Chapitre 16 : La mutinerie commence 4

Chapitre 16 : La mutinerie commence 4

« Pas moyen ! Theodore a gagné ! »

« Il a vaincu Garcia dans un combat de magie… ! »

« Comment ça, c’est un cancre ? »

Les élèves étaient vraiment bruyants. C’était difficile pour eux d’accepter que Garcia, un des meilleurs élèves de leur promotion, avait vraiment été battu. La chose encore plus frustrante était que Theodore Miller la personne qui l’avait vaincu.

Il avait étudié trois années de plus, mais la différence de talent ne pouvait pas être si énorme. Les élèves le savaient mieux que personne, ce qui rendait leur surprise bien plus grande.

Toutefois, le professeur Vince était le plus surpris de tous.

Génial…Un Carreau de Feu ciblant un seul point, un Bouclier avec une variation de forme, et une Boule de Feu comprimée… C’est déjà à un assez bon niveau pour être un magicien de guerre actif.

Non, peut-être plus que cela. Le visage de Theo ne montra à aucun moment de la tension, et il ne bougea pas d’un iota de sa première position initiale. C’était littéralement une victoire à sens unique. Vince leva une main afin de calmer les élèves et déclarer la victoire de Theo.

Cependant, à ce moment…

« … Pas encore, pas encore ! Je ne cède pas encore ! »

Les yeux de Garcia vacillaient avec une lueur sauvage, alors qu’il relevait maladroitement son corps de l’endroit où il était tombé. Il n’était clairement pas dans un état normal. Son pouvoir magique, hors de contrôle, circulait à l’extérieur de son corps, et son visage, déformé, révélait sa fierté blessée.

Si Père et Grand Frère savent que je suis tombé d’une manière si disgracieuse, ils ne me pardonneront jamais !

Son père, Vicomte Carter, était célèbre. Sa famille était beaucoup plus stricte et hiérarchique que les autres familles. Si les rumeurs de sa défaite, non juste contre n’importe quel autre élève se mais le cancre notoire, répandaient, on le laisserait plus jamais quitter le domaine des Carters.

C’était quelque chose qui ne devait absolument pas arriver.

« C’est le dernier. Si tu peux encaisser ce sort, alors j’admettrai ma défaite, Theodore Miller ! » Cria furieusement Garcia vers Theo, qui avait toujours une expression désinvolte sur son visage.

Garcia savait que c’étaient des sottises, mais il ne pouvait pas se retirer comme ça. Il se mit à préparer le sort avant même que Theodore réponde.

Tsk, c’est pour cette raison que les enfants des familles prestigieuses…

A la fin, le professeur Vince claqua simplement sa langue et recula. Si Theodore avait refusé, il serait alors intervenu. Toutefois, Theo ne semblait pas avoir l’intention de renoncer non plus. A lieu de cela, il observait attentivement, avec des yeux calmes, le pouvoir magique en pleine ébullition de Garcia. Ses yeux étaient aussi affûtés que des lames lorsqu’il était intensément concentré, donnant l’illusion qu’il se tenait sur un champ de bataille.

Ainsi, la confrontation finale entre les deux adversaires débuta.

« [Lumière rouge filant en trombe dans le ciel~] »

Une voix étranges émergea de la bouche de Garcia. C’était un chant qui accompagnait un sort magique et exhibait un pouvoir différent par rapport à une magie avec seulement un ou deux mots. Même si la même quantité de pouvoir magique était utilisée, sa puissance avait très largement augmenté. Une magie qui atteignait un haut niveau, pouvait être utilisée comme une arme tactique.

En plus, il y avait une fonction cachée derrière le chant.

*Wuuuong…*

Le pendentif paré de bijoux, caché sous l’uniforme, se mit à résonner avec la volonté de son détenteur. C’était un artefact, Somptueuse Flambée, que l’on donnait seulement au fils légitime de la Famille Carter. Cet artefact augmentait considérablement le pouvoir magique du propriétaire avec lequel existait un contrat, ainsi que le rendement des magies de feu.

C’était parce que Garcia avait confiance en ce pouvoir qu’il demanda à Theo un autre round.

Maintenant, je peux utiliser de la magie de 4e Cercle. Peu importe à quel point le cancre-à-trois-reprise essayera, ça va se terminer avec ça !

Dans le même temps, le visage de Théodore se raidit lorsqu’il ressentit le pouvoir magique soupçonneux. La perception sensorielle d’Alfred perçut une augmentation soudaine du pouvoir magique de l’opposant, et sut que c’était de la magie de 4e Cercle. Theo fronça les sourcils devant la différence du flux magique.

Quoi ? La quantité de pouvoir magique dans son corps a subitement augmenté. Est-ce une technique secrète de la famille Carter.

Theo suspectait que c’était à cause de l’utilisation d’un artefact. Cependant, s’il portait cette accusation et qu’elle s’avérerait fausse, il y avait de fortes chances que cela se retournerait contre lui. Theo prépara donc sa défense au lieu de contester. Quoi qu’il en soit, le professeur Vince l’empêcherait d’être blessé.

Grâce au contrôle grossier de Garcia, Theo fut capable de voire au travers de sa formule magique, et d’élaborer un moyen efficace de l’arrêter.

Avec la terre comme matériau, il formerait une barrière sphérique pour résister à la chaleur et à l’impact de l’attaque.

Si je devais lui donner un nom, ça serait Dôme de Terre.

Il pouvait effectuer la formule magique à tout moment pour le créer. Alors à présent, il devait juste ajuster son timing. S’il empilait plusieurs couches de pouvoir magique, son nouveau devrait être suffisant pour se défendre contre une magie de feu de 4e Cercle. Theodore avait confiance en ses calculs ; il contint ses émotions agitées.

Garcia compléta bientôt sa magie. C’était une boule de feu pourpre, une balle magique qui transformerait carboniserait toute personne qu’elle toucherait.

« Coquille-Incendie ! »

Garcia cria le nom de sa magie avec un air confiante. C’était une boule de feu de haut rang qui était considérée comme un des plus grands sorts que l’on pouvait utiliser contre une personne, au sein de l’éventail d’attaques de la magie de feu. La vitesse lente, le pouvoir destructeur des flammes, et le pouvoir de pénétration étaient supplémentés pour un usage militaire.

C’était un sort de feu capable de facilement désintégrer un Bouclier du même niveau.

« Qu’en penses-tu ? Vas-tu capituler maintenant ? »

Garcia était certain de sa victoire.

Il n’y avait aucune chance que Theo, un magicien de 3e Cercle, soit capable de battre une magie de 4e Cercle. Pendant que les autres élèves devenaient agités parce qu’ils ignoraient ce qui allait se passer, l’expression de Vince se refroidit alors qu’il les tenait à l’œil.

Toutefois, avec une expression vide, Theo répondit simplement : « Tire. ».

« … Quoi ? » Demanda Garcia avec incrédulité.

« Le cours doit se terminer, alors tire-la. » La voix de Theo ne trembla pas du tout en donnant sa réponse.

Garcia resta sans voix pendant un court instant. Puis, une veine épaisse enfla sur son visage ; la coquille arrêtée se mit à fuser dans les airs. La magie de 4e Cercle, Coquille-Incendie…

Ça arrive.

Dès que Theo confirma qu’elle bougeait, son pouvoir magique réagit. Il déversa du pouvoir magique dans la formule magique conçue préalablement, et plaça la plus grande portion du pouvoir magique à l’endroit où la coquille ferait mouche.

Heureusement, Garcia était limité dans sa fabrication de Coquille-Incendie, et était contrôler sa trajectoire. Inutile de dire que la magie ne contenait pas la moindre amélioration, de type rotation ou accélération.

« Dôme de Terre ! »

Theo posa ses deux paumes par terre ; le sol de l’académie se tortilla comme s’il était en vie. Le terrain s’écroula, et la terre ainsi que les pierres enchevêtrées furent durcies par le pouvoir magique. Un dôme sphérique, Theo en son centre, se e en un instant. Le sort magique improvisé était réellement ingénieux.

Ensuite, dès que le Dôme de Terre fut complété…

La coquille de feu entra en collision avec ce dernier.

*Kwaang !*

Il y eut un grand grondement.

« Kyaaack ! »

« Ack ! »

Les élèves couvrirent leurs oreilles puis, leurs yeux tardivement comme il commença à pleuvoir de la poussière. En effet, c’était la pagaille.

Seul Vince marchait, entouré d’un mur bloquant la poussière, le vent, et le son. C’était commun d’utiliser des choses semblables à des écrans de fumée sur le champ de bataille, alors il était habitué à de telles mesures. Peu après, la poussière retomba et la scène qu’elle dissimulé fut dévoilée.

« P-Pas moyen… C’est~ ridicule… » Garcia Carter était assis là, le visage pâle.

« … Ca, n’est-ce pas simplement de la magie de lessive ? » Marmonna Theo en nettoyant ses vêtements.

Que c’est intéressant ! Où ai-je entendu quelque chose de similaire ? Vince rit devant cette vision.

Coquille-Incendie et Dôme de Terre…

S’il les comparait à des armes, c’était comme une lance contre un bouclier. La bataille d’aujourd’hui n’était pas une incohérence, mais la victoire d’un bouclier qui se targuait d’une plus puissante défense.

 

*   * *

 

« Ok, c’est terminé. »

Vince tapa des mains après avoir fini de nettoyer le terrain de sport.

Les élèves, qui s’étaient rassemblés à un endroit selon ses instructions, regardèrent autour d’eux avec incrédulité. A peine cinq minutes plus tôt, le sol de l’académie avait été dévasté. Le professeur Vince l’avait cependant réinitialisé à son état précédant cette destruction, en seulement cinq minutes.

Il a des compétences réellement extraordinaires. Theodore était aussi empli d’admiration. C’étaient les compétences du meilleur magicien de l’Académie Bergen.

Il comprenait la formule et l’application de la magie de restauration, mais il n’était pas confiant de pouvoir produire le même résultat. C’était peut-être une astuce pour contrôler la magie, son expérience, ou la différence de techniques.

Professeur Vince retourna devant les élèves, et fronça les sourcils en appelant quelqu’un.

« Garcia Carter, debout. »

« Huh ? »

Garcia, qui était toujours sidéré par sa défaite, se leva de sa chaise. Il était désorienté ; pourquoi était-il appelé ? Mais la réponse ne vint pas en forme de mots.

*Ppak !*

Le poing de Vince cogna le menton de Garcia.

« Keok, p-professeur ? »

Un magicien de guerre connaissait également le combat à mains nues. Comme preuve de ce fait, les mains du professeur Vince étaient calleuses, et les lèvres de Garcia saignaient.

Garcia tremblait de la douleur et de choc, comme il attrapa son menton.

« Idiot. Pensais-tu que je ne le saurais pas ? »

« D-de quoi parlez-vous… ? »

« Somptueuse Flambée. »

La couleur se vida du visage de Garcia parce qu’il avait secrètement utilisé un artefact.

C’était une sérieuse violation des règles de l’école. On pourrait lui faire répéter une année ou même expulsé. Non, il avait attaqué un autre élève avec un artefact non immatriculé, alors il allait probablement faire face à davantage de punition.

Vince expliqua ensuite brièvement pourquoi il était au courant de l’artefact, Somptueuse Flambée. « J’ai servi dans la même unité que ton père au front, dans le nord. Je pensais qu’il aurait mieux élevé son fils. Quelle gâchis. »

Garcia désespéra en entendant la raison. « P-professeur ! Ce n’est… »

« Tais-toi ! » Au hurlement de Vince, les autres élèves sursautèrent. Certains élèves perdirent même le contrôle de leur vessie.

« Tu vas me suivre dès que la leçon est terminée. Je passerai en revue ta situation à la réunion de la faculté. Compris ? »

« A-Ahh… ahhhh… »

« Et Theodore Miller. »

Theo leva sa tête au soudain appel.

« Après le cours, finis ton dîner et viens à mon laboratoire. Compris ? »

« Ah, je comprends. »

« Bien. » Vince hocha la tête après avoir entendu la réponse, puis regarda les élèves pétrifiés : « La leçon d’aujourd’hui se termine ici. La prochaine fois, je vous enseignerai les attributs de la magie. Vous pouvez partir. ».

Après ses mots, le professeur Vince s’achemina immédiatement vers le bureau des membres de la faculté avec Garcia. Le reste des élèves ne savait pas quoi faire, mais commencèrent bientôt à bouger en direction de leur prochain cours. Ils réussirent à faire fondre l’atmosphère glaciale en se demandant quelles étaient les raisons pour lesquelles Garcia avait été amené.

Après l’école, au laboratoire du professeur…

Il ne restait plus que Theo sur le terrain, s’inquiétant du pourquoi Vince l’avait appelé.

 

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                                Chapitre suivant

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :