’était une conclusion raisonnable. Les hauts elfes étaient une espèce qui enrichissait la nature rien qu’en étant là. Leur pouvoir transformait les marais empoisonnés en lacs clairs et faisait pousser des brins d’herbe dans les montagnes rocheuses. Même s’ils ne pouvaient pas arrêter complètement la sécheresse, la situation dans le royaume d’Austen allait s’améliorer.

En tant que descendants d’Arv, la force innée des hauts elfes était vraiment merveilleuse. En tant qu’élémentaires naturels, ils étaient capables de faire des miracles rien qu’en respirant. Ils nettoyaient le poison et faisaient pousser la végétation, et pouvaient humidifier la terre sèche et faire pousser n’importe quelle culture. C’était difficile même pour le grand élémentaliste Myrdal.

Par-dessus tout, le royaume d’Austen avait besoin d’une justification pour kidnapper un haut elfe car il risquait la colère d’Elvenheim.

« Je ne sais pas combien vous êtes dans ce convoi, mais je sais à quel point vous devez être désespéré pour le déguiser en esclavage. »

« Tu vas encore m’arrêter malgré tout ça ? » L’épée du Janissaire trembla.

Il ne faisait pas partie de l’organisation [Shackler]. Un janissaire méprisait les péchés et aidait les dirigeants avec ses connaissances accumulées. Pour Austen, ils étaient des serviteurs qui obéissaient loyalement à leur chef. C’est pourquoi, il se cacha dans ce royaume avec la conviction qu’il allait finalement arrêter le désastre. La mission devait être accomplie, même s’il risquait sa vie.

Comme Vince gardait cette détermination à l’esprit, il hocha la tête. « Je ne connais pas votre situation. Il vaudrait mieux que je sauve le haut elfe enlevé et que je gagne la faveur d’Elvenheim. »

« Si tu fermes les yeux, le Sultan te revaudra cette faveur. »

« Comme c’est drôle. Tu me demandes de devenir votre complice ? »

Ce serait la perte de Meltor, peu importe comment il y pensait. Elvenheim était différent de la lointaine Austen. Pour un royaume antagoniste à l’Empire Andras, l’émergence d’un nouvel adversaire serait  fatale.

Au contraire, qu’allait-il se passer si Vince sauvait le haut elfe et le ramenait à Elvenheim ? Cela pouvait aboutir à une alliance forte dans cette lutte acharnée. Bref, Austen n’avait rien à offrir à Meltor pour négocier.

« ….je comprends, je vais devoir prendre soin de toi ici. » Le Janissaire comprit ce fait et souleva soudain quelque chose en l’air. Vince essaya de l’arrêter, mais l’action fut trop soudaine.

Piing… Peeng ! Le Janissaire envoya une fusée de détresse.

Il ne pouvait pas permettre à ce magicien de vivre même si cela signifiait qu’ils seraient des ennemis du royaume Meltor. Un royaume faisant face à l’Empire Andras allait devoir éviter une guerre totale avec Austen. Tant que le haut elfe était transféré à Austen, ce ne serait pas grave si sa tête était prise.

« Il est prêt à mourir. Ces types sont ennuyeux. » Vince  fit claquer sa langue quand des flammes rouges apparurent dans ses mains.

Il n’était pas difficile de gérer le Janissaire en face de lui, mais les renforts arrivaient grâce à la fusée de détresse. Donc, cela allait être ennuyeux si Vince ne le tuait pas avant ça. Il devait l’utiliser, même si ce n’était pas encore terminé. Ses six cercles tournèrent  lorsqu’il réalisa qu’il n’y avait pas d’autre solution.

 » Flamme éclatante ! »

« Å℃CE ! »

Les rideaux de la grande finale se levèrent en même temps que la colonne de feu.

***

D’un autre côté, le combat de Théodore touchait à sa fin.

« J’ai l’impression que c’est comme ça. Je comprends. »

En effet, cette expérience était différente de la lutte contre les monstres et les morts-vivants. C’était un combat qui exigeait un timing et des techniques précis. Son corps absorba rapidement les techniques qu’il recevait de Lee Yoonsung. Les techniques étaient basées sur les six concepts du continent oriental.

Swaeeeeek.

Theo se pencha doucement en arrière, et une lame passa juste devant son nez. Il évita à peine les dégâts. Le poing de Théo frappa la poitrine du garde, et le garde se retourna en crachant du sang. Puis la vitesse et la puissance de Théo augmentèrent grâce à la Sonate de Vitesse et à la Rhapsodie de Puissance.

« ÅCÅCG !? »

« C¥Ȼ£ ! »

‘Maintenez l’écart !’ Après s’être criés dessus, les gardes étaient plus vigilants. Deux personnes étaient déjà mortes à cause du magicien. Les cinq utilisateurs d’aura avaient été réduits à trois, alors ils devinrent de plus en plus désespérés.

Rakon comprit aussi la réalité. « Je suis foutu. Ce jeune bâtard est si fort… ! »

Théo était rapide et fort. Si les utilisateurs de l’aura maintenaient la distance entre eux et Théo, ils allaient être attaqués par une puissante magie. Cependant, si ils se trouvaient à bout portant, ils allaient être frappés par d’étranges techniques.

Les poignards dont Rakon était si fier n’avaient aucun sens s’il ne pouvait même pas les utiliser. Bien qu’encerclé, le morveux avait géré la situation comme s’il avait des yeux derrière la tête. Tout ce que Rakon pouvait faire, c’était couper quelques mèches de cheveux.

La chair de poule parcourut le corps de Rakon et il sentit qu’il allait mourir ici.

«Fuis pendant qu’ils gagnent du temps  » Le jugement de Rakon lui dit qu’il devrait s’enfuir pour éviter la mort. Alors qu’il préparait des poignards pour une diversion, d’horribles éclairs surgirent des mains de Théodore.

C’était la magie du 4ème Cercle, chaîne de foudre! La chaîne de foudre, fût amplifiée par trois fois à cause de « Mémoriser », chassant ainsi l’obscurité de la nuit. C’était un éclair magique qui pouvait transformer une personne en cendres en la touchant.

Les deux gardes proches de Théo cessèrent instantanément de respirer, tandis que Rakon, qui s’était retiré de quelques pas, fut touché à la jambe droite.

« Kuaaack ! » Alors qu’il roulait sur le sol, il éprouva une douleur terrible. Rakon pouvait endurer des coups de couteau, mais c’était la première fois qu’il était frappé par la foudre.

Était-ce la douleur la plus atroce que le corps humain pouvait ressentir ? La douleur qui brûlait son système nerveux n’était pas différente de la torture professionnelle. Même boire des potions de cicatrisation coûteuses n’allait pas guérir facilement la plaie.

En fin de compte, de telles lacunes furent fatales pour ceux qui ne connaissaient pas les mages de guerre.

« C’est fini. » pensa Théodore en essuyant le sang sur ses poings. C’était un combat plus ennuyeux que ce qu’il pensait. Ce n’était pas la magie mais le sentiment d’ôter la vie de ses propres mains. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir un peu mal à l’aise, même si c’était inévitable. Ainsi, au milieu du combat, les styles de Lee Yoonsung et d’Alfred s’étaient légèrement mélangés.

Puis Théo pointa son index vers Rakon.

Piing ! C’était la fin du patron qui régnait derrière Bergen. Cependant, au moment où Théo essaya d’enterrer le corps, quelque chose de sombre émergea de Rakon. Avant que Théo ne puisse réagir, l’ombre menaçante fut aspirée dans son corps.

[Une puissante malédiction s’est infiltrée dans ton corps.]

[Gluttony se moque de la malédiction.]

[Le propriétaire de Gluttony n’est pas affecté par la malédiction. La malédiction a été neutralisée.]

Il ne se passa rien. On avait l’impression que Rakon avait essayé de le maudire. C’était l’effet de l’infâme artefact de magie noire, ‘Compagnon de la mort’, mais pour Théo, c’était aussi inoffensif que de boire du lait aigre.

Rakon ne put pas obtenir ce qu’il voulait, et même sa vengeance échoua. Dans un sens, c’était la fin appropriée pour son mauvais karma.

Théo enterra le cadavre inconvenant. Il ne fallut pas longtemps pour que tous les gardes de la deuxième caserne tombent.

***

Le processus fut rapide et réussi.

Les huit gardes qui défendaient les deux casernes ainsi que les hommes de Rakon avaient été vaincus, et les elfes furent libérés. Heureusement, il n’y avait pas d’elfes trop blessés ou épuisés pour bouger. Les esclaves avaient de la valeur, donc ils avaient été manipulés avec soin.

Le problème était pourquoi les elfes, qui avaient été attrapés par les humains, suivaient-ils Théo ?

« Qu’est-ce que c’est ? » Theodore regarda en arrière avec une expression déconcertée.

Il y avait quatre elfes qui le suivaient comme des poussins qui suivaient leur mère. C’était différent des elfes qui traitaient froidement les autres espèces. Ces elfes suivaient les instructions de Théo comme s’il était leur supérieur.

Théo était curieux. Donc, naturellement, il posa la question.

-Nous pouvons sentir l’arôme de la terre que vous dégagez.

-Nous aimons la terre.

– S’il vous plaît, conduisez-nous à cette personne.

…C’était les réponses qu’il entendit.

« L’odeur de la terre, l’amour de la terre. » Il ne pouvait deviner qu’une seule chose à partir de ces mots.

Théo marcha sur le sol et sentit la présence de l’élémentaire de la terre, Mitra.

Cela signifiait-il que sa présence était si grande que le contrat de Myrdal avait obtenu une application inattendue ? On disait qu’il était difficile de se rapprocher des elfes même avec un élémentaire, mais leur attitude semblait être de tenir Théodore en grand honneur.

Cependant, Théo ne savait pas non plus qui était  » cette personne « . La curiosité de Théo finit par l’emporter, et il demanda à l’elfe blond à l’avant de tous les elfes :  » Excuse-moi, qui est cette personne ? « 

« Delphinas de la tribu des feuilles bleus répondra. Cette personne est la bénédiction née dans notre tribu, la lumière de toute vie. Le prophète l’a vu, et le ciel a dansé. »

Théo ne savait toujours pas de quoi Delphinas parlait.  » Peux-tu me le dire plus facilement ? »

 » Tu connais peut-être cette personne sous le nom de ‘haut Elfe’. »

« Ah, je vois… Ah ?! » Théodore fut intrigué par la conversation et entendit un mot qui ne pouvait pas être manqué.

« Haut elfe?»  Il n’avait qu’une petite quantité de connaissances tirées des livres de la bibliothèque, mais il était bien conscient de la valeur de leur existence. Les chances pour qu’un elfe naisse avec une telle mutation était  astronomiquement faible. Dès qu’ils devenaient adultes, ils étaient transférés à Elvenheim et protégés par leur peuple.

S’ils étaient capturés par d’autres espèces, les guerriers d’élite d’Elvenheim se deplaçaient immédiatement.

« Pour qu’un haut elfe soit dans ce lieu… ! »

Si la situation était moins tendue, Théo allait parler un peu plus. Cependant, il semblait que le temps manquait.

Kukukukukukung….

Un redoutable pilier de feu s’éleva au loin. C’était un puissant événement magique qui fit trembler le sol et fit trembler le mana dans l’atmosphère. La puissance de feu d’un magicien du 6e Cercle teignit le ciel noir en rouge. Les elfes tremblaient car ils étaient plus sensibles au mana que les humains, tandis que Théodore s’inquiétait pour son maître.

La bataille de l’autre côté atteignait également un tournant.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

drakPublié le9:31 - Fév 12, 2019

merci pour les chapitres

HiganbanaPublié le11:36 - Fév 12, 2019

Merci pour ce chapitre

C’est cool que Mitra lui donne un bonus de sympathie avec les elfes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :