Chapitre 17 – Notre Sunbae-nim a fait cela? (1)

Chapitre 17 – Notre Sunbae-nim a fait cela? (1)

Traduction : Eclipse                         Edition : Ludivine59


Artpe descendit l’escalier menant au 35ème étage. Il grinça des dents, alors que le donjon ne montrait aucun signe de fin.

« Quel genre de donjon est-ce!? »

« Est-ce que tous les donjons ne sont pas comme ça, Artpe? »

Les yeux innocents de Maetel brillaient alors qu’elle posait la question. Elle avait tiré la plus courte paille en entrant dans ce donjon brutal en premier. Cependant, elle ne connaissait pas les donjons. Elle ne s’était pas fatiguée de cet endroit, et elle ne s’était pas plainte. Elle possédait une vertu essentielle nécessaire en tant qu’exploratrice de donjon …

« Mmm. Ce que j’essaie de dire, c’est … »

Artpe ne pouvait pas dire si c’était une bonne chose ou non. Par conséquent, il évita de donner une réponse en lui caressant la tête. À son tour, les yeux de Maetel se plissèrent de plaisir comme si elle était un chat. Mycenae avait laissé son chariot pour les regarder. Elle avait un regard doux dans ses yeux alors qu’elle parlait.

« On dirait que vous dressez un animal, client. »

« Tais-toi. Je veux 245 pièces d’or. »

« Vous avez dit que vous me le vendriez pour 230 pièces d’or il y a un instant !?»

« Le prix des articles n’est pas fixe. Le prix peut varier en fonction de ma condition ou si l’autre personne est impolie. Voyons voir … En ce moment, ça devrait être 247 … »

« Deux cent quarante-cinq pièces d’or! Je vais l’acheter! »

À ce rythme, Mycenae savait que le prix pourrait encore augmenter, alors elle poussa rapidement l’argent vers lui.

« Voilà. »

« Koo-ooooooooooh.»

Artpe sourit en lui remettant l’objet. Mycenae utilisa sa magie d’observation pour vérifier l’objet et elle laissa échapper un gémissement.

« Kook. Comme prévu, c’est une très bonne arme … Votre capacité à évaluer les articles est vraiment étrange. Cela me donne envie de vous recruter dans la société Anywhere. »

« Tu ne vas pas me voler Artpe, ajumma! »

« Je ne suis vraiment pas une ajumma! »

Maetel, qui se tenait là comme un agneau, cacha rapidement Artpe derrière elle. Puis, elle montra ses dents à Mycenae. On se demandait si elle était un chien ou un autre type d’animal dans sa vie antérieure. Artpe tapota Maetel, qui était sérieusement inquiète.

« Même si je voulai y aller, je ne le pourrai pas. Ne t’inquiètes pas à ce sujet. Quoi qu’il en soit, si vous vendez cet article à qui que ce soit, vous ne pourrez pas gérer les conséquences. Faites attention. »

L’identité de l’artefact remis à Mycenae était une Hallebarde d’or qui contenait la malédiction de la folie.

Cela accélérait la destruction de l’esprit de l’utilisateur, et attaquerait tous les ennemis et alliés.

Cependant, Maetel avait déjà le contrôle de sa compétence Berserk, donc c’était une arme inutile pour elle. De plus, l’arme était trop lourde pour Artpe.

Cependant, ce serait une option attrayante pour la plupart des aventuriers ou des mercenaires. L’arme conduirait l’utilisateur sur le chemin de la destruction, mais l’ambition poussait les gens à prendre de telles armes. C’était un trait inhérent à tous les humains.

« Hoo hoo. En tant que commerçant, mon devoir est de le vendre à un prix élevé. Il ne m’est pas possible de déterminer qui devient le propriétaire d’un article. »

« Vous êtes un commerçant sans scrupules. »

Artpe laissa échapper un rire amer alors qu’il sortait 100 pièces d’or de sa poche et il les poussa vers Mycenae. Elle savait déjà ce qu’il demanderait. Mycenae ne répondit pas et elle prit l’argent. Puis elle prépara les potions, l’eau et la ration.

L’année dernière, elle était apparue chaque fois qu’ils allaient à l’étage suivant. Elle avait monopolisé le commerce avec eux alors qu’ils déménageaient du 6ème étage au 34ème étage. Ce type de commerce était presque automatique.

« Excusez moi, client. »

Elle rassembla des objets d’une valeur de 100 pièces d’or. Mycènes posa une question en divisant les articles entre Artpe et Maetel.

« Quelle est l’identité de ce donjon? Pourquoi continue-t-il comme ça? Est-ce qu’il y a peut-être un tunnel menant au monde des démons à la fin? »

« Nous explorons cet endroit pour trouver cette réponse. »

« Vous ne pouvez pas imaginer une conjecture en utilisant votre capacité? »

Mycènes avait une expression vraiment surprise sur son visage. Artpe renifla.

« Je pense que vous avez une opinion trop élevée en ce qui concerne mes capacités. »

« Au fur et à mesure que le nombre d’étages s’agrandit, les articles qui sortent sont de plus en plus à mon goût. De mon point de vue, cela ne me dérangerait pas si le donjon continue sur 100 autres étages … Pourtant, il est clair que ce donjon n’a pas été formé naturellement. Vous l’avez probablement déjà deviné, non? »

« Oui. »

Artpe acquiesça de la tête de manière égoïste. Puis il baissa les yeux vers l’escalier menant au 35ème étage.

Les goules qui étaient à 2 niveaux plus élevées que celles du 34ème étage les attendaient probablement à l’étage suivant. Sinon, il y aurait une augmentation d’un seul niveau et de nouveaux monstres pourraient apparaître.

« Ce donjon a été créé par quelqu’un avec un objectif clair en tête. Il est vrai et certain que nous ne sommes pas tous deux des concurrents compatibles avec cet objectif. »

« Normalement, on chercherait généralement l’histoire de la région pour obtenir des indices sur le donjon. Si vous voulez faire une telle recherche, je peux le faire pour vous. J’accepterai volontiers une commission pour faire des recherches sur l’histoire de cette région …»

« Je te verrai plus tard, ajumma.»

« Je savais que tu répondrai de cette façon.»

Mycenae grommela alors qu’elle s’en allait. Elle avait encore perdu. Elle avait accepté la perte nette, en disparaissant à côté de la lumière.

Cependant, après l’avoir renvoyée, ses mots le firent reprendre ses pensées.

« L’histoire de cette région … …»

Selon ses connaissances, cette région était l’endroit où le héros était né. Il n’y avait rien eu de spécial. C’était un endroit où il y avait une ville normale près de la montagne. Il savait par sa vie passée que rien ne s’était passé ici.

D’un autre côté, comment pourrait-il n’y avoir rien ici? Même maintenant, il était dans un étrange donjon fabriqué par quelqu’un.

Peut-être que cet endroit était caché? Et si cet endroit était protégé des yeux du héros et du roi des démons?

Dans le passé, le héros n’avait pas voulu profaner les tombes, car elle avait été élevée correctement par sa famille. Cela aurait pu aussi être le fait qu’elle avait été rapidement envoyée au palais royal, comme si elle était une statue de verre fragile. Au final, elle n’avait pas découvert cet endroit. Y avait-il un énorme secret caché ici?

«Que s’est-il passé ici dans le passé? Est-ce que quelque chose d’important est arrivé ici? »

Il n’avait aucun moyen de le savoir. Même si Artpe avait la capacité de lire tout, il ne pouvait pas voir le passé à une époque où il n’était pas vivant. C’était impossible.

Par contre, si une telle chose était possible …

« Artpe … ..? »

« …..ce n’est rien. »

Maetel regardait son visage d’un air inquiet. Artpe secoua la tête pour oublier de telles pensées et il lui répondit. De manière inattendue, Maetel semblait légèrement mélancolique.

« Ton visage était incroyablement sérieux et fringant. »

« Hmmph. Ce genre de mots doux ne fonctionnera que contre les quatre rois célestes de l’armée du roi démon. »

C’était pourquoi de tels mots marchaient sur lui. C’était un coup direct. Artpe laissa échapper une toux en essayant de cacher la plénitude qu’il ressentait dans son cœur.

Il ne savait pas ce qui apparaîtrait devant eux. C’était quelque chose qui ne pouvait être confirmé que si on le voyait avec les yeux. Il savait également que la priorité de ce donjon avait changé lorsqu’il avait découvert comment le donjon était structuré.

En d’autres termes, ils étaient trop loin pour reculer maintenant.

«Dans ma vie antérieure, le héros a perdu cinq ans de sa vie au château. Nous avons beaucoup de temps à perdre. »

Bien sûr, même si Artpe avait utilisé tous les types de méthodes pour se concentrer sur la montée de niveau, il était difficile de savoir s’il aurait pu obtenir un meilleur résultat.

Ils auraient manqué une horde de squelettes liés par une magie rare appelée Lien de Sauvegarde. Ils auraient manqué le précieux EXP, et les artefacts reçus en récompense. Ils n’auraient pas accumulés autant de fortune.  

Le facteur qui avait fait pencher la balance était le fait qu’Artpe et Maetel étaient capables de développer autant de compétences de haute qualité ici. C’était fou. S’ils n’avaient pas pris ce donjon comme premier point de départ, il se demandait s’ils auraient pu développer des compétences comme Berserk et Mana Link.

Même s’ils continuaient à rester dans le donjon pendant cinq ans, cela ne gênerait pas leur développement.

Ah! Bien sûr, je dois sortir d’ici et trouver ces endroits le plus rapidement possible…

Artpe possédait les souvenirs de sa vie passée, il avait donc plusieurs avantages significatifs qu’il pouvait acquérir pour lui-même. Il parlait de livres de sorts de grande magie, de ruines antiques et autres.

Bien qu’Artpe se soit battu au sein du donjon, il avait fait un classement pour les objets qu’il irait chercher en premier. Il gagnerait suffisamment de niveau dans ce donjon et il serait capable de voyager à travers le monde sans crainte. Ils commenceront à voyager selon la liste qu’il avait établie.

C’est pourquoi ils n’avaient pas le temps d’hésiter ou de revenir sur ce qui s’était déjà passé. Peu importait ce qui les attendait. Ils avanceraient. C’était la volonté de Maetel et d’Artpe même si leur destination était différente!

Après avoir facilement vaincu le roi des démons, il aurait les moyens d’élever des vaches à la campagne. A cette époque, il aurait fini avec Maetel! Il se fichait de savoir si elle voulait devenir la reine d’un pays, ou le pape d’une religion qu’elle avait construite. Elle était libre de faire ce qu’elle voulait!

A ce moment là, Artpe et Maetel auraient une vie saine et aisée. Dans l’immédiat, ils devront passer ce donjon sans complications.

« N’es-tu pas fatigué, Maetel? Allons-nous descendre après avoir dormi? »

« Je ne suis pas fatigué, Artpe. Et toi, Artpe? Veux-tu utiliser mes genoux comme un oreiller? »

« Je ne suis pas fatigué aussi. »

« Tsk. »

Maetel grogna comme si elle n’était pas satisfaite de sa réponse. Artpe amena Maetel au 35e étage du donjon.

À ce moment, une puissante vibration secoua le donjon. Accompagnant le tremblement, une voix humide et moisie pouvait être entendue dans leurs oreilles.

[Ce test est maintenu depuis très longtemps.]

« C’est une introduction assez inquiétante! »

C’était comme si une figure légendaire était sur le point de sortir de l’obscurité si elle faisait un pas en avant. C’était les mots d’un être qui laisserait tomber les aventuriers en enfer!

« Hé, revenons un instant.»

[Refusé.]

Quand il entendit la phrase d’introduction émanant de l’obscurité, Artpe sut immédiatement que quelque chose n’allait pas. Il ordonna rapidement une retraite dès qu’ils montèrent sur cet étage. Cependant, le retour au 34ème étage était bloqué.

[Vous, les salauds, vous n’êtes autorisé qu’à aller de l’avant.]

« Tu parles un très bon jeu … Ooh? »

Artpe claquait sa langue en essayant d’utiliser son mana. Cependant, les torches montées sur le mur s’allumèrent dans l’ordre à partir des torches les plus proches. La lumière du feu révéla la disposition du 35ème étage. Artpe gémit quand il les vit.

« ….fou. »

« Regardez-les, Artpe …»

Ils étaient sur une très grande place et il y avait un très, très, très, très, très, très grand nombre de chevaliers blindés remplissant la place. Les chevaliers blindés étaient beaucoup plus dominateur par rapport aux Ghouls. Il était évident que des morts-vivants étaient dans l’armure.

[Nous vous attendions, destructeur de règles.]

[Marmot insolent. Vous êtes le gamin à la langue de miel qui défie la logique.]

[Votre jugement est proche.]

Même dans la mort, ces êtres n’avaient pas oublié la volonté et les techniques gravées dans leurs corps. C’étaient des chevaliers qui avaient le sens de soi. Ils étaient des chevaliers de la mort. Tous étaient puissants et ils étaient tous au-dessus du niveau 150. Ils étaient 500.

Si un groupe normal de niveau 120 devait combattre ce groupe, la possibilité de gagner était incertaine.

Celui qui était en tête leva son épée bâtarde vers Artpe alors que son casque vibrait.

[Vous avez causé le déshonneur à nous tous. Vous avez corrompu le héros pur en crachant sur notre intention. Vous avez méprisé notre pouvoir. Votre volonté égarée est maintenant enfermée dans un corps puissant, et le pire des situations s’est produit. Vous vous êtes moqué du destin. Vous avez connecté des choses qui ne devraient pas être connectées et vous avez coupé des choses que vous n’auriez pas dû couper.]

Tous les chevaliers de la mort suivaient celui qui était en tête alors qu’ils pointaient leur épée vers Artpe. Pendant tout ce temps, ils n’avaient pas montré beaucoup d’hostilité envers Maetel. Ils avaient dirigé toute leur haine vers Artpe, comme s’il était leur ennemi mortel. Cela contrariait Artpe.  

Ces salauds avaient rapidement évalué la situation!

[Pourtant, nous ne pouvons pas nier le fait que vous êtes un héros. C’est pourquoi nous vous donnerons cette dernière chance. Si vous prenez ce dernier test correctement, nous croirons en cette réalité qui a été retournée. Nous ferons confiance à l’espoir qui jaillit dans l’obscurité et qui entraînera des changements dans l’avenir. Nous allons nous rendormir.]

« Non, tu ne dois pas vraiment croire en moi. »

Un sentiment inquiétant augmentait avec le temps. Artpe prépara la seule magie qu’il possédait. Il se prépara à utiliser Hyper Frottement, puis il saisit l’épaule de Maetel. C’était un signal pour qu’elle se prépare pour la bataille. Il lui avait également dit de faire attention à leurs ennemis.

« Ne t’inquiète pas pour ça, Artpe. »

Même dans une telle situation, l’expression de Maetel était calme. L’année dernière, ses caractéristiques avaient considérablement évolué. Elle avait déjà l’air d’un ange, mais son beau sourire la faisait ressembler à un archange. Elle rassura Artpe.

« Je protégerai Artpe. Artpe va me protéger en retour? »

« ….Oui. Je compte sur toi. »

Le bouclier sur le dos d’Artpe se leva dans les airs. Il avait seulement dû réparer deux fois le bouclier en descendant du 6ème au 35ème étage. C’est pourquoi le bouclier n’avait pas été remplacé par d’autres armes. C’était un artefact rare qui donnait une malédiction faible à ce qu’il touchait. S’il était avec le bouclier, il n’y avait rien à craindre!

[Lorsque la bataille commencera, il pourrait utiliser des tactiques trompeuses pour nous affronter.]

Cependant, les ennemis qu’il affrontaient étaient extrêmement résolus à se défendre contre la guerre mentale.

[C’est pourquoi nous forcerons l’activation du test final afin que vous puissiez y faire face.]

« Euh, hey … Attendez un moment, les gars. »

Artpe essaya de parler quand il réalisa ce qu’ils allaient faire, mais les chevaliers de la mort se contentèrent de jeter un coup d’œil à Artpe alors qu’ils plongeaient leurs épées dans leurs cœurs. Leur Mana afflua! La restriction du Lien de Sauvegarde empêchaient d’attaquer ses camarades, mais il semblait que le suicide était possible!

En faisant face à cela, Artpe cria sous le choc.

« Vous les bâtards serez pénalisés même si vous vous tuez! »

[Nous sommes déjà des morts-vivants!]

Les 499 chevaliers de la mort s’étaient effondrés sur place. L’énergie oppressive de chacun des chevaliers de la mort alla vers l’unique chevalier de la mort qui se tenant au milieu.

Cela arrivait quand Artpe et Maetel voyaient cette scène ridicule.

[Je suis prêt, héros.]

Le pouvoir des chevaliers blindés était réuni en un seul être et «Il» renaissait comme un horrible cauchemar. Il fit une déclaration en montrant son épée longue vers les deux héros.

[Le test va commencer.]

Sunbae : veut dire à peu près senior comme sempai en Japonais. Le nim c’est pour marquer le respect comme le -san ou le -sama.

 Chapitre précédent                                          Chapitre suivant                                                                                    

2 commentaires pour l’instant

MatPublié le8:34 - Août 5, 2018

Un peu de challenge !

MehlrothPublié le1:26 - Août 9, 2018

Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :