Chapitre 60 La formation spéciale de Véronica #2

Paradmin

Chapitre 60 La formation spéciale de Véronica #2

Traduction :   MEDHIM                                          Edition : Ludivine59


Théo n’avait certainement plus beaucoup de moyens pour affronter Véronica.

La [magie balistique] d’Alfred, pouvait même pénétrer les défenses magiques du 6ème Cercle. Véronica avait décidé de n’utiliser que la magie du 4e Cercle, donc elle n’avait pas les moyens d’éviter la magie balistique.

« Eh bien, ce ne sera pas si facile.» Cependant, Théodore ne perdit jamais sa vigilance.

Même Alfred, qui avait transformé de nombreux chevaliers et magiciens en cadavres, avait rarement affronté un niveau de maître. D’après les dossiers, il fut vaincu par le maître de la tour bleue,  Blundell qui était au 7e Cercle à l’époque.

En d’autres termes, même l’utilité de la [magie balistique] contre un magicien de niveau maître n’était pas absolue.

« … Arrête-toi et lève l’index » murmura Theo en regardant son index à plusieurs reprises.

Afin d’utiliser la [magie balistique] avec sa force originelle, il lui fallait entraîner ses doigts. La force du corps de Théo avait considérablement augmenté après avoir reçu certaines des capacités de Lee Yoonsung, mais contrairement à Alfred, la portée de Théo était limitée au milieu de gamme. Cependant, c’était, bien sûr, une grande amélioration par rapport à l’époque où il ne pouvait être utilisé que quelques fois par jour.

Heureusement, Véronica attendit qu’il ait fini de penser. C’était une attitude qui montrait qu’elle avait confiance en sa force. Il y avait encore des lacunes, mais il n’avait aucun moyen de les combler.

« Existe-t-il un moyen pour moi de détecter à nouveau sa faiblesse? J’avais l’impression d’avoir heurté un mur avec mon genou, mais ça devrait aller si j’utilise la [magie balistique]. Je ne vois pas d’autre moyen… D’accord. »

Tandis que Théo terminait sa préparation, le pouvoir magique de Théodore se calma. Tandis que son pouvoir magique restait immobile, c’était comme le calme avant une tempête. Véronica le détecta et commença à faire circuler ses quatre cercles. Puis, peu de temps après…

Pak ! Théo déclencha [la chanson de combat], et son corps disparut en un instant. C’était à une vitesse qui dépassait la vue d’un humain.

Théo allait maintenir une grande distance entre eux dès qu’il réalisa qu’il n’y avait aucune chance pour lui de gagner au combat rapproché. Cela semblait être le geste le plus plausible qu’il pouvait faire, mais la vision perspicace de Véronica saisit rapidement ses mouvements.

« Une attaque à moyenne portée? Je t’apprécie encore plus. » Pendant que Véronica parlait, elle créa des flèches de feu.

Les flèches de feu avaient assez de puissance pour percer n’importe quelle armure lourde. Il y avait environ 100 flèches de ce type. Les flèches furent créées en un clin d’œil et s’envolèrent vers l’avant.

Dudududududududududu ! Le sol du stade fut bientôt percé de trous comme un nid d’abeille.

La sueur coulait sur le visage de Théo, car il ne pouvait éviter les flèches de feu sans aucun dommage. Il utilisa [la chanson de combat] pour renforcer sa peau autant que possible, mais s’il avait bloqué l’attaque de le front, il ne pourrait pas garantir qu’une magie défensive du 5ème Cercle aurait été capable de la bloquer.

C’était imprudent de la combattre avec de la magie du feu. Théo vécut ce fait directement et changea immédiatement son attribut.

« Vague de la Terre ! »

Le sol trembla d’où il le toucha de la paume de sa main, et le sol déjà en lambeaux se déplaça comme une vague vers Véronica. Avoir une énorme masse de terre qui se levait pour l’avaler était vraiment pénible, même pour Véronica.

Kwaang ! Une vague de boules de feu brisa la vague.

La puissance destructrice était encore plus forte que les  boules de feu normales ! L’air chaud s’éloigna de l’explosion. C’était une pression qui ne faiblissait pas, même lorsque la fumée couvrait Véronica. Elle attendait avec impatience et sans crainte.

Cependant, au lieu d’être envahi par la pression, Théo déversa son pouvoir magique dans le sol avec un sourire de satisfaction. « Mitra, maintenant ! »

Mitra avait été envoyée près de Véronica avec une vague de Terre, et elle répondit alors à son signal. C’était une lance de terre, le piège qui avait pris un des points de Sylvia. Elle était peut-être incomplète, mais sa puissance et sa taille étaient incomparables parce que Théo avait atteint le 5ème Cercle.

Le problème était que son adversaire était trop absurde.

« Ah, un élémentaire. » Véronica connut instantanément l’existence de Mitra et piétina légèrement le  sol.

Kung !

[Hoyayang !]

Mitra, qui préparait un sort, fut frappée par une onde de choc et se cacha dans le sol avec un cri mignon. Elle n’avait pas l’air blessée, mais elle avait reçu une grosse surprise. Théodore lui parla plusieurs fois mais ne reçut aucune réponse. Mitra était plus proche d’un esprit que d’une forme physique, donc l’impact émotionnel lui fut transmis directement.

Pourtant, l’objectif de Théo consistant à empêcher Véronica de bouger fut atteint.

« Mémoriser. Toutes les fentes chargées. »

C’était incomplet, mais il avait maintenant cinq cercles, alors mémoriser avait cinq fentes. Théo remplit toutes les fentes pendant qu’elle regardait le sol. S’il lançait cinq sorts en même temps, il pouvait compléter une combinaison. C’était la magie original de Théodore qui était différente de la magie de fusion traditionnelle.

« C’est la magie la plus puissante que je puisse utiliser !

En théorie, Véronica ne pouvait pas le négliger puisqu’il avait une puissance égale à celle d’un 5ème Cercle supérieur ou d’un 6ème Cercle inférieur. Tandis que Théodore rassemblait tous ses pouvoirs magiques, ses yeux devinrent bleus et brillèrent. Le pouvoir magique de l’air tremblait, et quand Véronica le remarqua, elle s’arrêta. C’était peut-être parce qu’elle s’attendait à une attaque.

Cependant, Théo renversa cette prédiction alors qu’il se dépêchait une fois de plus d’aller vers l’avant.

« Encore ? » Véronica le regarda avec une expression confuse.

Théo devait comprendre que le combat rapproché ne servait à rien. Elle ne savait donc pas ce que signifiait cette approche, surtout lorsqu’il n’avait pas encore utilisé le missile magique d’Alfred. Quoi qu’il en soit, elle allait détruire tout ce qu’il prévoyait.

Hwarururuk !

Véronica créa de nouveau des flèches de feu. Le nombre de flèches de feu était le double de ce qu’elle avait fait plus tôt. 200 flèches se dirigeaient directement vers Théo. Elle les mit côte à côte, pour qu’il ne puisse s’approcher d’elle.

Bien sûr, Théodore l’anticipa aussi.

-[Piste d’illusion] !

Alors que la bouche de sa main gauche criait, des dizaines d’exemplaires de Théo apparurent dans le stade.

« Magie de l’illusion? En plus, il utilise [la chanson de combat] en même temps ? » Le choc de Véronica retarda sa réaction d’une demi-seconde.

C’était parce que cela allait à l’encontre du bon sens. Il était inimaginable qu’un magicien du 5ème Cercle puisse invoquer [la chanson de combat] en conjonction avec la magie d’illusion qui était au moins une magie du 3ème Cercle. Malgré les sens de dragon de Veronica et sa grande sensibilité, il lui fallait un peu de temps pour voir à travers les dizaines d’illusions.

En conséquence, Théodore avait une longueur d’avance sur elle.

 

 

« Maître de la chaleur, Surtr. Souffle ceux qui osent désirer ton pouvoir ! » C’était un chant qu’il avait appris de Sylvia.

C’était une magie du cercle supérieur, mais il était possible de reproduire une partie de son pouvoir en omettant certaines choses. Son manque de sensibilité était couvert par [mémoriser]. C’était la version de feu de la magie de glace du 7e Cercle, Blizzard.

« Force mineure. Inferno. »

La tempête redoutable fit rage et frappa Véronica.

« ….En effet, je devrais devenir sérieux. »

Si Véronica était un dragon rouge au sang pur qui nageait dans la lave, elle pourrait endurer cela avec son corps nu. Cependant, elle n’était qu’un quart du sang de dragon. Mettre sa main dans un feu de joie, c’était bien, mais elle ne pouvait pas faire face à ces flammes, qui pouvaient faire fondre des rochers, sans faire autre chose d’abord.

Le moment où Véronica fut prise dans la tempête de feu….

Théo leva l’index et le majeur des deux mains et dirigea les quatre doigts vers l’avant.

Cependant, Théo ne pensait pas que l’attaque serait efficace, même s’il reproduisait la magie du 7ème Cercle Inferno.

Son adversaire était le Maître de la Tour Rouge, littéralement le magicien le plus fort qui régnait au sommet de la magie du feu. C’était la meilleure attaque de Théo, mais Véronica ne lutta qu’un tout petit peu. Il savait depuis le début qu’il ne pouvait pas gagner par la puissance de feu.

En fin de compte, la chaleur n’était qu’une couverture.

Ses yeux brillèrent d’or lorsqu’il utilisa [Oeil de faucon] pour voir à travers les flammes, et il visa dès qu’il confirma la présence de Véronica à l’intérieur des flammes. Même un maître magicien ne pouvait pas se défendre parfaitement contre une attaque surprise.

Visant le front, le philtrum, le cœur et l’estomac de Véronica, quatre bandes de lumière bleue percèrent les flammes.

Roooooi.

Comme le vent soufflait, il y avait des sons aigus pendant que quatre trous se formaient dans les flammes. L’attaque de Théo pouvait même percer le pouvoir d’Inferno. C’est à ce moment que la [magie balistique] du héros de guerre, Alfred Bellontes, revint au monde en réalité.

« Tousse* ! » Le sang jaillit de la bouche de Théodore.

C’était le coût de l’utilisation de ses cercles à leur limite. Il titubait lorsque les flammes s’éteignaient.

« Sympa ! » Finalement, la Reine du Feu qui dispersa Inferno apparut.

Il y avait un beau sourire sur son visage ainsi qu’une ligne de sang qui n’avait jamais été là auparavant. C’était la marque de la [magie balistique] , qui avait perdu la plus grande partie de sa puissance face à la défense du quart de dragon.

« Un seul coup l’a atteint. Ce n’est pas assez… »

Véronica avait des réflexes phénoménaux. Théodore soupira profondément en devinant la raison. Le flux du pouvoir magique autour de son corps lui était familier. C’était la version incomplète de la [chanson de combat], mais elle améliorait quand même les capacités physiques de Véronica. Cela lui permit de résister à [Inferno] et de répondre à la [magie balistique]. Il ne trouva pas d’autres moyens de gagner.

***

D’un autre côté, Véronica tremblait de joie. « Est-ce que ma colonne vertébrale frissonne ? »

Malgré les pénalités, il n’y avait qu’une seule personne dans la ville qui pouvait la rendre si nerveuse jusqu’à maintenant. C’était le grand magicien, Blundell Adruncus. A l’exception de ce vieil homme, personne d’autre ne pouvait augmenter son excitation à ce point. Cependant, elle n’avait pas l’occasion de se battre contre lui, car les deux étaient les piliers de ce pays.

Mais qu’en est-il de ce gamin qui s’appelle Théodore ?

« S’il continue à grandir comme ça pendant 20… Non, 10 ans… »

Il deviendrait quelqu’un d’assez puissant pour menacer Véronica. Elle imaginait le jour à venir, et sa nervosité devint un sentiment joyeux. Même l’apparence de Théo était bonne. Véronica n’avait jamais été intéressée par le sexe opposé avant, mais il n’était pas mal. Non, elle aimait plutôt.

Cela aurait été bien si Vince ne l’avait pas trouvé en premier, mais malheureusement, elle devait renoncer à assumer le rôle de mentor.

Elle sortit une potion de sa poche dimensionnelle. « Bois ça maintenant. Le sang est obstrué autour des cercles de ton cœur, alors il vaut mieux le boire et traiter ça. »

« Ah, merci. »

« Et l’attaque que tu as montrée à la fin était vraiment bonne ! Continue à faire cela à l’avenir. »

Théo se raidit en demandant : « ….l’avenir. Est-ce que ça veut dire ? »

« Oui! » Véronica acquiesça d’un signe de tête vif et lâcha la bombe attendue. « Bois la potion et repose-toi 30 minutes. Nous nous entraîneront une demi-douzaine de fois par jour. Les résultats apparaissent généralement en moins d’un mois. Tu vas faire partie de ces enfants pleurnichards qui disent qu’ils ne recommenceront pas ? »

Théodore se raidit en regardant le stade brisé, les vêtements déchirés et le sang qu’il avait vomi. Le sourire de Veronica lui fit sentir un frisson, bien qu’il ne contenait aucune mauvaise volonté.

Théo comprenait pourquoi Vince l’avait traitée de catastrophe naturelle, mais il ne pouvait pas y retourner maintenant. A la fin, Théodore baissa la tête avec une expression résignée.

Les cours particuliers féroces avec Véronica prirent fin après une quinzaine de jours environ.

Chapitre précédent ||Chapitre Suivant

À propos de l’auteur

admin administrator

3 commentaires pour l’instant

HiganbanaPublié le10:16 - Fév 5, 2019

Merci pour ce chapitre

Il a vraiment tout donné sur ce coup là.

MatPublié le11:34 - Fév 5, 2019

Merci pour les chapitres

drakPublié le12:16 - Fév 6, 2019

merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :