Chapitre 20 – Notre Sunbae-nim a fait ceci? (4)

Chapitre 20 – Notre Sunbae-nim a fait ceci? (4)

Traduction : Eclipse                                                  Edition : Ludivine59


« Comme prévu, vous avez terminé cet étage en quelques jours. La société Anywhere a toujours …. Hein? »

Mycenae fit son entrée alors qu’elle donnait une salutation animée. Cependant, ses yeux se retournèrent quand elle réalisa que le donjon était complètement différent d’avant. Il n’y avait pas d’escalier qui montait ou descendait. Il n’y avait qu’une place et le plafond du donjon, qui descendait lentement. Et…..

Elle vit les deux gosses prendre une douche à l’intérieur de la fontaine placée au milieu de la place.

« …. une malédiction a peut-être réduit votre capacité mentale?»

Elle se demandait s’ils avaient perdu la tête. Elle voulait poser la question avec le plus de tact possible. Bien sûr, il était inutile de parler d’Artpe. Il laissa échapper un grognement alors qu’il regardait Mycenae avec mépris dans les yeux.

« C … c’est quoi, client? »

« Hein? Kyahhhhhhhk! »

« Je veux du savon et des sous-vêtements propres. Je les veux pour Maetel et moi. »

Quand Mycenae apparut, Maetel cria alors qu’elle se penchait pour cacher son corps. Artpe resta invaincu. Il était confiant en jetant la pièce d’argent vers Mycenae. Il donna une liste de ce dont il avait besoin.

Comme ils n’avaient pas été en mesure de sortir du donjon au cours de l’année écoulée, Mycenae comprit pourquoi Artpe et Maetel connaissaient la forme nue de l’autre. Cependant, elle ne s’attendait jamais à ce qu’il soit aussi audacieux devant elle! Le visage de Mycenae rougit légèrement.

« Vous êtes un client vraiment désagréable. Une pièce d’argent ne suffira pas! »

« Oui, c’est pourquoi je vous en donnerai une deuxième.»

« Attends un moment, client.»

Artpe utilisa une forme très faible d’Hyper frottement. C’était un frottement doux, c’était comme si le sortilège le frottait. Il appliqua du savon et il frotta automatiquement son corps. Quand Maetel vit cela, elle le harcela jusqu’à ce qu’il utilise le sortilège sur elle.

« Tsk. ok, viens ici.»

« Ah-hee. C’est chatouilleux. Hee-hee-hee-heek. »

« Il n’y a vraiment rien qu’on ne puisse pas faire avec la magie … ..»

Pendant un moment, Mycenae pensa à repartir, mais la vue du corps brisé du chevalier de la mort lui pesait lourdement.

Même si elle ne l’avait vu que quand il était mort, Mycenae pouvait se faire une idée approximative de son pouvoir, et du mana qui était restée dans le cadavre. Le chevalier de la mort pouvait devenir un gros lot par rapport aux autres monstres de ce donjon.

De plus, s’il n’y avait pas d’escalier menant vers le bas, cela signifiait qu’ils étaient arrivés au bout du donjon. En d’autres termes, ce monstre était le patron de tout le donjon. C’était le boss du donjon!

« Est-ce que tu vas me vendre quelque chose? »

« Attendez qu’on finisse de se nettoyer. »

« Je pense que la fontaine sera polluée avant que vous puissiez vous laver, client. »

En vérité, ils n’avaient pas été en mesure de laver correctement leurs corps depuis un an. Heureusement, l’accumulation de crasse sur leurs corps avait été balayée chaque fois qu’ils étaient montés en niveau. Ils avaient survécu en s’appuyant sur ce mécanisme.

Artpe et Maetel lavaient bien leur corps. Il leur avait fallu exactement deux heures pour terminer la tâche. C’était comme s’ils renaissaient. Ils avaient même utilisé le savon pour laver leurs équipements en tissu. Ils les avaient lavé avec acharnement lorsque des bulles s’étaient formées. Artpe portait les sous-vêtements que Mycenae lui avait donnés, et il sécha sa robe avec le mana avant de la porter. Puis il s’assit par terre.

« Hoo. J’ai enfin l’impression d’être à nouveau humain. »

« Maintenant que vous vous êtes lavé, vous semblez être un peu …. Non, vous êtes très beau. Si vous grandissez un peu plus, vous allez faire pleurer beaucoup de femmes. »

Artpe renifla en rejetant les mots de Mycenae. Il avait vérifié comment allait Maetel. Comme prévu, elle avait déjà mis tous ses vêtements. Elle grognait en regardant Mycenae.

Pensait-elle que Mycenae visait Artpe? Maetel avait toujours agi de manière stupide. Artpe laissa échapper un soupir, et il frappa légèrement son front.

« Allons voir. »

« Oui! »

Les regards d’Artpe, Maetel et Mycènes se dirigèrent vers le cadavre du chevalier de la mort. Artpe n’hésita pas à tirer son mana vers le cadavre.

Une lumière brillante s’éleva dans les airs et, à mesure que la lumière diminuait, trois artefacts se révélèrent. Quand Maetel vit l’un d’eux, elle poussa un cri avec une lumière brillante dans ses yeux.

« C’est une longue épée! »

« C’est la tienne. »

« Yay! »

La longue épée ressemblait à celle utilisée par le chevalier de la mort. Cependant, celle-ci semblait plus net et plus durable. Elle avait même la capacité de prendre le mana de l’utilisateur pour le tirer vers un seul endroit. C’était un artefact incroyablement grand. Cela avait fait disparaître la faiblesse de Maetel qui n’avait pas d’attaque à longue distance.

Le seul inconvénient était le fait que le niveau nécessaire pour l’équiper était assez élevé. Il fallait être au niveau 150 …

[Maetel]

[Niveau: 154]

« Excellent, Maetel. Je n’ai plus de mots pour décrire ton statut de triche. »

« Ee-hee-hee. Si tu me loue tellement, je serai gêné. »

« Ce n’était pas un compliment. »

Artpe regarda son propre reflet à la surface de l’eau. Il vérifia son propre niveau.

Il était au niveau 145. Il avait presque réalisé un miracle en élevant son niveau à 145, mais il était clairement inférieur à Maetel, qui avait franchi la barre des 150. Il ne s’était pas comparé favorablement à elle.

Il pensait à  cela depuis le début, mais il n’avait pas vu comment le roi démon pouvait prendre le contrôle de ce monde. La probabilité était inférieure à 50%. Dans leur vie passée, à quoi pensaient-ils en gardant un tel talent au sein du palais?

« Client. Le casque….»

« Je savais que ajumma le convoiterait.»

De l’autre côté, les yeux de Mycenae étaient fixés sur un casque qui ressemblait à ce que portait le chevalier de la mort. Il avait l’air incroyablement solide et c’était un artefact qui convenait parfaitement pour atteindre son objectif initial de protection de l’utilisateur.

Oui, s’il était honnête, le casque était un bien meilleur artefact que la longue épée. Toutefois…..

[Casque du chevalier de la mort vengeur]

[La malédiction transformera le porteur en un chevalier de la mort de haut rang. Quand on équipe le casque, toutes les émotions et tous les processus de pensée seront amplifiés. Le mana, les compétences et les sorts du porteur seront transformés en attributs sombres, et ils seront amplifiés. Le porteur grandira en suçant l’énergie de la mort.]

C’était l’élément maudit par excellence. C’était un objet maudit ridicule qui pouvait faire tomber une ville entière si on ne faisait pas attention. Artpe était consterné alors qu’il se tournait vers Mycenae. Il lui posa une question.

« Tu veux vraiment acheter ça, ajumma? »

« Nous, dans la société Anywhere, croyons fermement que les objets ne sont pas capables de posséder le péché. C’est le rôle des gens. »

Les yeux de Mycenae avaient refusé de quitter le casque. Elle savait que c’était un objet maudit, pourtant elle était sûre que c’était un article qui pourrait lui rapporter des bénéfices. Ses yeux étaient les yeux d’un marchand.

Bien sûr, Artpe était au courant de la cupidité ressentie pour les biens et la richesse. C’est ce qui faisait qu’un marchand était un marchand … Néanmoins, il avait vu le monde grâce à sa capacité ‘Lire toute création’ dans sa vie passée. Le monde avait toujours fait couler du sang, à cause des trésors.

Il avait toujours été entouré de mer de sang grâce à ses capacités. C’est pourquoi les trésors ne lui plaisaient pas beaucoup.

« Il pourrait arriver un jour où vous le regretterez. »

« Ne vous inquiétez pas pour moi, client. Je peux ne pas ressembler à ça, mais j’ai vécu très longtemps. »

Oui, il semblait que ses mots ne marchaient pas avec elle, parce qu’il était jeune. Elle était le genre de personne qui ne comprenait pas avant d’avoir vécu une grande épreuve.

Artpe haussa les épaules en lui tendant le casque. Mycenae fit un sourire en prenant le …

« 780 pièces d’or. »

« Eek! »

« Je sais que vous allez le vendre pour plus de 1000 pièces d’or. Ne vous en faites pas trop. Donnez-moi juste l’argent. »

« Vous êtes jeune et vous êtes coincé dans ce donjon depuis un an. Alors, comment êtes-vous si bien informé sur les prix du marché !? »

En fin de compte, elle prit le casque. Ses mains tremblaient lorsqu’elle lui tendit la pochette contenant l’or.

« Un sort magique de grande dimension a été placé sur cette pochette. Le prix de cette pochette est de 50 pièces d’or, alors j’ai placé 730 pièces d’or à l’intérieur. Vous ne voulez probablement pas transporter la totalité des 780 pièces d’or . S’il vous plaît, fais-moi une faveur en prenant cette affaire! »

« D’accord. Je vais le négliger. »

C’était une simple pochette en cuir, pourtant elle valait 50 pièces d’or! Les yeux de Maetel tournèrent, mais Artpe ne montra aucune surprise. Il prit la pochette.

En vérité, il possédait une autre pochette dimensionnelle. Il y avait environ 400 pièces d’or dans cette poche. Leur groupe possédait maintenant de l’argent : à peu près 1 200 pièces d’or.

« Donc, il ne reste qu’une seule chose. N’est-ce pas juste un œuf? »

« Ajumma. Est-ce que ça ressemble vraiment à un œuf normal? »

La longue épée et le casque étaient des artefacts bien adaptés au chevalier de la mort. Cependant, tout le monde avait du mal à accepter que le dernier objet ait été déposé par un chevalier de la mort.

C’était un œuf petit, noir et de forme ovale. Quand on le touchait, on pouvait sentir le pouls de la vie à l’intérieur. La bouche de Maetel salivait en la regardant.

« Tu penses que ça va être savoureux, Artpe? »

« Je veux que tu y penses comme quelque chose donné par le Chevalier de la mort. Veux-tu le manger quand tu le sais? »

« J’ai faim! »

Avait-elle vraiment envie de le manger? Artpe laissa échapper un soupir en tapant Maetel sur son front. Puis il rangea l’œuf.

« C’est un oeuf du chaos né artificiellement grâce au lien de sauvegarde. Il est ridicule de penser que la mort a pu donner la vie, mais … Étant donné que le lien de sauvegarde avait rarement été utilisé à travers l’histoire, il est difficile d’en arriver à une conclusion définitive. »

Ce serait amusant si un chevalier de la mort sortait de l’œuf du chaos. Cependant, ce n’était pas ça.

Il l’avait soigneusement regardé avec sa capacité, mais la seule information qu’il pouvait glaner était son nom. Fondamentalement, il ne saurait pas ce qui va naître, jusqu’à ce que l’œuf du chaos éclot.

« Qu’en sera-t-il né? Si Artpe et mon amour peuvent … »

« Je ne sais pas à quoi tu penses, mais cela n’arrivera pas. »

« Heeng. Artpe, arrête d’être méchant avec moi. »

Il n’avait aucune idée de la manière dont il devait l’incuber. Artpe décida de le mettre dans la poche intérieure de sa robe. Si ça se cassait, c’était son destin. À ce moment-là, il allait juste faire des œufs brouillés avec!

Tous les objets laissés par le chevalier de la mort avaient été collectés. Leurs niveaux avaient augmenté et leurs compétences s’étaient développées. Maintenant, ils avaient équipé leurs équipements sur leurs corps propres. Artpe se sentit rafraîchi en agitant sa main vers Mycenae. Il lui disait au revoir.

« Tu peux y aller maintenant, ajumma. Vous avez acheté tout ce que vous vouliez. »

« Pourquoi irais-je? La récompense la plus importante du donjon est encore à venir. »

Mycenae continuait à regarder la fontaine placée au milieu de la place.

Artpe et Maetel avaient gaspillé beaucoup d’eau en s’y lavant, mais la fontaine continuait à pomper de l’eau claire depuis un endroit inconnu. Il semblait que Mycenae croyait qu’il y avait un secret à l’intérieur.

« Je ne vais pas abandonner.»

« Comme toujours, je veux juste acheter des articles à un prix équitable …»

« Ajumma.»

Artpe sourit gentiment. Mycenae avait remarqué ce fait auparavant, mais son charmant sourire ne devait pas exister sur le visage d’un enfant de treize ans.

« Je te reverrai la prochaine fois.»

« Heh … ..»

Pendant un bref instant, elle avait été fascinée par son sourire. Cependant, elle retrouva son esprit quand elle entendit la voix froide qui sortait de la bouche d’Artpe.

Ses joues se gonflèrent et elle frappa son chariot. Elle cria vers lui.

« Ha. Je ne peux vraiment pas gagner contre toi. D’accord. Je dois juste partir, non? S’il vous plaît prenez soin de la compagnie Anywhere à l’avenir! Tsk! »

Mycenae avait disparu de l’endroit où elle se trouvait. Maetel grommela en regardant l’endroit où Mycenae avait disparu.

« Je n’aime pas cette ajumma.»

« Cette ajumma n’est ni bonne ni mauvaise. Elle n’est qu’un commerçant qui met le profit avant tout. Nous avons pu nous ravitailler sans trop de soucis grâce à cette ajumma. De plus, nous avons pu obtenir un prix décent pour les articles que nous avons vendus. »

En fait, il avait reçu une somme très généreuse, mais Artpe ne voulait pas aborder ce sujet ici. Il se dirigea lentement vers la fontaine.

Oui, l’intuition de Mycenae était bonne. Il était probable que tout ce qui restait dans le donjon était rassemblé à la fontaine. C’était probablement la vraie récompense donnée aux héros, qui avaient surmonté tous les tests.

Ils avaient utilisé une méthode frauduleuse pour réussir le test, mais ils l’avaient réussi. Il était temps pour eux de voir le fruit de leur épreuve qui durait depuis un an.

« La fontaine a été mise là pour nous tromper. L’entrée est en dessous. La récompense est également placée en dessous. »

« Il y a quelque chose en dessous? Ne devrait-il pas y avoir que le sol en-dessous? »

« D’où pense-tu que l’eau vient ?»

Artpe sourit en donnant des instructions à Maetel.

« Détruisons la fontaine. »

« Oui! »

Maetel n’était confiante que lorsqu’il s’agissait de détruire des choses. Elle répondit énergiquement en levant son épée nouvellement acquise. Elle y  concentra son mana.

Son niveau était supérieur à 150, elle possédait donc un bassin suffisant de mana en elle. Elle n’avait pas besoin d’être liée à Artpe.

« Sensationnel. Je peux sentir mon mana se rassembler au bout de mon épée. »

« Prêt,  tirez! »

« Eh-eet! »

La longue épée était noire, mais lorsqu’elle rassembla son mana dans l’épée, elle laissa échapper une lumière dorée. C’était la même couleur que les cheveux de Maetel.

L’énergie jaillit de la pointe de l’épée, et vola en ligne droite vers la fontaine. L’énergie toucha la fontaine et la détruisit facilement. Un couloir caché avait été révélé.

Ils ne s’attendaient pas à un autre espace souterrain, mais c’était un grand espace où les gens pouvaient résider. L’eau souterraine claire englobait et coulait autour de l’espace. Une surface de pierre propre et raffinée recouvrait le couloir.

Il y avait un seul autel placé au milieu.

« ….. Artpe, c’est quoi ça? »

Maetel trouva deux livres placés sur quelque chose qui semblait être un autel.

Un livre avait une couverture en cuir rouge et l’autre une couverture en cuir bleu. Bien sûr, Artpe avait immédiatement su l’identité des livres quand il les avait vus.

« Ce sont des livres de compétences … .. Ha.»

Ce n’était pas juste des livres de compétences normaux. C’étaient des livres de compétences uniques que seuls les «héros» pouvaient apprendre.

Quand il comprit les implications de cela, Artpe se sentit électrifié. Il avait gardé ses attentes en échec, mais ce donjon avait vraiment été fait pour un héros. A ce moment, ce qu’il pensait être une coïncidence s’était transformée en destin!

                             Chapitre précédent    Chapitre suivant                                                                                                   

3 commentaires pour l’instant

drakPublié le9:26 - Août 26, 2018

merci pour les chapitres

HiganbanaPublié le11:25 - Oct 23, 2018

Merci pour ce chapitre

J’ai hâte de voir les effets des livres de compétences et qui va les apprendre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :