Chapitre 13 : La mutinerie commence

Chapitre 13 : La mutinerie commence

Les deux mois de vacances d’hiver approchaient leur terme.

Les élèves, qui étaient rentré chez eux, commencèrent peu à peu à revenir, tandis que les professeurs préparaient déjà les cours. Le campus, qui avait été vide et froid, regagna bientôt sa chaleur habituelle.

Toutefois, le vent était toujours glacial, alors il y avait très peu de personnes dehors. Au milieu de cela, un élève courait autour des terrains du campus.

« *Halète… !* *Halète… !* »

Theo avait des haut-le-cœur alors qu’il faisait des tours de terrain. Cela allait être son 32e tour. Lorsqu’il commença à s’exercer pour la première fois, il ne pouvait même pas faire dix tours. Au moins, il n’avait pas vomi ce qu’il avait mangé le premier jour. Il utilisa les connaissances qu’il détenait pour s’entraîner correctement. Son corps, qu’il avait systématiquement soumis à des exercices pendant deux mois, devenait graduellement plus viril.

Avec ça… 40 !

Dès qu’il compléta son 45e tour, Theo se jeta immédiatement sur le sol. C’était la méthode de renforcement de base qui consistait à placer ses paumes sur le sol, et pousser contre celui-ci, puis se laisser redescendre. Il avait lu dans un livre que c’était une méthode que les chevaliers du nord utilisaient.

A mesure que ses bras tremblaient, Theo pensait à la raison pour laquelle il faisait cela. Tout commença lorsqu’il accepta les souvenirs d’Alfred.

– De [Magie Balistique], la magie est une flèche et le magicien est l’arc. Le magicien devait non seulement affûter la magie, mais aussi entraîner son corps.

En fait, il se souvint que le corps d’Alfred avait été conditionné comme celui d’un chevalier. En particulier, les bras qui projetaient les Missiles Magiques étaient semblables à un tronc d’arbre. Il était clair que le renforcement physique était nécessaire pour supporter le contrecoup de la magie et la libérer.

« 1…90, 2…00 ! »

Theo s’écroula après avoir rempli son quota.

Malgré le fait que ses avant-bras s’étaient épaissis comparé à deux mois auparavant, il était difficile d’augmenter la quantité qu’il faisait chaque jour. Cette intensité d’entraînement était seulement possible parce qu’un corps de magicien récupérait plus vite que celui d’une personne ordinaire. Il ne pouvait pas être comparé à celui de chevaliers qui raffinaient du mana, mais c’était assez pour lui permettre de ne pas lutter pour sortir de son lit le lendemain.

Uhh, c’est pour ça qu’étudier est la partie la plus facile.

Ce serait difficile de trouver quelqu’un qui serait d’accord avec lui, mais Theo était sincère à sa façon. Depuis sa naissance, sa mémoire a toujours été bonne.

Sa tenue d’activité était collante de sueur et ses membres étaient caoutchouteux à tel point qu’il lui était difficile de se tenir debout. Malgré cela, il ressentait un sentiment d’accomplissement comme lorsqu’il étudiait la magie, alors il était capable d’endurer une journée de plus.

Chaque fois qu’il se regardait dans le miroir, son apparence qui était différent de la veille était une grande source de motivation pour lui.

… Lève-toi.

Malgré la sueur, son corps était froid à cause du vent glacial. Ce serait mauvais d’attraper un rhume. Il se leva et essuya la poussière sur ses mains. Des gens ordinaires auraient besoin d’aller aux toilettes pour cela, mais Theo était différent.

« Nettoie. »

Avec un simple sort, il fut débarrassé de la saleté sur son corps. Les autres élèves ignoraient souvent cette méthode puisqu’ils vivaient bien, mais Theodore comprit son côté pratique. Le pouvoir magique s’enveloppa doucement autour de son corps, qui devint plus propre qu’avant.

Est-ce le 3e Cercle ? J’ai la sensation que je suis encore plus propre que lorsque je l’utilisais avant…

Ce n’était pas une simple sensation mais la vérité.

Toute magie exigeait du pouvoir magique pour maximiser sa performance. On pouvait rendre la magie de 1e Cercle plus efficace en y insérant plus de pouvoir magique. Pour Theodore, la différence entre un magicien de 2e Cercle et 3e Cercle était évidente.

Le Theo de 2e Cercle et le Theo de 3e Cercle n’étaient pas les mêmes.

Wuuong-

Le troisième cercle autour de son cœur était toujours étrange. Il toucha sa poitrine inconsciemment. Toutefois, le nombre de cercles ne changea pas. C’était un état qu’il avait accompli après avoir visité le commerçant de marché noir trois fois, et s’être nourri de quarante artefacts.

Magicien de 3e Cercle…

Theo était désormais sur le même point de départ que les autres élèves.

*   * *

« Oh, froid. La vie vaut finalement le coup d’être vécue. »

Contrairement à l’extérieur où le vent froid soufflait, il faisait bon et chaud à l’intérieur.

Le chauffage était éteint pendant les vacances. Theo était plus sensible et réalisa que la chaleur artificiellement créée suintait des murs et des carreaux du corridor. Il leva ses mains froides et laissa la chaleur pénétrer sa peau.

Application de la magie Chauffe, simple mais efficace.

Il admirait la personne qui avait conçu ce système de chauffage. C’était à ce moment que…

Tak… tadak… tak…

Theo, qui réchauffait ses mains sur le mur, ouvrit les yeux lorsqu’il entendit des bruits de pas. Il compta inconsciemment le nombre de pas qu’il pouvait entendre.

Quelqu’un approche… grossièrement, trois personnes ?

Cette aptitude était plus proche d’une aptitude d’assassin ou de traqueur que celui d’un magicien. C’était une sorte de perception sensorielle avec laquelle il pouvait ressentir le mouvement du pouvoir magique environnant. Theo avait acquis cette aptitude après avoir vécu les souvenirs d’Alfred par le biais de la [Magie Balistique]. En tant que héros de guerre, Alfred Bellontes avait conditionné ses sens au niveau de la magie de pistage. Theo, qui avait obtenu un peu des souvenirs du héros, éveilla un sens de perception similaire.

Sans surprise, trois élèves portant des uniformes apparurent dans le corridor conduisant au dortoir. Les quatre paires d’yeux se croisèrent en plein milieu.

Ces gars… ?

Il jeta un coup à ses opposants, par reflexe. Ils avaient des cravates desserrées et des manches retroussés… Des accessoires et des chaussures avec des talons qui allaient techniquement à l’encontre des règles de l’école. Theo pouvait dire quel type de personnes ils étaient, rien qu’à la manière dont ils étaient habillés.

Cela mena au prochain développement.

« Hey, n’est-ce pas ce salaud ? »

« On dirait que si ? C’est évident juste avec son visage. »

« Whoa, nous sommes maintenant dans le même dortoir.J’ai finalement l’impression je suis en 3e Grade, maintenant. »

En effet, ils parlèrent fort pour s’assurer qu’il les entendait. Theo fit mouvoir ses pieds comme il eut soudain le cœur à rire. Cela n’était pas assez pour être appelé du harcèlement. L’année dernière, une personne qui lui avait lancé une magie de choc sur sa nuque. Il y avait aussi quelqu’un qui avait fait un trou dans son sac avec une magie de flèche.

C’était à un très bon niveau s’ils se contentaient de parler.

*Marche d’un pas lourd. Marche d’un pas lourd*

Theo dépassa calmement les trois individus. Etait-ce parce qu’ils n’aiment pas cette réponse ? C’était à un angle où les trois élèves ne pouvaient pas voir ses yeux.

Le cancre de longue date de l’académie, celui qui était le symbole de l’échec depuis leur entrée à l’école… Pourquoi était-il si confiant ? Il ne leur demanda même pas de s’écarter du chemin avec une expression soumise. Le sens de supériorité des trois personnes bouillonna.

Kiiing~

Theodore arrêta de bouger comme il sentit le mouvement du pouvoir magique. De la magie… La magie était seulement de 1e Cercle au plus, mais l’épicentre était juste sous ses pieds. S’il avait pris un pas de plus, il serait tombé.

Cette magie… « Graisse » ? Quel tour trivial.

C’était un tour qui lui était familier. Tous ceux qui attaquaient de derrière étaient les mêmes. Ils voulaient se moquer de lui en le regardant tomber. C’était pour ridiculiser un tocard qui était plus vieux qu’eux, mais qu’ils considéraient inférieur. Si c’était l’année dernière, alors Theo aurait été ankylosé à cause de cela, mais…

La souffrance se termine ici.

En tant que magicien de 3e Cercle et détenteur de Gourmandise, Theodore Miller était une personne complètement différente d’avant. Theodore identifia la position de Graisse en utilisant l’aptitude de détection d’Alfred et contrattaqua d’emblée. Il devrait au moins leur rendre la pareille.

Il n’hésita pas de pointer ses doigts derrière lui et de jeter le sort « Graisse ». Les trois idiots ignoraient ce qui se passait sous les semelles de leurs chaussures.

« Idiots. » Dit Theo doucement avant de reprendre sa marche. Lorsqu’il enjamba la zone où Graisse se trouvait, il entendit un grand bruit derrière lui.

Les trois élèves poussèrent de grands cris, affalés sur sol, mais Theo ne se retourna pas. A l’avenir, il rencontrerait d’innombrables de ces idiots.

« La cérémonie d’ouverture… est dans une semaine. » Une voix froide émergea de sa bouche.

Un nouveau semestre avait de nouveau débuté. Il était temps de rembourser les trois années de mépris des professeurs, et des moqueries des élèves. Il savait que c’était simple, mais ne pouvait s’empêcher d’arrêter sa bouche de s’arquer.

Puis une semaine plus tard, la dernière année de Theodore Miller en 3e Grade commença.

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                                Chapitre suivant

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :