Chapitre 70 : Haut Elfe Ellenoa #4

Paradmin

Chapitre 70 : Haut Elfe Ellenoa #4

 

C’était une force qui ne pouvait s’appeler autrement que le pouvoir de la vie.

La lumière verte émise par Ellenoa commença à stimuler la vie de tout ce qu’elle touchait. Les feuilles de vigne non mûres éparpillées sur le sol commencèrent à pousser et de petits grains de raisin gonflèrent.

Théodore ne put échapper à la brillance non plus. Il regarda ses avant-bras alors qu’une sensation de chatouillement traversait son corps, puis il fut témoin d’un spectacle étonnant.

« Les blessures sont guéries… ? »

Bien que Theo n’ait pas été grièvement blessé au cours de la mission, cela ne voulait pas dire qu’il n’y avait pas eu de séquelles. Il y avait des contusions peu profondes, des coupures et des lésions musculaires, et certaines parties de sa peau étaient encore piquantes. Il n’avait pas voulu utiliser de potions pour soigner des blessures aussi mineures, alors il les avait laissées tranquilles. Cependant, les blessures et les cicatrices avaient disparu sans laisser de traces.

C’était un rétablissement semblable à celui des prêtres qui utilisaient le pouvoir divin. Une fois que la lumière de la vitalité l’atteignit, les blessures superficielles disparurent, et la fatigue dans son corps devint alors une source d’énergie. C’était la capacité spéciale des hauts elfes, qui avaient hérité de la lignée de l’ancienne espèce Arv. La capacité des hauts elfes était d’amplifier inconsciemment le pouvoir de la nature et de l’accélérer lorsqu’ils étaient utilisés consciemment.

C’était la raison pour laquelle le royaume d’Austen avait cherché Ellenoa comme solution à la sécheresse. Ils pensaient que c’était vraiment possible, c’était pourquoi ils mirent au point un plan d’enlèvement ridicule.

« Maintenant, ce pouvoir de guérison est la conséquence du réveil de Mitra… Donc, si elle se concentre sur la guérison de quelqu’un, elle pourrait être capable de guérir une blessure mortelle en un éclair. » Theo déglutit involontairement.

Le Cardinal d’Aether, la religion connue pour son pouvoir de guérison, pouvait-il créer un miracle comme celui d’Ellenoa ? Théo n’avait jamais rencontré de cardinal auparavant, mais il ne pouvait s’empêcher d’être ébranlé intérieurement par ce spectacle étonnant. Sans cligner des yeux, il fixa Mitra et Ellenoa qui étaient enveloppées d’une lumière verte.

A ce moment-là, la voix d’Ellenoa se fit entendre clairement,[Théodore ?]

Ce n’était pas un son qu’il entendait ; la voix était transmise à travers son cœur. Jusqu’à présent, seuls Gluttony et Mitra lui avaient parlé de cette façon car il n’était pas possible d’accéder à l’esprit d’un magicien qui possédaient de fortes défenses mentales.

Pourtant, Ellenoa parlait directement à l’esprit de Théodore ! Donc, c’était naturel pour Théodore de se sentir effrayé.

[Ellenoa ?! Comment ?]

[J’ai utilisé ta connexion avec Mitra. C’est impossible à moins que je la touche comme ça.]

[Une telle chose est aussi possible.]

En tant que magicien, il n’était pas difficile de comprendre le principe sous-jacent. Si Ellenoa avait de mauvaises intentions, il allait alors être possible d’attaquer directement son esprit. Bien sûr, elle allait être expulsée par Mitra qui réaliserait ses intentions. Mitra ne permettait pas à quelqu’un avec des intentions impures de faire du mal à son contracteur.

Les paroles d’Ellenoa calmèrent Théo.

[ A partir de maintenant, je vais réveiller l’essence de Mitra. Je ne sais pas quel sera l’effet du contrat sur Théodore, alors calme ton esprit.]

[….je comprends.]

Théo ferma les yeux sous sa directive. Sa vision se referma d’abord, puis son ouïe fut coupée quand il s’immergea dans son esprit. Les sensations tactiles qui touchaient sa peau s’estompaient également, et les odeurs qui restaient dans sa bouche et son nez étaient complètement dissipées.

Après la fermeture des cinq sens, son sixième sens allait naturellement s’aiguiser, et les mouvements de ses cercles devinrent plus clairs.

Tandis qu’il admirait l’immobilité, Ellenoa tira sur la poignée. Elle ouvrit la porte à l’intérieur de ‘Mitra’.

* * *

Dans un passé lointain, il existait une époque où les humains n’étaient que des singes qui balançaient des haches de pierre.

Il y avait des existences qui vivaient au-delà des dimensions des êtres vivants. Ils étaient transcendants, respiraient la nature naturellement et prenaient soin de toute vie. Les êtres intelligents leur donnaient des sacrifices, les appelant par le titre de « dieu » et les louant.

Déité….

Les voix de louange les ont appelés dans de nouvelles formes.

[□□□□□, s’il vous plaît soyez compatissant !]

« L’homme cria devant le magnifique autel, et mon nom devint □□□□□. Ma « forme » fut dessinée par eux, et moi, qui avait été libre, fut capturée par le vent. Cependant, je me souviens que c’est moi qui ai accepté leur captivité. »

Pour une raison quelconque, j’ai trouvé cet inconfort charmant.

C’était une vie qui ne pouvait pas résister à quelques mois de sécheresse ; ils ne pouvaient pas dissiper les origines de leur faiblesse.

Ils étaient comme des fourmis comparés à mon pouvoir, mais j’étais enchanté par leurs appels. Les cris de mon nom m’enrichirent.

Personne ne remarqua que c’était une corruption.

Quand ai-je réalisé que la puissance qui m’a valu d’être loué en tant que Mère Terre commençait à décliner ?

Les dieux transcendants commencèrent à se rapprocher de la destruction à mesure qu’ils s’éloignaient de la nature. La force puissante résista longtemps. Leur destin, plus proche de l’homme que de la nature, avait été fixé.

Assez curieusement, les dieux réalisèrent leur propre ego dû aux humains et s’autodétruisirent à cause de cette illumination.

Moi, □□□□□□, n’ai pas pu arrêter ma propre fin non plus.

……

[…Theodore !] À ce moment-là, une voix aiguë fit fuir sa conscience de quelque part.

L’esprit de Théo était ennuyé pendant un moment, mais il se rappela bientôt qui était le propriétaire de la voix. C’était le haut elfe qui lui avait parlé en utilisant la connexion de Mitra.

[Ellenoa ?]

[Oh, tu t’es réveillé ! Je suis contente.] Ellenoa était sincèrement soulagée.

Alors qu’elle réveillait l’essence de Mitra, la conscience de Théodore avait été attirée. En ce moment, Mitra n’était qu’un esprit subordonné, mais elle avait une présence qui dépassait celle d’un roi élémentaire. La conscience d’un humain qui restait à l’intérieur de son essence allait être fondue, comme si elle était tombée dans de la lave.

Heureusement, Théodore s’était échappé avant que cela n’arrive.

[ Cela est arrivé parce que l’affinité de Théodore est trop forte. S’il vous plaît, restez séparés comme vous l’êtes maintenant.]

Grâce à son explication, Théo comprit à quel point la situation avait été dangereuse et prit de grandes respirations. La respiration profonde ne fit rien à son esprit, mais ce n’était pas mauvais pour une auto-hypnose. Theo s’enfonça dans sa respiration.

Puis Ellenoa dit d’une voix forte,[Ralentit ton esprit et regarde vers le bas.]

Il baissa aussitôt les yeux.

[·········] Ses yeux se sont élargis de surprise.

C’était énorme. Une grande montagne d’une taille inconnue se déplaçait sous lui. Le pic perçait plusieurs couches de nuages et de loin il était impossible de distinguer la montagne de la plaine.

Après plusieurs examens, Théo ouvrit la bouche en réalisant ce qu’il regardait. [C’est le prototype de Mitra ?]

Ellenoa répondit sans hésitation.

[Elle est l’essence de l’élémentaire que tu as contracté. Elle est la semence d’une vieille divinité qui existait quelques milliers d’années avant le début de l’âge actuel. La divinité était un symbole d’abondance et de fertilité.] Chaque fois qu’elle parlait, plusieurs scènes apparaissaient dans le flot de souvenirs dans lesquels Théodore était tombée.

À l’exception de quelques érudits, c’était un nom dont plus personne ne se souvenait. Mère Terre qui avait un statut plus élevé que tout autre dieu et qui ouvrit l’ère agricole….

Son grand et divin nom était [Mère Terre, Dmitra.]

Elle était la déesse de la terre qui était vénérée comme Cérès dans certains pays et Déméter dans d’autres.

Dmitra fit pousser les cultures et rendit la terre fertile. Comme elle était la source de la vie et l’être qui régnait sur la terre, elle avait un statut beaucoup plus élevé que les autres dieux. Theo n’avait jamais pensé que l’identité de Mitra était aussi grande.

Theo regarda Mitra inconsciemment.

[——-Ah.]

Elle rencontra ses yeux.

* * *

« Owaaaaaack ! » cria Théo alors qu’il était projeté dans la réalité.

C’était parce que le regard de l’entité géante secoua sa conscience. Bien qu’il n’y ait qu’une faible trace, il était impossible d’établir un contact visuel. Elle était un dieu, un être transcendant, un monstre que même les légendaires magiciens du 9e Cercle devaient vénérer. Le corps de Théo tremblait encore nerveusement à cause du regard.

Theo était tombé de sa chaise et était tombé par terre.

« ….Wow, c’était plus incroyable que je ne le pensais. » La voix d’Ellenoa semblait un peu épuisée.

« Ellenoa. »

« Est ce ta première expérience ? Tu peut avoir des vertiges, alors vas-y doucement… »

« Non, c’est bon. » Il avait déjà vécu cela trois fois auparavant, et c’était en fait sa quatrième fois. Théo s’y était habitué, alors il se leva sans hésitation.

Ellenoa ouvrit les yeux fatigués, mais avant de pouvoir parler, quelque chose courut vers Théo.

Bam !

« Wah ! » Theo fut surpris par l’impact soudain et regarda ses jambes en bas. L’impact ne causa aucune douleur, mais il ne put s’empêcher de froncer les sourcils. Mitra avait grandi plus qu’avant, ressemblant à une poupée de terre un peu maladroite. Elle avait atteint la longueur de la tête de Theo.

[Deo!] En plus, elle l’appelait par son nom avec une prononciation maladroite.

« M-Mitra ? »

[Oui ! Midra !]

L’image de Dmitra disparut, et la petite fille revint.

Tandis que Théo la caressait d’une expression soulagée, Ellenoa dit : « La cérémonie a été un succès. Maintenant, Mitra peut exercer le pouvoir d’un lieutenant élémentaire. Comme tu peux le voir, elle a la capacité de grandir davantage. »

« La croissance… c’est ça ? » Il pouvait certainement sentir que le pouvoir de Mitra avait doublé.

Auparavant, il devait limiter l’utilisation de la magie de la terre aux choses efficaces, mais maintenant il pouvait utiliser quelques tours en plus. Cependant, Théo était heureux de voir la petite et mignonne Mitra. Un élémentaire de cette taille n’était pas encombrant.

« Tu ne devrais pas devenir plus grand que moi. Compris ? »

[Oui ?] Mitra inclina la tête avec une expression confuse, tandis que Ellenoa comprenait les paroles de Théo et souriait.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

3 commentaires pour l’instant

MehlrothPublié le2:32 - Fév 16, 2019

Merci pour le chapitre

Gunts92Publié le2:45 - Fév 16, 2019

Merci pour le chapitre 🙂

HiganbanaPublié le10:47 - Fév 16, 2019

Merci pour ce chapitre

Si mignonne!!!🤤Elle me rappelle gnome dans « The gamer ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :