Chapitre 37 – Cérémonie de remise des prix

Chapitre 37 – Cérémonie de remise des prix

Traduction : Eclipse  Edition : Ludivine59


Parmi les événements du concours de magie du royaume de Meltor, le tournoi des élèves n’était pas aussi génial.

Les magiciens qui participaient au concours envoyaient leurs disciples pour le tournoi des élèves. Franchement, on pouvait le considérer comme un banquet ludique d’enfants. Cette année était un peu inhabituelle, mais ce n’était pas une compétition à laquelle participaient des magiciens ou des nobles de haut rang.

Cependant, ce tournoi allait être bouleversé par une seule personne – le roi du Royaume de Meltor, Kurt III.

« Q-Quoi? Sa Majesté lui-même?! »

« Il ne reste pas habituellement au palais? »

« Si cela arrive, mon visage doit ressembler à du jade … Je ne peux pas avoir l’air laid devant la royauté. »

« Préposé! Prépare ma robe! »

« Où est le Pentarium? »

Les nobles de Meltor étaient dans un tumulte après avoir entendu la nouvelle soudaine.

Même si Kurt III était monté sur le trône sous le halo des Tours Magiques, il détenait tous les pouvoirs militaires et administratifs. Ainsi, les fonctionnaires n’osaient pas s’opposer à lui, surtout après que certains des nobles, qui avaient essayés d’agir pour leurs propres intérêts, aient été décapités.

‘Il est temps de baisser la tête.’

‘Je ne voudrais pas que ma tête s’envole …!’

‘Il vaut mieux attendre la prochaine génération.’

S’ils ne pouvaient pas gagner, il était préférable de devenir proche du roi. Ils devaient baisser la tête pour vivre longtemps dans une société comme celle-ci. À la fin, les nobles avaient abandonné le combat contre Kurt III et essayaient de lui faire bonne figure. Curieusement, les actions des nobles renforcèrent le pouvoir du roi.

Cependant, Kurt III s’était concentré sur le gouvernement tout en feignant d’écouter leur flatterie. Tous les cadeaux étaient envoyés à la trésorerie pour maintenir le budget tandis que les jeunes femmes remplies de cupidité étaient renvoyées à leurs familles. Kurt III était l’exemple d’un souverain parfait, sans aucun défaut.

Alors, pourquoi le souverain parfait avait-il soudainement décidé de distribuer les prix pour le tournoi des élèves?

N’importe qui avec un cerveau penserait qu’il y avait quelque chose de spécial au sujet de la cérémonie de récompense. C’est pourquoi tant de nobles s’étaient rassemblés dans le hall principal du Pentarium, où avait eu lieu le dernier match du tournoi des élèves. Quand les magiciens entendirent que le disciple du Maître de la Tour Bleue était impliqué, l’échelle de la cérémonie atteignit un niveau bizarre.

Il était naturel que le visage du jeune homme, Théodore, soit pâle, puisqu’il était le centre de la cérémonie.

« Professeur, le public dans les tribunes n’est-il pas vraiment étrange? »

« Hrmm … je peux voir ça. Les bureaucrates de plusieurs départements sont venus en masse. Huh, cet endroit est devenu un spectacle. Les trois familles les plus puissantes du royaume se sont réunies. »

« Euh, pourquoi cette situation est…»

C’était un événement impliquant le roi, mais les gens de haut rangs s’étaient rassemblés en seulement quelques heures!

Théo n’avait jamais rencontré un comte, alors il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Sa peau picotait déjà d’avoir plusieurs regards sur son visage, alors cela augmentait avec tous ces gens de haut rang qui le regardaient.

Théo réfléchit et regarda soudain vers sa droite.

« !!! »

Sylvia le regardait. Elle ne savait pas quoi faire pendant un moment. L’air embarrassé, elle agita alors sa main avec raideur. Il sourit presque à ses mouvements maladroits, mais hocha simplement la tête.

Sylvia était soulagée par ses actions et elle sourit brillamment. Elle semblait plus préoccupée par la réaction de Théo que par celle des gens dans les tribunes.

En effet, il n’y avait pas besoin d’être nerveux. La tension de Théodore fut libérée grâce à Sylvia.

Théo avait l’air plus détendu qu’auparavant alors qu’il attendait le roi avec Vince. Il récitait l’étiquette de base dans sa tête et se préparait à être prêt pour tout ce qui se passait.

Après un moment, le roi émergea derrière le rideau.

« Saluez Sa Majesté! »

En entendant la voix retentissante du serviteur, les gens se rassemblèrent et abaissèrent leurs corps simultanément. Les mouvements des corps étaient similaires, mais la différence dans les arcs indiquait le statut de chaque personne.

Les roturiers étaient à plat sur le sol tandis que les nobles s’inclinaient à 90 degrés.

Les magiciens, cependant, s’agenouillaient sur un genou. Leurs mains droites, placées sur leur cœur, indiquaient les cercles et, en d’autres termes, le système magique. Un genou contre le sol était pour montrer la loyauté, tandis que la jambe debout était destinée à honorer la magie, pas le roi. Si c’était l’Empire, ils seraient punis pour déloyauté. Cependant, ce n’était pas le cas ici.

C’était Meltor, un royaume où les magiciens étaient la pierre angulaire. C’était une étiquette unique qui ne pouvait être vu qu’ici. Comme tout le monde restait silencieux, la voix d’un homme retentit, « Levez tous vos têtes. »

C’était en effet la voix du roi. Il y avait du pouvoir dans sa voix. Dans le passé, les magiciens avaient déclaré que le pouvoir des mots était un mensonge. Ils pensaient que plus le chant était court, plus le sortilège serait fort.

Il était actuellement traité comme un vieux dicton, mais Théo pouvait maintenant le comprendre. Les gens étaient guidés par les mots de Kurt III et levaient la tête inconsciemment. Leurs esprits étaient dépassés par la dignité du roi, et ils levaient la tête avant de pouvoir y penser.

De même, Théo leva la tête et vit le roi pour la première fois de sa vie.

Le roi avait des cheveux d’or et des yeux violets qui brillaient mystérieusement. Son apparence et son atmosphère montraient d’un coup d’œil qu’il avait une lignée noble ainsi que l’élégance d’un roi. Il dégageait une telle présence intangible que Théo était convaincu que tout le monde reconnaîtrait le roi même s’il portait des haillons.

«Cette personne est le roi, Kurt III …! »

Alors que Théo ressentait des sentiments inhabituels, Kurt ouvrit de nouveau la bouche, « Cela fait un moment, Maître de la Tour Blundell. Trois mois, peut-être? » C’était un ton très familier.

Les maîtres de la tour étaient essentiellement traités comme les gens les plus distingués, et personne d’autre n’avait un statut plus élevé qu’eux puisqu’ils représentaient plus de 70% du pouvoir national. Donc, il n’était pas déraisonnable pour le roi de traiter Blundell comme ça.

« Hahaha! On dirait que c’était avant-hier pour ce vieil homme, Votre Majesté. »

« Si tu n’avais pas manqué la réunion sans préavis, ça aurait été avant-hier. »

« Tousse *! » Le souriant Blundell était immédiatement devenu silencieux à la critique aiguë. Il ressemblait maintenant à un enfant qui était grondé.

Kurt III regarda l’expression maladroite de Blundell et changea de sujet en souriant. « Avez-vous pris des vacances pour vous occuper de votre disciple? Ce roi est venu ici parce que je voulais la voir. »

« Ah, c’est vrai. Je vais certainement vous la montrer. »

« Alors, tu as gardé le secret pendant 10 ans? »

« Tousse *! »

Il semblait que Blundell subissait des dégâts chaque fois qu’il ouvrait la bouche. Pendant que Blundell se taisait, Kurt regarda les deux personnes devant lui. L’un était le disciple du Maître de la Tour Bleue, et l’autre était celui qui l’avait battu.

Ces enfants soutiendraient Meltor à l’avenir.

« Ensuite, je vais procéder à la cérémonie de remise des prix. »

Il détestait les choses prétentieuses, alors il commença la cérémonie de remise des prix sans aucune remarque de félicitations.

Selon l’instruction, le responsable du Tournoi des Élèves se présenta. Il appela le numéro d’identification, puis annonça les noms des mentors et le montant des prix remis aux participants.

À la fin, il ne restait plus que deux noms, ne laissant que deux enfants au centre du stade. Kurt fit un pas en arrière et ramassa une plaque faite à la main.

« Sylvia, disciple de Blundell Adruncus, avance. »

« Oui, Votre Majesté.» Sylvia s’avança à l’appel et s’inclina légèrement.

Même si on lui avait dit de se lever, c’était un blasphème de regarder directement le visage du roi. Kurt accepta l’arc et parla en lui tendant la plaque: «En tant que finaliste du tournoi des élèves, je donnerai à Sylvia le bâton de Jack Frost et le titre de baron. »

« Sylvia, disciple de la Tour bleu, remercie Votre Majesté. »

« Oui, j’attends ta croissance future avec impatience. »

C’était une récompense exceptionnelle, mais personne ne s’opposa à la déclaration de Kurt. Une fois au-delà du mur du 5e cercle, le titre de baronne n’avait pas une grande signification pour Sylvia. De plus, elle pouvait gagner de l’or et des artefacts de Blundell.

Alors Kurt appela le nom de Theodore, « Théodore Miller, disciple de Vince Haidel, avance. »

« Oui, Votre Majesté » Théo réussit à peine à répondre d’une voix calme lorsqu’il se leva de sa place.

« En tant que vainqueur du Tournoi des Élèves, je donnerai à Théodore 200 pièces d’or, le ‘Bracelet de Protection’ et le titre de Baron. »

« Theodore, étudiant de l’académie de Bergen, remercie Votre Majesté… »

« De plus)…»

Théo ferma précipitamment la bouche lorsqu’il fut interrompu par Kurt. Après avoir reçu 200 pièces d’or, un artefact et un titre, Théo ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autre chose.

« Après qu’il au ra succédé au titre du Baron Miller, Theodore Miller recevra le titre de vicomte. »

«Promotion au titre de vicomte! »

Les yeux de Théo tremblaient à la déclaration choquante, mais sa bouche était un pas en avant de son cerveau.

« Merci, Votre Majesté! » Alors que Théo baissait la tête, le bavardage se répandit rapidement dans les tribunes.

Une promotion … c’était un honneur qui n’était pas possible à moins que de nombreux mérites ne soient accumulés. Pourtant, il avait été donné au gagnant d’un petit concours? C’était une situation sans précédent, donc certains des nobles ne pouvaient pas cacher leur confusion.

Peu importe que les gens le comprennent ou non, Kurt regarda Théodore et Sylvia avec des yeux chaleureux et termina la cérémonie de remise des prix.

« Le Royaume de Meltor est entouré par les chaînes de montagnes de Harkan au nord-est, et par l’Empire Andras au nord-ouest. Afin de défendre notre patrie contre les impérialistes sauvages qui désirent la guerre, nous devons élever des gens comme ces deux jeunes magiciens. La société magique devrait diffuser les événements d’aujourd’hui et ne pas se relâcher … Compris?»

Les personnes rassemblées dans le stade répondirent simultanément à leur dirigeant:

« Oui votre Majesté! Comme vous commandez! »

***

Finalement, Kurt III quitta le Pentarium.

Plus tard, les nobles se pressaient autour de lui comme une marée, et l’événement le plus magnifique de l’histoire de Théodore touchait à sa fin.

Théo et Vince allèrent finalement au restaurant où il n’avaient pas pu aller le premier jour. Ils retournèrent ensuite à leur hébergement peu de temps après le coucher du soleil, et Théo se coucha sur le lit en tenant son ventre. Il préférait généralement manger moins, mais sa bouche ne l’avait pas écouté au restaurant de la capitale.

Vince se mit à rire avant de dire, « Je n’ai pas besoin de t’entendre parler pour savoir que le repas était satisfaisant. N’est-ce pas? »

« … C’est exactement comme vous l’aviez dit. »

Les deux personnes se regardèrent et rirent légèrement. Ce fut une bonne journée.

Il n’y avait pas de meilleure façon de profiter de sa victoire. Vince avait même sorti quelques bouteilles de vin cher, mais ils n’étaient pas saouls. C’était parce que les deux étaient des magiciens.

Peu de temps après, le moment qu’ils attendaient arriva.

Keeok.

Une langue rouge sortit d’un trou dans la paume de Théo.  C’était le grimoire qui mangeait des livres de magie. Gluttony s’était réveillé.

Affamé. Apportez le repas.

Gluttony avalait des livres et absorbait leurs connaissances. Après avoir satisfait sa faim, il faudrait du temps pour répondre à l’une des questions de son propriétaire.

Les deux personnes attendaient cette heure. Le contrat de Theodore et Vince … Le moment de la première séance de question réponse avait commencé.

Chapitre précédent                                                                                                                                                    Chapitre suivant

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :